Volcans, peuples, faune, îles et rizières des Philippines

Points forts

  • Traversée complète de l’île de Luzon du nord au sud ainsi que de l’archipel des Visayas
  • Ascension de six volcans sur Luzon et Negros
  • Paysages très variés : rizières en terrasses, karsts marins, forêts, montagnes diverses, îles, îlots, etc.
  • Rencontre des Kalinga, Bontoc, Ifugao et Agta sur Luzon et des peuples des îles des Visayas
  • Approche requins-baleines, tarsiers et sanctuaires marins

Au nord de l'île de Luzon, nous partons en randonnées au milieu des magnifiques rizières en terrasses des montagnes de la Cordillera à la rencontre des peuples kalinga, bontoc et ifugao. Nous faisons ensuite l’ascension des volcans Pinatubo et Taal non loin de Manille, puis Isarog, Mayon et Bulusan tout au sud de Luzon. Après rencontre des Agta, découverte des paysages karstiques maritimes de Caramoan et Halea, et approche des requins-baleines de la baie de Donsol, nous traversons les Îles de Ticao, Masbate et Cebu vers celle de Negros, où nous faisons l’ascension du volcan Kanlaon. Depuis le sud de Negros nous rejoignons l’île de Siquijor avec rencontre de chamans guérisseurs, puis celle de Bohol où nous approchons les petits tarsiers en forêt.

40 jours
Prochain départ assuré le 04/01/2023
Estimation empreinte carbone par voyageur :
5,15 tonnes de CO2
Activités :Découverte aventure, Treks et randonnées
Niveau physique :Modéré
Nuit la plus haute :Inf. à 2 500 m
Confort :Standard
Taille du groupe :de 4 à 8 personnes
Voyage personnalisable :Oui
Code produit : TAM00866
à partir de7 840
Vol international inclus
Trekking vers une pirogue à balancier sur la côte Pacifique au sud de l'île de Luzon
Randonnée à travers les rizières en pays kalinga dans la Cordillera
Voyage vers un camion-bus en pays kalinga dans la Cordillera
Immersion dans une fête chez le peuple kalinga dans les montagnes de la Cordillera
Rencontre avec une femme du peuple kalinga dans la Cordillera
Randonnée avec un homme du peuple ifugao dans les montagnes de la Cordillera
Trekking vers le village montagnard de Bangaan dans les montagnes de la Cordillera
Trek vers les rizières en terrasses de Batad dans les montagnes de la Cordillera
Trekking vers les rizières en terrasses de la Cordillera au nord de l'île de Luzon
Rencontre d'un transport collectif dans la Cordillera au nord de l'île de Luzon
Randonnée vers des cercueils suspendus sur une falaise dans la région de Sagada
Trek vers le lac volcanique du Pinatubo au centre de l'île de Luzon
Randonnée dans la péninsule de Caramoan au sud de l'île de Luzon
Trekking vers le volcan Mayon dans la région de Legazpi
Rencontre avec un requin-baleine de la région de Donsol au sud de l'île de Luzon
Randonnée vers le volcan Kanlaon sur l'île de Negros
Trek vers un jeepney sur une route de campagne dans l'archipel des Visayas
Trekking vers les étonnantes Chocolate Hills sur l'île de Bohol
Rencontre d'un petit tarsier dans les feuillages sur l'île de Bohol

Descriptif

L'archipel des Philippines, à l’instar de celui d’Indonésie, est composé d’un nombre important d’îles, avec pas moins de 7 107 îles. Nous vous proposons une grande traversée nord / sud de cet archipel, depuis le nord de l’île de Luzon vers celles de Siquijor et Bohol, tout au sud de l’Archipel des Visayas.

L’île de Luzon, la grande île du nord, abrite Manille, la capitale. Nous découvrons tout d’abord la partie nord de l’île de Luzon, avec ses célèbres paysages de rizières en terrasses qui ont plus de 2000 ans et sont classées au Patrimoine de l’Humanité par l’Unesco, mais aussi leurs tribus d’anciens chasseurs de têtes (Kalinga, Igorot, Ifugao et Bontoc) et leurs grottes sacrées. Plusieurs jours de trekking dans des paysages à vous couper le souffle. Une profusion de rizières. Ces terrasses de riz à flanc de montagnes ont plus de deux mille ans, et font partie du Patrimoine mondial de l'Unesco.

Le pays Ifugao est bien connu et souvent visité par des touristes de passage, mais nous vous proposons d’aller au-delà de cette belle carte postale, de vous enfoncer plus loin au cœur de la Cordillera du Nord de l’île de Luzon, pour aller à la rencontre d’autres peuples, et surtout les Kalinga, le plus guerrier de tous les peuples de la Cordillera qui n’a jamais été conquise par personne jusqu'à ce jour. Ni les autres tribus, ni les conquistadores espagnols, ni les colons américains ou l’armée japonaise d’occupation, ni même le gouvernement philippin du dictateur Marcos…….. ! Ces chasseurs de têtes habitent les régions montagneuses du centre de la Cordillera et n’ont signé un traité de paix avec le gouvernement philippin que très récemment dans les années 1990. Leur présence dans la région remonte à 2000 ou 3000 ans.

Après la découverte des volcans Pinatubo et Taal, nous partons ensuite vers la partie sud de l’île de Luzon, du côté de Naga, la péninsule de Caramoan, et Legazpi. La péninsule de Caramoan possède de merveilleux paysages maritimes avec des îles rocheuses paradisiaques et karstiques et nous faisons l’ascension de plusieurs autres volcans : Isarog (1966 m), Bulusan (1565 m), et bien sûr le célèbre Mayon (2462 m), un des cônes volcaniques le plus parfait au monde.

Nous partons ensuite vers les îles centrales de l’archipel philippin, les Visayas, tout d’abord sur les îles de Ticao et Masbate, puis vers celles de Cebu, Negros, Siquijor et Bohol.

Sur Cebu nous découvrons des vestiges historiques et culturels, alors que sur Negros nous faisons l’ascension du volcan Kanlaon (2456 m), volcan actif qui nous permet d’apprécier toutes les facettes du trekking sous les tropiques, dans une végétation luxuriante le premier jour, puis en montagne et enfin en milieu volcanique.

Sur Siquijor, nous rencontrons des chamans.

Sur Bohol nous découvrons les célèbres « chocolate hills » et rencontrons les tarsiers, petits primates d’Asie du sud-est caractérisés par leurs yeux énormes.

Extension possible vers la petite île de Camiguin, située au sud de Bohol, et ses sept volcans, mais aussi vers les îles Batanes situées plus au nord que l’île de Luzon.

Nous avons calé des dates de départ pour assister à des fêtes aussi bien sur Luzon que dans l’archipel des Visayas

Ce grand voyage travers l’archipel philippin peut aussi être réalisé sur des durées plus courtes, comme suit :

- SENTIERS ET ETHNIES DE LA CORDILLERA, AU NORD DE L’ÎLE DE LUZON : 16 jours

- PEUPLES ET VOLCANS DE L’ÎLE DE LUZON, DU NORD AU SUD : 26 jours

- TRAVERSÉE DE L’ARCHIPEL DES VISAYAS : 20 jours

- DU VOLCAN MAYON (Sud de Luzon) AU VOLCAN KANLAON (île de Negros) : 18 jours

Jour par jour

JOUR 1 : DÉPART DE PARIS À DESTINATION DE MANILLE

Jour 1

Départs possibles aussi d’un autre aéroport (Lyon, Genève, Bruxelles, Marseille, Nice, etc.) moyennant parfois supplément. Nous consulter.

JOUR 2 : ARRIVÉE À MANILLE

Jour 2

Arrivée à l’aéroport de Manille, sur l’île de Luzon, capitale des Philippines, cité abritant un mix d’éléments anciens et nouveaux, de vieilles églises espagnoles aux hauts buildings modernes, de petites rues commerçantes animées aux grands centres commerciaux. Découverte de la baie de Manille et visite du fort Santiago, siège autrefois du gouvernement colonial espagnol durant les 16ème et 17ème siècles. Visite également de la cathédrale, de la Casa Manila (réplique d’une maison du 17ème siècle), de l’église San Agustin et de son musée.

Repas : déjeuner libre (non inclus) – dîner libre (non inclus) Hébergement : nuit à l'hôtel

JOUR 3 : DE MANILLLE À TUGUEGARAO ET PEÑABLANCA

Jour 3

Transfert vers l’aéroport de Manille et décollage vers 09 H 00 à destination de Tuguegarao, au nord de l’île de Luzon. Arrivée à l’aéroport de Tuguegarao et transfert (1 à 2 heures de route) vers la région de Peñablanca, habitée par le peuple Ibanag.

Dès notre arrivée nous allons découvrir les grottes de Callao, situées dans le parc de Penablanca qui est l’un des premiers parcs nationaux du pays. Les grottes de Callao recèlent sept chambres ouvertes au public dont une abrite un autel de pierre illuminé par de la lumière naturelle. Découvertes en 2007, elles dateraient d’au moins 67000 ans. On y rencontre aussi des calaos à bec rouge, espèce endémique aux Philippines. Des millions de chauve-souris sortent de ces grottes à la tombée du jour. Puis retour vers Tuguegarao.

en véhicule privé et en vol domestique environ 3 h Repas : petit-déjeuner à l'hôtel – déjeuner au restaurant – dîner au restaurant Hébergement : nuit à l'hôtel

JOUR 4 : DE TUGUEGARAO À TINGLAYAN, EN PAYS KALINGA

Jour 4

Route vers Tabuk, capitale de la province de Kalinga, puis continuation à travers les montagnes vers Tinglayan (7 à 8 heures) pour rejoindre la bourgade de Tinglayan, qui fait partie de la région administrative Cordillera, avec des altitudes allant de 1000 à 2500 mètres et de belles rizières en terrasses. Les habitants de la région sont appelés Kalinga dont la tradition guerrière est toujours vivante à ce jour.

Dès notre arrivée, nous sommes reçus chez l’habitant où nous passons la nuit.

en véhicule privé environ 7 h Repas : petit-déjeuner à l’hôtel – déjeuner en restaurant – dîner en restaurant ou chez l’habitant Hébergement : nuit en homestay ou auberge

JOURS 5 & 6 : RENCONTRE AVEC LE PEUPLE KALINGA

Jour 5

Durant ces deux jours dans la région de Tinglayan nous partons à la rencontre du peuple Kalinga dans plusieurs villages, dont celui de Buscalan. Ce peuple Kalinga est certainement le plus guerrier de tous ceux de la Cordillera, et n’avait jamais été conquise par personne jusqu'à ce jour : ni les autres tribus, ni les conquistadores espagnols, ni les colons américains ou l’armée japonaise d’occupation, ni même le gouvernement philippin du dictateur Marcos. Ces anciens chasseurs de tête habitant les régions montagneuses du centre de la Cordillera n’ont signé un traité de paix avec le gouvernement philippin que très récemment dans les années 1990. Leur présence dans la région remonte à 2000 ou 3000 ans.

De la même façon que les célèbres Ifugao, les Kalinga ont aussi sculpté la montagne avec leurs rizières en terrasses mais en utilisant une technique légèrement différente avec des murets en terre contrairement aux murets de pierre des autres tribus.

Nous rencontrons notamment une vielle dame Kalinga appelée Apo Whang, qui a maintenant plus de 100 ans. Elle est probablement la dernière artiste vivante du « mambabatok » car cette tradition a commencé à disparaître avec les temps modernes. Les tatouages étaient autrefois considérés comme un standard de beauté et de bravoure chez les Kalinga. Heureusement, ils se perpétuent de nos jours à nouveau chez les jeunes Kalinga. C’est une marque de leur appartenance ethnique.

en véhicule privé environ 2 h Repas : petits-déjeuners à l’hôtel – déjeuners en restaurant, village ou pique-nique – dîners restaurant ou en village Hébergement : nuit en homestay ou auberge

JOUR 7 : DE TINGALAYAN VERS SAGADA

Jour 7

Nous quittons le pays Kalinga par la route pour aller vers Sagada. La route nous offre des beaux paysages de montagnes, au cœur de la Cordillera.

Nous visitons en chemin l’intéressant musée Bontoc, dans la ville du même nom. Il a été fondé par une sœur catholique belge dans le but de préserver le patrimoine culturel des peuples de la Coordillera, et notamment des Ifugao. Il présente un certain nombre d’objets usuels et artisanaux authentiques et des photos représentant la culture des peuples montagnards. L’architecture de ce musée ressemble à celle d’une maison Ifugao.

Puis nous remontons dans les montagnes pour arriver dans l’après-midi dans le village de Sagada, perché dans les montagnes au milieu d’une forêt de pin dans un paysage beaucoup plus sec et rocailleux. L’atmosphère de ce gros village est très particulière. Ici la vie et la mort semblent être connectées et la présence des esprits est vécue comme une dimension naturelle de la vie quotidienne. Nous rencontrons des habitants pour discuter et découvrir leurs croyances et leurs traditions autour d’un feu de camp. Nous passons la nuit dans une auberge dans le village.

en véhicule privé environ 4 h Repas : petit-déjeuner chez l'habitant – déjeuner au restaurant – dîner au restaurant Hébergement : nuit en lodge

JOUR 8 : RÉGION DE SAGADA, AVEC LES GROTTES, CERCUEILS SUSPENDUS ET VILLAGES

Jour 8

La région de Sagada est renommée pour les traditions funéraires des peuples Bontoc et Igorot, telles que les momifications. Ici les cercueils sont placés dans les recoins des falaises ou encore dans les grottes environnantes, ce qui est une façon de lier les morts au monde des vivants. Les grottes de Sagada, au nombre de 120, sont le domaine des dieux et notamment du dieu Kabungan. Cette dimension du monde des Bontoc ne peut être appréhendée que grâce à la découverte du monde souterrain. Nous découvrons plusieurs de ces grottes et randonnons vers les cercueils suspendus aux falaises.

Nous découvrons aussi des villages, la rivière souterraine, les chutes de Bokong, la vallée des échos et les tissages Sagada.

en véhicule privé environ 3 h Repas : petit-déjeuner à l'hôtel – déjeuner en restaurant ou pique-nique – dîner libre (non inclus) Hébergement : nuit en lodge

JOUR 9 : DE SAGADA À BANAUE

Jour 9

Route vers Banaue. Nous entrons alors dans le territoire des tribus Ifugao, qui comme les autres peuples du nord de Luzon étaient craints pour leur tradition de « chasseurs de têtes ». Les crânes des ennemis de chaque clan trônaient à l’entrée des maisons ou des villages.

À Banaue, visite des ateliers de sculpture sur bois et des tissages Ifugao traditionnels.

en véhicule privé Repas : petit-déjeuner chez l'habitant – déjeuner au restaurant – dîner au restaurant Hébergement : nuit en lodge

JOUR 10 : TREKKING DE KINAKIN VERS CAMBULO

Jour 10

Transfert (30 minutes) en jeep vers le village de Kinakin qui est le point de départ du trekking (5 heures) vers Cambulo à travers le pays Ifugao, avec pique-nique en chemin. Cette région est connue pour ses magnifiques rizières en terrasses, que cette ethnie a patiemment sculpté au fil des siècles dans la montagne. Nous déambulons sur les remparts des terrasses de riz, le long des canaux d'irrigation. Il y a aussi des paysages grandioses de cascades. Les sentiers sont parfois abrupts, et nous franchissons des ponts suspendus.

C’est la première des trois journées de trekking à travers le pays Ifugao. Pendant la descente, nous avons une vue magnifique sur les rizières en terrasses de Cambulo, où nous arrivons dans l’après-midi. Nous pouvons nous reposer en prenant un bain dans la rivière à quelques minutes de l’auberge.

en véhicule privé environ 5 h Repas : petit-déjeuner à l'hôtel – déjeuner d'un pique-nique – dîner libre (non inclus) Hébergement : nuit en auberge

JOUR 11 : TREKKING DE CAMBULO VERS BATAD

Jour 11

Trekking aujourd’hui vers Batad, où nous découvrons les fameuses rizières en terrasses de Batad, en amphithéâtre, classées huitième merveille du monde et inscrites au Patrimoine Mondial par l’Unesco. Il a fallu 2000 à 3000 ans d’un travail communautaire colossal pour tailler ces milliers de terrasses dans un environnement de montagnes recouvertes de jungle tropicale. Et ceci malgré les cyclones et pluies diluviennes fréquentes dans cette région. Nous pouvons prendre ici la mesure du génie humain dans la connaissance intuitive des lois de la nature. Leur maîtrise des techniques d’irrigation a permis à ces ethnies de braver les siècles et de construire leur société dans ces montagnes longtemps inaccessibles.

Les Ifugao ont une culture très forte. Les missionnaires chrétiens ont apporté leur religion mais sans que cela ne fasse disparaître les cultes ancestraux animistes, notamment le culte de « Bulul », le dieu du riz, très présent dans les maisons, les champs et le cœur des peuples de la Cordillera.

Nous marchons le long des murs en pierres, passant d’une terrasse à l’autre. Nous traversons plusieurs rivières par des ponts suspendus, chaque vallée abrite de nouvelles rizières en terrasses. Il existe dans la Cordillera plus de 35 000 km de rizières en terrasses, de quoi presque faire le tour du monde si nous les mettions bout à bout… !

À Batad, nous descendons nous baigner dans la rivière ou la cascade de Tappiyah.

Rencontre avec la communauté de paysans Ifugao qui vivent encore dans leurs huttes traditionnelles, au rythme de la culture du riz, dans un paysage à vous couper le souffle.

environ 4 h Repas : petit-déjeuner en auberge – déjeuner pique-nique – dîner libre en auberge (non inclus) Hébergement : nuit en auberge

JOUR 12 : TREKKING DE BATAD VERS BANGAAN ET TRANSFERT VERS BANAUE

Jour 12

Fin de notre randonnée en pays Ifugao. Depuis Batad, nous partons pour un trekking de trois heures jusqu’à l’endroit où une jeep nous attend pour nous emmener vers le village de Bangaan. La vue est magnifique avec le village de Bangaan en contrebas au milieu des rizières. Puis transfert retour vers Banaue par la route.

en véhicule privé environ 4 h Repas : petit-déjeuner en auberge – déjeuner d'un pique-nique – dîner libre (non inclus) Hébergement : nuit à l'hôtel

JOUR 13 : ROUTE DE BANAUE VERS TARLAC

Jour 13

Longue route (7 à 8 heures) vers Tarlac. Nous quittons les montagnes de la Cordillera et retrouvons la route principale qui traverse tout le nord de l’île de Luzon sur un axe nord / sud. C’est aussi un axe vital et il y règne une intense activité, avec notamment les fameux « jeepneys », taxis collectifs philippins.

en véhicule privé environ 7 h Repas : petit-déjeuner à l'hôtel – déjeuner au restaurant – dîner libre (non inclus) Hébergement : nuit à l'hôtel

JOUR 14 : RANDONNÉE VERS LE VOLCAN PINATUBO ET ROUTE VERS TAGAYTAY

Jour 14

Transfert vers la ville de Santa Juliana, d’où nous partons en 4x4 (une heure) nous approcher du volcan Pinatubo à travers le désert lunaire, terrain défoncé et volcanique, de la caldeira créée par les éruptions volcaniques de 1991.

Le Pinatubo (1450 m) est un stratovolcan actif situé dans l’ouest de l’île de Luzon, à moins d’une centaine de kilomètres au nord-ouest de Manille. Considéré comme éteint et recouvert d’une épaisse forêt tropicale habitée par l’ethnie Agta de type negrito, qui vit depuis des temps ancestraux sur les flancs du volcan, celui-ci se réveille brusquement en juin 1991 après 500 ans de sommeil. Cette éruption volcanique, qui s’achève le 2 septembre 1991, est l’une des plus importantes du 20ème siècle. Après la grande explosion de 1991, le sommet du volcan Pinatubo est devenu un grand trou béant.

Nous marchons vers le sommet du volcan, ce qui prend environ 2 à 3 heures, entre coulées de cendres, traversées de rivières et jungle tropicale. Au centre du cratère s’est formé un lac profond après l’éruption de 1991. Décors à la Jurassic Park, baignade dans le lac aux eaux couleur turquoise, dues autrefois à l’acidité volcanique.

De retour à Santa Juliana, nous prenons la route vers Tagaytay, au sud de Manille, bourgade située au nord du lac Taal, un peu plus en altitude par rapport à Manille, avec un climat plus sain.où nous passons la nuit dans une auberge. La caractéristique particulière du volcan Taal est qu’il est situé à l’intérieur d’un lac, lui-même situé dans un autre volcan. On a une belle vue sur ce volcan Taal depuis la crête d’un autre volcan appelé Tagaytay (634 m). 
Arrêt possible pour visiter une fabrique de jeepneys.

en véhicule privé environ 4 h Repas : petit-déjeuner à l’hôtel – déjeuner pique-nique ou restaurant – dîner en restaurant ou à l’hôtel Hébergement : nuit à l'hôtel

JOUR 15 : DE TAGAYTAY VERS NAGA

Jour 15

Route vers la gare routière de Turbina. Nous partons de Turbina vers la ville de Naga en bus de ligne régulier (7 heures de trajet). Naga est la capitale de la région de Bicol, au sud de l’île de Luzon, région qui est injustement méconnue des voyageurs alors qu’elle a de nombreux centres d’intérêt.

en véhicule privé et en bus de ligne Repas : petit-déjeuner à l'hôtel – déjeuner d'un pique-nique – dîner au restaurant Hébergement : nuit à l'hôtel

JOURS 16 & 17 : PÉNINSULE DE CARAMOAN

Jour 16

Transfert de Naga vers la péninsule de Caramoan, au large de laquelle se trouvent tout un groupe d’îles et îlots karstiques et paradisiaques, dont certains ont servi de cadre pour le jeu télévisé Koh Lanta en 2008. L'activité principale est la découverte des petits îlots, le snorkeling et les balades en kayak de mers. Soumise à la mousson du nord-est, de octobre à janvier, il est préférable de découvrir cette région de début février à début juin.

Les points forts du premier jour sont Cotivas, Manlawi, Sabitang, Laya, Pitogo et Bogtong.

Les points forts du deuxième jour sont Lahos, Minalahos, Matikad, Cagbalinad et Busdak.

en bateau privé Repas : petit-déjeuner – déjeuners sur les bateaux ou pique-nique – dîner libre (non inclus) Hébergement : nuits en auberge

JOURS 17 & 18 : PÉNINSULE DE CARAMOAN

Jour 17

Transfert de Naga vers la péninsule de Caramoan, au large de laquelle se trouvent tout un groupe d’îles et îlots karstiques et paradisiaques, dont certains ont servi de cadre pour le jeu télévisé Koh Lanta en 2008. L'activité principale est la découverte des petits îlots, le snorkeling et les balades en kayak de mers. Soumise à la mousson du nord-est, de octobre à janvier, il est préférable de découvrir cette région de début février à début juin.

Les points forts du premier jour sont Cotivas, Manlawi, Sabitang, Laya, Pitogo et Bogtong.

Les points forts du deuxième jour sont Lahos, Minalahos, Matikad, Cagbalinad et Busdak.

en bateau privé Repas : petit-déjeuner – déjeuners sur les bateaux ou pique-nique – dîner libre (non inclus) Hébergement : nuits en auberge

JOUR 18 : ASCENSION DU VOLCAN ISAROG ET ROUTE VERS LEGAZPI

Jour 18

Transfert (2 heures de route) le matin de la péninsule de Caramoan vers le parc national du mont Isarog. Nous faisons l’ascension (2 à 3 heures) du Mont Isarog (1966 m), volcan dormant situé entre Naga et Legazpi. Sa dernière éruption date de 1641. La forêt tropicale qui couvre ses pentes est connue pour ses différentes espèces de flore et de faune, dont certaines sont endémiques dans cette région. On peut y voir environ 143 espèces d’oiseaux dont 15 les plus courants. Le Mont Isarog a été déclaré parc national en 1983. C’est aussi le domicile d’un groupe de l’ethnie Agta, population de type dit « négrito ».

Puis transfert (3 heures) vers la ville de Legazpi où nous passons la nuit. Le panorama sur le mont Mayon, le cône volcanique le plus parfait au monde, est magnifique.

en véhicule privé environ 5 h environ 5 h Repas : petit-déjeuner à l'hôtel – déjeuner d'un pique-nique – dîner libre (non inclus) Hébergement : nuit à l'hôtel

JOURS 19 & 20 : ASCENSION DU VOLCAN MAYON

Jour 19

Court transfert (30 minutes) le premier jour vers la base du volcan Mayon (2462 m), dont nous faisons l’ascension.

Culminant à 2462 mètres, ce volcan doit être approché avec prudence car il est l’un des plus actifs au monde. Il est entré 15 fois en éruption au siècle dernier. La plus dévastatrice éruption s’est produit en février 1814 qui a fait plus d’un millier de morts. L'éruption de 1993 a fait 77 victimes. Celle de décembre 2009 n'a pas fait de victimes grâce aux mesures de prévention prises par l'institut de surveillance du volcan. Depuis, des fumeroles s'élèvent du Mont Mayon pratiquement en permanence.

Nous effectuons l'ascension du volcan en deux jours (avec bivouac d'une nuit sous tentes). Il est réputé pour son parfait cône qui a une forme très symétrique. D’ailleurs son nom vient de « magayon », qui veut dire « beau » en bicolano, la langue régionale du Bicol.

Le premier jour nous marchons pendant 5 heures vers le camp de base, situé à 450 mètres d’altitude. Nous traversons des forêts où nous découvrons diverses variétés d’arbres.

Le deuxième jour, nous marchons (45 minutes) du camp de base vers le site de Basyaw (1100 m) via une plantation du département de l’environnement et des ressources naturelles, où l’on peut voir des arbres à bois dur et du rotin. Basyaw signifie « baignoire » en langue locale, car l’éruption de 1814 donna naissance à toute une série de formations rocheuses ressemblant à des baignoires, mesurant près de 2 mètres de long, sur 1 mètre de large et 1 mètre de profondeur. De Basyaw nous continuons notre marche (2 heures) vers le site de Loose Rock Point (1600 m) qui fait partie du célèbre « Knife Edge ». C’est le point le plus haut où nous pouvons aller car plus haut il n’y a plus de sentier sûr. Nous avons une belle vue sur les environs du volcan, puis commençons la descente pour retourner vers Legazpi. Il nous faut environ 6 heures de marche pour retrouver le véhicule.

en véhicule privé environ 1 h environ 5 h environ 7 h Repas : petits-déjeuners (à l’hôtel, puis pique-nique) – déjeuners pique-nique – dîner (au campement, puis en restaurant) Hébergement : nuit sous tentes (1er jour) et à l’hôtel (2ème jour)

JOURS 20 & 21 : ASCENSION DU VOLCAN MAYON

Jour 20

Court transfert (30 minutes) le premier jour vers la base du volcan Mayon (2462 m), dont nous faisons l’ascension.

Culminant à 2462 mètres, ce volcan doit être approché avec prudence car il est l’un des plus actifs au monde. Il est entré 15 fois en éruption au siècle dernier. La plus dévastatrice éruption s’est produit en février 1814 qui a fait plus d’un millier de morts. L'éruption de 1993 a fait 77 victimes. Celle de décembre 2009 n'a pas fait de victimes grâce aux mesures de prévention prises par l'institut de surveillance du volcan. Depuis, des fumeroles s'élèvent du Mont Mayon pratiquement en permanence.

Nous effectuons l'ascension du volcan en deux jours (avec bivouac d'une nuit sous tentes). Il est réputé pour son parfait cône qui a une forme très symétrique. D’ailleurs son nom vient de « magayon », qui veut dire « beau » en bicolano, la langue régionale du Bicol.

Le premier jour nous marchons pendant 5 heures vers le camp de base, situé à 450 mètres d’altitude. Nous traversons des forêts où nous découvrons diverses variétés d’arbres.

Le deuxième jour, nous marchons (45 minutes) du camp de base vers le site de Basyaw (1100 m) via une plantation du département de l’environnement et des ressources naturelles, où l’on peut voir des arbres à bois dur et du rotin. Basyaw signifie « baignoire » en langue locale, car l’éruption de 1814 donna naissance à toute une série de formations rocheuses ressemblant à des baignoires, mesurant près de 2 mètres de long, sur 1 mètre de large et 1 mètre de profondeur. De Basyaw nous continuons notre marche (2 heures) vers le site de Loose Rock Point (1600 m) qui fait partie du célèbre « Knife Edge ». C’est le point le plus haut où nous pouvons aller car plus haut il n’y a plus de sentier sûr. Nous avons une belle vue sur les environs du volcan, puis commençons la descente pour retourner vers Legazpi. Il nous faut environ 6 heures de marche pour retrouver le véhicule.

en véhicule privé environ 1 h environ 5 h environ 7 h Repas : petits-déjeuners (à l’hôtel, puis pique-nique) – déjeuners pique-nique – dîner (au campement, puis en restaurant) Hébergement : nuit sous tentes (1er jour) et à l’hôtel (2ème jour)

JOURS 21 À 23 : ASCENSION DU VOLCAN BULUSAN

Jour 21

En compagnie de notre guide de trekking de Bulusan, nous quittons Legazpi pour rejoindre le lac Bulusan en transport public (3 heures de route environ). Le lac Bulusan est l’un des deux lacs qui se trouvent sur les pentes du volcan du même nom. C’est le point de départ du trek vers le sommet du volcan. Le volcan Bulusan (1565 m), situé dans la province de Sorsogon, est l’un des volcans les plus actifs de la région, et de récentes éruptions ont même nécessité la fermeture pour un temps de la zone aux visiteurs. La dernière éruption a eu lieu en juin 2015.

Ses pentes sont également couvertes de jungle, et le guide nous fait découvrir les différents types d’arbre, de plantes, d’oiseaux et d’animaux que l’on rencontre en chemin, ainsi que les champignons, fougères, fruits et baies comestibles que l’on peut trouver. Avant d’être proclamé parc national, les pentes du volcan Bulusan ont beaucoup souffert de la déforestation illégale, et nous pouvons voir des zones de reforestation en chemin.

Nous prenons le déjeuner au lac Bulusan et nous faisons enregistrer au Visitor Center où on nous fait un rapide examen médical. Puis c’est le début de notre trekking. Nous atteignons en 4 heures de marche le campement appelé Sharp Peak (pic pointu) qui est en fait les restes d’un ancien volcan. C’est l’un des plus beaux endroits de tout le secteur du volcan Bulusan, notamment au lever de lune et au lever du soleil, d’où la vue est magnifique sur les environs. Nous campons à Sharp Peak.

Le second jour, nous continuons notre marche (3 heures) vers le lac Agingay où nous prenons notre déjeuner. Puis nous montons (3 heures) vers le sommet du volcan, qui culmine à 1565 mètres. Pour des raisons de sécurité nous ne pouvons rester au sommet que 20 minutes maximum, puis revenons vers le campement du lac Agingay où nous passons la nuit. Quand le ciel est dégagé c’est un excellent lieu pour scruter les étoiles.

Le troisième jour, lever matinal (vers 05 h 00) pour entendre les nombreux chants d’oiseaux endémiques qui peuplent la forêt luxuriante bordant le lac Agingay. On peut apercevoir parfois des singes et des sangliers. Puis après le petit-déjeuner retour vers le lac Bulusan (2 heures).

Après le déjeuner et un rapide massage des pieds éventuels, nous prenons la route pour revenir vers la ville de Sorsogon, puis continuation vers Donsol, plus à l’ouest, en bord de mer.

Nota : Ce programme peut être modifié par l’office du tourisme local car ce volcan a eu une éruption en Juin 2015.

en véhicule privé (3 heures de route le 1er jour et 3 heures environ le 3ème jour) 4 heures de marche le 1er jour, 8 heures le 2ème jour et 2 à 3 heures le 3ème jour Repas : petits-déjeuners (le 1er à l’hôtel, puis en campement) – déjeuners (le 1er et le 3ème en restaurant, et le 2ème en campement) – dîners (en campement, et le 3ème en restaurant Hébergement : nuits sous tentes et 3ème nuit en hôtel

JOURS 22 À 24 : ASCENSION DU VOLCAN BULUSAN

Jour 22

En compagnie de notre guide de trekking de Bulusan, nous quittons Legazpi pour rejoindre le lac Bulusan en transport public (3 heures de route environ). Le lac Bulusan est l’un des deux lacs qui se trouvent sur les pentes du volcan du même nom. C’est le point de départ du trek vers le sommet du volcan. Le volcan Bulusan (1565 m), situé dans la province de Sorsogon, est l’un des volcans les plus actifs de la région, et de récentes éruptions ont même nécessité la fermeture pour un temps de la zone aux visiteurs. La dernière éruption a eu lieu en juin 2015.

Ses pentes sont également couvertes de jungle, et le guide nous fait découvrir les différents types d’arbre, de plantes, d’oiseaux et d’animaux que l’on rencontre en chemin, ainsi que les champignons, fougères, fruits et baies comestibles que l’on peut trouver. Avant d’être proclamé parc national, les pentes du volcan Bulusan ont beaucoup souffert de la déforestation illégale, et nous pouvons voir des zones de reforestation en chemin.

Nous prenons le déjeuner au lac Bulusan et nous faisons enregistrer au Visitor Center où on nous fait un rapide examen médical. Puis c’est le début de notre trekking. Nous atteignons en 4 heures de marche le campement appelé Sharp Peak (pic pointu) qui est en fait les restes d’un ancien volcan. C’est l’un des plus beaux endroits de tout le secteur du volcan Bulusan, notamment au lever de lune et au lever du soleil, d’où la vue est magnifique sur les environs. Nous campons à Sharp Peak.

Le second jour, nous continuons notre marche (3 heures) vers le lac Agingay où nous prenons notre déjeuner. Puis nous montons (3 heures) vers le sommet du volcan, qui culmine à 1565 mètres. Pour des raisons de sécurité nous ne pouvons rester au sommet que 20 minutes maximum, puis revenons vers le campement du lac Agingay où nous passons la nuit. Quand le ciel est dégagé c’est un excellent lieu pour scruter les étoiles.

Le troisième jour, lever matinal (vers 05 h 00) pour entendre les nombreux chants d’oiseaux endémiques qui peuplent la forêt luxuriante bordant le lac Agingay. On peut apercevoir parfois des singes et des sangliers. Puis après le petit-déjeuner retour vers le lac Bulusan (2 heures).

Après le déjeuner et un rapide massage des pieds éventuels, nous prenons la route pour revenir vers la ville de Sorsogon, puis continuation vers Donsol, plus à l’ouest, en bord de mer.

Nota : Ce programme peut être modifié par l’office du tourisme local car ce volcan a eu une éruption en Juin 2015.

en véhicule privé (3 heures de route le 1er jour et 3 heures environ le 3ème jour) 4 heures de marche le 1er jour, 8 heures le 2ème jour et 2 à 3 heures le 3ème jour Repas : petits-déjeuners (le 1er à l’hôtel, puis en campement) – déjeuners (le 1er et le 3ème en restaurant, et le 2ème en campement) – dîners (en campement, et le 3ème en restaurant Hébergement : nuits sous tentes et 3ème nuit en hôtel

JOUR 24 : RENCONTRE AVEC LES REQUINS-BALEINE ET TRANSFERT VERS L’ÎLE DE TICAO

Jour 24

Aujourd’hui nous partons à la rencontre des requins-baleine de la baie de Donsol. En 1998, des pêcheurs de la région de Donsol découvraient la présence de ces requins-baleine, qui ont attiré depuis quelques curieux.

Nous marchons (10 minutes) du resort vers le port, où nous recevons les premières instructions : on ne part jamais à plus de 6 personnes ensemble, on ne s’approche pas des requins-baleine à moins de 3 mètres, on ne fait pas de bruit en sautant,… Puis départ en bateau (15 à 20 minutes) vers le lieu où l’on peut rencontrer ces requins-baleine, équipés d’un simple matériel de snorkeling.

La meilleure saison pour les observer à coup sûr va de mars à mai, mais on peut déjà les observer à partir du mois de novembre et jusqu’en juin, sachant qu’ils ne seront peut-être pas au rendez-vous le jour de notre venue.

Donsol est quand même l’un des meilleurs endroits au monde pour l’observation des requins-baleine.

Après le déjeuner dans un restaurant local, transfert (1 heure 30) en bateau vers l’île de Ticao, située plus à l’ouest, et transfert vers notre resort.

en bateau environ 3 h Repas : petit-déjeuner à l'hôtel – déjeuner au restaurant – dîner libre (non inclus) Hébergement : nuit à l'hôtel

JOUR 25 : ÎLE DE TICAO ET NAVIGATION DANS LES ENVIRONS

Jour 25

Nous passons la journée complète à naviguer dans les environs de l’île de Ticao. Après le petit-déjeuner nous rejoignons le port et naviguons (1 heure 30) vers les chutes de Catandayagan, situées sur la partie ouest de l’île, en face de l’île de Masbate.

Depuis les chutes nous continuons notre navigation vers l’île de San Miguel, au nord de Ticao, où nous découvrons le parc naturel de Halea qui abrite de magnifiques formations calcaires karstiques qui émergent au milieu d’une superbe eau turquoise. Nous y nageons un peu et faisons un peu de snorkeling.

Après un petit tour vers le phare de l’île nous découvrons une falaise faisant face à l’est où l’on peut découvrir dans la partie immergée des coraux et éponges, et pouvons apercevoir des murènes, poissons-scorpion et poissons-pierre cachés le long de la paroi.

en bateau Repas : petit-déjeuner à l'hôtel – déjeuner d'un pique-nique – dîner à l'hôtel Hébergement : nuit à l'hôtel

JOUR 26 : DE L’ÎLE DE TICAO À MASBATE

Jour 26

Nous quittons le resort par la route (1 heure) pour rejoindre le port de Batuan en traversant toute l’île de Ticao du nord au sud. Court transfert en bateau vers l’île voisine de Masbate, bien plus grande.

Nous arrivons au port de Masbate où nous nous installons à l’hôtel.

L’après-midi nous allons découvrir le sanctuaire marin de Buntod, établi en 2001 sur une surface de 250 hectares. Il abrite une longue bande de sable et de nombreux coraux et récifs.

en véhicule privé et en bateau Repas : petit-déjeuner à l'hôtel – déjeuner d'un pique-nique – dîner libre (non inclus) Hébergement : nuit à l'hôtel

JOUR 27 : DE MASBATE À BOGO (ÎLE DE CEBU)

Jour 27

Nous traversons par la route (3 heures) l’île de Masbate vers le sud pour rejoindre le port de Cataingan, d’où nous prenons un ferry (6 à 7 heures) pour rejoindre le port de Bogo sur l’île de Cebu. Nous sommes maintenant au cœur de l’archipel des Visayas. Puis transfert vers le resort.

en véhicule privé et en ferry environ 10 h Repas : petit-déjeuner à l'hôtel – déjeuner libre (non inclus) – dîner libre (non inclus) Hébergement : nuit à l'hôtel

JOUR 28 : DE BOGO VERS KANLAON (ÎLE DE NEGROS)

Jour 28

Courte traversée du nord de l’île de Cebu par la route pour rejoindre le port d’où nous partons en ferry vers l’île voisine de Negros. Puis nous partons par la route vers la ville de Kanlaon, où nous passons la nuit.

L’île de Negros, d’une superficie d’environ 13 000 km2, est divisée en deux régions distinctes économiquement. Elle est la 4ème île de l’archipel de par sa superficie, et offre une variété de paysages et d’atmosphères impressionnant. Entre montagnes et bords de mer de sable brun ou blanc, se trouvent lacs, rizières, plaines, chutes d’eau, grottes, villages, marchés, etc…

en véhicule privé et en ferry Repas : petit-déjeuner à l'hôtel – déjeuner au restaurant – dîner libre (non inclus) Hébergement : nuit à l'hôtel

JOURS 29 & 30 : TREKKING SUR LE VOLCAN KANLAON

Jour 29

Départ vers 05 h 00 du matin et transfert vers le parc national du mont Kanlaon. Après un petit-déjeuner pique-nique, nous attaquons l’ascension du volcan sur deux jours et demi. Nous marchons le long des pentes recouvertes d’une végétation luxuriante, avec de nombreuses cascades et torrents. Les dernières éruptions majeures remontent à 1978 et 1992.

Nous atteignons le deuxième jour la crête de Makawiwili et la « Selle Orientale », où nous montons les tentes.

environ 6 h Repas : petits-déjeuners d'un pique-nique – déjeuners d'un pique-nique – dîners en camp aménagé Hébergement : nuits sous tente

JOURS 30 & 31 : TREKKING SUR LE VOLCAN KANLAON

Jour 30

Départ vers 05 h 00 du matin et transfert vers le parc national du mont Kanlaon. Après un petit-déjeuner pique-nique, nous attaquons l’ascension du volcan sur deux jours et demi. Nous marchons le long des pentes recouvertes d’une végétation luxuriante, avec de nombreuses cascades et torrents. Les dernières éruptions majeures remontent à 1978 et 1992.

Nous atteignons le deuxième jour la crête de Makawiwili et la « Selle Orientale », où nous montons les tentes.

environ 6 h Repas : petits-déjeuners d'un pique-nique – déjeuners d'un pique-nique – dîners en camp aménagé Hébergement : nuits sous tente

JOUR 31 : FIN DU TREKKING SUR LE VOLCAN KANLAON PUIS ROUTE VERS DUMAGUETE

Jour 31

Tôt le matin, vers 05 h 00, nous partons à l’assaut du sommet du volcan Kanlaon, situé à 2456 mètres d’altitude. La vue est grandiose, dans des paysages typiquement volcaniques. Puis retour vers le camp de base où nous prenons le petit-déjeuner.

Nous descendons ensuite jusqu’au point de rendez-vous avec le véhicule, qui nous emmène dans l’après-midi vers la ville de Dumaguete, tout au sud de l’île de Negros, où nous passons la nuit à l’hôtel.

en véhicule privé environ 4 h environ 8 h Repas : petit-déjeuner en bivouac – déjeuner d'un pique-nique – dîner libre (non inclus) Hébergement : nuit à l'hôtel

JOUR 32 : LAC BALINSASAYAO ET MONTAGNES DU SUD DE L’ÎLE DE NEGROS

Jour 32

Transfert vers le lac Balinsasayao, situé à 12 kms de la ville de Sibulan à 300 mètres d’altitude dans les montagnes du sud de l’île de Negros. Il n’est séparé du lac Danao que par une étroite crête montagneuse. Un parc naturel protégé a été établi autour du lac, qui est situé dans un creux autour de quatre montagnes : le mont Mahungot au sud, le mont Kalbasan au nord, le mont Balinsasayao à l’est, et le mont Guidabon à l’ouest.

Randonnée et découverte de la région du lac Balinsasayao puis retour vers l’hôtel.

en véhicule privé environ 2 h Repas : petit-déjeuner à l'hôtel – déjeuner d'un pique-nique – dîner libre (non inclus) Hébergement : nuit à l'hôtel

JOUR 33 : DE DUMAGUETE (ÎLE DE NEGROS) VERS L’ÎLE DE SIQUIJOR

Jour 33

Transfert vers le port de Dumaguete, d’où nous partons en ferry (1 heure) vers la petite île voisine de Siquijor.

L’île de Siquijor, quoique toute petite est une province à elle toute seule. Rattachée à la province de Bohol, puis à celle de Negros, Siquijor devint indépendante en 1971. Elle fut découverte en 1565 par l’explorateur espagnol Miguel López de Legazpi lors de son voyage dans l’océan Pacifique. Les colons espagnols ont laissé sur cette île un patrimoine architectural bien conservé, notamment l’église Saint Isidore et le couvent de Lazi, construits en pierre de corail et datant du 19ème siècle. Siquijor fut vite surnommée « isla del fuego » par les Espagnols en raison des nombreuses lucioles qui, la nuit, l’enveloppaient d’un étrange halo de lumière. Elle leur doit probablement aussi sa réputation d’île mystique auprès des Philippins, qui la croient habitée par de nombreux esprits. C’est pourquoi la tradition du chaman-guérisseur se perpétue à Siquijor.

Les douces montagnes de Siquijor recèlent une multitude de petits trésors : rizières en terrasse miniatures, ficus centenaire majestueux qui déploie ses racines aériennes comme des lianes, cascades facilement accessibles où il fait bon prendre un bain rafraîchissant au milieu de la végétation luxuriante, et grottes aux formations rocheuses surprenantes.

Arrivée sur l’île de Siquijor et transfert vers l’hôtel.

en véhicule privé et en ferry environ 1 h Repas : petit-déjeuner à l'hôtel – déjeuner libre (non inclus) – dîner libre (non inclus) Hébergement : nuit à l'hôtel

JOUR 34 : ÎLE DE SIQUIJOR

Jour 34

Nous passons la journée complète à découvrir cette étonnante île de Siquijor.

Nous découvrons un vieux banyan de 400 ans que certains pensent être la demeure de créatures mythiques et esprits. Visite de l’église Saint Isidore édifiée par les espagnols en 1884, et du couvent qui est un des plus vieux aux Philippines. Pique-nique aux chutes d’eau de Cambugahay, à trois niveaux.

Visite d’une ferme aux papillons et de la grotte de Cantabon à l’intérieur de laquelle coule une rivière et qui abrite une énorme chambre avec nombre de beaux stalactites et stalagmites.

Visite aussi de l’église Saint-François d’Assise et de la tour de la cloche.

en véhicule privé Repas : petit-déjeuner à l'hôtel – déjeuner d'un pique-nique – dîner libre (non inclus) Hébergement : nuit à l'hôtel

JOUR 35 : DE L’ÎLE DE SIQUIJOR VERS L’ÎLE DE BOHOL

Jour 35

Transfert vers le port d’où nous partons en ferry ( heure) vers l’île de Bohol.

Arrivée au port de Tagbiliran. Installation et nuit à l’hôtel.

en véhicule privé et en ferry Repas : petit-déjeuner – déjeuner – dîner Hébergement : nuit à l'hôtel

JOURS 36 & 37 : ÎLE DE BOHOL

Jour 36

Nous rejoignons d’abord la bourgade de Corella, près de laquelle se trouve le sanctuaire qui abrite les étonnants tarsiers, petits primates aux énormes yeux, que nous rencontrons.

Puis transfert vers la rivière Loboc sur laquelle nous naviguons à bord d’une sorte de maison flottante au milieu de la végétation, alors qu’un groupe de musiciens et danseurs Boholano nous font découvrir leurs chants et danses

Route vers le village de Cambuhat, situé dans la région de Buenavista, où nous partons à la rencontre d’une communauté qui vit de façon rustique le long de la rivière Daet, bordée de mangrove. C’est l’une des rivières les plus propres de la province. Rencontre avec les pêcheurs.

Et nous rejoignons la région des célèbres « Chocolate Hills », toute une série de collines en forme de mamelons hautes de 40 à 120 mètres. Nous montons jusqu’au point de vue, situé à 1263 mètres d’altitude, où s’étalent devant nous les fameuses collines, au milieu des rizières et forêts.

Nous découvrons des milliers de lucioles scintillantes qui illuminent le soir au cours d'une excursion privée pour observer les lucioles sur l'eau.

en véhicule privé et en bateau environ 2 h Repas : petits-déjeuners – déjeuners – dîners Hébergement : nuits à l'hôtel

JOURS 37 & 38 : ÎLE DE BOHOL

Jour 37

Nous rejoignons d’abord la bourgade de Corella, près de laquelle se trouve le sanctuaire qui abrite les étonnants tarsiers, petits primates aux énormes yeux, que nous rencontrons.

Puis transfert vers la rivière Loboc sur laquelle nous naviguons à bord d’une sorte de maison flottante au milieu de la végétation, alors qu’un groupe de musiciens et danseurs Boholano nous font découvrir leurs chants et danses

Route vers le village de Cambuhat, situé dans la région de Buenavista, où nous partons à la rencontre d’une communauté qui vit de façon rustique le long de la rivière Daet, bordée de mangrove. C’est l’une des rivières les plus propres de la province. Rencontre avec les pêcheurs.

Et nous rejoignons la région des célèbres « Chocolate Hills », toute une série de collines en forme de mamelons hautes de 40 à 120 mètres. Nous montons jusqu’au point de vue, situé à 1263 mètres d’altitude, où s’étalent devant nous les fameuses collines, au milieu des rizières et forêts.

Nous découvrons des milliers de lucioles scintillantes qui illuminent le soir au cours d'une excursion privée pour observer les lucioles sur l'eau.

en véhicule privé et en bateau environ 2 h Repas : petits-déjeuners – déjeuners – dîners Hébergement : nuits à l'hôtel

JOUR 38 : DE L’ÎLE DE BOHOL VERS CEBU

Jour 38

Transfert par la route vers le port de Tagbilaran d’où nous partons en ferry (2 heures) vers l’île de Cebu.

Nous découvrons plusieurs points de repères historiques de la ville de Cebu : le monument de Lapu-lapu, la Croix de Magellan et l’église Santo Nino. Lapu-lapu était le roi de l’île de Mactan, situé non loin de la ville de Cebu. Il est considéré comme le premier héros philippin car il est le premier chef à avoir résisté à la colonisation espagnole, notamment lors de la bataille de Mactan au cours de laquelle le célèbre navigateur Magellan mourut.

Nous visitons ensuite le temple Taoïste chinois sur la colline de Beverly et le Fort Pedro où nous dégustons des fruits locaux offerts aux visiteurs en échantillons. Découverte aussi de l’artisanat local et au marché très coloré de Carbon.

en véhicule privé et en ferry Repas : petit-déjeuner à l'hôtel – déjeuner au restaurant – dîner libre (non inclus) Hébergement : nuit à l'hôtel

JOUR 39 : CEBU ET VOLS RETOUR VERS L’EUROPE

Jour 39

Transfert vers l’aéroport de Cebu pour les vols de retour vers l’Europe, parfois via Manille

en véhicule privé Repas : petit-déjeuner à l'hôtel – déjeuner libre (non inclus) – dîner libre (non inclus)

JOUR 40 : ARRIVÉE EN EUROPE

Jour 40

en véhicule privé

JOUR 41 : ARRIVÉE EN EUROPE

Jour 41

FIN DE PROGRAMME

Pour des raisons imprévisibles à ce stade d’aléas climatiques, de forme ou de méforme des participants ou autres (état des routes, trafic, cas de force majeure...), votre guide ou accompagnateur peut être amené à adapter le programme, si nécessaire, pour le bon déroulement de votre voyage. Il reste seul juge et le garant de votre sécurité. Les temps de marche sont donnés à titre indicatif et peuvent varier d’un participant à un autre.


ANNULATION RÉSURGENCE COVID-19

Merci de noter que toute réservation de voyage est de nouveau régie par nos conditions générales et particulières de vente.

Ainsi, pour toute annulation de dernière minute liée à une résurgence de l'épidémie de Covid-19 en France ou dans la région d'accueil rendant impossible la réalisation de votre voyage, vous pouvez être intégralement remboursé des sommes qui nous auront été versées sur simple demande de votre part.

Par ailleurs, nous proposons des assurances vous permettant d'être couvert au cas où vous seriez testé positif au Covid-19 (test PCR) au moment de votre embarquement ou quelques jours avant. Consultez-nous.

Merci de noter que les frais obligatoires liés à des tests Covid-19 (PCR, antagéniques ou autres) réalisés avant votre départ ou dans le pays de destination à votre retour demeurent à votre charge.

Infos Techniques

Accompagnement

Accompagnement par un guide philippin francophone (selon disponibilité, car très peu nombreux) ou à défaut anglophone, assisté par une équipe de correspondants et guides locaux.

Pour des raisons imprévisibles à ce stade, notamment de météo mais aussi de forme ou de méforme des participants, votre guide peut être amené à adapter voire à interrompre votre programme, à tout moment s'il l’estime nécessaire, que ce soit pour l’ensemble du groupe ou pour quelques participants, et pour le bon déroulement de votre voyage. Il reste seul juge et le garant de votre sécurité.

Niveau de difficulté

Niveau physique : modéré

Ce programme est accessible à toute personne en bonne santé et ayant une pratique sportive a minima hebdomadaire.

Il y a 17 jours de marche au total, mais jamais sur plus de 2 à 3 jours de suite. Seuls quelques volcans présentent des dénivelés plus importants. car nous évoluons dans une région de collines et plateaux. Capacité d'engagement et force morale sont cependant nécessaires.

Compagnies aériennes internationales

Pour le transport international, vols réguliers en classe économique sur les compagnies suivantes : Eva Air, Qatar Airways, Cathay Pacific.

Possibilité de départ de Lyon ou d’une autre ville de province sur d'autres compagnies, mais aussi de Genève ou Bruxelles, parfois avec un supplément. Nous consulter.

Vols domestiques sur les compagnies Cebu Pacific et Philippines Airlines.

Hébergement

En chambres twin (à deux lits) en hôtels de catégories standard et moyenne, en auberges locales, chez l’habitant et sous tentes (lors de l’ascension de quelques volcans).

Repas

Repas à base de riz, nourriture riche et variée, poissons et crevettes en bord de mer. Pique-niques lors des randonnées et certaines excursions. Repas dans des restaurants locaux et chez l’habitant en villages.

Les boissons, par contre, ne sont pas comprises, notamment les bières, coca, soda, etc.

Pour l’eau, prévoyez des pastilles (type Micropur, Aquatabs ou autre) pour désinfecter l’eau que vous mettez dans votre gourde. Vous pouvez également acheter de l'eau minérale sur place (non comprise dans le prix), mais son bilan écologique est médiocre, comme vous le savez. Aussi, nous ne vous le conseillons pas.

Vous pouvez aussi boire du thé chinois ou de l’eau bouillie.

Transferts / Transport

Les transferts de l’aéroport et vers l’aéroport sont assurés en minivan. L’itinéraire est prévu en minivan, en bateau, ferry entre les îles, et parfois en jeepney.

Taille du groupe

Le groupe est composé de 4 à 8 participants au maximum. Le nombre de participants est volontairement limité pour permettre une meilleure immersion, pour ne pas embarrasser nos hôtes, pour développer des espaces de liberté et permettre une grande souplesse de fonctionnement. Toutefois, le nombre maximum peut être dépassé dans le cas où la dernière personne qui s’inscrit souhaite voyager avec une autre ou plusieurs autres personnes voyageant avec lui. Les prestations ne seront pas modifiées et les conditions du voyage seront identiques de ce fait.

Équipement

L'équipement personnel n'est pas fourni. Une liste complète vous est cependant proposée pour vous permettre de vérifier que vous prenez ce qui est nécessaire.

Le matériel de logistique est fourni.

Nos engagements pour un développement durable

Nos engagements font de Secret Planet un acteur par nature responsable, mais nous devons, comme chacun, faire plus et mieux. Vous trouverez plus loin, dans ce document, une présentation synthétique de notre charte du développement durable et de nos actions, au travers de six thématiques sur lesquelles nous agissons le plus concrètement possible, le plus souvent avec vous : l’équité sociale et le respect culturel, la préservation de l’eau et la gestion des déchets, la protection de la biodiversité, votre sensibilisation à ces sujets et celle d’un plus large public et enfin, l’optimisation et la valorisation des émissions de CO2Pour en savoir plus sur notre charte et nos engagements en matière de développement durable.

Concernant les émissions de CO2, dont la majeure partie est due à l’aérien, nous avons calculé et communiqué dès 2018, sur l’empreinte carbone de chacun de nos programmes, exprimée en tonnes de CO2.

Ces calculs nous ont fait prendre conscience de l'importance des émissions carbone totales générées par notre activité. Aussi, nous nous sommes engagés en 2022 dans une réduction carbone que nous pensons inédite dans l'industrie du tourisme, visant à faire baisser de 5 % par an les émissions totales de notre activité en prenant 2019 comme année de référence (3 430 tonnes de CO2). Cet engagement s'inscrit dans la trajectoire des accords climat de Paris de 2015, la référence actuelle. Ainsi, en 2030, nous ne pourrons dépasser 2 160 tonnes de C02 et d’ici là, chaque année, dès que l’empreinte carbone budget sera atteinte, nous cesserons de prendre toute réservation sur l'année en cours. Ainsi, notre budget « carbone » maximum pour 2022 est de 3 260 tonnes et pour 2023, ce budget sera réduit à 3 100 tonnes. Et ainsi de suite jusqu'en 2030. Pour en savoir plus sur l'ensemble de nos calculs et de nos engagements en matière de réduction de nos émissions carbone.

Par ailleurs, depuis 2019, nous vous encourageons lors de votre inscription à votre voyage à contribuer par un don auprès d’une association indépendante, parmi celles que nous avons sélectionnées. Nous avons adossé le montant de ce don à l'empreinte carbone du programme. Ainsi, le voyage que vous envisagez dans cette fiche technique génère 5,15 tonnes de CO2, ce qui correspond à un don à 100 % de 155 € pour une valeur estimée aujourd’hui de 30 € la tonne de CO2. Ce don demeure bien sûr facultatif et vous pouvez décider de donner entre 0 et 100 % de ce montant, sachant que si vous êtes imposable en France, vous pourrez bénéficier de près de 102 € de réduction d’impôts (66 %) l’année prochaine car ces associations sont reconnues d’utilité publique. De 2019 à 2021 incluant deux années Covid, nous avons ainsi pu collecter près de 7 000 € pour ces associations grâce à vous.

N’hésitez pas à nous interroger sur nos engagements durables et à partager avec nous vos expériences, de vive voix ou en nous contactant par mail à contact@secret-planet.com.

Mot de l'expert

Jérôme Kotry, chef des secteurs Asie et Océanie

Dans la tradition de nos voyages de grandes traversées, l’intérêt de ce voyage est de découvrir les milles et unes facettes de l’ensemble de l’archipel philippin en allant du nord vers le sud. Nous traversons ainsi toute l’île de Luzon et plusieurs îles de l’archipel des Visayas. Les seules îles principales que nous laissons de côté sont Palawan, car trop isolée par rapport à notre axe nord-sud, et Mindanao, car n’ayant pas bonne presse en ce moment en raison de la rébellion musulmane sur la partie occidentale de l’île. Il s’agit d’un programme qui est quand même assez physique, même s’il n’y a que quinze jours de marche sur les quarante du voyage, car il y a six ascensions de volcans, trois jours de trek dans les montagnes de la Cordillera et quelques randonnées isolées. Mais nous rencontrons aussi des peuples différents, de la faune et découvrons des paysages très variés, autant montagnards que maritimes. Pour information, à l'attention de ceux qui voudraient faire un voyage nord-sud dans le même esprit, mais sans qu’il soit trop physique, nous avons développé une autre version plus courte et davantage axée sur la rencontre de peuples.

Dates et Prix

Veuillez trouver ci-dessous toutes les dates et les prix correspondant à ce voyage. Les prix sont indiqués « à partir de » et peuvent être ajustés selon le nombre de participants et également les vols en fonction de votre date de réservation (Cf. détails dans la fiche technique). Merci de noter que les dates et prix pour les années au-delà de 2020, quand ils sont donnés, le sont à titre indicatif et sont susceptibles de modifications et de réajustements pour prendre en compte la réalité économique du moment.

Le prix comprend

Vols internationaux tel qu’indiqués dans le programme. Les transferts tel qu’indiqués dans le programme. Hébergement tel qu’indiqués dans le programme. Repas tel qu’indiqués dans le programme. Accompagnement tel qu’indiqués dans le programme. Équipement tel qu’indiqués dans le programme. Carnet de voyage tel qu’indiqués dans le programme. Entrées parcs et sites tel qu’indiqués dans le programme.

Le prix ne comprend pas

Tous les accompagnements, hébergements ou repas mentionnés « libre » dans le programme. Les boissons et les « extra » personnels. Autres suppléments liés à certaines dates de départ spécifiques, à un nombre de participants inférieur, à votre souhait de « fermer » le groupe de participants, etc. Les assurances complémentaires facultatives, qu'il s'agisse notamment des frais de recherche et de secours, des frais médicaux et du rapatriement, de l'interruption ou de l'annulation de voyage.

Personnalisation

Nous mettons à votre service notre expertise, notre connaissance du terrain, notre créativité, notre expérience, la qualité de nos guides et la fiabilité de nos partenaires pour construire votre voyage à votre mesure. De même, nous ajustons un voyage à vos souhaits dès que vous formez un groupe « fermé », quel que soit son nombre de participants.

Ainsi, sauf votre autorisation, aucun participant extérieur ne se joint à vous et nous pouvons personnaliser votre voyage en l’adaptant à votre rythme, avec les extensions de parcours que vous désirez, un niveau de confort supérieur, certaines activités, d’autres rencontres, etc.

Tout voyage de ce type fait l’objet d’un devis spécifique. Pour nous interroger dès maintenant, nous vous engageons à remplir le petit questionnaire ci-dessous. Un de nos chefs de secteurs reviendra vers vous pour affiner votre demande et vous faire une proposition.

Consentement RGPD
Les données saisies dans ce formulaire sont conservées par nos soins afin de pouvoir répondre au mieux à votre demande. Tamera accorde de l’importance à la gestion de vos données, en savoir plus sur notre démarche Données Personnelles.

* Les champs marqués d'un astérisque sont obligatoires