Trek de légende dans l'Himalaya bhoutanais

Points forts

  • Un trek mythique et légendaire
  • L'Himalaya bhoutanais
  • Des villages et monastères isolés
  • Possibilité de n’effectuer qu’une partie de ce grand trek, en 16 jours ou 21 jours
  • Hotline médicale Ifremmont
  • Caisson hyperbare, téléphone satellite
  • Une logistique sous tente
  • De 4 à 10 participants

Inoubliable grand trek himalayen, de 24 jours de marche, exigeant et engagé, dans un bel environnement de hautes montagnes, avec le franchissement de nombreux cols culminant à plus de 5 000 mètres. Nous traversons quelques villages isolés, notamment Laya, Thangza et Lingshi, où les traditions culturelles restent fortes, et nous passons par le camp de base du Jhomolhari (7 315 m), troisième plus haut sommet du Bhoutan. Une vraie référence dans l’univers des grands treks. Il est possible de ne réaliser qu’une partie, en 16 ou 21 jours

31 jours
Prochain départ le 13/10/2023
Estimation empreinte carbone par voyageur :
3,22 tonnes de CO2
Activité :Treks et randonnées
Niveau physique :Difficile
Nuit la plus haute :Inf. à 4 500 m
Confort :Bivouac
Taille du groupe :de 4 à 10 personnes
Voyage personnalisable :Oui
Code produit : TAM01433
à partir de15 190
Vol international inclus
Col du Rinchenzoela à 5300 m pendant le Snowman trek au Bhoutan
Marche vers le monastère de Taktsang ou la tanière du tigre près de Paro au Bhoutan
Trek du Jhomolari, camp de base du Jhomolhari à 4000 m, dans la région de Timphu au Bhoutan
Le village de Chebisa à 3800 m pendant le trek de Laya au Bhoutan
Femme du village de Laya à 3800 m pendant le Snowman trek au Bhoutan
Village de Laya à 3800 m pendant le Snowman trek au Bhoutan
Village de Laya à 3800 m pendant le Snowman trek au Bhoutan
Gangla Karchung à 6390 m au camp de Narithang à 4900 m pendant le Snowman trek au Bhoutan
Camp de Tarina et Tsheda kang à 6994 m pendant le Snowman trek au Bhoutan
Villageois de Woche à 3900 m pendant le Snowman trek au Bhoutan
Village de Chozo dans la vallée de Lunana pendant le Snowman trek au Bhoutan
Le Jejekangphu depuis le village de Chozo dans la vallée de Lunana pendant le Snowman trek au Bhoutan
Entre Tsochena et le col du Lojula  pendant le Snowman trek au Bhoutan
Col du Rinchenzoela à 5300 m pendant le Snowman trek au Bhoutan
Le col Tempe la à 4600 m pendant le Snowman trek au Bhoutan
Dzong de Tongsa au Bhoutan
Takin dans la réserve de Takin de Motithang à Timphu au Bhoutan
Le dzong de Jakar dans la région de Bhumthang au Bhoutan
Bhoutanais en prière entouré de drapeaux à prières au Bhoutan

Descriptif

Le « Snow Man » est un trek mythique et très réputé dans le monde comme étant difficile. Ceci est dû à la combinaison de la distance, de l’altitude, de l’éloignement et du temps. Nous approchons de nombreux hauts sommets himalayens au cours de notre progression : Jhomolhari (7 314 m), Masang Kang (7 194 m), Kang Chenta (6 800 m) et Jitchu Drake (6 797 m), etc…, en longeant la magnifique chaîne himalayenne. Il est possible d'apercevoir en chemin des Bharal, « moutons bleus » de l'Himalaya au pelage gris-bleu, ou des Takin, sorte de bovidé caprin, animal emblématique du Bhoutan.

Il est possible de n’en effectuer qu’une partie seulement, en 16 jours (Camps de base du Jhomolhari et du Jitchu Drake) ou en 21 jours (Bhoutan occidental trekking, de la région de Paro vers celle de Laya).

Mais il est aussi possible de rallonger ce trek pour aller jusqu’au Bumthang : nous consulter

Le Bhoutan est le dernier royaume himalayen bouddhiste tibétain indépendant, quoique désormais dépendant de la confédération indienne. Il occupe une position stratégique d’état « tampon » entre la Chine et l’Inde. Le Bhoutan pratique une politique restrictive d’accueil des étrangers (il faut justifier d'environ 250 à 300 dollars par jour et par personne). On peut en discuter, mais c’est comme ça. Autant positiver et voir dans cette restriction l’opportunité d’une authenticité sauvegardée en termes de paysages, de traditions, de vie au quotidien et de développement.

Sérénité, beauté et harmonie se dégagent de la nature montagnarde du Bhoutan, des gens et de l’habitat. Le véritable nom du pays est Druk Yul, le « royaume du dragon », dont l'isolement a permis de conserver intacte une tradition de culture tibétaine, originale et riche, préservée des influences extérieures. L’architecture bhoutanaise et ses décorations étonnantes de précision, de couleur et d’expression sont remarquables, qu’il s’agisse de la maison traditionnelle ou des dzong, bâtisses monumentales servant à l’exercice du pouvoir temporel et spirituel, donc à la fois monastère, lieu de culte, salle des fêtes et mairie.


Retrouvez en cliquant ici, le témoignage de Chloé B, participante du Snowman 2019

Jour par jour

JOUR 1 : DÉPART D’EUROPE VERS DELHI OU CALCUTTA

Jour 1

JOUR 2 : VOL VERS PARO

Jour 2

Vol direct de Delhi ou Calcutta vers Paro sur la compagnie bhoutanaise Druk Air ou Bhutan airlines.

Arrivée à Paro (2 300 m), l’une des principales villes du Bhoutan. Premières visites selon le temps disponible, notamment le Rimpung Dzong et le musée national. Nuit à l'hôtel à Paro.

en véhicule privé environ 2 300 m Repas : déjeuner en restaurant ou libre (selon horaire d’avion) – dîner à l’hôtel ou en restaurant Hébergement : nuit à l'hôtel

JOUR 3 : MONASTÈRE DE TAKTSANG ET RÉGION DE PARO

Jour 3

Route vers Satsam Chorten, à 10 kms de Paro, d’où nous partons pour une randonnée vers les temples de Taktsang, la « tanière du tigre », ensemble de bâtiments accrochés à la falaise, qui dominent la vallée d’une hauteur de plus de 800 mètres. C’est un important lieu de pèlerinage. D’après la légende Padmasambhava parvint ici sur le dos d’une tigresse et médita là.

Sur le chemin du retour vers Paro, visite du Kyichu Lhakhang, datant du VIIe siècle, un des 108 temples construits dans la chaîne himalayenne par le roi tibétain Songtsen Gampo, ainsi que du Drukgyel dzong, monastère-forteresse en ruines où les soldats bhoutanais ont combattu jadis les envahisseurs tibétains. Nous apercevons le dôme sacré et enneigé de Jhomolhari (7 314 m), la « montagne des métiers à tisser l'or directement sur le dzong ».

en véhicule privé environ 5 h + 750 m / - 750 m environ 2 300 m Repas : petit-déjeuner à l’hôtel – déjeuner pique-nique – dîner en restaurant ou à l’hôtel Hébergement : nuit à l'hôtel

JOUR 4 : ROUTE VERS DRUKGYEL DZONG ET TREKKING VERS SHARNA

Jour 4

Route (12 kms) de Paro vers les ruines de Drukgyel Dzong (2 580 m), point de départ de notre trekking où nous rencontrons notre équipe de trek. Nous commençons par descendre vers la Pa Chu (rivière Paro) puis remontons à travers des rizières en terrasses et champs de millet pour rejoindre les hameaux de Mitshi Zampa et Sangatan au milieu des pommiers. Après avoir traversé une forêt de pins, nous atteignons le poste militaire de Gunitsawa (2 810 m) où notre permis de trek est vérifié. On est vraiment tout proche de la frontière tibétaine.

Puis nous traversons un pont en bois sur la Pa Chu et montons vers Sharna (2 870 m).

en véhicule privé environ 6 h + 510 m / - 220 m environ 3 610 m Repas : petit-déjeuner à l'hôtel – déjeuner d'un pique-nique – dîner en bivouac Hébergement : nuit sous tente

JOUR 5 : SHARNA — THANG THANKA

Jour 5

Nous suivons le cours de la Pa Chu, montant et descendant à travers des forêts de pins, chênes et épicéas. Après 2 heures de marche nous atteignons Shing Kharap (3 110 m), maison de pierre à proximité de laquelle nous prenons notre repas de midi. Un peu plus loin, nous laissons sur la gauche un sentier qui mène directement à un col menant au Tibet, ancienne piste caravanière et route d’invasion. Après avoir monté à travers une forêt de rhododendrons nous traversons un pont en bois sur la Pa Chu pour atteindre notre campement dans une prairie.

en véhicule privé environ 8 h + 910 m / - 120 m environ 3 520 m Repas : petit-déjeuner à l'hôtel – déjeuner d'un pique-nique – dîner en bivouac Hébergement : nuit sous tente

JOUR 6 : THANG THANKA — JANGOTHANG

Jour 6

Randonnée de Thang Thanka (3 610 m) vers Jangothang (4 080 m). Passage à proximité de camps militaires. La frontière avec le Tibet n'est pas loin.

Nuit sous tentes à côté de Jangothang, forteresse en ruines située près du camp de base du Jhomolhari (7 314 m), une des plus hauts sommets du Bhoutan, sur lequel la vue est magnifique.

environ 6 h + 480 m environ 4 030 m Repas : petit-déjeuner en bivouac – déjeuner d'un pique-nique – dîner en bivouac Hébergement : nuit sous tente

JOUR 7 : JANGOTHANG — CAMP DE BASE DU JHOMOLHARI

Jour 7

Acclimatation à l’altitude à Jangothang (4 080 m) et découverte des environs. Nous sommes au camp de base du Jhomolhari. Possibilité de balade auprès de jolis lacs situés à 4 350 m (environ 1h30 à 2h de montée) face aux massifs du Jhomolhari (7 320 m) et du Jichu Drake (6 794 m), une des plus belles montagnes du Bhoutan avec une arête de glace conduisant au sommet.

environ 4 h environ 4 030 m Repas : petit-déjeuner en bivouac – déjeuner d'un pique-nique – dîner en bivouac Hébergement : nuit sous tente

JOUR 8 : JANGOTHANG — LINGSHI

Jour 8

Après le lever de soleil sur le Jhomolhari, randonnée de Jangothang (4 080 m) vers le village de Lingshi (4 010 m), avec franchissement du col de Nyela (4 850 m), d'où l'on a une belle vue sur les hauts sommets de l'Himalaya du Bhoutan, notamment le Jhomolhari (7 319 m) et le Jitchu Drake (6 797 m). Nous découvrons le village de Lingshi avec son Dzong. Nuit sous tentes à Lingshi.

environ 7 h + 840 m / - 870 m environ 4 010 m Repas : petit-déjeuner en bivouac – déjeuner d'un pique-nique – dîner en bivouac Hébergement : nuit sous tente

JOUR 9 : LINGSHI — CHEBISA

Jour 9

Randonnée de Lingshi (4 010 m) vers Gangyul (3 870 m), village situé sous le sommet du Tserim Kang. Puis continuation vers Chebisa (3 880 m). Nuit sous tentes à Chebisa.

environ 6 h + 280 m / - 410 m environ 3 880 m Repas : petit-déjeuner en bivouac – déjeuner d'un pique-nique – dîner en bivouac Hébergement : nuit sous tente

JOUR 10 : CHEBISA — SHOMBUTHANG

Jour 10

Randonnée de Chebisa (3 880 m) vers Shakshepasa (3 980 m) en passant par les pâturages des éleveurs de yaks, avec franchissement du col de Gebu (4 440 m), puis continuation vers Shombuthang (4 220 m).

environ 7 h + 890 m / - 540 m environ 4 200 m Repas : petit-déjeuner en bivouac – déjeuner d'un pique-nique – dîner en bivouac Hébergement : nuit sous tente

JOUR 11 : SHOMBUTHANG — ROBLUTHANG

Jour 11

Randonnée de Shombuthang (4 220 m) vers Robluthang (4 200 m), avec franchissement du col de Jari (4 750 m). Possibilité d'apercevoir des Bharal, « moutons bleus » de l'Himalaya. Nuit sous tentes à Robluthang, sur le plateau de pierres.

environ 6 h + 700 m / - 700 m environ 4 200 m Repas : petit-déjeuner en bivouac – déjeuner d'un pique-nique – dîner en bivouac Hébergement : nuit sous tente

JOUR 12 : ROBLUTHANG — LIMITHANG

Jour 12

Randonnée de Robluthang (4 200 m) vers Limithang (4 140 m), avec franchissement du col de Sinche (5 010 m). Rencontre possible de hordes de Bharal, mais aussi peut-être des Takin.

Limithang est situé au pied du Kangchenta (6 800 m), la « montagne du grand tigre ».

environ 7 h + 850 m / - 870 m environ 4 440 m Repas : petit-déjeuner en bivouac – déjeuner d'un pique-nique – dîner en bivouac Hébergement : nuit sous tente

JOUR 13 : LIMITHANG — LAYA

Jour 13

Randonnée de Limithang (4 140 m) vers le village de Laya (3 800 m), situé dans une haute vallée habitée par les éleveurs de yaks. Les femmes portent un costume noir en poil de yak et un curieux petit chapeau conique en bambou. Nuit sous tentes à Laya.

environ 5 h + 60 m / - 340 m environ 3 800 m Repas : petit-déjeuner en bivouac – déjeuner d'un pique-nique – dîner en bivouac Hébergement : nuit sous tente

JOUR 14 : RÉGION DE LAYA

Jour 14

Nous faisons une pause à Laya (3 800 m) pour découvrir les environs, la culture, le mode de vie et les costumes des éleveurs de yaks, et les vues magnifiques sur les sommets, dont le Masang Kang (7 194 m).

environ 3 800 m Repas : petit-déjeuner en bivouac – déjeuner d'un pique-nique – dîner en bivouac Hébergement : nuit sous tente

JOUR 15 : LAYA — RODOPHU

Jour 15

Descente à travers la forêt jusqu’à un camp militaire contrôlant la frontière avec le Tibet. Par temps clair, on découvre les trois pointes acérées du Masang Kang, un sommet de 7 200 m gravi par une équipe japonaise en 1982. De là, le chemin se divise. On quitte le chemin principal qui descend vers Gasa pour prendre un petit sentier dans la forêt montant à gauche. Tout en montées et en descentes le long du torrent, notre itinéraire nous conduit jusqu’à Rodophu (4 160 m), au pied des pâturages.

environ 8 h + 1 030 m / - 700 m environ 4 150 m Repas : petit-déjeuner en bivouac – déjeuner d'un pique-nique – dîner en bivouac Hébergement : nuit sous tente

JOUR 16 : RODOPHU — NARETHANG

Jour 16

Randonnée de Rodophu (4 160 m) vers Narethang (4 900 m), avec franchissement du col de Tshomo (4 870 m). Le campement de Narethang est dominé par le Gangla Karchung (6 395 m).

environ 7 h + 740 m environ 4 900 m Repas : petit-déjeuner en bivouac – déjeuner d'un pique-nique – dîner en bivouac Hébergement : nuit sous tente

JOUR 17 : NARETHANG — TARINA

Jour 17

Randonnée de Narethang (4 900m) vers Tarina (3 980 m), avec franchissement du col de Gangla Karchung (5 120 m), d’où l’on a une belle vue sur des sommets tels que le Jekangphu Gang (7 100 m), le Tsenda Kang et le Teri Gang (7 300 m).

environ 8 h + 360 m / - 1 200 m environ 3 980 m Repas : petit-déjeuner en bivouac – déjeuner d'un pique-nique – dîner en bivouac Hébergement : nuit sous tente

JOUR 18 : TARINA — WOCHE

Jour 18

Randonnée de Tarina (3 980 m) vers le village de Woche (3 800 m), qui est le premier village de la région de Lunana. Nous retrouvons de la forêt de conifères. Woche est un gros hameau d’éleveurs de yaks qui ont su améliorer leur quotidien avec le ramassage en été des cordyceps, mi ver, mi champignon, qu’ils vendent à prix d’or aux Chinois.

environ 7 h + 275 m / - 330 m environ 3 800 m Repas : petit-déjeuner en bivouac – déjeuner d'un pique-nique – dîner en bivouac Hébergement : nuit sous tente

JOUR 19 : WOCHE — LHEDI

Jour 19

Randonnée du village de Woche (3 800 m) vers Lhedi (3 700 m) avec franchissement du col de Keche (4 650 m).

À l’Ouest du col le Jejekanphu dévoile ses trois sommets alignés et identiques. C’est un lieu magnifique. Beau panorama de montagnes enneigées. Avant de rejoindre le fond de la vallée, descente raide sur le village de Thega, où la population suit la religion Bön, l’ancienne religion du Tibet avant l’introduction du Bouddhisme.

environ 7 h + 980 m / - 950 m environ 3 700 m Repas : petit-déjeuner en bivouac – déjeuner d'un pique-nique – dîner en bivouac Hébergement : nuit sous tente

JOUR 20 : LHEDI — THANGZA

Jour 20

Randonnée de Lhedi (3 700 m) vers le joli village de Chözo (4 090 m) situé au pied du Norbukang (7 050 m). Visite du vieux dzong transformé aujourd’hui en école. Puis continuation vers le village de Thangza (4 150 m), situé dans une belle vallée de haute montagne.

environ 6 h + 450 m / - 70 m Repas : petit-déjeuner en bivouac – déjeuner d'un pique-nique – dîner en bivouac Hébergement : nuit sous tente

JOUR 21 : RÉGION DE THANGZA

Jour 21

Journée de repos au village de Thangza (4 150 m) et dans les environs. La vie est ici plus difficile en hiver et les gens sont plus rudes qu’à Laya. Ils vivent de l’élevage de yaks et de maigres cultures d’orge.

Depuis les crêtes environnantes on peut voir par temps dégagé le Gangkar Phunsum (7 541 m), qui est le plus haut sommet du Bhoutan.

environ 4 150 m Repas : petit-déjeuner en bivouac – déjeuner d'un pique-nique – dîner en bivouac Hébergement : nuit sous tente

JOUR 22 : THANGZA — LACS DE TSOCHENA

Jour 22

C’est à Thanza qu’il y a séparation entre deux branches du « Snow Man trek ». Une branche plus longue continue vers le Bumthang.

Nous montons (1 heure) une première bosse, d’où la vue est imprenable sur de nombreux sommets enneigés, sur le village de Thangza et celui de Chözo dzong, au loin. Poursuite en pente plus douce le long d’une petite vallée qui s’incline vers le Nord. Laissant le chemin qui monte au Gophu La, permettant d’aller au Bumthang, notre itinéraire traverse un petit pont et s’enfonce entre de gros blocs rocheux. La montée est raide par moments et il faut passer plusieurs bosses pour atteindre le Jeze La, col culminant à 5 170 mètres. Vue panoramique sur de nombreux sommets enneigés et d’imposants glaciers qui glissent vers les lacs en aval. La descente devient plus douce avant un dernier raidillon qui permet d’atteindre les lacs jumeaux de Tsochena pour la nuit.

environ 7 h + 1 220 m / - 355 m environ 4 150 m Repas : petit-déjeuner en bivouac – déjeuner d'un pique-nique – dîner en bivouac Hébergement : nuit sous tente

JOUR 23 : LACS DE TSOCHENA — JICHU DRAMO

Jour 23

Montée régulière vers le col de Loju La (5 115 m). Cette journée en altitude offre une ambiance de hauts plateaux et de grands espaces, avec des points de vue sur des sommets tels que le Kangphu Kang, Table Mountain, etc.

De l’autre côté du col, pique-nique au bord d’un lac bleu, avant de continuer notre trek vers la vallée de Rinchenzoe. Quelques plantes médicinales sont éparpillées entre les rochers dont la Rheum Nobile qui permet de traiter le mal des montagnes. Descente sur le plateau de Jiche et le camp de Jichu Dramo (5 015 m) dans la vallée. C’est le point le plus haut où nous dormons pendant ce long trek.

environ 5 h + 420 m / - 235 m environ 2 015 m Repas : petit-déjeuner en bivouac – déjeuner d'un pique-nique – dîner en bivouac Hébergement : nuit sous tente

JOUR 24 : JICHU DRAMO — CHUKARPO

Jour 24

Superbe journée entre lacs colorés et grands plateaux qui se succèdent, dominés par des glaciers. À l’approche du col de Rinchenzoe La (5 250 m) nous découvrons un magnifique panorama sur la chaîne himalayenne. Du col, le sentier rejoint le lac « miroir » pour atteindre une zone sableuse, qui laisse place à une série de montées et descentes, ponctués de beaux lacs turquoise. Il n’est pas rare de croiser de longues caravanes de yaks qui se hâtent de rejoindre Thangza avant l’hiver. Encore quelques bosses et une ultime descente pour arriver au campement de Chukarpo (4 595 m).

environ 7 h + 460 m / - 880 m environ 4 565 m Repas : petit-déjeuner en bivouac – déjeuner d'un pique-nique – dîner en bivouac Hébergement : nuit sous tente

JOUR 25 : CHUKARPO — LAC TAMPE TSO

Jour 25

Longue descente pierreuse, toujours à travers le plateau d’altitude, pour rejoindre une zone forestière. On retrouve la verdure avec un immense plaisir après l’austérité des jours précédents. Pique-nique au pied d’une nouvelle montée raide. Le camp se situe près d’un petit lac (4 320 m) ou sur un replat juste sous le col suivant. Dernière nuit à une altitude supérieure à 4 000 m.

environ 6 h + 510 m / - 785 m environ 4 320 m Repas : petit-déjeuner en bivouac – déjeuner d'un pique-nique – dîner en bivouac Hébergement : nuit sous tente

JOUR 26 : LAC TAMPE TSO — MAOROTHANG

Jour 26

Montée facile jusqu’au col de Tampe La (4 650 m), point d’orgue de ce trekking exceptionnel. Descente vers le magnifique lac Om Te Tso, aux couleurs changeantes. La légende raconte qu’un trésor caché par Guru Rimpoche (Padmasambhava) a été retrouvé par Pema Lingpa dans les eaux de ce lac. Au passage d’un verrou glaciaire, le sentier plonge vers des dalles, éboulis et ruisseaux pouvant être délicats pour les animaux de bât.

L’après-midi, le chemin retrouve la forêt et continue de descendre, parfois glissant, pour atteindre une échoppe où, normalement, on trouve boissons, biscuits et bazar en tous genres. Joli camp dans une petite clairière au bord de la rivière à Maorothang (3 615 m).

environ 5 h + 300 m / - 1 005 m environ 3 615 m Repas : petit-déjeuner en bivouac – déjeuner d'un pique-nique – dîner en bivouac Hébergement : nuit sous tente

JOUR 27 : MAOROTHANG — NIKACHU — GANGTEY

Jour 27

C’est l’ultime étape de ce Snow Man trek. Le chemin, souvent abîmé par le passage des animaux, rend la progression parfois pénible, mais dans l’euphorie de notre arrivée, cet inconvénient est vite oublié. Le chemin rejoint finalement une piste carrossable que nous suivons sous le village de Serphu.

Arrivée au pont de Nikachu où nos nous séparons de l’équipe de trek. Nous partons en bus pour rejoindre Gangtey et la vallée de Phobjika.

en véhicule privé environ 3 h environ 6 h + 250 m / - 1 365 m Repas : petit-déjeuner en bivouac – déjeuner d'un pique-nique – dîner à l'hôtel Hébergement : nuit à l'hôtel

JOUR 28 : GANGTEY — PUNAKHA

Jour 28

Route vers Punakha, ancienne capitale d'hiver. Nous plongeons jusqu'à 1 300 mètres d'altitude dans une végétation semi-tropicale. Visite du dzong de Punakha, construit en 1637 à la confluence de deux rivières, qui a perdu de nos jours son rôle officiel de capitale d'hiver du gouvernement, mais garde son rang de siège du clergé bhoutanais durant les mois d'hiver.

en véhicule privé environ 3 h environ 2 h Repas : petit-déjeuner à l’hôtel – déjeuner en restaurant – dîner en restaurant ou à l’hôtel Hébergement : nuit à l'hôtel

JOUR 29 : PUNAKHA — THIMPHU

Jour 29

Route (80 kms) vers Thimphu, capitale du Bhoutan. Nous franchissons le Dochu La (3 050 m), col marqué par de nombreux drapeaux à prières, d'où l'on a, si le temps le permet, une vue spectaculaire sur l'Himalaya oriental, avec pas moins de six sommets culminant à plus de 7 000 m, dont le Masagang (7 200 m) et le Gangkar Punsum (7 541 m). Petite randonnée vers le sanctuaire de Chhimi Lhakhang.

Thimphu, ville qui grandit et se développe, est située au fond d'une vallée à une altitude de 2 500 m, dominée par la masse du Tashicho dzong (forteresse de la glorieuse religion) et siège des rois du Bhoutan. Il est le centre du gouvernement, mais aussi celui du bouddhisme bhoutanais, et l'assemblée nationale, construit en 1641 par les autorités politiques et religieuses du Bhoutan, et qui a été reconstruit en 1961 à la manière bhoutanaise. Tous les hommes doivent donner leur écharpe officielle, appelée kabney, avant de pouvoir prétendre intégrer les préceptes du dzong. L'écharpe est blanche pour les citoyens ordinaires, et rouge, bleue ou orange pour les membres du gouvernement.

Quelques visites dans l'après-midi à Thimphu, notamment le musée des arts et traditions populaires, dans un ancien dzong, et du musée des textiles, puis nous découvrons la Bibliothèque Nationale, qui abrite des manuscrits bouddhiques inestimables, ainsi que l'hôpital de médecine traditionnelle, où durant des siècles ont été pratiquées l’acupuncture et les remèdes à base d'herbes médicinales, jusqu’à nos jours. Découverte également du travail artisanal de l’argent, textiles et autres, et visite de Changangkha Lhakhang, temple construit au XVe siècle

en véhicule privé environ 3 h environ 2 h Repas : petit-déjeuner à l'hôtel – déjeuner en restaurant – dîner en restaurant ou à l'hôtel Hébergement : nuit à l'hôtel

JOUR 30 : TRANSFERT VERS L’AÉROPORT DE PARO ET VOLS DE RETOUR VERS L’EUROPE

Jour 30

Route vers l’aéroport de Paro, pour prendre un vol vers Delhi ou Calcutta, voire Kathmandu ou Bangkok selon les conditions et horaires. Puis vols en correspondance vers l’Europe.

en véhicule privé Repas : petit-déjeuner à l'hôtel

JOUR 31 : ARRIVÉE EN EUROPE

Jour 31

FIN DE PROGRAMME

Pour des raisons imprévisibles à ce stade d’aléas climatiques, de forme ou de méforme des participants ou autres (état des routes, trafic, cas de force majeure...), votre guide ou accompagnateur peut être amené à adapter le programme, si nécessaire, pour le bon déroulement de votre voyage. Il reste seul juge et le garant de votre sécurité. Les temps de marche sont donnés à titre indicatif et peuvent varier d’un participant à un autre.


ANNULATION RÉSURGENCE COVID-19

Merci de noter que toute réservation de voyage est de nouveau régie par nos conditions générales et particulières de vente.

Ainsi, pour toute annulation de dernière minute liée à une résurgence de l'épidémie de Covid-19 en France ou dans la région d'accueil rendant impossible la réalisation de votre voyage, vous pouvez être intégralement remboursé des sommes qui nous auront été versées sur simple demande de votre part.

Par ailleurs, nous proposons des assurances vous permettant d'être couvert au cas où vous seriez testé positif au Covid-19 (test PCR) au moment de votre embarquement ou quelques jours avant. Consultez-nous.

Merci de noter que les frais obligatoires liés à des tests Covid-19 (PCR, antagéniques ou autres) réalisés avant votre départ ou dans le pays de destination à votre retour demeurent à votre charge.

Infos Techniques

Accompagnement

Accompagnement par un guide français de 5 à 10 participants, et de 3 à 4 participants par un bon guide bhoutanais anglophone, qui vous guideront tout au long du parcours, s'appuyant sur une équipe de correspondants locaux.

Pour des raisons imprévisibles à ce stade, notamment de météo mais aussi de forme ou de méforme des participants, votre guide peut être amené à adapter voire à interrompre votre programme, à tout moment s'il l’estime nécessaire, que ce soit pour l’ensemble du groupe ou pour quelques participants, et pour le bon déroulement de votre voyage. Il reste seul juge et le garant de votre sécurité.

Niveau de difficulté

Niveau physique : difficile

Ce programme s'adresse à des participants en bonne forme physique, ayant une pratique sportive significative, d'endurance notamment, détenant un excellent mental permettant de faire face à des difficultés par nature imprévues.

Compte tenu du nombre de jours de trek (24 jours), du nombre de cols à franchir et de l’altitude, nous classons ce trek en « difficile ». Il faut être en bonne condition physique et pratiquer de la randonnée régulièrement. Force morale et capacité d’adaptation sont bien sûr nécessaires.

Compagnies aériennes internationales

Pour les vols internationaux depuis l’Europe vers Kathmandu, Delhi ou Calcutta, nous prenons en priorité des vols réguliers en classe économique sur les compagnies suivantes : Etihad, Emirates, Air France...

Possibilité de départ d’une autre ville de province, mais aussi de Genève et Bruxelles, parfois avec un supplément. Nous consulter.

Pour les vols de Kathmandu, Delhi ou Calcutta vers Paro : Druk Air ou Bhutan Airlines

Hébergement

Nuits en hôtels de bonne catégorie, auberges locales, homestay.

Paro : hôtel Khangkhu resort (ou similaire)
Thimphu : hôtel Tashi yeodling (ou similaire)
Phunakha : hôtel Lobesa (ou similaire)
Bhumthang : Gongkhar Guest House (ou similaire)
Mongar : Wangchuck lodge (ou similaire)
Trashi Gang : Lingkhor Lodge (ou similaire)
Samdrup Jongkhar : Hôtel Menjong (ou similaire)

Repas

Dans les villes et bourgades, de nombreux restaurants nous permettent de découvrir les cuisines bhoutanaise et indienne. Pour le repas de midi, il est parfois pris sous forme de pique-nique, mais souvent chaud. Tous les repas sont inclus au Bhoutan, mais aucun repas de midi et du soir n'est inclus au Népal ou en Inde.

Eau : prévoyez des pastilles (type Micropur ou autre) pour désinfecter l'eau que vous mettez dans votre gourde. Vous pouvez également acheter de l’eau minérale sur place (non comprise dans le prix) ou bien boire du thé vert ou du thé indien (au lait et sucré).

Transferts / Transport

En minibus ou minivan dont la taille dépendra du nombre de participants.

Taille du groupe

Le groupe est composé de 4 à 10 participants au maximum. Le nombre de participants est volontairement limité pour permettre une meilleure immersion, pour ne pas embarrasser nos hôtes, pour développer des espaces de liberté et permettre une grande souplesse de fonctionnement. Toutefois, le nombre maximum peut être dépassé dans le cas où la dernière personne qui s’inscrit souhaite voyager avec une autre ou plusieurs autres personnes voyageant avec lui. Les prestations ne seront pas modifiées et les conditions du voyage seront identiques de ce fait.

Équipement

L'équipement personnel n'est pas fourni. Une liste complète vous est cependant proposée pour vous permettre de vérifier que vous prenez ce qui est nécessaire.

Tout le matériel de logistique est fourni.

Nos engagements pour un développement durable

Nos engagements font de Secret Planet un acteur par nature responsable, mais nous devons, comme chacun, faire plus et mieux. Vous trouverez plus loin, dans ce document, une présentation synthétique de notre charte du développement durable et de nos actions, au travers de six thématiques sur lesquelles nous agissons le plus concrètement possible, le plus souvent avec vous : l’équité sociale et le respect culturel, la préservation de l’eau et la gestion des déchets, la protection de la biodiversité, votre sensibilisation à ces sujets et celle d’un plus large public et enfin, l’optimisation et la valorisation des émissions de CO2Pour en savoir plus sur notre charte et nos engagements en matière de développement durable.

Concernant les émissions de CO2, dont la majeure partie est due à l’aérien, nous avons calculé et communiqué dès 2018, sur l’empreinte carbone de chacun de nos programmes, exprimée en tonnes de CO2.

Ces calculs nous ont fait prendre conscience de l'importance des émissions carbone totales générées par notre activité. Aussi, nous nous sommes engagés en 2022 dans une réduction carbone que nous pensons inédite dans l'industrie du tourisme, visant à faire baisser de 5 % par an les émissions totales de notre activité en prenant 2019 comme année de référence (3 430 tonnes de CO2). Cet engagement s'inscrit dans la trajectoire des accords climat de Paris de 2015, la référence actuelle. Ainsi, en 2030, nous ne pourrons dépasser 2 160 tonnes de C02 et d’ici là, chaque année, dès que l’empreinte carbone budget sera atteinte, nous cesserons de prendre toute réservation sur l'année en cours. Ainsi, notre budget « carbone » maximum pour 2022 est de 3 260 tonnes et pour 2023, ce budget sera réduit à 3 100 tonnes. Et ainsi de suite jusqu'en 2030. Pour en savoir plus sur l'ensemble de nos calculs et de nos engagements en matière de réduction de nos émissions carbone.

Par ailleurs, depuis 2019, nous vous encourageons lors de votre inscription à votre voyage à contribuer par un don auprès d’une association indépendante, parmi celles que nous avons sélectionnées. Nous avons adossé le montant de ce don à l'empreinte carbone du programme. Ainsi, le voyage que vous envisagez dans cette fiche technique génère 3,22 tonnes de CO2, ce qui correspond à un don à 100 % de 97 € pour une valeur estimée aujourd’hui de 30 € la tonne de CO2. Ce don demeure bien sûr facultatif et vous pouvez décider de donner entre 0 et 100 % de ce montant, sachant que si vous êtes imposable en France, vous pourrez bénéficier de près de 64 € de réduction d’impôts (66 %) l’année prochaine car ces associations sont reconnues d’utilité publique. De 2019 à 2021 incluant deux années Covid, nous avons ainsi pu collecter près de 7 000 € pour ces associations grâce à vous.

N’hésitez pas à nous interroger sur nos engagements durables et à partager avec nous vos expériences, de vive voix ou en nous contactant par mail à contact@secret-planet.com.

Mot de l'expert

David Ducoin, chef des secteurs Himalaya et Amérique latine

Ce voyage s'inscrit dans la lignée des grands treks himalayens que sont le Haut Dolpo et le Kangchenjunga au Népal ou le Baltoro au Pakistan. Ces voyages sont à la fois une vraie découverte d'une région et de sa population et en même temps une vraie aventure soumise à des aléas tels que les conditions climatiques. Ces itinéraires demandent une attention particulière en termes de logistique, d'accompagnement et de sécurité. Mais le Snowman trek, au Bhoutan, est à la fois le plus engagé de tous et le plus original. Personnellement, je ne marche pas par plaisir, mais pour découvrir et voyager là ou les véhicules ne vont pas. Je dois dire que le Snowman trek m'a comblé par ses villages du bout du monde, protégés des invasions politiques et touristiques, et par ses étapes d'une sauvage beauté.

Dates et Prix

Veuillez trouver ci-dessous toutes les dates et les prix correspondant à ce voyage. Les prix sont indiqués « à partir de » et peuvent être ajustés selon le nombre de participants et également les vols en fonction de votre date de réservation (Cf. détails dans la fiche technique). Merci de noter que les dates et prix pour les années au-delà de 2020, quand ils sont donnés, le sont à titre indicatif et sont susceptibles de modifications et de réajustements pour prendre en compte la réalité économique du moment.

Le prix comprend

Vols internationaux tel qu’indiqués dans le programme. Les transferts tel qu’indiqués dans le programme. Hébergement tel qu’indiqués dans le programme. Repas tel qu’indiqués dans le programme. Accompagnement tel qu’indiqués dans le programme. Équipement tel qu’indiqués dans le programme. Carnet de voyage tel qu’indiqués dans le programme.

Le prix ne comprend pas

Les entrées des sites et des parcs (environ 85usd).

Tous les accompagnements, hébergements ou repas mentionnés « libre » dans le programme. Les boissons et les « extra » personnels. Autres suppléments liés à certaines dates de départ spécifiques, à un nombre de participants inférieur, à votre souhait de « fermer » le groupe de participants, etc. Les assurances complémentaires facultatives, qu'il s'agisse notamment des frais de recherche et de secours, des frais médicaux et du rapatriement, de l'interruption ou de l'annulation de voyage.

Personnalisation

Nous mettons à votre service notre expertise, notre connaissance du terrain, notre créativité, notre expérience, la qualité de nos guides et la fiabilité de nos partenaires pour construire votre voyage à votre mesure. De même, nous ajustons un voyage à vos souhaits dès que vous formez un groupe « fermé », quel que soit son nombre de participants.

Ainsi, sauf votre autorisation, aucun participant extérieur ne se joint à vous et nous pouvons personnaliser votre voyage en l’adaptant à votre rythme, avec les extensions de parcours que vous désirez, un niveau de confort supérieur, certaines activités, d’autres rencontres, etc.

Tout voyage de ce type fait l’objet d’un devis spécifique. Pour nous interroger dès maintenant, nous vous engageons à remplir le petit questionnaire ci-dessous. Un de nos chefs de secteurs reviendra vers vous pour affiner votre demande et vous faire une proposition.

Consentement RGPD
Les données saisies dans ce formulaire sont conservées par nos soins afin de pouvoir répondre au mieux à votre demande. Tamera accorde de l’importance à la gestion de vos données, en savoir plus sur notre démarche Données Personnelles.

* Les champs marqués d'un astérisque sont obligatoires