Un trek hors du temps entre Dolpo et Mustang

Points forts

  • Une grande traversée en altitude
  • 9 cols entre 4 500 et 5 500 m
  • Des villages et monastères isolés
  • Une culture tibétaine préservée
  • Hotline médicale Ifremmont
  • Caisson hyperbare, téléphone satellite
  • Une logistique sous tente
  • De 4 à 10 participants

Ce voyage nous fait découvrir un pays hors du temps qui n’est pas (encore) relié par la route. L’altiport de Juphal en est la porte d’entrée. Nous découvrons les principaux lieux du Dolpo, le lac bleu turquoise de Phoksumdo, Shey Gompa, Saldang et Dho Tarap, mais aussi des lieux moins parcourus tels que la confluence et ses caravanes de yacks ou Charka sur le chemin du Mustang. De nombreux cols d’altitude dans des vallées reculées nous mènent à Jomosom. Un voyage sur les traces d’œuvres mythiques comme Le Léopard des neiges de Matthiessen ou Himalaya, l’enfance d’un chef de Éric Valli.

Note globale : (2 avis)
30 jours
Prochain départ assuré le 09/09/2023
Estimation empreinte carbone par voyageur :
3,67 tonnes de CO2
Activité :Treks et randonnées
Niveau physique :Difficile
Nuit la plus haute :Inf. à 5 500 m
Confort :Bivouac
Taille du groupe :de 4 à 10 personnes
Voyage personnalisable :Oui
Code produit : TAM00706
à partir de6 850
Vol international inclus
Lac de Phoksumdo au Dolpo au Népal
Lac de Phoksumdo au Dolpo au Népal
Camp de base du Kang la et vue sur le Kanjirowa à 6600 m au haut Dolpo au Népal
Col du Kang la à 5200 m au haut Dolpo au Népal
Près du village de Tata au haut Dolpo au Népal
Monastère Bön de Shamling au haut Dolpo au Népal
Village de Bhijor village au haut Dolpo au Népal
Entre Bhijor et le col de Nangla Bhanjyang au haut Dolpo au Népal
Entre Bhijor et le col de Nangla Bhanjyang au haut Dolpo au Népal
Vers le col de Nangla Bhanjyang à 5400 m au haut Dolpo au Népal
Village de Karang au haut Dolpo au Népal
Village et monastère de Saldang au haut Dolpo au Népal
Village et monastère de Saldang au haut Dolpo au Népal
Village de Cha au haut Dolpo au Népal
Village de Cha au haut Dolpo au Népal
Jengla Phedi au haut Dolpo au Népal
Village de Tokyu dans la vallée de la Tarap au Dolpo au Népal
Village de Tokyu dans la vallée de la Tarap au Dolpo au Népal
Village de Tokyu dans la vallée de la Tarap au Dolpo au Népal
Près du monastère de Kagar dans la vallée de la Tarap au Dolpo au Népal
Entre Nawarpani et Khanigaon au Dolpo au Népal

Descriptif

Le Dolpo a longtemps été interdit aux étrangers et a conservé cette image un peu mythique de « Pays caché ». Au-delà de la chaîne himalayenne, il est en fait, tout comme le Mustang, une enclave tibétaine dans le royaume du Népal. Le Dolpo est cependant traversé, depuis longtemps, par des sentiers, qu'empruntent les caravanes tibétaines qui descendent le sel vers les vallées népalaises et remontent chargées de céréales et d'épices. De nombreux monastères tibétains, bouddhistes et bön, sont installés sur ces hautes terres, ainsi que des ermitages où les moines ont fait vœu de silence. Mais dès que l'on s'éloigne des villages, on entre dans le domaine des léopards des neiges ! La région du Dolpo, protégée par la barrière himalayenne, bénéficie d'un climat sec, elle est l'une des rares poches de culture tibétaine traditionnelle encore vivante. La vie des Dolpo-Pa est fondée sur un système ancestral complexe, de nomadisme pastoral et commerçant - Pendant des siècles, ils ont approvisionné en grain les Drok-Pa, nomades tibétains du Changthang, le haut plateau tibétain. En contrepartie, ils avaient le droit de faire pâturer leurs troupeaux l'hiver sur les gras pâturages tibétains et obtenaient en abondance du sel qu'ils troquaient dans les villages népalais contre des grains.


Découvrez en images une partie de la grande traversée du Népal consacrée à la traversée du Dolpo.


Jour par jour

JOURS 1 & 2 : EUROPE — KATHMANDU

Jour 1

Envol d’Europe pour Kathmandu. Généralement l’arrivée se fait dans la journée du Jour 2. Accueil par notre équipe locale et temps libre pour découvrir la ville.

en véhicule privé environ 30 minutes environ 1 300 m Repas : petits-déjeuners libres (non inclus) – déjeuners libres (non inclus) – dîners libres (non inclus) Hébergement : première nuit dans l'avion, la seconde en hôtel

JOUR 3 : VOL KATHMANDU — NEPALGUNJ

Jour 3

Vol d'une heure environ avec de superbes vues sur les massifs du Manaslu, de l'Annapurna et du Dhaulagiri - Nepalgunj est située dans la plaine du Terai, non loin de la frontière indienne.

en véhicule privé, en avion environ 1 h environ 45 minutes environ 280 m Repas : petit-déjeuner – déjeuner – dîner Hébergement : nuit en lodge ou en hôtel simple

JOUR 4 : VOL NEPALGUNJ — JUPHAL — SANGTA

Jour 4

Vol impressionnant et soumis aux aléas climatiques entre Népalgunj et Juphal. Nous atterrissons sur la piste goudronnée en aout 2017. Après avoir fait connaissance avec notre équipe nous commençons la marche en descendant vers le village de Suligad (2 080 m). Nous faisons une halte administrative et présentons nos permis du Bas Dolpo. Nous remontons ensuite vers Kageni et faisons étape à Sangta, un lieu de bivouac enchanteur.

NB : Si la météo rend le vol impossible, il se peut que nous ayons la possibilité de nous rendre à Juphal en hélicoptère sous certaines conditions : météo et nombre de participants suffisant pour co - affréter. Pour cela nous vous demandons de prévoir la somme de 200 euros en liquide. Nous prendrions en charge un tiers du prix et notre partenaire népalais un tiers afin de diviser le cout en 3.

en véhicule privé, en avion environ 30 minutes environ 35 minutes environ 7 h + 620 m / - 520 m environ 2 500 m Repas : petit-déjeuner – déjeuner – dîner Hébergement : nuit sous tente

JOUR 5 : SANGTA — CHEPKA — REGI

Jour 5

Nous continuons notre progression le long de la rivière Suli Gad, d’abord rive droite puis rive gauche. Le torrent qui vient du lac Phoksumdo est tumultueux. Nous passons une falaise qui surplombe la rivière. Nuit en camp à Regi, un village posé à distance respectable des gorges (et du bruit...).

environ 6 h + 750 m / - 290 m environ 3 000 m Repas : petit-déjeuner – déjeuner – dîner Hébergement : nuit sous tente

JOUR 6 : REGI — CHUNUWAR — RIGMO — LAC PHOKSUMDO

Jour 6

À mesure que nous montons la végétation se fait plus basse et plus rare. Nous passons devant le centre du parc national de Phoksumdo, puis le village d’hiver de Palam. Nous continuons notre progression vers le point haut à 3 700 m. Un petit mirador nous permet d’observer la plus haute chute d’eau du Népal dont les eaux viennent tout droit du lac. Une descente facile nous mène au village de Rigmo. Camp magnifique en face du lac Phoksumdo.

environ 5 h + 800 m / - 200 m environ 3 610 m Repas : petit-déjeuner – déjeuner – dîner Hébergement : nuit sous tente

JOUR 7 : LAC DE PHOKSUMDO

Jour 7

Journée d’acclimatation qui nous permet de faire plus ample connaissance avec ce village tibétain. Les habitants sont de religion bouddhiste et bön (la religion prébouddhique). Une marche facile dans la forêt le long du lac nous mène au monastère Bön. Le Dolpo est une des rares régions de l’aire culturelle tibétaine à pratiquer cette religion prébouddhique et toutefois très proche du bouddhisme. Marietta Kind, une suisse spécialiste de cette religion aide l’école du village.

environ 2 h environ 3 610 m Repas : petit-déjeuner – déjeuner – dîner Hébergement : nuit sous tente

JOUR 8 : LAC DE PHOKSUMDO CAMP DES PINS

Jour 8

Une des plus belles journées du voyage, à flanc de falaise, nous longeons le lac. Nous y retrouvons le paysage de la fameuse scène du yack qui tombe dans le lac du film « Himalaya, l’enfance d’un chef » de Éric Valli. Au-delà, on remonte une grande plage de galets jusqu'au camp des pins (le seul emplacement où il n'y en a pas...). Au camp, le Kanjiroba du haut de ses 6 612 m nous domine.

environ 6 h + 600 m / - 500 m environ 3 700 m Repas : petit-déjeuner – déjeuner – dîner Hébergement : nuit sous tente

JOUR 9 : CAMP DES PINS — PIED DU KANG LA

Jour 9

Nous commençons dans la forêt et traversons le torrent qui sort de la gorge du Gand La (prenez les sandales de gué dans vos sacs le matin). Le passage par ce col alternatif évite de nombreuses traversées d'une rivière à fort courant et un bivouac aux températures nocturnes basses. De plus, c'est un parcours plaisant qui traverse de nombreux espaces gazonnés au milieu de roches détritiques.

environ 7 h + 1 150 m / - 200 m environ 4 650 m Repas : petit-déjeuner – déjeuner – dîner Hébergement : nuit sous tente

JOUR 10 : PIED DU KANG LA — KANG LA (5 350 M) — SHEY GOMPA

Jour 10

Nous remontons un thalweg et après 3 heures d’effort, les drapeaux à prières du Kang La nous accueillent. Nous sommes à la frontière géographique du Haut Dolpo et du Bas Dolpo. Descente vers le monastère perdu de Shey en suivant une vallée aux roches torturées ; il faut préciser que cette vallée est précisément la zone de suture entre les plaques Asie et Indienne.

environ 7 h + 750 m / - 1 050 m environ 4 350 m Repas : petit-déjeuner – déjeuner – dîner Hébergement : nuit sous tente

JOUR 11 : SHEY GOMPA — COL SANS NOM (4 800 M) — CAMP DES BERGERS

Jour 11

Nous visitons en aller et retour l’ermitage de Tsakhang au pied d’impressionnantes falaises. C’est ici que Peter Matthiessen et Georges Schaller vinrent étudier le rut de Bharal (mouton bleu) en 1973 (cf. Bibliographie « Le léopard des neiges  »). C’est ici aussi que tous les ans pendant la pleine lune du mois du dragon un petit pèlerinage à lieux. Tous les 12 ans lors de l’année du dragon et le mois du dragon, ce pèlerinage prend une autre dimension et les milliers de pèlerins entreprennent le tour de la montagne de cristal qui domine le monastère de Shey. C’est un mini Kailash en quelque sorte. Si nous avons le temps nous irons jusqu'aux ermitages de Tsarang et Gomoche. Dans l’après-midi nous montons vers un col sans nom et redescendons dans une vallée verdoyante utilisée comme estive par les bergers.

À savoir : En cas de retard sur le programme, une variante serait opérée, tout aussi spectaculaire côté paysages mais sans passer à Bhijer et Shamling gompa :

Jour 12 : 3h / + 250 m / - 250 m. Shey gompa - A/R Tsakang gompa - Shey gompa

Jour 13 : 6h / + 810 m / - 720 m. Shey gompa - Sela La - Namgung gompa.

Jour 14 : 5h / + 400 m / - 610 m. Namgung gompa - Kerang.

Reprise du programme au Jour 15.

environ 6 h + 1 100 m / - 950 m environ 4 350 m Repas : petit-déjeuner – déjeuner – dîner Hébergement : nuit sous tente

JOUR 12 : CAMP DES BERGERS — COL À 4 600 M — SHAMLING GOMPA — BIJOR

Jour 12

Montée raide avec passages de plusieurs petits cols, le plus haut se situe à 4 600 m, la vue est sublime vers les gorges de la Tar Khola mais aussi vers les sommets enneigés du Tibet. Nous descendons vers le village isolé de Bijor. Dans la descente nous bifurquons vers le monastère bön de Shamling. Loin des regards du monde, oublié du temps, ce monastère improbable vaut le détour.

environ 6 h + 900 m / - 1 300 m environ 4 000 m Repas : petit-déjeuner – déjeuner – dîner Hébergement : nuit en lodge ou sous tente

JOUR 13 : BIJOR — PIED DU NANG LA

Jour 13

Ce matin nous flânons dans le village, nous visitons l’école puis le monastère et nous montons ensuite à flanc au dessus du village jusqu’au camp de base du Nang-la.

environ 6 h + 1 000 m / - 1 000 m environ 4 350 m Repas : petit-déjeuner – déjeuner – dîner Hébergement : nuit sous tente

JOUR 14 : CB DU NANG LA — NANG LA 5 400 M — KARANG

Jour 14

Nous passons le Nang La à 5 400 m, vue magnifique sur la vallée, nous descendons vers Karang. Le chemin descend vers Saldang mais nous poursuivons sur notre gauche et marchons sur les crêtes, au dessus de beaux villages pour atteindre une vallée très agraire.

environ 7 h + 400 m / - 1 200 m environ 4 200 m Repas : petit-déjeuner – déjeuner – dîner Hébergement : nuit sous tente

JOUR 15 : KARANG — TORA SUMNA

Jour 15

Nous marchons jusqu’à la confluence de la vallée de Saldang et celle de Yangser. Il n’est pas rare de voir des caravanes de yacks venant du Tibet avec des produits chinois faire halte ou seulement passer. Nous installons le camp à la confluence puis après le déjeuner nous allons visiter les gompas de Yangser et le village reculé de Nysalgaon.

environ 7 h + 350 m / - 800 m environ 3 680 m Repas : petit-déjeuner – déjeuner – dîner Hébergement : nuit sous tente

JOUR 16 : TORA SUMNA — SALDANG GOMPA — CHAGAON

Jour 16

Nous suivons la Namgung Khola jusqu’au pied du village de Saldang, en fait une succession de hameaux. Nous visitons le temple principal dont les peintures murales ont été refaites récemment par Norbu, le moine peintre dans le film « Himalaya l’enfance d’un chef ». Saldang était aussi le lieu de vie de Thinlé, l’un des héros du film décédé le 24 avril 2016. Dans l'après-midi, nous continuons vers Chagaon en suivant le chemin des caravanes tracé à hauteur de la rivière et traversant de nombreux villages.

environ 6 h + 700 m / - 350 m environ 4 000 m Repas : petit-déjeuner – déjeuner – dîner Hébergement : nuit sous tente

JOUR 17 : CHAGAON — JYANTA LA PHEDI

Jour 17

Nous quittons Chagaon qui est aussi le dernier village de la vallée, nous apercevons en face le monastère de Rap (4 200 m) puis montons vers les alpages du Jyanta La Phedi.

environ 5 h + 950 m / - 180 m environ 4 700 m Repas : petit-déjeuner – déjeuner – dîner Hébergement : nuit sous tente

JOUR 18 : JYANTA LA PHEDI — JYANTA LA (5 130 M) — TOKKYU — DHO TARAP

Jour 18

Nous passons le Jyanta La à 5 130 m, nous avons une vue magnifique sur le Dhaulagiri. Nous redescendons vers la vallée de la Tarap, « la vallée des chevaux excellents ». Visite de Champa Lakhang au village de Tokkyu. Pour en savoir plus sur cette vallée, n’hésitez pas à lire les livres de Corneille Jest, ethnologue français qui étudia la région dans les années 60 et 70 (cf. Biblio). Puis nous descendons la vallée de la Tarap et traversons de nombreux hameaux. Nous faisons l’arrêt incontournable à l’école de la « Crystal mountain school » sponsorisée par une association française avant de se poser au terrain de camping de Dho Tarap en bord de rivière.

environ 6 h + 350 m / - 1 090 m environ 4 100 m Repas : petit-déjeuner – déjeuner – dîner Hébergement : nuit sous tente

JOUR 19 : DHO TARAP — SCHIPSHOK — PIED DU JHYARKOI LA

Jour 19

Découverte des villages et monastères tibétains du haut Tarap, bien préservés, notamment les monastères bouddhistes de l’école Nyingmapa (Bonnets Rouges) de Ribo Bhumpa et de Doro, ainsi que le monastère Bön-Po de Shipchhok. Nous quittons ensuite la vallée pour nous rendre au pied du Jhyarkoi La situé en plein centre d'un cirque de rochers détritiques. Et en prime, juste en face, les pentes (relevées...) du col de demain.

environ 5 h + 800 m / - 100 m environ 4 800 m Repas : petit-déjeuner – déjeuner – dîner Hébergement : nuit sous tente

JOUR 20 : PIED DU JHYARKOI LA — JHYARKOI LA — LAJAR SUMNA

Jour 20

Montée régulière vers le Jhyarkoi La. Le chemin est tracé par les caravanes de yacks. Le sentier devient très raide avant d’arriver au col de même qu’au début de la descente. Par un sentier balcon en courbe de niveau, on rejoint notre lieu de bivouac auprès de tentes nomades posées sur les alpages du Mola La.

environ 5 h + 700 m / - 720 m environ 4 800 m Repas : petit-déjeuner – déjeuner – dîner Hébergement : nuit sous tente

JOUR 21 : LAJAR SUMNA — MOLA LA (5 030 M) — CHHARKA BHOT

Jour 21

Encore un haut col et encore une vue splendide sur le Dhaulagiri ! Nous descendons au village de Chharka. C’est dans ce village qu’a été tournée une grande partie du film « Himalaya l’enfance d’un chef ». Visite du vieux village fortifié et camp à proximité.

environ 5 h + 400 m / - 850 m environ 4 330 m Repas : petit-déjeuner – déjeuner – dîner Hébergement : nuit sous tente

JOUR 22 : CHHARKA BHOT — CAMP DANS LA MULUNG KHOLA

Jour 22

Un peu après Chharka Bhot nous traversons la Barbung Khola puis la Thasang Khola sur deux nouveaux ponts qui rendent cet itinéraire possible. Puis nous longeons la Thasang Khola. Après avoir traversé de grandes prairies à yacks puis s'être frayé un passage dans les gorges austères de la Thasang khola, nous remontons vers des alpages et campons au pied du col du lendemain. Prévoir de nombreuses utilisations des sandales, la rivière « se lâchant » de temps en temps jusqu'à submerger le chemin tracé sur sa rive droite...

environ 7 h + 750 m / - 200 m environ 4 870 m Repas : petit-déjeuner – déjeuner – dîner Hébergement : nuit sous tente

JOUR 23 : CAMP DANS LA MULUNG KHOLA — NIRWA LA (5 140 M) — JUNGBEN LA (5 555 M) — JUNGBENLEY LA (5 125 M) – CAMP DE LA GHALDEN GHULDUNG KHOLA

Jour 23

La montée du Nirwa La est aisée (juste un faux-plat pour prendre pied sur un plateau gazonné...), le second est d'un autre accabit : raide et interminable mais à 5 555 m la récompense est à la hauteur. Une vue spectaculaire sur les montagnes du Mukot himal, du Dhaulagiri et en prime la quasi totalité du Mustang nous y est proposée. On descend par de grands lacets dans une pente d'éboulis pour rejoindre la vallée fluvialede la Lhanhimar khola. En début d'après-midi, le franchissement du Jungbenley Laou Kok La à 5 125 m sera une formalité avant de désescalader des pentes schisteuses d'un noir de jais et atteindre un havre de bonheur avec des arbres, oui, oui ! Ca faisait 14 jours qu'on en n'avait pas croisé... Belles vues plongeantes sur la vallée de la Kyalungpa khola, les villages de Ghok et Sangta avec tout au fond quelques portions choisies et colorées des plateaux de l'est du Mustang. Et des mouflons tout autour qui colonisent les pentes relevées. Que du bonheur !

environ 7 h + 780 m / - 1 340 m environ 4 320 m Repas : petit-déjeuner – déjeuner – dîner Hébergement : nuit sous tente

JOUR 24 : CAMP DE LA GHALDEN GHULDUNG KHOLA — SANGTA — CAMP SUR LE PLATEAU

Jour 24

Du camp dans le genévrier, nous descendons vers la « porte » du Dolpo, un chemin tracé dans la falaise qui par moments ne dépasse pas les 1 m de large ! Nous traversons ensuite la Kyalungpa khola sur un pont suspendu, puis un plat népalais nous mène au village de Sangda en ayant trouvé sur le chemin deux profonds thalwegs à traverser... Au village, peu de places pour poser le camp. On part vers le sud franchir deux collets pour rejoindre un espace plan sur le plateau, véritable caravansérail pour les convois de mules et de yacks. Ambiance garantie ! Nuit plus ou moins agitée selon le nombre de convois qui ont fait étape...

environ 6 h + 900 m / - 900 m environ 3 760 m Repas : petit-déjeuner – déjeuner – dîner Hébergement : nuit sous tente

JOUR 25 : CAMP SUR LE PLATEAU — BHIMA LOJUN — KAGBENI

Jour 25

Avant dernière journée de cette grande aventure. Malheureusement en (trop) grande partie sur la piste nouvellement tracée entre Jomosom et Sangta. Du camp, on franchit un tout petit col (4 400 m) où l'on retrouve l'ancien sentier. Puis, la piste retrouvée (au-delà, l'ancien sentier n'est plus utilisé par les locaux et est devenu dangereux...), nous nous engageons dans une descente jusqu'à la cote 4 300 m où l'on bascule à main gauche vers les alpages en contrebas. Vues superbes sur le Mustang et sur le Tilicho peak. On traverse une zone de tuf calcaire dans laquelle sont creusées de multiples grottes avant de retrouver des alpages à brebis. Descente directe vers le sillon de la Kali Gandaki. Nous entrons dans le village de Kagbeni, très typé Mustang (enfin ce qu'il en reste après que de nombreux lodges aient été construits...).

À savoir : En cas de retard sur le programme la randonnée, le Jour 26 serait annulée et le Jour 25, à la suite de la journée de marche et après avoir eu le temps de visiter Kagbeni, le groupe emprunterait un jeep pour rejoindre Jomosom (30 mn de piste) afin d'être au rendez-vous de l'avion au matin du Jour 27.

environ 6 h + 160 m / - 1 530 m environ 2 840 m Repas : petit-déjeuner – déjeuner – dîner Hébergement : nuit en lodge

JOUR 26 : KAGBENI — LUPRA — JOMOSOM

Jour 26

Dernière étape, dernier petit col, nous faisons un détour par le village de Lupra dans lequel on peut rendre visite à une gompa bön. On finit le trek en empruntant un sentier-balcon tracé au-dessus de la Panda khola avant de terminer sur la piste poussiéreuse de Jomosom.

environ 5 h + 450 m / - 550 m environ 2 740 m Repas : petit-déjeuner – déjeuner – dîner Hébergement : nuit en lodge

JOUR 27 : VOLS JOMOSOM  — POKHARA — KATHMANDU

Jour 27

Nous rejoignons Pokhara puis Kathmandu en avion - Temps libre.

NB : vol non garanti et soumis aux aléas des conditions climatiques et aux places disponibles. Depuis 2017 seule la Tara Airline opère ces vols et cela pose des problèmes de disponibilités de places. Le vol peut être remplacé par une longue journée de route (8 à 10 heures) sur une piste inconfortable.

en véhicule privé, en avion environ 1 h environ 1 h Repas : petit-déjeuner – déjeuner libre (non inclus) – dîner libre (non inclus) Hébergement : nuit à l'hôtel

JOUR 28 : KATHMANDU

Jour 28

Journée de sécurité qui pourra être utilisée pendant le trekking ou en journée libre à Kathmandu.

Repas : petit-déjeuner – déjeuner libre (non inclus) – dîner libre (non inclus) Hébergement : nuit à l'hôtel

JOUR 29 : KATHMANDU — VOL INTERNATIONAL

Jour 29

Journée libre à Kathmandu et transfert dans l’après-midi ou en soirée pour l’aéroport international.

en véhicule privé environ 30 minutes Repas : petit-déjeuner – déjeuner libre (non inclus) – dîner libre (non inclus)

JOUR 30 : ARRIVÉE EN EUROPE

Jour 30

FIN DE PROGRAMME

Pour des raisons imprévisibles à ce stade d’aléas climatiques, de forme ou de méforme des participants ou autres (état des routes, trafic, cas de force majeure...), votre guide ou accompagnateur peut être amené à adapter le programme, si nécessaire, pour le bon déroulement de votre voyage. Il reste seul juge et le garant de votre sécurité. Les temps de marche sont donnés à titre indicatif et peuvent varier d’un participant à un autre.


ANNULATION RÉSURGENCE COVID-19

Merci de noter que toute réservation de voyage est de nouveau régie par nos conditions générales et particulières de vente.

Ainsi, pour toute annulation de dernière minute liée à une résurgence de l'épidémie de Covid-19 en France ou dans la région d'accueil rendant impossible la réalisation de votre voyage, vous pouvez être intégralement remboursé des sommes qui nous auront été versées sur simple demande de votre part.

Par ailleurs, nous proposons des assurances vous permettant d'être couvert au cas où vous seriez testé positif au Covid-19 (test PCR) au moment de votre embarquement ou quelques jours avant. Consultez-nous.

Merci de noter que les frais obligatoires liés à des tests Covid-19 (PCR, antagéniques ou autres) réalisés avant votre départ ou dans le pays de destination à votre retour demeurent à votre charge.

Infos Techniques

Accompagnement

Guide accompagnateur népalais parlant français à partir de 4 participants (anglophone si moins de 4 participants) et une équipe locale d’assistants guides et de porteurs (1 porteur pour 2 participants). 

Pour des raisons imprévisibles à ce stade, notamment de météo mais aussi de forme ou de méforme des participants, votre guide peut être amené à adapter voire à interrompre votre programme, à tout moment s'il l’estime nécessaire, que ce soit pour l’ensemble du groupe ou pour quelques participants, et pour le bon déroulement de votre voyage. Il reste seul juge et le garant de votre sécurité.

Niveau de difficulté

Niveau physique : difficile

Ce programme s'adresse à des participants en bonne forme physique, ayant une pratique sportive significative, d'endurance notamment, détenant un excellent mental permettant de faire face à des difficultés par nature imprévues.

Il n’y a pas de gros portage, seulement un sac à dos pour les affaires de la journée. C’est une randonnée endurante avec 23 jours de marche et des étapes de 6 à 8 heures de marche en moyenne par jour. Une quinzaine de cols dont certains à plus de 5 000 m.

Compagnies aériennes internationales

En ligne régulière en classe économique en priorité sur les compagnies aériennes : Air France/Etihad, Qatar et Emirates.

Hébergement

En hôtel de catégorie standard (base : chambre double) à Kathmandu et Pokhara, pendant le reste du voyage sous tente (tentes 3 places pour 2 personnes) ou en lodge en fonction du voyage. Les lodges au Népal sont de confort très aléatoire. En général, les conditions sont plutôt bonnes sur le tour des Annapurnas et la région de l’Everest. Par contre, au Mustang, dans la vallée de la Tsum et dans la région du Kangch ou du Makalu, elles peuvent être très rudimentaires au point d’être un dortoir parfois même une cuisine. Les lodges peuvent ressembler à un refuge ou parfois un gîte de chez nous. Il s’agit pour la plupart du temps d’une maison familiale avec des chambres doubles, triples ou dortoirs. Les toilettes et douches sont toujours séparées. Il est important de vérifier que l’eau n’est pas chauffée avec du bois, car cela contribue à la déforestation. La plupart du temps, l’eau est chauffée avec l’énergie solaire.

Kathmandu : hôtel Moonlight (ou similaire)


Repas

Dans les villes, de nombreux restaurants nous permettent de découvrir la cuisine typique locale. La viande est rare, les Népalais sont généralement végétariens. Les ingrédients de base sont : le riz, les pâtes, les lentilles, les pommes de terre, les légumes. Les encas sont compris au cours du trek (barres de céréales, fruits secs, etc.).
Pour les hébergements sous tente : au cours du trek, les petits-déjeuners et les repas du soir sont élaborés par l’équipe de cuisine. Ils sont pris sous la tente mess. Selon le profil des étapes (longueur de la journée de marche et/ou présence d’eau) les collations de midi seront servies chaudes ou froides sous forme de pique-niques.
Pour les hébergements en lodge : les repas sont élaborés par les cuisiniers du lodge et sont pris dans la salle de restauration du lodge. Voici un menu type sur une journée : 

  • petit-déjeuner : œufs, toasts ou chapati, ou pain tibétain ou crêpes, ou pancakes, beurre/confiture, thé ou café
  • déjeuner : un plat principal, thé ou café
  • dîner : soupe, plat principal, fruits (frais ou en conserve), thé ou café
Pendant le trek, le thé ou le café est servi aux repas. Deux tasses par personnes sont incluses.

En dehors de ces menus compris, les autres boissons et denrées alimentaires seront à votre charge.

Eau : prévoyez des pastilles (type Hydroclovazone, Micropur ou autre) pour désinfecter l'eau que vous mettez dans votre gourde, selon la source et sur les conseils de votre guide. Il est parfois possible d’acheter de l’eau purifiée et de remplir sa gourde sans avoir à acheter de l’eau en bouteille. Vous pouvez également acheter de l’eau minérale dans les villes (non comprise dans le prix) mais son bilan écologique est médiocre, comme vous le savez. Aussi, nous ne vous le conseillons pas. 

Transferts / Transport

Les transferts de l’aéroport et vers l’aéroport sont assurés en minibus ou voiture privé.

AVERTISSEMENT SUR LES VOLS INTÉRIEURS AU NÉPAL : nous proposons aux participants de nos voyages au Népal qui le souhaitent, de réaliser leur transfert local en avion. Aussi, il est de notre devoir de vous informer que ce transfert est exclusivement faisable avec une compagnie aérienne locale népalaise. Et il est un fait que l’ensemble des compagnies aériennes locales népalaises sont placées sur la liste noire des compagnies aériennes interdites de vol dans l’Union européenne, c’est-à-dire jugées « insuffisamment sûres » par l’Union européenne. Les autres aviations civiles dans le monde n’ont pas émis cet avis. Nous utilisons exclusivement les 3 compagnies suivantes : Tara Air, Buddha Air, Yeti Airlines, car elles ont été auditées récemment par un organisme indépendant ayant jugé leurs conditions de sécurité acceptables.

Nous vous demandons de signer le « formulaire d’attestation d’information » que vous trouverez à la fin de cette fiche avec le bulletin d’inscription.

De plus, nous vous informons que d’importants travaux à l’aéroport de Kathmandu ne permettent pas de faire le départ du vol intérieur à partir de la capitale. En raison de l'encombrement accru du trafic aérien et du nombre croissant de vols pour Lukla, un arrangement a été conclu pour exploiter tous les vols pour Lukla au départ de l'aéroport de Ramechhap (environ 4h de route de Kathmandu). Il faudra donc prévoir un départ très matinal ce jour. Votre guide vous informera des horaires de vols et départ de Kathmandu.

Taille du groupe

Le groupe est composé de 4 à 10 participants au maximum. Le nombre de participants est volontairement limité pour permettre une meilleure immersion, pour ne pas embarrasser nos hôtes, pour développer des espaces de liberté et permettre une grande souplesse de fonctionnement. Toutefois, le nombre maximum peut être dépassé dans le cas où la dernière personne qui s’inscrit souhaite voyager avec une autre ou plusieurs autres personnes voyageant avec lui. Les prestations ne seront pas modifiées et les conditions du voyage seront identiques de ce fait.

Équipement

L'équipement personnel n'est pas fourni. Une liste complète vous est cependant proposée pour vous permettre de vérifier que vous prenez ce qui est nécessaire.

Tout le matériel de logistique est fourni.
Pour les randonnées qui passent par des cols à plus de 5 000 mètres d’altitude, un caisson hyperbare est fourni et géré par le guide qui a été formé à son utilisation. 
Pour le portage pendant le trek, les bagages que vous mettez en soute ne doivent pas excéder :

  • 13 kg pour les treks en lodge
  • 16 kg pour les treks sous tente
  • 20 kg pour les treks avec ascension
Un sac vous sera fourni à Kathmandu pour toute la durée de votre séjour au Népal. Les sacs sont ainsi calibrés en termes de volume et de poids pour les porteurs. Vous pourrez donc laisser votre sac ou valise personnels à l’hôtel à Kathmandu avec des affaires de rechange. 

Nos engagements pour un développement durable

Nos engagements font de Secret Planet un acteur par nature responsable, mais nous devons, comme chacun, faire plus et mieux. Vous trouverez plus loin, dans ce document, une présentation synthétique de notre charte du développement durable et de nos actions, au travers de six thématiques sur lesquelles nous agissons le plus concrètement possible, le plus souvent avec vous : l’équité sociale et le respect culturel, la préservation de l’eau et la gestion des déchets, la protection de la biodiversité, votre sensibilisation à ces sujets et celle d’un plus large public et enfin, l’optimisation et la valorisation des émissions de CO2Pour en savoir plus sur notre charte et nos engagements en matière de développement durable.

Concernant les émissions de CO2, dont la majeure partie est due à l’aérien, nous avons calculé et communiqué dès 2018, sur l’empreinte carbone de chacun de nos programmes, exprimée en tonnes de CO2.

Ces calculs nous ont fait prendre conscience de l'importance des émissions carbone totales générées par notre activité. Aussi, nous nous sommes engagés en 2022 dans une réduction carbone que nous pensons inédite dans l'industrie du tourisme, visant à faire baisser de 5 % par an les émissions totales de notre activité en prenant 2019 comme année de référence (3 430 tonnes de CO2). Cet engagement s'inscrit dans la trajectoire des accords climat de Paris de 2015, la référence actuelle. Ainsi, en 2030, nous ne pourrons dépasser 2 160 tonnes de C02 et d’ici là, chaque année, dès que l’empreinte carbone budget sera atteinte, nous cesserons de prendre toute réservation sur l'année en cours. Ainsi, notre budget « carbone » maximum pour 2022 est de 3 260 tonnes et pour 2023, ce budget sera réduit à 3 100 tonnes. Et ainsi de suite jusqu'en 2030. Pour en savoir plus sur l'ensemble de nos calculs et de nos engagements en matière de réduction de nos émissions carbone.

Par ailleurs, depuis 2019, nous vous encourageons lors de votre inscription à votre voyage à contribuer par un don auprès d’une association indépendante, parmi celles que nous avons sélectionnées. Nous avons adossé le montant de ce don à l'empreinte carbone du programme. Ainsi, le voyage que vous envisagez dans cette fiche technique génère 3,67 tonnes de CO2, ce qui correspond à un don à 100 % de 110 € pour une valeur estimée aujourd’hui de 30 € la tonne de CO2. Ce don demeure bien sûr facultatif et vous pouvez décider de donner entre 0 et 100 % de ce montant, sachant que si vous êtes imposable en France, vous pourrez bénéficier de près de 73 € de réduction d’impôts (66 %) l’année prochaine car ces associations sont reconnues d’utilité publique. De 2019 à 2021 incluant deux années Covid, nous avons ainsi pu collecter près de 7 000 € pour ces associations grâce à vous.

N’hésitez pas à nous interroger sur nos engagements durables et à partager avec nous vos expériences, de vive voix ou en nous contactant par mail à contact@secret-planet.com.

Mot de l'expert

David Ducoin, chef des secteurs Himalaya et Amérique latine

Suite à mon premier séjour au Dolpo, j'ai découvert trois œuvres majeures qui m'ont inspiré pour approfondir mes connaissances et surtout ma passion pour cette région. Suite au film Himalaya, l'enfance d'un chef de Éric Valli en 1999, j'ai eu la chance de rencontrer trois des personnages principaux : Thinley (décédé en 2016) qui habitait le village de Saldang, Tenzin Norboo, le peintre que l'on peut rencontrer chez lui à Bodnath et le Tibétain Gurgon Kyap (Karma) qui est également mort, accidentellement, en 2016. Ces personnes, autant dans le film que dans leur « vraie » vie, ont été pour moi des sources d'inspiration. En 1978, l'écrivain Peter Matthiessen et son comparse biologiste Georges Schaller firent une expédition au Haut Dolpo, expédition aujourd'hui légendaire. Dans son récit Le Léopard des neiges, Peter Matthiessen conte les difficultés qu'ils eurent à trouver le col du Kang La que nous passons aujourd'hui. Au monastère isolé et solitaire de Shey, ils séjournèrent de longues semaines pour étudier le rut du bharal (mouton bleu). Entre 1965 et 1970, l'ethnologue Corneille Jest séjourna à plusieurs reprises au Dolpo. Il réalisa par la suite plusieurs films documentaires et écrivit plusieurs livres, notamment sur la vallée de Dho Tarap et sur un maître de la région : Kagar Rimpoché. Ses textes sont encore une référence incontournable sur la vie de cette région.

Extensions

Parc Chitwan

Parc National de Chitwan dans le Teraï

JOUR 1 : VOL KATHMANDU — CHITWAN

Ce matin (le plus souvent nous partons le jour de sécurité du retour), nous prenons un vol pour Bharatpur, puis nous prenons la route pour le parc de Chitwan dans la plaine du Teraï. Nous sommes sur les basses terres népalaises, dans la plaine indo-gangétique. Cette région, faite d’eau et de savane, abrite une faune encore importante dont le fameux rhinocéros unicorne. Le Teraï est la région la plus fertile du pays et compte de nombreux petits villages disséminés dans les champs. Nous prenons notre repas de midi au lodge avant d’aller visiter les villages tharu des alentours. Nous admirons le soleil couchant sur la rivière, puis assistons aux danses des bâtons d’une communauté tharu. Dîner et nuit au lodge.

Transfert / Transport : en véhicule privé (30 km, 30 min à 1 heure), et vol intérieur (30 min environ)

Hébergement : nuit en lodge 

Repas : petit-déjeuner – déjeuner libre – dîner

Altitude fin de journée : 410 m

JOUR 2 : PARC NATIONAL DE CHITWAN ET VILLAGES DU TERAÏ 

Parcours en canoë sur la rivière Rapti à la découverte des paysages et de la faune, notamment des oiseaux et des crocodiles. Randonnée à pied à travers la jungle, à la rencontre d'animaux tels que le rhinocéros unicorne. Visite de la « maternité » des éléphants. Nous découvrons le centre de conservation et de développement de l’espèce qui s’est créé au Népal suite à des dons d’éléphants, principalement de la part de l’Inde. Nous pouvons regarder tranquillement de nombreux éléphanteaux et des soigneurs préparer leurs repas. Après le repas de midi, nous faisons une balade à dos d’éléphant dans le parc. Dîner et nuit au lodge.

Transfert / Transport : en véhicule privé 

Hébergement : nuit en lodge 

Repas : petit-déjeuner – déjeuner – dîner 

Altitude fin de journée : 410 m

JOUR 3 : PARC NATIONAL DE CHITWAN 

Ce matin, nous allons assister à la baignade des éléphants. Après le déjeuner, nous faisons une excursion en Jeep. De nombreux animaux sont présents dans le parc. Singes, calaos, crocodiles, rhinocéros, éléphants et même tigres si nous sommes chanceux.  Dîner et nuit au lodge. 

Transfert / Transport : en véhicule privé 

Hébergement : nuit en lodge 

Repas : petit-déjeuner – déjeuner – dîner 

Altitude fin de journée : 410 m

JOUR 4 : VOL CHITWAN — KATHMANDU — VOL RETOUR

Très tôt le matin, observation des oiseaux dans la jungle avant de prendre un transfert pour Bharatpur et le vol pour Kathmandu. Le plus souvent nous prenons un vol le soir même pour l’Europe.

Transfert : en véhicule privé (30 km, 30 min à 1 heure), et vol intérieur (30 min environ)

Hébergement : nuit dans l’avion ou non incluse 

Repas : petit-déjeuner – déjeuner libre – dîner libre

Durée de cette extension

4 jours supplémentaires.

Prix de cette extension

À partir de 880 € selon votre date de depart sur une base de 2 à 8 participants.

Vallée de Kathmandu

La vallée de Kathmandu

JOUR 1 : VISITE DE KATHMANDU

Journée consacrée à la découverte de la vallée de Kathmandu. La ville de Kathmandu est située dans une cuvette assez polluée certes mais qui recèle des trésors d’architecture médiévale, que ce soit dans la ville même mais aussi dans les villes et villages qui occupent l’espace de la vallée (Patan, Bhaktapur, Kirtipur, Changu Narayan, Bodnath, Swayambunath, etc.). Bien que mis à mal par les séismes du printemps 2015, ces hauts lieux de l’architecture médiévale qui sont le point central de la vie des quartiers ont été sécurisés par les Népalais qui les ont rendus au plus vite au tourisme. Certes de nombreux bâtiments sont partiellement écroulés mais rassurez-vous il en reste pas mal debout ! Visite du site de Pashupatinath, le principal sanctuaire hindouiste, dédié à Shiva. Le matin, de très nombreux pèlerins viennent se purifier dans les eaux de la rivière sacrée, dont les rives servent aussi de lieu de crémation. Visite de Bodhnath, où s'élève un stupa monumental (bâtiment de forme hémisphérique), le plus grand du Népal. Le sommet de son dôme est surmonté d'une tour quadrangulaire dont chaque face porte une paire d'yeux de Bouddha. De nombreux moines d'origine tibétaine vivent à proximité. La fin de journée est le moment où l’ambiance « tibétaine » est la plus forte. En fin de journée nous nous rendons à Swayambunath, haut lieu du bouddhisme népalais, situé au sommet d'une colline dominant toute la vallée. Ce sanctuaire s'organise autour d'un énorme stupa décoré à son sommet d'yeux de Bouddha, symboles de son omniprésence.

Altitude finale : environ 1 350 m

Repas : petit-déjeuner – déjeuner libre (non inclus) – dîner libre (non inclus)

Hébergement : nuit à l'hôtel

JOUR 2 : VALLÉE DE KATHMANDU / PATAN — BHAKTAPUR

Nous découvrons Patan, qui présente la plus spectaculaire concentration de temples et palais de la vallée. Puis nous nous rendons à Bhaktapur, qui est souvent considérée comme la plus extraordinaire « ville-musée » de toute la vallée de Kathmandu. Les plus beaux exemples d'architecture civile ou religieuse sont visibles autour de vastes places réparties dans différents quartiers. Chaque ruelle, chaque recoin conserve des édifices en brique et en bois délicatement sculptés, qui sont si caractéristiques de l'art népalais. La rue est un spectacle permanent, avec le grain étalé sur le sol des petites places et mis à sécher au soleil, les nombreux bassins servant de lieu de baignade aux enfants et où les femmes viennent faire leur lessive, les guirlandes de piments rouges suspendues le long des façades des maisons, les potiers, les meuniers et les teinturiers travaillant à même la rue.

Altitude finale : environ 1 350 m

Activités : transport et visite inclus

Repas : petit-déjeuner – déjeuner libre (non inclus) – dîner libre (non inclus)

Hébergement : nuit à l'hôtel

JOUR 3 : DHULIKEL ET NAGARKOT

Nous prenons aujourd’hui la route vers Dhulikel puis route vers Nagarkot, située sur une crête qui offre un des plus beaux points de vue sur la vallée de Kathmandu. Une petite randonnée sur les crêtes nous permettra d’admirer la chaîne himalayenne.

Mode de transfert/transport : en véhicule privé avec chauffeur

Altitude finale : environ 2 180 m

Repas : petit-déjeuner – déjeuner libre (non inclus) – dîner libre (non inclus)

Hébergement : nuit à l'hôtel

JOUR 4 : NAGARKOT — NAMO BOUDHA — KATHMANDU

Nous prenons aujourd’hui la route vers Namo Boudha. Le paysage, bien que fait de collines largement habitées, est toujours aussi surprenant. Les rizières s'accrochant aux moindres replats travaillés. Notre itinéraire nous conduit alors au sommet de la colline de Namo Buddha, parmi une véritable forêt de drapeaux à prière. Site d'une légende relative à la compassion de Bouddha, il est maintenant occupé par un important monastère bouddhiste, centre d'enseignement et de méditation.

Mode de transfert/transport : en véhicule privé avec chauffeur

Altitude finale : environ 1 350 m

Activités : guide, entrée et visites libre

Repas : petit-déjeuner – déjeuner libre (non inclus) – dîner libre (non inclus)

Hébergement : nuit à l'hôtel

JOUR 5 :  KATHMANDU — EUROPE

Vol retour pour l'Europe 

Durée de cette extension

4 jours supplémentaires.

Prix de cette extension

À partir de 550 € selon votre date de depart sur une base de 2 à 8 participants.

Avis

16/09/2017

Himalaya et Inde, Népal, Dolpo & Mustang La grande traversée du Haut Dolpo

Une organisation lyonnaise solide, une équipe locale - du sirdar aux muletiers - excellente, un accompagnateur expérimenté et passionné, de la chance aussi avec la météo, capricieuse et souvent pluvieuse mais qui nous laisse passer sans retard ou pre...

Jérôme D.

04/09/2017

Himalaya et Inde, Népal, Dolpo & Mustang La grande traversée du Haut Dolpo

Je n'imaginais pas qu'il existait encore une culture himalayenne aussi authentique et peu concernée par notre civilisation moderne. L'itinéraire nous a permis de remonter le temps : nombreuses caravanes de yaks et de chevaux (très peu de touristes), ...

Sylvie B.

Dates et Prix

Veuillez trouver ci-dessous toutes les dates et les prix correspondant à ce voyage. Les prix sont indiqués « à partir de » et peuvent être ajustés selon le nombre de participants et également les vols en fonction de votre date de réservation (Cf. détails dans la fiche technique). Merci de noter que les dates et prix pour les années au-delà de 2020, quand ils sont donnés, le sont à titre indicatif et sont susceptibles de modifications et de réajustements pour prendre en compte la réalité économique du moment.

Le prix comprend

Vols internationaux tel qu’indiqués dans le programme. Les transferts tel qu’indiqués dans le programme. Hébergement tel qu’indiqués dans le programme. Repas tel qu’indiqués dans le programme. Accompagnement tel qu’indiqués dans le programme. Équipement tel qu’indiqués dans le programme. Carnet de voyage tel qu’indiqués dans le programme. Entrées parcs et sites tel qu’indiqués dans le programme.

Le prix ne comprend pas

Le permis haut Dolpo (700 €), Les repas à Kathmandu sauf les petits déjeuners (environs 10 euros/repas). Les douches, le wifi et chargement de batteries quand ils sont payants (environ 2 à 5 euros). Les entrées et visites à Kathmandu (environ 40 à 50 euros). 

Les frais de visa. Tous les accompagnements, hébergements ou repas mentionnés « libre » dans le programme. Les boissons et les « extra » personnels. Autres suppléments liés à certaines dates de départ spécifiques, à un nombre de participants inférieur, à votre souhait de « fermer » le groupe de participants, etc. Les assurances complémentaires facultatives, qu'il s'agisse notamment des frais de recherche et de secours, des frais médicaux et du rapatriement, de l'interruption ou de l'annulation de voyage.

Personnalisation

Nous mettons à votre service notre expertise, notre connaissance du terrain, notre créativité, notre expérience, la qualité de nos guides et la fiabilité de nos partenaires pour construire votre voyage à votre mesure. De même, nous ajustons un voyage à vos souhaits dès que vous formez un groupe « fermé », quel que soit son nombre de participants.

Ainsi, sauf votre autorisation, aucun participant extérieur ne se joint à vous et nous pouvons personnaliser votre voyage en l’adaptant à votre rythme, avec les extensions de parcours que vous désirez, un niveau de confort supérieur, certaines activités, d’autres rencontres, etc.

Tout voyage de ce type fait l’objet d’un devis spécifique. Pour nous interroger dès maintenant, nous vous engageons à remplir le petit questionnaire ci-dessous. Un de nos chefs de secteurs reviendra vers vous pour affiner votre demande et vous faire une proposition.

Consentement RGPD
Les données saisies dans ce formulaire sont conservées par nos soins afin de pouvoir répondre au mieux à votre demande. Tamera accorde de l’importance à la gestion de vos données, en savoir plus sur notre démarche Données Personnelles.

* Les champs marqués d'un astérisque sont obligatoires