Un trek spectaculaire sur les glaciers de Biafo et Hispar

Points forts

  • Un trek hors norme et sauvage à l'immensité saisissante
  • 14 jours de trekking sur le Biafo et l'Hispar, glaciers aux couleurs et formes uniques
  • Accompagnement Francophone à partir de 5 clients
  • Sécurité : hotline médicale d'altitude avec l'Ifremmont (offerte)

Nous partons pour l'un des plus spectaculaires treks de haute montagne au monde. Depuis Islamabad, nous empruntons la mythique KKH pour rejoindre l'est du Karakoram et le nord de la vallée de Skardu, ou passons par la route de Naran Kaghan et le col de Babusar. Une fois Skardu atteint, nous remontons la vallée de Shigar jusqu'à Askole, point de départ également du trek sur le Baltoro et le K2, mais nous allons de notre côté sur les glaciers de Biafo et d'Hispar. Cheminement à travers moraines et chemins de glace blanche, dans une ambiance désolée et féérique, par le Biafo et le camp de base du col d'Hispar, pour atteindre le Snow Lake, un lac large de seize kilomètres et entouré de hautes montagnes : simplement impressionnant ! Nous rentrons ensuite par le glacier d'Hispar pour rejoindre Karimabad et la Hunza avant de rentrer sur la capitale.

23 jours
Estimation empreinte carbone par voyageur :
3,14 tonnes de CO2
Activité :Treks et randonnées
Niveau physique :Difficile
Niveau technique :Niveau Facile (F)
Nuit la plus haute :Inf. à 5 500 m
Confort :Bivouac
Taille du groupe :de 3 à 10 personnes
Voyage personnalisable :Oui
Code produit : TAM01825
à partir de5 590
Vol international inclus
Trekking vers le Snow Lake sur glacier Hispar Biafo Himalaya
Trekking de Skardu au K2 au Baltistan
Trek et exploration du Snow Lake au Pakistan
Rencontre porteur baltis Askole au Pakistan
Pain traditionnel pakistanais sur trek glacier Karakoram
Trekking snow lake en Himalaya
Randonnée vers le glacier Hispar et snowlake au Pakistan
Trekking sur le Snow Lake au Karakoram en Himalaya
Trekking vers le snow lake au Gilgit Baltistan

Descriptif

Le Snowlake est un trek d'altitude sur le Biafo et l'Hispar, parmi les plus longs glaciers du Pakistan entre la région Hunza et la chaîne du Karakoram, permettant, aux dires des locaux et visiteurs, d'admirer les plus belles vues de montagne en haute altitude dans une immensité sans égale. Ce nom donné par Martin Conway, son premier explorateur étranger en 1892, est trompeur, car il n'y a pas de lac sur ce trek mais un gigantesque bassin de 16 kilomètres de large à la confluence des deux glaciers, après plus de 60 kilomètres de progression. Vue l'aridité du pays cela semble improbable. Et c'est bien cette vision irréelle qui frappe une fois arrivé, l'enneigement et la glace étant alimentés par une « masse » de pics et sommets environnants quasiment tous au-delà de 6 500 mètres.

Son cœur de glace, le « Lukpe Lawo », ou Snow Lake, est le point de rencontre ultime de 4 axes connectant neige, eau et roche, telle une géante « autoroute » naturelle. Un trek qui nous amène sur la jonction du Biafo et de l'Hispar au niveau du camp de base du col d'Hispar à 4 770 mètres, avant de progresser au nord vers le « lac de neige » et le col d'Hispar à 5 150 mètres, sous le Lukpe La (5 650 mètres), un col franchi par Shipton en 1937 à la fin de son expédition au Shaksgam en Chine. Un trek itinérant moins parcouru que celui sur le Baltoro, pour un total de 112 kilomètres sur glace et moraine et l'une des aventures les plus impressionnantes au monde. Pour cette raison, les personnes désirant s'inscrire doivent avoir l'expérience de trek isolé sur terrain exigeant et en marche glaciaire nécessitant une progression alpine.


Découvrez en images notre web-conférence consacrée au Pakistan animée par Barbara Delière.



Jour par jour

JOURs 1 & 2 : EUROPE — ISLAMABAD — SKARDU

Jour 1

Envol d’Europe pour Islamabad, capitale du Pakistan. Le plus souvent l’arrivée se fait dans la nuit du jour 1 au jour 2. Nous sommes accueillis à l'aéroport par notre équipe locale et selon la météo, nous enchaînons avec le vol intérieur pour rejoindre Skardu, sinon, nous prenons la route pour rejoindre Chilas. Une fois à Skardu, si nous avons le temps, nous accomplissons les formalités pour le permis de trek afin de pouvoir partir à Askole dès le lendemain (Jour 3).

en avion Repas : dîners à l'hôtel Hébergement : nuits à l'hôtel

JOUR 3 : SKARDU OU ASKOLE

Jour 3

Si nous n’avons pas pu rejoindre Skardu la veille, nous poursuivons notre route pour rejoindre Chilas puis Skardu. En route, nous faisons différents arrêts, notamment pour le déjeuner, admirer les gravures de Bouddha et suivons l'Indus un long moment. Une fois sur place, nous nous acquittons des formalités pour le permis de trek s'il n'a pas été fait la veille, et le soir nous dormons à l'hôtel à Skardu. Dans le cas où tout a été fait le jour 2 nous partons ce jour pour Askole où nous dormons.

en véhicule privé environ 13 h Repas : petit-déjeuner à l'hôtel – déjeuner en auberge – dîner à l'hôtel Hébergement : nuit à l'hôtel

JOUR 4 : SKARDU — ASKOLE

Jour 4

Nous remontons la vallée de Shigar en jeep jusqu'à Askole, en passant par Dassu. Askole est le dernier village avant d'entrer dans un monde de glace et de roc, point de départ de notre trekking. Si nous sommes déjà à Askole, nous profitons de cette journée pour faire une balade autour du village entouré de belles montagnes.

en véhicule privé environ 7 h environ 3 050 m Repas : petit-déjeuner à l'hôtel – déjeuner en bivouac – dîner en bivouac Hébergement : nuit sous tente

JOUR 5 : ASKOLE — NAMLA

Jour 5

Au petit matin nous commençons la marche d'Askole le long du canal puis le long de la rivière jusqu'à Kesar Shaguran, un terrain de polo local. Nous sommes alors au-dessus de 3 000 mètres et parvenons à la jonction entre le chemin qui se dirige vers le glacier du Baltoro, à l'est, et celui du glacier Biafo au nord-est.

Nous montons à travers les rochers avant d'arriver à un grand cairn, à 3 360 mètres, où nous avons enfin la première vue sur le Biafo. Ce nom biafo décrit le museau du glacier qui ressemble à une crête de coq ! Nous cheminons ensuite sur un sentier à travers la vallée d’ablation, en descendant jusqu’à la roche, puis sur le glacier où l'eau est contenue dans des piscines de moraine. Enfin, nous posons notre camp au large du glacier, dans la zone herbeuse de Namla (3 690 m) où se trouvent des abris et terrains de camping sablonneux.

environ 6 h environ 15 km + 690 m / - 60 m environ 3 690 m Repas : petit-déjeuner en bivouac – déjeuner en bivouac – dîner en bivouac Hébergement : nuit sous tente

JOUR 6 : MANLA — MANGO

Jour 6

De Namla nous partons sur un sentier sableux et descendons rapidement vers le glacier. Nous traversons plusieurs moraines et apercevons alors Janping Chekhma (3 734 m), une grande vallée verdoyante et latérale, visible à l'ouest. Difficile d'accès, elle est bloquée par des tours de glaces noires et un glacier fissuré. Nous continuons en suivant les cairns réalisés par les villageois d'Askole qui conduisent leurs yacks jusqu'à Mango. Une zone de glace recouverte de roches nous attend alors pour atteindre Mango I. Deux camps existent, Mango I et Mango II. Mango I (3 660 m), à l’extrémité sud de cette vallée d’ablation longue de 2 kilomètres, est le meilleur camping, avec une vue magnifique, un étang, des fleurs sauvages abondantes et des abris pour porteurs.

environ 6 h environ 7 km - 30 m environ 3 660 m Repas : petit-déjeuner en bivouac – déjeuner en bivouac – dîner en bivouac Hébergement : nuit sous tente

JOUR 7 : MANGO — BAINTHA

Jour 7

Ce matin nous montons la vallée pendant environ trente minutes jusqu'à Mango II, un grand camping moins pittoresque, duquel il nous faut deux heures et demie pour traverser les 6,5 kilomètres de bandes alternantes de glace blanche et de moraine jusqu’à la marge opposée qui offre une vue dégagée sur les sommets de Latok. Nous marchons sur des moraines vallonnées jusqu'à un ruisseau de glace blanche pour arriver directement en face du glacier Pharosang, un affluent oriental du Biafo. Progression toujours et à 4 050 mètres, en face du glacier Gama Sokha Lumbu (6 282 m), nous traversons la glace brisée sur la marge est du glacier Biafo, puis suivons un sentier sur une colline herbeuse. Une heure plus tard, nous redescendons dans une grande vallée, au campement de Shafung (3 930 m), un endroit charmant. Nous traversons des ruisseaux, dont l'eau peut être haute les après-midi chauds, et continuons vers le nord-ouest, en passant devant un petit lac de moraine et un site de camping, pour atteindre enfin notre campement du soir, Baintha I à 3 990 mètres.

environ 5 h environ 11 km + 330 m environ 4 030 m Repas : petit-déjeuner en bivouac – déjeuner en bivouac – dîner en bivouac Hébergement : nuit sous tente

JOUR 8 : BAINTHA

Jour 8

Jour de repos et d'acclimatation au campement de Baintha et journée de sécurité. La prairie luxuriante du camp est idéale pour s’acclimater et pour que les porteurs puissent cuire du pain pendant les prochains jours. La tradition voudrait que l'on organise un festin avec de la viande de chèvre en l'honneur des porteurs. Pour ceux qui le souhaitent une journée de marche est possible, soit pour réaliser l'approche du Ho Brak (5 364 m) de l'autre côté du glacier, ou pour faire l'ascension non technique du pic rocheux de Baintha (5 300 m) au-dessus du camp. Cette ascension offre d'ailleurs une bonne vue sur le glacier, le Baintha Brak et les sommets de Latok.

environ 4 030 m Repas : petit-déjeuner en bivouac – déjeuner en bivouac – dîner en bivouac Hébergement : nuit sous tente

JOUR 9 : BAINTHA — MARPOGORO

Jour 9

Nous continuons la progression dans la vallée verdoyante jusqu'à Baintha II (4 050 m) situé au confluent des glaciers Biafo et Baintha Lukpar.

Montées et contournements de crevasses sont au rendez-vous pendant plusieurs heures (en début de saison, cette section peut être enneigée, nécessitant l'utilisation d'une corde) et après avoir parcouru 8 kilomètres sur « l’autoroute » de glace, nous sommes en face du premier des trois « camps de roc » baptisé « Snow Lake ».

Le naturaliste écossais Hugh Falconer fut probablement le premier Européen à découvrir le glacier Biafo en 1838 et Godwin-Austen entreprit une exploration approfondie en 1861, mais ce ne fut qu'en 1892 que Sir W.Martin Conway appela Lukpe Lawo (le 5 000 mètres relativement plat, étendue glaciaire couverte à la tête de Biafo) le Snow Lake. Outre le Hispar La, qui est le seul passage possible pour la plupart des randonneurs, quatre autres passages techniques partent de Lukpe Lawo et du glacier de Sim : le col de Khurdopin, Lukpe La, Skam La et Sim La. Ces passages hauts et escarpés représentent des défis extrêmes et accessibles seulement à des alpinistes expérimentés.

Le camp de Nakpogoro (4 380 m) est une vaste zone située sur la marge est du Biafo. Baigné d’eau claire et présentant un peu de végétation, il peut accueillir de nombreuses tentes et est utilisé par les groupes de trekking les plus importants. Mais y séjourner demande de parcourir une longue distance le lendemain pour rejoindre le camp de base du col d'Hispar.

Nous continuons donc sur 3,5 kilomètres sur la route de glace en dessous de Marpogoro (le lieu tire sont nom de la couleur nettement rouge du rocher sur le côté nord, marpo signifiant « rouge »), un petit camping avec six ou sept plates-formes de tentes et abris de pierre, avec une approche prudente à travers les grandes crevasses marginales qui gardent le site... Quelques fleurs s'épanouissent et un peu d'herbe pousse à Marpogoro (4 410 m), mais la végétation luxuriante de Baintha est maintenant derrière nous. Et si les tentes sur cette moraine latérale sont froides et exposées au vent, elles sont aussi dans un cadre dramatique au milieu des glaciers et des sommets enneigés.

environ 8 h environ 14 km + 520 m environ 4 410 m Repas : petit-déjeuner en bivouac – déjeuner en bivouac – dîner en bivouac Hébergement : nuit sous tente

JOUR 10 : MARPOGORO — CAMP DE BASE DE HISPAR LA

Jour 10

Nous quittons Marpogoro en direction du nord, en déviant des crevasses, vers la large « autoroute » de glace blanche du Biafo principal. Une brise constante souffle sur le glacier, rendant la montée froide et fatigante et il nous faudra bien deux heures de marche pour parcourir 6,5 kilomètres jusqu'au troisième camp rocailleux de Karpogoro (4 680 m). Le camp se trouve à la marge est du glacier, à la confluence des glaciers Sim et Biafo, souvent gardé par des crevasses marginales. Si nous n'allons pas camper à Karpogoro, nous restons à gauche pour éviter les crevasses. Le glacier s'élargit à la rencontre des glaciers Sim et Biafo, l'ascension est progressive et la glace peut ici avoir une épaisseur de près de 1,5 kilomètre, le glacier se déplaçant de 300 mètres par an. Avec une couverture neigeuse permanente, il est alors obligatoire de voyager en groupe avec la corde et le port de guêtres est utile pour enfin arriver, après 5 kilomètres, jusqu'au camp de base de Hispar La (4 770 m). Le camping habituel se trouve près d’un grand bassin d’eau, 30 mètres plus bas. C'est ici que nous prenons le lendemain une journée supplémentaire pour nous acclimater ou explorer Lukpe Lawo.

environ 6 h environ 12 km + 410 m environ 4 770 m Repas : petit-déjeuner en bivouac – déjeuner en bivouac – dîner en bivouac Hébergement : nuit sous tente

JOUR 11 : CAMP DE BASE DE HISPAR LA

Jour 11

Journée de repos au camp de base du col de Hispar à 4 770 mètres d'altitude, ou exploration des environs accompagnés d'un guide.

environ 4 770 m Repas : petit-déjeuner en bivouac – déjeuner en bivouac – dîner en bivouac Hébergement : nuit sous tente

JOUR 12 : CAMP DE BASE DE HISPAR LA — HISPAR LA

Jour 12

Nous commençons avant que le soleil ne frappe la neige et l’adoucisse car la montée, même évidente, de Hispar La, est une montée régulière d'une pente enneigée de 20 à 30 degrés et nous devons être encordés et éviter les crevasses béantes dont certaines sont cachées. Le large et plat Hispar La (5 151 m) constitue un magnifique camping par beau temps, mais par mauvais temps nous camperons plus bas sur le glacier Hispar.

Conway, le premier Européen à franchir le col, a dit de la vue à l’est de Lukpe Lawo et de Baintha Brak qu'elle était « sans comparaison, la plus belle vue sur les montagnes que j’ai pu voir », et très loin à l'ouest le pic Ultar, au-dessus de Hunza, est déjà visible...

environ 7 h environ 4 km + 380 m environ 5 150 m Repas : petit-déjeuner en bivouac – déjeuner en bivouac – dîner en bivouac Hébergement : nuit sous tente

JOUR 13 : HISPAR LA — KHANIBASA

Jour 13

Départ matinal encore pour traverser le col plat de 2,5 kilomètres de long avant de descendre au milieu du lac de neige en contournant des crevasses bâillonnées par des chutes de glace. De ce coté du col, sur le glacier Hispar, les crevasses sont plus nombreuses que sur le Biafo et, une fois sur le glacier Hispar inférieur (5 040 m), nous pouvons alors camper sur le glacier près des piscines. Mais nous prolongeons la marche, jusqu'à ce que les crevasses diminuent et que l'utilisation d'une corde devienne facultative, pour atteindre une moraine « rouge » qui signale le glacier Khani Basa (4 511 m), le premier des quatre glaciers principaux qui s’introduisent dans le glacier Hispar depuis le nord.

environ 8 h environ 12 km - 650 m environ 4 510 m Repas : petit-déjeuner en bivouac – déjeuner en bivouac – dîner en bivouac Hébergement : nuit sous tente

JOUR 14 : KHANIBASA — SHIQAM BARIS

Jour 14

Nous progressons toujours, aujourd'hui entre glace, neige et colline herbeuse, et pouvons admirer notamment le Kanjut Sar (7 760 m) à la tête du glacier Khani Basa. En descendant, nous rejoignons un grand camping appelé Baktur Baig Gut Delum (4 470 m), nommé en langue locale burushaski, qui nous offre un ruisseau, la compagnie de fleurs sauvages, des abris pour les porteurs et une vue splendide sur les sommets du Bal Chish qui surplombent le glacier Hispar, et Baintha Brak qui domine le Hispar La.

Après le repas de midi nous traversons un ruisseau juste au-delà du camp et descendons rapidement le long de la marge nord du glacier Hispar, en sachant que de part et d'autre la moraine est fortement sectionnée. Le guide choisira alors le meilleur itinéraire pour poursuivre notre cheminement à travers cet environnement un peu chaotique et atteindre au final plusieurs petits camps le long d'un sentier. Chacun de ces camps offre d’excellentes vues et, selon l'horaire, nous irons alors vers le plus grand, Shiqam Baris (4 170 m), au bout de la colline herbeuse, dont le nom, attrayant, signifie « canyon vert » en burushaski.

environ 9 h environ 10 km + 330 m / - 630 m environ 4 170 m Repas : petit-déjeuner en bivouac – déjeuner en bivouac – dîner en bivouac Hébergement : nuit sous tente

JOUR 15 : SHIQAM BARIS — DACHIGAN

Jour 15

Nous reprenons la route encore relativement tôt et sur un bon sentier jusqu'à Ulum Burum Bun, un camping froid et moins accueillant, pour traverser le grand ruisseau lorsque l'eau est basse. Au-delà, l'itinéraire dépend des conditions du terrain qui ne cessent d'évoluer. Soit nous prendrons la direction sur le glacier Pumari Chhish, soit sur le glacier Jutmo. Quel que soit le chemin nous rejoignons un camping souvent sec après le milieu de l’été pour poursuivre jusqu'à Dachigan (3 960 m), un camping idéal avec un grand ruisseau clair qui arrose cette belle région herbeuse et dotée d'une vue grandiose sur le mur de 6 000 mètres au sud du glacier Hispar.

environ 8 h environ 13 km + 60 m / - 270 m environ 3 960 m Repas : petit-déjeuner en bivouac – déjeuner en bivouac – dîner en bivouac Hébergement : nuit sous tente

JOUR 16 : DACHIGAN — PALOLIMIKISH

Jour 16

Nous poursuivons sur une piste de 4 kilomètres jusqu'à Bitanmal (3 660 m) qui veut dire « la place du chaman », un lieu particulier où, près des enclos à bétail se trouvent un grand rocher et un sanctuaire, le tout entouré d'une étendue de hautes herbes luxuriantes utilisées comme pâturage par les villageois de Hispar à la fin de l'été. Ici, nous pouvons alors admirer le haut Makrong Chhish (6 607 m) qui s’élève sur le glacier Hispar et en profitons pour nous recharger en eau car elle sera rare pour les prochaines heures. La suite demande de l'attention entre quelques descentes raides et une montée mémorable d'une quinzaine de minutes sur une colline herbeuse.  Cette section du trajet peut d'ailleurs nécessiter l'aide de petits équipements ou petites poignées. Mais ensuite, la traversée de glacier se termine enfin et nous profitons du terrain qui devient alors plus agréable, doté de genévriers avant d'atteindre Palolimikish (3 630 m), un campement qui regorge de grandes plantes nuisibles nommées « palolin » !

environ 7 h environ 15 km + 340 m / - 330 m environ 3 630 m Repas : petit-déjeuner en bivouac – déjeuner en bivouac – dîner en bivouac Hébergement : nuit sous tente

JOUR 17 : PALOLIMIKISH — KARIMABAD

Jour 17

Pour cette dernière journée de trek nous marchons jusqu'au village d'Hispar (2 930 m) dans la région de la Hunza et au bout de 3 heures nous retrouvons nos véhicules et rejoignons, via une piste 4x4, la belle ville de Karimabad, où nous pouvons nous ressourcer et récupérer de tous nos efforts.

en véhicule privé environ 3 h environ 3 h - 700 m environ 2 500 m Repas : petit-déjeuner en bivouac – déjeuner en bivouac – dîner à l'hôtel Hébergement : nuit à l'hôtel

JOUR 18 : KARIMABAD

Jour 18

Karimabad est l'ancienne capitale du royaume de Hunza à 2 500 mètres d'altitude. La journée est ainsi consacrée à la découverte du village de Karimabad et son fort Baltit et, si le temps le permet, nous pouvons rejoindre à pied le petit village d'Altit où nous visitons le fort Altit, avant de poursuivre notre marche vers Duikar, le plus haut point de la vallée pour admirer le coucher de soleil à Eagle Nest. D’ici, nous avons une vue majestueuse sur les montagnes, ainsi que sur la vallée de la Hunza.

en véhicule privé environ 1 h environ 2 500 m Repas : petit-déjeuner à l'hôtel – déjeuner en auberge – dîner à l'hôtel Hébergement : nuit à l'hôtel

JOUR 19 : KARIMABAD — PASSU

Jour 19

Nous allons visiter les environs en remontant la vallée de la Hunza en direction de la Chine par la Karakoram Highway. En chemin, nous aurons de belles vues sur l'Ultar et Lady Finger, ainsi que sur l'eau bleutée du lac Attabad créé en 2010 à la suite d'un gigantesque éboulement. À l'approche de Passu dans le Gojal, les virages révèlent le massif rocheux hérissé comme des aiguilles, surnommées les « cathédrales » ou « cônes » de Passu. Le village est ainsi connu pour être au pied d’un des plus longs glaciers du monde : le glacier de Batura, qui s’étire sur plus de 50 kilomètres. Nous en profitons également pour réaliser une randonnée vers le glacier de Passu, le lac Borith et, surtout, voir le pont suspendu d'Hussaini, toujours aussi impressionnant.

en véhicule privé environ 2 h environ 2 h environ 2 600 m Repas : petit-déjeuner à l'hôtel – déjeuner en auberge – dîner en auberge Hébergement : nuit en auberge

JOUR 20 : PASSU — GILGIT

Jour 20

Nous reprenons la route en direction de Gilgit à travers les décors fascinants de la vallée de la Hunza, via la vallée qui nous offre de spectaculaires vues sur le mont Rakaposhi (7 788 m) juste à proximité. Nous prenons le temps de visiter la ville de Gilgit.

en véhicule privé environ 4 h environ 1 600 m Repas : petit-déjeuner en auberge – déjeuner en auberge – dîner à l'hôtel Hébergement : nuit à l'hôtel

JOUR 21 : GILGIT — ISLAMABAD

Jour 21

Nous prenons un vol pour Islamabad en survolant le Nanga Parbat et après un transfert vers l'hôtel nous profitons de cette journée pour faire une visite de la capitale. Dans le cas où le vol est annulé nous partons par la route de Naran Khagan et le col de Babusar (4 145 m) pour dormir à Besham (9 heures de route, possible uniquement de juin à septembre selon les conditions météorologiques), ou la route vers Chilas par la Karakoram Highway.

en avion ou en véhicule privé environ 2 h Repas : petit-déjeuner à l'hôtel – déjeuner au restaurant – dîner à l'hôtel Hébergement : nuit à l'hôtel

JOUR 22 : BESHAM — ISLAMABAD OU REPOS À ISLAMABAD

Jour 22

Dans le cas où nous avons dû rentrer en véhicule nous poursuivons par la route de Naran Khagan, le long de l'Indus, pour arriver à Islamabad dans l'après-midi et faire une dernière visite de la capitale. Sinon, étant déjà à Islamabad suite au vol de Gilgit, nous profitons de cette journée de temps libre pour effectuer visites, balades et derniers achats souvenirs.

en véhicule privé environ 6 h Repas : petit-déjeuner à l'hôtel – déjeuner en auberge – dîner à l'hôtel Hébergement : nuit à l'hôtel

JOUR 23 : ISLAMABAD — EUROPE

Jour 23

Selon l’horaire de l’avion, transfert à l’aéroport et envol pour l’Europe.

en véhicule privé environ 1 h Repas : petit-déjeuner – déjeuner dans l'avion

FIN DE PROGRAMME

Pour des raisons imprévisibles à ce stade d’aléas climatiques, de forme ou de méforme des participants ou autres (état des routes, trafic, cas de force majeure...), votre guide ou accompagnateur peut être amené à adapter le programme, si nécessaire, pour le bon déroulement de votre voyage. Il reste seul juge et le garant de votre sécurité. Les temps de marche sont donnés à titre indicatif et peuvent varier d’un participant à un autre.


ANNULATION RÉSURGENCE COVID-19

Merci de noter que toute réservation de voyage est de nouveau régie par nos conditions générales et particulières de vente.

Ainsi, pour toute annulation de dernière minute liée à une résurgence de l'épidémie de Covid-19 en France ou dans la région d'accueil rendant impossible la réalisation de votre voyage, vous pouvez être intégralement remboursé des sommes qui nous auront été versées sur simple demande de votre part.

Par ailleurs, nous proposons des assurances vous permettant d'être couvert au cas où vous seriez testé positif au Covid-19 (test PCR) au moment de votre embarquement ou quelques jours avant. Consultez-nous.

Merci de noter que les frais obligatoires liés à des tests Covid-19 (PCR, antagéniques ou autres) réalisés avant votre départ ou dans le pays de destination à votre retour demeurent à votre charge.

Infos Techniques

Accompagnement

Guide accompagnateur local anglophone et une équipe locale pakistanaise anglophone, et à partir de 5 inscrits vous serez également accompagnés par un guide francophone (un guide accompagnateur français expert ou connaisseur du pays). Le voyage sera alors de 5 490 euros au lieu de 5 290 euros TTC au depart de Paris sans guide Francophone.

Pour des raisons imprévisibles à ce stade, notamment de météo mais aussi de forme ou de méforme des participants, votre guide peut être amené à adapter voire à interrompre votre programme, à tout moment s'il l’estime nécessaire, que ce soit pour l’ensemble du groupe ou pour quelques participants, et pour le bon déroulement de votre voyage. Il reste seul juge et le garant de votre sécurité.

Niveau de difficulté

Niveau physique : difficile

Ce programme s'adresse à des participants en bonne forme physique, ayant une pratique sportive significative, d'endurance notamment, détenant un excellent mental permettant de faire face à des difficultés par nature imprévues.

Ce programme ne comporte aucune difficulté technique mais c'est une véritable expédition requérant quelques connaissances techniques. Il y a 14 jours de trek et une expérience de la marche sur neige et glacier avec des crampons est également indispensable, l'usage de matériel d'alpinisme (cordes, etc.) étant possible.

Pour cette expédition, vous bénéficiez, à titre gracieux et pour la durée de votre expédition, de l’adhésion au service médical en haute altitude H24 7/7 mis en place avec notre partenaire Ifremmont. Cf. ci-dessous.

Niveau de difficulté technique

Niveau d'alpinisme : Facile (F)

Dans ce programme, l'usage de matériel d'alpinisme (crampons, harnais, piolet, cordes, etc.) est nécessaire mais l’itinéraire abordé ne comporte pas de difficulté technique. Il s’adresse donc à des alpinistes débutants qui ont pratiqué un peu et/ou ont réalisé quelques stages. Il faut que vous sachiez vous équiper, marcher avec des crampons, faire quelques nœuds essentiels, etc. Les stages d'alpinisme de notre École de l’Aventure à partir de trois jours s’adressent à vous. Et cette cotation technique s’applique bien sûr à des conditions météorologiques normales : la difficulté peut augmenter en cas de mauvaises conditions, de neige fraîche pour une course rocheuse, d’insuffisance ou de manque de qualité de la glace pour une course glaciaire, etc. De même, la donne change radicalement, pour un même niveau technique, avec l’altitude, le poids du sac, le peu d’équipement de la voie sur place, la fatigue liée à l’approche si elle est longue, l’environnement particulièrement hostile, etc.

Compagnies aériennes internationales

Pour le transport international au départ de Paris en vols réguliers et en classe économique avec les compagnies aériennes : Qatar Airways, Emirates, Turkish Airlines… La compagnie Pakistan International Airlines (au départ de Paris uniquement) est la seule à faire des vols directs.

Au départ d’Islamabad il y a de nombreux vols intérieurs vers les grandes villes, tandis que ceux vers les trois principales villes du nord du pays, Gilgit, Skardu et Chitral, sont soumis aux conditions climatiques et peuvent être annulés ou reportés.

Hébergement

Logement en hôtel à Islamabad, Gilgit, Chitral (base chambre twin/double selon la norme locale en vigueur) et en Guesthouse ou hôtel à Skardu.

Pendant le reste du voyage en guesthouse  ou chez l’habitant, et sous tente pendant le trek. Le couchage chez l'habitant peut être collectif et il n'y a pas toujours d’accès Internet.

Islamabad : hôtel 3 * De Papae (ou similaire)

Gilgit : hôtel 3 * Riveria (ou similaire)

Chitral : hôtel 3 * Tirich Mir (ou similaire)

Repas

Lors de passage en villes et villages les repas sont pris dans des restaurants locaux, à l’hôtel ou chez l’habitant en guesthouse. Cuisine locale et équilibrée faite par un cuisinier, durant le trekking. Les déjeuners sont préparés sur place sous forme de plats chauds et froids (soupe, pain, thon, fromage...) et les dîners sont composés d'un repas chaud.

Transferts / Transport

Les transferts de l’aéroport et vers l’aéroport sont assurés en minibus. L’itinéraire est prévu en 4x4 ou en minibus. Ainsi en cas de vols intérieurs annulés nous passerons par la route, qui peut être peu entretenue par endroits.

Taille du groupe

Le groupe est composé de 3 à 10 participants au maximum. Le nombre de participants est volontairement limité pour permettre une meilleure immersion, pour ne pas embarrasser nos hôtes, pour développer des espaces de liberté et permettre une grande souplesse de fonctionnement. Toutefois, le nombre maximum peut être dépassé dans le cas où la dernière personne qui s’inscrit souhaite voyager avec une autre ou plusieurs autres personnes voyageant avec lui. Les prestations ne seront pas modifiées et les conditions du voyage seront identiques de ce fait.

Équipement

L'équipement personnel n'est pas fourni. Une liste complète vous est cependant proposée pour vous permettre de vérifier que vous prenez ce qui est nécessaire.

Tout le matériel de logistique est fourni comme le matériel de cuisine (couverts, bols, table et chaises le plus souvent) et de bivouac (cela signifie une tente 3 places pour 2 personnes, tapis de sol et tente mess).

Nos engagements pour un développement durable

Nos engagements font de Secret Planet un acteur par nature responsable, mais nous devons, comme chacun, faire plus et mieux. Vous trouverez plus loin, dans ce document, une présentation synthétique de notre charte du développement durable et de nos actions, au travers de six thématiques sur lesquelles nous agissons le plus concrètement possible, le plus souvent avec vous : l’équité sociale et le respect culturel, la préservation de l’eau et la gestion des déchets, la protection de la biodiversité, votre sensibilisation à ces sujets et celle d’un plus large public et enfin, l’optimisation et la valorisation des émissions de CO2Pour en savoir plus sur notre charte et nos engagements en matière de développement durable.

Concernant les émissions de CO2, dont la majeure partie est due à l’aérien, nous avons calculé et communiqué dès 2018, sur l’empreinte carbone de chacun de nos programmes, exprimée en tonnes de CO2.

Ces calculs nous ont fait prendre conscience de l'importance des émissions carbone totales générées par notre activité. Aussi, nous nous sommes engagés en 2022 dans une réduction carbone que nous pensons inédite dans l'industrie du tourisme, visant à faire baisser de 5 % par an les émissions totales de notre activité en prenant 2019 comme année de référence (3 430 tonnes de CO2). Cet engagement s'inscrit dans la trajectoire des accords climat de Paris de 2015, la référence actuelle. Ainsi, en 2030, nous ne pourrons dépasser 2 160 tonnes de C02 et d’ici là, chaque année, dès que l’empreinte carbone budget sera atteinte, nous cesserons de prendre toute réservation sur l'année en cours. Ainsi, notre budget « carbone » maximum pour 2022 est de 3 260 tonnes et pour 2023, ce budget sera réduit à 3 100 tonnes. Et ainsi de suite jusqu'en 2030. Pour en savoir plus sur l'ensemble de nos calculs et de nos engagements en matière de réduction de nos émissions carbone.

Par ailleurs, depuis 2019, nous vous encourageons lors de votre inscription à votre voyage à contribuer par un don auprès d’une association indépendante, parmi celles que nous avons sélectionnées. Nous avons adossé le montant de ce don à l'empreinte carbone du programme. Ainsi, le voyage que vous envisagez dans cette fiche technique génère 3,14 tonnes de CO2, ce qui correspond à un don à 100 % de 94 € pour une valeur estimée aujourd’hui de 30 € la tonne de CO2. Ce don demeure bien sûr facultatif et vous pouvez décider de donner entre 0 et 100 % de ce montant, sachant que si vous êtes imposable en France, vous pourrez bénéficier de près de 62 € de réduction d’impôts (66 %) l’année prochaine car ces associations sont reconnues d’utilité publique. De 2019 à 2021 incluant deux années Covid, nous avons ainsi pu collecter près de 7 000 € pour ces associations grâce à vous.

N’hésitez pas à nous interroger sur nos engagements durables et à partager avec nous vos expériences, de vive voix ou en nous contactant par mail à contact@secret-planet.com.

Mot de l'expert

Barbara Delière, chef des secteurs Pamir, Pakistan, Kirghizistan et accompagnatrice

Le Snow Lake est l'ultime trek d'aventure. Au cœur du Karakoram, plus isolé et moins fréquenté que celui du Baltoro, il est souvent la prochaine étape, après celui plus connu qui amène au prestigieux camp de base du K2. Venir arpenter les glaciers de Biafo et d'Hispar, c'est remonter le temps, celui de l'époque des grandes découvertes, car le Snow Lake se mérite. J'en ai souvent entendu parler lorsque je venais au Pakistan, comme étant le plus beau des treks, majeur, aux yeux de tous. Fidèle à l'esprit Tamera, cette traversée, allant du Baltistan à la Hunza, a toute sa place dans nos programmes et répondra sans faute aux plus sportifs et avides de terres isolées.

Dates et Prix

Veuillez trouver ci-dessous toutes les dates et les prix correspondant à ce voyage. Les prix sont indiqués « à partir de » et peuvent être ajustés selon le nombre de participants et également les vols en fonction de votre date de réservation (Cf. détails dans la fiche technique). Merci de noter que les dates et prix pour les années au-delà de 2020, quand ils sont donnés, le sont à titre indicatif et sont susceptibles de modifications et de réajustements pour prendre en compte la réalité économique du moment.

Le prix comprend

Les permis trekking comme mentionnés dans le programme.

Vols internationaux tel qu’indiqués dans le programme. Les transferts tel qu’indiqués dans le programme. Hébergement tel qu’indiqués dans le programme. Repas tel qu’indiqués dans le programme. Accompagnement tel qu’indiqués dans le programme. Équipement tel qu’indiqués dans le programme. Carnet de voyage tel qu’indiqués dans le programme. Entrées parcs et sites tel qu’indiqués dans le programme.

Le prix ne comprend pas

Les frais de visa

L’équipement « grand froid » tel que mentionné dans la rubrique « équipement ». Tous les accompagnements, hébergements ou repas mentionnés « libre » dans le programme. Les boissons et les « extra » personnels. Autres suppléments liés à certaines dates de départ spécifiques, à un nombre de participants inférieur, à votre souhait de « fermer » le groupe de participants, etc. Les assurances complémentaires facultatives, qu'il s'agisse notamment des frais de recherche et de secours, des frais médicaux et du rapatriement, de l'interruption ou de l'annulation de voyage.

Personnalisation

Nous mettons à votre service notre expertise, notre connaissance du terrain, notre créativité, notre expérience, la qualité de nos guides et la fiabilité de nos partenaires pour construire votre voyage à votre mesure. De même, nous ajustons un voyage à vos souhaits dès que vous formez un groupe « fermé », quel que soit son nombre de participants.

Ainsi, sauf votre autorisation, aucun participant extérieur ne se joint à vous et nous pouvons personnaliser votre voyage en l’adaptant à votre rythme, avec les extensions de parcours que vous désirez, un niveau de confort supérieur, certaines activités, d’autres rencontres, etc.

Tout voyage de ce type fait l’objet d’un devis spécifique. Pour nous interroger dès maintenant, nous vous engageons à remplir le petit questionnaire ci-dessous. Un de nos chefs de secteurs reviendra vers vous pour affiner votre demande et vous faire une proposition.

Consentement RGPD
Les données saisies dans ce formulaire sont conservées par nos soins afin de pouvoir répondre au mieux à votre demande. Tamera accorde de l’importance à la gestion de vos données, en savoir plus sur notre démarche Données Personnelles.

* Les champs marqués d'un astérisque sont obligatoires