Le plus grand pèlerinage d'Amérique Latine

Points forts

  • Un voyage fort et unique
  • Le trek de l’Ausangate en 8 jours
  • Le plus grand pèlerinage d’Amérique latine
  • La procession du Corpus Christi de Cusco
  • La fabrication du dernier pont inca
  • La montagne aux 7 couleurs
  • Le Machu Picchu et la vallée Sacrée
  • De 4 à 10 participants

Après la visite de la vallée Sacrée et du Machu Picchu nous enchaînons avec un trek de huit jours près de l'Ausangate. Nous terminons notre randonnée sur le glacier de Sinakara à près de 4 600 mètres d'altitude et assistons au plus grand pèlerinage d'Amérique latine : le Qoyllurit’y. Peu avant le solstice de juin, cent mille Indiens quechua se rassemblent, chaque année, au cœur des Andes péruviennes, dans un hallucinant tourbillon festif et religieux. Mêlant rites andins et foi catholique, ce festival offre l'un des plus étonnants spectacles syncrétiques d'Amérique. Nous assistons à la procession du Corpus Christi de Cusco puis à la fabrication du dernier pont inca. Un voyage unique qui constitue une véritable immersion dans l’univers andin.

21 jours
Estimation empreinte carbone par voyageur :
4,90 tonnes de CO2
Activité :Treks et randonnées
Niveau physique :Sportif
Nuit la plus haute :Inf. à 4 500 m
Confort :Bivouac
Taille du groupe :de 4 à 8 personnes
Voyage personnalisable :Oui
Code produit : TAM01726
à partir de5 040
Vol international inclus
Les Ukukus descendent de la montagne pendant le pèlerinage du Qoyllur'iti au Pérou
Entre Upis et Ausangate Cocha pendant le trek de l’Ausangate au Pérou
La lagune Puca Cocha du col Arapa pendant le trek de l’Ausangate au Pérou
Entre Upis et Ausangate Cocha pendant le trek de l’Ausangate au Pérou
L’Ausangate à 6 380 m depuis Pacchanta pendant le trek de l’Ausangate au Pérou
Laguna Singrenacocha pendant le trek de l’Ausangate au Pérou
Altaquarwi : la montagne aux 7 couleurs pendant le trek de l’Ausangate au Pérou
Entre le col du Condor et le Jarihuanaco, trek de la haute route de l’Ausangate au Pérou
Pendant le pèlerinage du Qoyllur'iti dans la région de Cusco au Pérou
Pendant le pèlerinage du Qoyllur'iti dans la région de Cusco au Pérou
Pendant le pèlerinage du Qoyllur'iti dans la région de Cusco au Pérou
Pendant le pèlerinage du Qoyllur'iti dans la région de Cusco au Pérou
Fabrication du dernier pont Inca Queswachaca dans la région de Cusco au Pérou
Fabrication du dernier pont Inca Queswachaca dans la région de Cusco au Pérou
Fabrication du dernier pont Inca Queswachaca dans la région de Cusco au Pérou
Fabrication du dernier pont Inca Queswachaca dans la région de Cusco au Pérou
Fabrication du dernier pont Inca Queswachaca dans la région de Cusco au Pérou
Machu Picchu dans la région de Cusco au Pérou
Machu Picchu dans la région de Cusco au Pérou
Place d’armes à Cusco au Pérou

Descriptif

LE PONT INCA

Le Q’eswachaka (ou Keshwa Chaca), supposé être le dernier pont inca subsistant, enjambe la rivière Apurimac près de Huinchiri au Pérou, dans la province de Canas. Après une année d'utilisation et d'exposition aux éléments de la nature, il doit être remplacé par mesure de sécurité suite à des fléchissements dangereux. Bien qu'il y ait un pont moderne tout proche, les habitants de la région suivent les coutumes et tiennent à restaurer l'ouvrage, comme tous les ans en juin. Cette reconstruction est un effort commun, plusieurs familles ont préparé des cordages, d'autres ont préparé des nattes pour le revêtement. Auparavant, cette contribution était une forme d'impôt et les habitants étaient contraints de s'exécuter, tandis qu'aujourd'hui, ils tiennent à honorer leurs ancêtres et la Pachamama (mère nourricière). 

QOYLLURIT’Y LE PÈLERINAGE DE L’ÉTOILE DES NEIGES

Au cœur des Andes péruviennes, des dizaines de milliers de Quechuas se rassemblent, chaque année. Dans un tohu-bohu qui mêle rites andins et foi catholique. Cet évènement est l'un des plus éblouissants pèlerinages syncrétiques d'Amérique latine. Tous les ans à 4 700 mètres d’altitude, la vallée paisible de Sinakara, verte et silencieuse, se transforme en capharnaüm humain incommensurable. En effet, un peu avant le solstice d’hiver, cette vallée de la cordillère des Andes uniquement peuplée de lamas et d’alpagas attire une foule de pèlerins pendant quelques jours. Bien que ce pèlerinage soit de tradition animiste et autochtone il est aujourd’hui le plus grand rassemblement religieux d’Amérique. C’est en 1780 que le petit Mariano, berger des Andes eut une vision du Christ. Depuis, une petite chapelle a été construite sur le lieu devenu sacré. Aujourd’hui, les pèlerins par dizaines de milliers viennent assister à la messe principale qui célèbre l’évènement. Mais ils viennent aussi et surtout pour rendre hommage aux apus (esprits) de la montagne. Ainsi, la veille du jour principal les ukukus aussi appelés « ours » du fait de leurs vêtements qui ressemblent à une fourrure de plantigrade, se rendent en groupe vers les différents glaciers de la région. La glace qu’ils descendront sera apportée jusqu'à Cusco et sera exposée lors de la cérémonie du Corpus Christi, la Fête-Dieu qui a lieu deux jours plus tard. Cette glace était utilisée pour arroser et sacraliser les terres des paysans. Jours et nuits le son tonitruant des cymbales, des cuivres et des tambours accompagne les danses colorées et diversifiées. Parfois les danseurs se fouettent les mollets vigoureusement à tour de rôle. De nombreux rituels ponctuent les journées intenses. Le dernier soir venu la pleine lune éclaire le mont Ausangate. Des milliers d’ukukus en robes et passe-montagnes avancent en file indienne. Ils marcheront toute la nuit et, dans quelques heures, au premier rayon de lumière, ils se prosterneront pour rendre hommage à leur dieu historique : Taita Inty, « le père soleil ».

LE TREK DE L’AUSANGATE

« Apu Ausangate », qui culmine à 6 375 mètres, est la montagne tutélaire de la région de Cusco. La cordillère du même nom offre à celui qui s’aventure dans ses quebradas et ses versants tout ce dont l’amoureux des grands espaces sauvages peut rêver ! De grandes faces glaciaires, des montagnes et des moraines multicolores, des lacs de toutes les couleurs enchâssés dans de grandes combes glaciaires, de grands troupeaux d’alpacas et de lamas qui paissent au fond des quebradas, les vigognes qui courent en altitude surveillées de près par les condors. Les hauts cols d’où la vue s’étend sur les espaces infinis de Sibinacocha et la combe de Casccaracocha, ou encore sur le lac turquoise de Singrena, sont autant de défis à plus de 5 000 mètres. Parcourir ces espaces majestueux c’est véritablement pénétrer dans ce que les Andes ont de plus sauvages sauvage et de plus beau. Assurément un des plus impressionnants treks du monde.

Découvrez en images un itinéraire d'altitude hors des sentiers battus, la haute route de l'Ausangate.


Découvrez également en images l'incroyable pèlerinage du Corpus Christi.


Découvrez le Q’eswachaka, supposé être le dernier pont inca subsistant.


Jour par jour

JOUR 1 : EUROPE — ARRIVÉE À LIMA

Jour 1

À notre arrivée à l'aéroport de Lima, nous sommes accueillis et conduits à notre hôtel. Soirée libre dans les quartiers dynamiques de la capitale péruvienne.

en véhicule privé avec assistance francophone environ 1 h Repas : dîner libre (non inclus) Hébergement : nuit à l'hôtel

JOUR 2 : VOL LIMA — CUSCO

Jour 2

Nous sommes conduits à l’aéroport pour voler vers Cusco. Nous y sommes accueillis et conduits à notre hôtel. Visite de la capitale inca, en commençant par le monastère Santo Domingo, ancien temple du Soleil ou Koricancha. Puis la place d’armes, le marché de San Pedro et le quartier de San Blas.

en véhicule privé et en vol domestique environ 1 h environ 1 h 15 environ 4 h environ 3 350 m visite Repas : petit-déjeuner – déjeuner libre (non inclus) – dîner libre (non inclus) Hébergement : nuit à l'hôtel

JOUR 3 : CUSCO — CHINCHERO — MORAY — MARAS — OLLANTAYTAMBO

Jour 3

Nous partons visiter le site archéologique de Moray, véritable laboratoire agricole inca qui était déjà utilisé il y a cinq cents ans pour tester la résistance de certaines espèces végétales à l’altitude. Puis nous descendons vers les salines de Maras, qui datent de l’époque pré-inca, et continuent d’être exploitées comme autrefois par les habitants du village. L’eau, qui provient d’une source salée, est canalisée vers une série de bassins où elle s’évapore progressivement. Une fine couche de sel s’y dépose pour être aussitôt récoltée. Après la visite, nous reprenons la route pour nous rendre à Ollantaytambo, au cœur de la vallée Sacrée.

en véhicule privé environ 3 h environ 2 870 m Repas : petit-déjeuner – déjeuner – dîner Hébergement : nuit en en hôtel ou en auberge

JOUR 4 : OLLANTAYTAMBO — AGUAS CALIENTES

Jour 4

Montée vers Pumamarca pour descendre le long d’un chemin Inca vers Ollantaytambo. Ollantaytambo, petit village au pied des montagnes n’a presque pas changé depuis l’époque inca. Nous prenons le temps de découvrir son site archéologique et de tout simplement parcourir les ruelles, suivre les canaux d’irrigation les traversant, pour découvrir son architecture. En milieu d’après-midi nous prenons notre train pour Aguas Calientes.

en transport groupé et en train environ 2 h environ 2 040 m Repas : petit-déjeuner – déjeuner – dîner Hébergement : nuit à l'hôtel

JOUR 5 : AGUAS CALIENTES — MACHU PICCHU — PISAC

Jour 5

Très tôt le matin, nous prenons la navette pour monter au plus célèbre site inca du pays : le Machu Picchu, « vieux sommet » en quechua. Nous découvrons alors, encore enveloppé dans la brume matinale, ce complexe architectural construit à cheval sur une crête étroite bordée de précipices : une vision impressionnante qui évolue avec la progression du soleil. Nous parcourons alors les ruelles de la citadelle, ses quartiers, ses places, ses maisons royales, ses zones agricoles, ses chemins et ses observatoires. Nous redescendons dans l’après-midi vers Aguas Calientes pour prendre le train vers Ollantaytambo et la route de la vallée Sacrée, pour rejoindre Pisac.

Nous commençons notre découverte des lieux par la visite du complexe archéologique de Pisac (3 400 m), composé de terrasses, de fontaines, d’observatoires et même d’une nécropole, la plus grande de la région (près de 10 000 personnes enterrées). C’est de là que les Incas contrôlaient et dominaient la vallée Sacrée.

Les visites du Machu Picchu sont depuis janvier 2019 limitées dans le temps. Il y a trois horaires : soit nous faisons la visite entre 6 h et 9 h soit entre 9 h et 12 h soit entre 12 h et 15 h.
Le nombre d'entrées à la citadelle sera de 600 pers/heure dès 6 h du matin jusqu'à 15 h ; la visite durera 3 heures maximum sur le site.

en navette collective, en train et en bus privé environ 2 800 m Repas : petit-déjeuner – déjeuner – dîner Hébergement : nuit en en hôtel ou en auberge

JOUR 6 : PISAC — AUSANGATE — VINICUNCA — MONTAGNE ARC-EN-CIEL — CHILCA

Jour 6

Transfert en bus jusqu’à Vinicunca, puis nous continuons en fond de vallée laissant derrière nous la vallée de Pitumarca. Le sentier passe proche des montagnes « arco iris » (arc-en-ciel) surnom dû à ses couleurs. Nous approchons ainsi le Cerro Colorado (4 990 m). En fin de journée nous nous installons dans notre premier camp à Chilca.

en véhicule privé environ 1 h environ 6 h + 800 m / - 700 m environ 4 400 m Repas : petit-déjeuner – déjeuner – dîner Hébergement : nuit sous tente

JOUR 7 : CHILCA — AUSANGATE COCHA

Jour 7

Nous nous engageons dans une vallée sur un sentier en pente douce. Cette montée nous permet de voir le paysage qui se dévoile subitement : c’est à nouveau l’imposant Ausangate et ses glaciers qui s’offrent à notre vue. En contrebas, se succèdent de petits lacs de différentes couleurs. La beauté du paysage est éblouissante. Il nous faut ensuite redescendre vers le superbe lac Ausangate Cocha, tout en admirant au passage les diverses moraines frontales laissées par le glacier sous le lac. Nuit au bord du lac.

environ 7 h + 500 m / - 450 m environ 4 650 m Repas : petit-déjeuner – déjeuner – dîner Hébergement : nuit sous tente

JOUR 8 : AUSANGATE COCHA — COL PALOMANI — JAMPAPAMPA

Jour 8

Nous poursuivons notre tour de l'Ausangate par une montée raide jusqu´au col Palomani, à près de 5 100 mètres d´altitude, d’où nous avons une vue à 360° sur les montagnes alentours au milieu de reliefs lunaires dominés par les glaciers entourant la montagne. Nous redescendons en passant par un chemin en balcon, face à plusieurs glaciers, jusqu'à Soraybamba.

environ 7 h + 650 m / - 500 m environ 4 700 m Repas : petit-déjeuner – déjeuner – dîner Hébergement : nuit sous tente

JOUR 9 : JAMPAPAMPA — COL DE JAMPA — PACCHANTA

Jour 9

Le matin, nous passons le col de Jampa (5 030 m), entourés de montagnes glaciaires de toutes parts. Le chemin bien marqué monte sur une moraine qui domine le glacier Campa. D’un côté, nous observons le massif de l'Ausangate avec le mont Mariposa et le mont María Huamantilla, et de l'autre, le massif du Ccallangate, ainsi que les trois sommets du Pico Tres (6 093 m). Arrivés au col, nous découvrons une grande quantité d'apachetas, sortes de cairns ou pyramides de pierres que les gens de la région et les visiteurs de passage élaborent en offrande aux apus (esprits des montagnes), afin de leur demander protection durant leur voyage. Depuis le col, il est possible de voir à l'horizon la cordillère de l'Urubamba, avec sa princesse, la Verónica (5 825 m) et la cordillère de Vilcabamba, où règne « en maître » la parfaite pyramide du mont Salkantay (6 271 m). Nous descendrons ensuite à flanc de montagne jusqu'à notre campement à Pacchanta. Possibilité de se baigner dans des sources d’eau chaude.

environ 6 h + 400 m / - 650 m environ 4 300 m Repas : petit-déjeuner – déjeuner – dîner Hébergement : nuit sous tente

JOUR 10 : PACCHANTA — ARMACOCHA

Jour 10

Nous quittons la tranquillité du village pour rejoindre le col qui le surplombe (4 660 m). En chemin, nous traversons pâtures et cultures sous le regard curieux des bêtes qui paissent paisiblement. Nous passons ainsi dans une autre vallée qui remonte tranquillement jusqu’au lac Armaccocha. Ce lac situé tout prêt du glacier Sura Anate (5 940 m) est idéal pour aller s’approcher des langues glaciaires qui descendent à proximité.

environ 5 h + 510 m / - 250 m environ 4 550 m Repas : petit-déjeuner – déjeuner – dîner Hébergement : nuit sous tente

JOUR 11 : ARMACOCHA — SINGRENACOCHA

Jour 11

Nous quittons le campement pour nous diriger vers le dernier col de notre trek (4 860 m). La montée sera progressive et saura être récompensée par un panorama sublime. En effet, nous arrivons en surplomb de la lagune Singrenacocha. Cet immense lac de moraine est l’un des plus grands du massif de l’Ausangate ; il est accompagné de nombre de légendes que nos muletiers pourront nous raconter au moment du bivouac.

environ 6 h + 350 m / - 600 m environ 4 300 m Repas : petit-déjeuner – déjeuner – dîner Hébergement : nuit sous tente

JOUR 12 : SINGRENACOCHA — MAHUAYANI — SANCTUAIRE DU QOYLLURIT’I

Jour 12

Nous quittons la quiétude du lac pour redescendre dans la vallée. Nous allons jusqu'au village de Mahuayani, d’où part la procession qui nous conduit, après environ quatre heures de marche, au sanctuaire du Qoyllurit’i. Nous pouvons y voir les « nations » chanter, danser et jouer de la musique jusqu’à l’épuisement pour témoigner leur ferveur religieuse. Soirée en campement.

en véhicule privé environ 4 h environ 8 h + 850 m environ 4 650 m Repas : petit-déjeuner – déjeuner – dîner Hébergement : nuit en camp aménagé

JOUR 13 : SANCTUAIRE DU QOYLLURIT’I

Jour 13

Le Qoyllurit’i est un rite ancestral qui se trouve associé à la fertilité de la terre et qui rend hommage aux apus. Il s'agit du plus grand pèlerinage indigène d'Amérique latine. Les « confréries » partent en direction des glaciers pour rapporter de gros blocs de glace qui deviennent « eau sacrée » avec laquelle ils arrosent symboliquement leurs terres.

environ 4 650 m Repas : petit-déjeuner – déjeuner – dîner Hébergement : nuit en camp aménagé

JOUR 14 : SANCTUAIRE DU QOYLLURIT’I — CUSCO

Jour 14

Nous sommes au cœur du plus important pèlerinage d’Amérique du Sud. Après s’être rendus sur le glacier, les groupes de danseurs redescendent au sanctuaire pour assister à l’immense messe rendue devant plusieurs dizaines de milliers de fidèles. Très tôt le matin, nous pouvons monter vers le glacier Sinakara où les groupes de danseurs partent à la recherche de l'étoile des neiges, qui est enfermée dans les entrailles des glaciers. Puis nous descendons avec les communautés à l’église pour saluer le Taytacha Qoyllurit’i. Vers 10 h du matin nous partons à la messe et prenons part à la bénédiction du Taytacha Qoyllurit’i et à l’adieu des nations. Chaque nation retourne dans sa communauté. Nous allons jusqu'au village de Mahuayani, où notre bus nous attend pour retourner à Cusco.

environ 3 780 m Repas : petit-déjeuner – déjeuner – dîner Hébergement : nuit en camp ou en auberge

JOUR 15 : CUSCO — VISITE DES 4 RUINES

Jour 15

Nous partons pour la visite des 4 principaux sites archéologiques situés dans la périphérie de Cusco : Q’enqo, Tambomachay, Pukapukara et enfin Saqsayhuamán, impressionnante forteresse qui fut construite sur une colline dominant la ville de Cusco. Elle est caractérisée par ses gigantesques blocs de pierres emboités au millimètre près, dont certains dépassent 9 mètres de haut et pèsent plus de 550 tonnes. Nous poursuivons ensuite vers la Plaza de Armas. Fin de journée libre.

environ 3 h environ 3 350 m Repas : petit-déjeuner – déjeuner libre (non inclus) – dîner libre (non inclus) Hébergement : nuit à l'hôtel

JOUR 16 : CUSCO — PROCESSION DE CORPUS CHRISTI

Jour 16

Le matin, nous assistons à l’entrée de la procession du Corpus Christi. Nous voyons les représentations des vierges (Virgen de la Natividad de la Almudena, Virgen de Belen, Virgen de los Remedios, Virgen de la Inmaculada concepción, Virgen Purificada), des saintes (Santa Barbara, Santa Ana) et des saints (San Jeronimo, San Sebastian, San Antonio Abad, Santiago, San Cristobal, San José, San Blas, San Pedro) quitter leurs églises et autres chapelles avoisinantes pour se retrouver sur l'ancienne Aukaypata (actuelle place d'Armes). Ceux-ci arrivent portés et accompagnés par les membres de leurs villages et dévots. Certains saints sont portés sur des supports superbement décorés, pesant plusieurs centaines, voire milliers de kilos. Les pénitents se relayent, certains marchent pieds nus. Ils sont précédés ou suivis d'orchestres et/ou de danseurs et danseuses, porteurs d'étendards... Ils arrivent enfin dans la cathédrale de Cusco pour s'y reposer jusqu'au lendemain. Pendant ces deux jours, le plat du jour est le chiriuchu (nourriture froide et épicée composée de cuy (cochon d'Inde), rocotos rellenos (poivrons farcis), et bien entendu du maïs grillé, du fromage, du poulet et une tortilla aux fines herbes.

Après-midi libre.

environ 3 350 m Repas : petit-déjeuner – déjeuner libre (non inclus) – dîner libre (non inclus) Hébergement : nuit à l'hôtel

JOUR 17 : CUSCO — PONT INCA

Jour 17

Route vers le sud, en descendant la vallée. Nous traversons de nombreux villages sur lesquels le temps ne semble pas avoir d'emprise, protégés par la cime lointaine de l'Apu Ausangate. Entrée dans la région de Puna, royaume de l'ichu, graminée locale et nourriture favorite des lamas dont une variété est également, en raison de la résistance de ses fibres, la matière unique pour fabriquer des cordes et donc des ponts incas, intégralement réalisés à partir du tressage de l'ichu. Ces ponts étaient l'un des éléments essentiels de l'incroyable réseau de sentiers et voies de communications mis en place par les incas et les civilisations précolombiennes. Nous allons donc assister à la réalisation du dernier de ceux-ci, au dessus du Rio Apurimac qui a lieu une fois par an et dont le rite de fabrication, intégralement avec la technique inca, n'a pas changé depuis des siècles. Dès notre arrivée, nous verrons des centaines de gens, dignes descendants des Incas, en train d'humidifier l'ichu, le tresser pour en faire des cordelettes qui seront à nouveau tressées entre elles pour réaliser des cordes de l'épaisseur d'une jambe humaine. Le système des voies publiques incas, et la volonté d'extension et de contrôle de l'Empire impliquaient forcément une ingéniosité incroyable afin de pouvoir déjouer les pièges naturels tendus par la cordillère des Andes. Ils ont ainsi construit des ponts avec l'ichu, d'une incroyable résistance, leur permettant de passer canyons, gouffres, et autres à-pics de plusieurs centaines de mètres, de haut ou de large. Nous assisterons donc ce jour à cette cérémonie ancestrale et plus précisément au lancement des cordes du pont. Après le tressage de ces gigantesques cordes, une première est passée de l'autre côté de la rivière. Elle ne servira pas elle-même à la structure du pont mais sera bien plutôt un moyen de communication permettant de relier les deux côtés de la rive, pour se passer feuilles de coca, cordelettes et autres boissons dont la traditionnelle chicha, une bière de maïs fermentée. Puis, d'autres cordes sont lancées avec la plus grande délicatesse, et attachées à de gigantesques étriers enterrés dans le sol, afin d'assurer une bonne tension. La réalisation du pont est l’affaire exclusive des hommes, les femmes ne pouvant pas l'approcher de très près. En revanche, l'ensemble du tissage des fibres et de la fabrication des cordelettes puis des cordes, est réalisé par les femmes. Tous les membres des communautés participent à ce travail collectif. Incroyables rencontres, visions d'un autre temps comme pour une plongée au cœur de l'Empire inca, cette journée exceptionnelle nous réserve bien des surprises.

en véhicule privé environ 6 h environ 3 700 m Repas : petit-déjeuner – déjeuner – dîner Hébergement : nuit sous tente ou chez l’habitant

JOUR 18 : PONT INCA

Jour 18

L’ouvrage à accomplir étant gigantesque et le travail solidaire, chaque groupe a une tâche bien spécifique. Ceux des communautés de Q'ewe et Chaupi séparent les cordelettes, ceux de Pelcaro et Huichiri apportent un bois très sec destiné à l'établissement de la structure du tablier du pont, ceux de Huinchiri sont spécialistes dans le tissage du pont… Une fois les cordes de la base puis celles des rampes attachées et fixées, la réalisation du pont se poursuit avec l'établissement du tablier et de la jointure des rampes avec la partie centrale.

environ 3 700 m Repas : petit-déjeuner – déjeuner – dîner Hébergement : nuit sous tente ou chez l’habitant

JOUR 19 : PONT INCA — CUSCO

Jour 19

C’est un au revoir émouvant à ces habitants, au milieu d'un festival de danses folkloriques des différentes communautés, qui viennent de tous les villages alentours, avec femmes et enfants et qui transforment cette incroyable région en une grande fête riche en couleurs et digne d’être vue. Nous pourrons aussi aller voir le pont plus tranquillement avant de quitter la région et retourner à Cusco.

en véhicule privé environ 4 h environ 3 350 m Repas : petit-déjeuner – déjeuner libre (non inclus) – dîner libre (non inclus) Hébergement : nuit à l'hôtel

JOUR 20 : VOL CUSCO — LIMA ET VOL INTERNATIONAL

Jour 20

Transfert à l’aéroport de Cusco et vol pour Lima. Connexion avec le vol international.

en véhicule privé et en vol domestique environ 1 h environ 1 h 15 Repas : petit-déjeuner – déjeuner libre (non inclus) – dîner libre (non inclus)

JOUR 21 : ARRIVÉE EN FRANCE

Jour 21

FIN DE PROGRAMME

Pour des raisons imprévisibles à ce stade d’aléas climatiques, de forme ou de méforme des participants ou autres (état des routes, trafic, cas de force majeure...), votre guide ou accompagnateur peut être amené à adapter le programme, si nécessaire, pour le bon déroulement de votre voyage. Il reste seul juge et le garant de votre sécurité. Les temps de marche sont donnés à titre indicatif et peuvent varier d’un participant à un autre.


ANNULATION RÉSURGENCE COVID-19

Merci de noter que toute réservation de voyage est de nouveau régie par nos conditions générales et particulières de vente.

Ainsi, pour toute annulation de dernière minute liée à une résurgence de l'épidémie de Covid-19 en France ou dans la région d'accueil rendant impossible la réalisation de votre voyage, vous pouvez être intégralement remboursé des sommes qui nous auront été versées sur simple demande de votre part.

Par ailleurs, nous proposons des assurances vous permettant d'être couvert au cas où vous seriez testé positif au Covid-19 (test PCR) au moment de votre embarquement ou quelques jours avant. Consultez-nous.

Merci de noter que les frais obligatoires liés à des tests Covid-19 (PCR, antagéniques ou autres) réalisés avant votre départ ou dans le pays de destination à votre retour demeurent à votre charge.

Infos Techniques

Accompagnement

Guides-accompagnateurs francophones locaux. Un guide par région visitée. Pas d’accompagnement pendant les transferts aériens ou terrestres entre les régions visitées.

Pour des raisons imprévisibles à ce stade, notamment de météo mais aussi de forme ou de méforme des participants, votre guide peut être amené à adapter voire à interrompre votre programme, à tout moment s'il l’estime nécessaire, que ce soit pour l’ensemble du groupe ou pour quelques participants, et pour le bon déroulement de votre voyage. Il reste seul juge et le garant de votre sécurité.

Niveau de difficulté

Niveau physique : sportif

Ce programme s'adresse à des participants pratiquant une activité sportive régulière plusieurs fois par semaine, incluant une activité d'endurance.

En moyenne, les étapes s'effectuent entre 4 000 et 5 400 mètres et représentent entre 5 à 8 heures de marche pour des dénivelés positifs pouvant aller jusqu’à 1 000 mètres. Ce programme ne nécessite pas de connaissance technique d’alpinisme, il est accessible à de bons trekkeurs. Les bagages sont portés par des mules conduites par des muletiers.

Compagnies aériennes internationales

Au départ de Paris en vols réguliers, classe économique sur les compagnies suivantes : Air France, Iberia, Air Europa, etc.

Hébergement

En hôtel standard à Lima et Cusco (base : chambre double), pendant le reste du voyage en lodge, auberge ou chez l’habitant, et sous tente pendant le trek.

Lima : hôtel El Patio (ou similaire)
Cusco : l'hôtel Amaru (ou similaire).  

Repas

Dans les villes, de nombreux restaurants nous permettent de découvrir la cuisine typique locale.

Souvent, le repas du soir est pris dans l’auberge ou dans un restaurant local.

Eau : prévoyez des pastilles (type Micropur ou autre) pour désinfecter l'eau que vous mettez dans votre gourde, selon la source et sur les conseils de votre guide. Vous pouvez également acheter de l’eau minérale sur place (non comprise dans le prix), mais son bilan écologique est médiocre, comme vous le savez. Aussi, nous ne vous le conseillons pas.

Transferts / Transport

Vols internationaux par vols réguliers. Dans le pays, par bus ou véhicules spécialement affrétés, ou vols intérieurs par compagnie locale.

Taille du groupe

Le groupe est composé de 4 à 8 participants au maximum. Le nombre de participants est volontairement limité pour permettre une meilleure immersion, pour ne pas embarrasser nos hôtes, pour développer des espaces de liberté et permettre une grande souplesse de fonctionnement. Toutefois, le nombre maximum peut être dépassé dans le cas où la dernière personne qui s’inscrit souhaite voyager avec une autre ou plusieurs autres personnes voyageant avec lui. Les prestations ne seront pas modifiées et les conditions du voyage seront identiques de ce fait.

Équipement

L'équipement personnel n'est pas fourni. Une liste complète vous est cependant proposée pour vous permettre de vérifier que vous prenez ce qui est nécessaire.

Tout le matériel de logistique est fourni.

Nos engagements pour un développement durable

Nos engagements font de Secret Planet un acteur par nature responsable, mais nous devons, comme chacun, faire plus et mieux. Vous trouverez plus loin, dans ce document, une présentation synthétique de notre charte du développement durable et de nos actions, au travers de six thématiques sur lesquelles nous agissons le plus concrètement possible, le plus souvent avec vous : l’équité sociale et le respect culturel, la préservation de l’eau et la gestion des déchets, la protection de la biodiversité, votre sensibilisation à ces sujets et celle d’un plus large public et enfin, l’optimisation et la valorisation des émissions de CO2Pour en savoir plus sur notre charte et nos engagements en matière de développement durable.

Concernant les émissions de CO2, dont la majeure partie est due à l’aérien, nous avons calculé et communiqué dès 2018, sur l’empreinte carbone de chacun de nos programmes, exprimée en tonnes de CO2.

Ces calculs nous ont fait prendre conscience de l'importance des émissions carbone totales générées par notre activité. Aussi, nous nous sommes engagés en 2022 dans une réduction carbone que nous pensons inédite dans l'industrie du tourisme, visant à faire baisser de 5 % par an les émissions totales de notre activité en prenant 2019 comme année de référence (3 430 tonnes de CO2). Cet engagement s'inscrit dans la trajectoire des accords climat de Paris de 2015, la référence actuelle. Ainsi, en 2030, nous ne pourrons dépasser 2 160 tonnes de C02 et d’ici là, chaque année, dès que l’empreinte carbone budget sera atteinte, nous cesserons de prendre toute réservation sur l'année en cours. Ainsi, notre budget « carbone » maximum pour 2022 est de 3 260 tonnes et pour 2023, ce budget sera réduit à 3 100 tonnes. Et ainsi de suite jusqu'en 2030. Pour en savoir plus sur l'ensemble de nos calculs et de nos engagements en matière de réduction de nos émissions carbone.

Par ailleurs, depuis 2019, nous vous encourageons lors de votre inscription à votre voyage à contribuer par un don auprès d’une association indépendante, parmi celles que nous avons sélectionnées. Nous avons adossé le montant de ce don à l'empreinte carbone du programme. Ainsi, le voyage que vous envisagez dans cette fiche technique génère 4,71 tonnes de CO2, ce qui correspond à un don à 100 % de 141 € pour une valeur estimée aujourd’hui de 30 € la tonne de CO2. Ce don demeure bien sûr facultatif et vous pouvez décider de donner entre 0 et 100 % de ce montant, sachant que si vous êtes imposable en France, vous pourrez bénéficier de près de 93 € de réduction d’impôts (66 %) l’année prochaine car ces associations sont reconnues d’utilité publique. De 2019 à 2021 incluant deux années Covid, nous avons ainsi pu collecter près de 7 000 € pour ces associations grâce à vous.

N’hésitez pas à nous interroger sur nos engagements durables et à partager avec nous vos expériences, de vive voix ou en nous contactant par mail à contact@secret-planet.com.

Mot de l'expert

David Ducoin, chef des secteurs Himalaya et Amérique latine

Pour avoir réalisé plusieurs treks dans la région de l'Ausangate et assisté à plusieurs reprises à ces festivités, je pense que c'est le voyage ultime à faire au Pérou. L'Ausangate est assurément le plus beau trek de la région. Le pèlerinage du Qoyllurit’y est tout simplement unique au monde et ne laissera personne indifférent. C'est l'occasion de nous immerger dans la culture syncrétique des Quechuas. Un voyage d'aventure sportif, ethnique et culturel.

Dates et Prix

Veuillez trouver ci-dessous toutes les dates et les prix correspondant à ce voyage. Les prix sont indiqués « à partir de » et peuvent être ajustés selon le nombre de participants et également les vols en fonction de votre date de réservation (Cf. détails dans la fiche technique). Merci de noter que les dates et prix pour les années au-delà de 2020, quand ils sont donnés, le sont à titre indicatif et sont susceptibles de modifications et de réajustements pour prendre en compte la réalité économique du moment.

Le prix comprend

Vols internationaux tel qu’indiqués dans le programme. Les transferts tel qu’indiqués dans le programme. Hébergement tel qu’indiqués dans le programme. Repas tel qu’indiqués dans le programme. Accompagnement tel qu’indiqués dans le programme. Équipement tel qu’indiqués dans le programme. Carnet de voyage tel qu’indiqués dans le programme. Entrées parcs et sites tel qu’indiqués dans le programme.

Le prix ne comprend pas

Tous les accompagnements, hébergements ou repas mentionnés « libre » dans le programme. Les boissons et les « extra » personnels. Autres suppléments liés à certaines dates de départ spécifiques, à un nombre de participants inférieur, à votre souhait de « fermer » le groupe de participants, etc. Les assurances complémentaires facultatives, qu'il s'agisse notamment des frais de recherche et de secours, des frais médicaux et du rapatriement, de l'interruption ou de l'annulation de voyage.

Personnalisation

Nous mettons à votre service notre expertise, notre connaissance du terrain, notre créativité, notre expérience, la qualité de nos guides et la fiabilité de nos partenaires pour construire votre voyage à votre mesure. De même, nous ajustons un voyage à vos souhaits dès que vous formez un groupe « fermé », quel que soit son nombre de participants.

Ainsi, sauf votre autorisation, aucun participant extérieur ne se joint à vous et nous pouvons personnaliser votre voyage en l’adaptant à votre rythme, avec les extensions de parcours que vous désirez, un niveau de confort supérieur, certaines activités, d’autres rencontres, etc.

Tout voyage de ce type fait l’objet d’un devis spécifique. Pour nous interroger dès maintenant, nous vous engageons à remplir le petit questionnaire ci-dessous. Un de nos chefs de secteurs reviendra vers vous pour affiner votre demande et vous faire une proposition.

Consentement RGPD
Les données saisies dans ce formulaire sont conservées par nos soins afin de pouvoir répondre au mieux à votre demande. Tamera accorde de l’importance à la gestion de vos données, en savoir plus sur notre démarche Données Personnelles.

* Les champs marqués d'un astérisque sont obligatoires