10 octobre 2021 - Himalaya et Inde, Népal, Dossiers, Dossier Népal
Ascension du pic Mera


Les premiers pas en altitude

Lorsqu'on évoque un future voyage au Népal qui n'a pas entendu l'une de ces phrases : "je veux voir des montagnes au plus près", "j'aimerais traverser des villages et aller à la rencontre de ses habitants mais avec un peu d'authenticité", "je ne suis jamais monté au-dessus de 2 000 m", "je n'ai que 2 semaines de vacances et je viens d'Europe pour voir les plus hautes montagnes du Monde !" ou encore, "l'un des conseillers d'une agence de trek avec lequel j'ai discuté au sujet du tour des Annapurna et de son col à 5 400 m m'a dit que cela ne présentait aucune difficulté et que tout le monde le passait."

Pour tout voyage au Népal, la question de l'altitude doit figurer dans les premières à se poser. Est-ce la première fois en altitude ? Si c'est le cas, alors il va falloir apprendre à se connaître et voir comment nous réagissons dans ce milieu hostile. Au-delà de 3 000 m, ce fameux MAM (Mal Aigüe des Montagnes) est une réalité et il est nécessaire d'y prêter attention.

À ce sujet découvrez l'article de blog concernant notre partenariat avec Ifremmont.


 

Les treks en « balcons »

Pour une première fois au Népal, et encore plus pour ceux qui n'ont jamais fait de marche en altitude, il est préférable de commencer par un trek initiatique sur lequel il est possible de revenir en arrière très facilement si par malheur les effets de l'altitude se faisaient trop gênants. L'idéal dans ce cas est de parcourir le piémont de l'Himalaya, situé entre 3 000 m et 4 000 m, avec notamment les Balcons de l'Annapurna et du Dhaulagiri ou le Sanctuaire de l’Annapurna. La région du Mardi Himal permet quand à elle de passer des nuits chez l’habitant et de traverser plusieurs villages authentiques entourés de belles montagnes sans franchir un seul col.

 

Immersions tibétaines au Népal

Vous êtes férus de culture tibétaine ou simple curieux voulant en apprendre plus sur le bouddhisme tibétain ? Une virée dans la vallée de la Tsum ou un voyage à travers les paysages minéraux du Mustang s'impose ! Bien que sensiblement plus chère en raison d'un permis d'accès spécial, le Mustang offre une partie culturelle plus affirmée qu'ailleurs dans les régions montagneuses du Népal et des paysages parmi les plus incroyables.
Décrouvrez le Royaume du Mustang et grottes secrètes et L'essentiel du Mustang.

 

Les treks d’altitude en lodge

Contrairement à ce qui est le plus souvent conseillé, il est dommage de commencer la découverte du Népal par le Tour des Annapurna. Certes nous randonnons dans de magnifiques paysages mais très (trop...) touristique et dévalorisé par les pistes construites ces dernières années. Si le nom mythique du "Tour des Annapurna" vous hante vraiment, préférez alors la variante avec les villages de Naar et Phu et le franchissement du col du Kang La à 5 310 m, incroyable belvédère sur le massif de l'Annapurna. Le Tour du Manaslu, moins touristique que les Annapurna, est aussi une très belle alternative avec ses villages népalais authentiques et son ambiance haute montagne. Ces itinéraires vous permettront de prendre confiance en vos capacités, avant de viser plus haut.

Si le côté Everest vous attire davantage, privilégiez plutôt la voie normale vers le Kallapatar qui permet de faire demi-tour en cas de problèmes liés à l'altitude, plutôt que de choisir le Camp de base de l'Everest par les hauts cols. Bien qu'un trek assurément superbe, la rapidité d'ascension et la constante progression en altitude font de ce dernier un trek difficile pour débuter. 

 

Pour aller plus loin dans l’aventure : les treks engagés sous tente

Comme la plupart des personnes à avoir mis un pied au Népal vous souhaiteriez sans aucun doute y retourner encore et encore ! Après avoir découvert le milieu de la montagne népalaise avec l'un de ces treks « initiatiques » en lodge, vous serez tentés d'aller un peu plus haut en altitude, voire un peu plus loin dans des régions isolées. Ces treks ont souvent une logistique plus lourde favorisant l’autonomie, sous tentes, accompagnés par une équipe de cuisine, et le tout transporté par une équipe de porteurs qui bien souvent apporte une dimension humaine et une ambiance différente. Les camps de bases du Kangchenjunga tout à l’est ou le Dolpo tout à l’ouest offrent un terrain d’aventure hors du commun. Pour ce genre de voyage il faut prévoir entre 3 semaines et un mois de voyage.

 

En mode expédition

Enfin, pour ceux qui ont déjà chaussés des crampons et désirent entreprendre des traversées hors des sentiers battus le fameux trekking de l’Everest au Makalu via l’Amphu lapsa (5 800 m) et le Sherpani col (6 180 m) est fait pour vous ! Dans cet itinéraire complet et engagé nous utilisons parfois des cordes fixes et descendons en rappel. Nous évoluons dans un paysage glaciaire, enneigé et tutoyons les hauts sommets. La descente du camp de base du Makalu ce fait par le fameux Shipton Trail. Le Tillman pass (5 300 m), qui fait la jonction entre la région du Langtang et celle du Rolwaling, est également une belle option. Dans la même ligné pourquoi ne pas enchainer avec la traversée du Rolwaling via le Tashi Lapsa à 5 760 m pour rejoindre la région de l’Everest.

Comme vous pouvez le constater le Népal est multiple, avec la présence de nombreux groupes ethniques (certains viennent des plaines indiennes, d'autres du Tibet ou du sud-est asiatique). Il est aussi multi culturel avec l'hindouisme, le bouddhisme, le chamanisme, l'animisme, etc. sans oublier la foultitude de paysages variés des très hautes montagnes aux déserts d'altitude et aux forêts tropicales (explorez les réserves animales de Chitwan ou de Bardya)... À vous de trouver la meilleure réponse à vos désirs mais une chose est sûre, et confirmée depuis des dizaines d'années par les voyageurs qui mettent pour la première fois le pied dans ce petit pays : « Le Népal, c'est mâââgique... ! ». Et c'est la raison pour laquelle la majorité d'entre eux y revient, année après année, et parfois jusqu'à des âges très avancés...

Pour vous aider à organiser votre trek au Népal, l'agence Tamera basée dans le vieux Lyon est un des spécialistes du Népal en France, proposant une gamme exceptionnellement large de treks, de trekking et de randonnées au Népal.