Treks engagés sur Sarawak et Sabah

Points forts

  • Ascension du Mont Mulu (2376 m), très engagée, au coeur du parc national du même nom
  • Ascension du Mont Kinabalu (4095 m), plus haut sommet de Bornéo
  • Ascension du Mont Tambuyukon (2580 m), situé dans un recoin isolé du parc de Kinabalu
  • Sentier des chasseurs de têtes et grottes du parc de Mulu
  • Approche de la faune de forêt primaire d'altitude

La partie nord de Bornéo abrite les plus hauts sommets de cette vaste île. Nous effectuons bien sûr l’ascension du plus haut d’entre eux, le célèbre Mont Kinabalu (4095 m), mais avant, nous faisons l’ascension du Mont Mulu (2376 m), bien plus secret et plus difficile à gravir, au cœur du célèbre parc national du même nom, avec ses grottes gigantesques et reliefs karstiques. Le « sentier des chasseurs de têtes » nous sert de trek d’acclimatation. Le troisième sommet, le Mont Tambuyukon (2580 m), est situé dans une partie isolée du parc national Kinabalu, site de recherche intéressant dans les domaines de la biologie, phytochimie, géologie et hydrologie. L'ascension de ce sommet, loin haut que le Mont Kinabalu, est une expédition rare et engagée, démarrant de 200 mètres d’altitude pour atteindre presque 2600 mètres.

Code voyage : TAM02385
19 jours
Prochain départ le 15/03/2024
Empreinte carbone : 4.69 tonnes de CO2
Activités :Treks et randonnées, Trekking peak
Niveau physique :Difficile
Nuit la plus haute :Inf. à 3 500 m
Confort :Basique
à partir de7 890
Vol international inclus
Trekking sur les pentes du Mont Tambuyukon dans l'état de Sabah
Trek à travers la jungle sur les pentes du Mont Kinabalu dans l'état de Sabah
Immersion dans la forêt primaire de la vallée de Danum dans l'état de Sabah
Trek vers le sommet du Mont Kinabalu au-dessus de la mer de nuages dans l'état de Sabah
Ascension vers le sommet du Mont Kinabalu dans l'état de Sabah
Trekking sur les pentes du Mont Mulu au Sarawak oriental
Randonnée sur les pentes du Mont Tambuyukon dans l'état de Sabah
Trek parmi les plantes carnivores dans la jungle de Bornéo
Approche d'une plante carnivore sur les pentes du Mont Tambuyukon
Rencontre avec un couscous sur un arbre du parc national de Kinabalu
Ascension du Mont Mulu au Sarawak oriental
Trek vers le sommet du Mont Mulu au Sarawak oriental
Randonnée vers une grotte dans le parc de Mulu au Sarawak oriental
Découverte de l'intérieur d'une grotte dans le parc de Mulu au Sarawak oriental
Randonnée vers l'entrée d'une grotte dans le parc national de Mulu
Trekking sur les pentes du Mont Tambuyukon dans l'état de Sabah
Trek à travers la jungle rocheuse du Mont Tambuyukon
Ascension vers le sommet du Mont Kinabalu dans l'état de Sabah
Trekking puis pause au sommet du Mont Kinabalu dans l'état de Sbah

Jour par jour

JOUR 1 : VOLS DE PARIS VERS KUALA LUMPUR

Jour 1

Vols de Paris vers Kuala Lumpur, avec une escale dans le golfe persique ou ailleurs.
Départ possible de Bruxelles, Genève, Lyon, Marseille et d’autres aéroports de province, moyennant parfois supplément.

Repas : dîner dans l'avion Hébergement : nuit dans l’avion

JOUR 2 : VOL DE KUALA LUMPUR VERS MIRI

Jour 2

Arrivée à Kuala Lumpur, formalités d'immigration, récupération des bagages, puis vol à destination de Miri, dans la partie orientale de l'État de Sarawak.
Accueil à l'aéroport de Miri et transfert vers l'hôtel. Reste de la journée et soirée libre.

en véhicule privé environ 30 minutes Repas : petit-déjeuner dans l'avion – déjeuner libre (non inclus) – dîner dans un petit restaurant (inclus) Hébergement : nuit au Kingwood Boutique Hotel Miri ou au Marriot Miri en chambre standard

​JOUR 3 : VOL DE MIRI À LIMBANG ET TRANSFERT VERS UNE LONGUE MAISON PRÈS DE LA RIVIÈRE TERIKAN

Jour 3

Transfert vers l’aéroport de Miri pour prendre un vol vers la ville de Limbang. Ce vol ne dure que 35 minutes.
Nous prenons l'avion pour aller à Limbang car la région de Limbang a la particularité d’être encastrée au milieu de deux territoires qui appartiennent au sultanat de Brunei.

Arrivée à l’aéroport de Limbang, d'où nous prenons la route pour rejoindre une longue maison iban moderne. Il y a environ deux heures de trajet.
Installation dans la longue maison, puis nous profitons du reste de la journée à la rencontre de la communauté Iban, un des peuples autochtones principaux du nord de Bornéo.

en véhicule privé environ 2 h environ 35 minutes Repas : petit-déjeuner à l'hôtel – déjeuner au restaurant – dîner chez l'habitant Hébergement : nuit dans une une longue maison Iban moderne, avec matelas installé dans la partie communale de la maison, et salle d’eau et toilettes à partager

JOUR 4 : REMONTÉE DE LA RIVIÈRE TERIKAN​ ET RANDONNÉE SUR LE "SENTIER DES CHASSEURS DE TÊTES" VERS LE CAMP 5

Jour 4

Après le petit-déjeuner matinal avec nos hôtes Iban, nous quittons la longue maison pour rejoindre la rivière Terikan, que nous remontons à pirogue à moteur vers Kuala Terikan. Il y a des passages de petits rapides entourés de forêts primaires exubérantes. Si le niveau de la rivière est bas, il sera parfois nécessaire de descendre de la pirogue pour aider à pousser l'embarcation.

Nous quittons la rivière Terikan à Kuala Terikan, pour un trek de 11 à 12 kilomètres pour rejoindre le Camp 5. Nous suivons un sentier qui permettait autrefois aux guerriers Kayan de passer de la vallée de la rivière Melinau à celle de la rivière Terikan, d'où ils lançaient des attaques contre d'autres communautés tribales. D'où ce surnom de "sentier des chasseurs de têtes". Les Kayan remontaient la rivière Melinau jusqu'aux gorges infranchissables, et tiraient leurs longues pirogues sur ce sentier jusqu'aux rives de la rivière Terikan.
Il nous faut entre 3 et 5 heures de marche pour effectuer ce trek.

Arrivée dans l'après-midi au Camp 5, situé au pied du Mont Api. Après installation, temps libre pour profiter de ce cadre naturel exceptionnel.

Nota : les conditions météorologiques et le niveau d'eau des rivières locales peuvent obliger nos guides à modifier le circuit dans l'intérêt de la sécurité.

en pirogue à moteur environ 2 h 30 environ 4 h + 100 m / - 100 m Repas : petit-déjeuner chez l'habitant – déjeuner d'un pique-nique – dîner en camp aménagé Hébergement : nuit au Camp 5 en dortoir sur un lit type civière, avec salle d’eau et toilettes à partager

​JOUR 5 : TREK VERS LONG LIPUT PUIS DÉCOUVERTE DES GROTTES DU PARC DE MULU

Jour 5

Nous quittons le Camp 5 pour un trek de 9 kilomètres jusqu'à Long Liput, toujours sur le sentier des chasseurs de têtes, où nous rejoignons la rivière Melinau.
Nous naviguons sur la rivière en pirogue à moteur pendant une petite heure pour rejoindre la grotte du Vent. À l'intérieur de la grotte, nous sentons parfois une légère brise, qui a donné à cette grotte son nom.

Puis nous marchons jusqu'à la grotte de l'Eau Claire, probablement la plus impressionnante de toutes, traversée par une rivière souterraine de 107 kilomètres de long. On l’atteint en bateau, puis par des escaliers (200 marches), dans un bel environnement de jungle.

Puis nous embarquons à nouveau dans la pirogue à moteur pour rejoindre d'abord Batu Bungan, qui est un campement d'une petite communauté de Penan. Ce sont des chasseurs-cueilleurs nomades vivant dans les forêts, mais dont le mode de vie est grandement menacé par l’exploitation forestière intensive qui est menée au Sarawak depuis plus de 40 ans. Les autorités du Sarawak cherchent à les sédentariser. Il y a encore une dizaine d'années, personne n’osait prononcer le nom de « Penan » car ceux-ci incarnaient la dernière résistance des peuples de la forêt face à la déforestation massive de Bornéo. Ils sont même allés jusqu’à saboter des machines et se sont ainsi attirés les foudres des autorités aussi bien indonésiennes que malaisiennes. Les habitants penan de Batu Bungan sont généralement des femmes et enfants, qui séjournent là pendant que les hommes sont partis en forêt.

Fin de navigation vers les bureaux du parc national de Mulu, puis transfert vers notre hébergement.
Fin d'après-midi et soirée libre.

en pirogue à moteur environ 1 h 30 environ 4 h + 100 m / - 100 m Repas : petit-déjeuner en camp aménagé – déjeuner d'un pique-nique – dîner en lodge Hébergement : nuit au lodge du Mulu National Park en chambre standard Ou en Homestay

JOUR 6 : TREK VERS LE CAMP DE BASE DU MONT MULU (CAMP 3)

Jour 6

Après le petit-déjeuner, nous rencontrons notre guide de trek local à l'extérieur des bureaux du siège du parc, où est effectuée une dernière vérification de l'équipement avant de partir pour faire l’ascension du Mont Mulu, qui culmine à 2376 mètres d'altitude. Cette ascension est particulièrement réputée pour les vues spectaculaires sur la forêt tropicale vierge depuis le sommet mais aussi le long du sentier, ainsi que pour la diversité prolifique des orchidées et des plantes carnivores, et la faune intéressante. Il s'agit d'un aller-retour de près de 50 kilomètres, et l'un des treks les plus difficiles de Bornéo, plus difficile et plus aventureux que le Mont Kinabalu.

Le Mont Mulu, ou Gunung Mulu, est le plus haut sommet du parc national de Mulu, déclaré site du patrimoine mondial de l'Unesco en 2005. Plusieurs tentatives ont été faites pour atteindre le sommet au XIXe siècle, mais la première personne à atteindre le sommet était un chasseur de rhinocéros, appelé Tama Nilong qui a exploré la crête sud-ouest dans les années 1920. En 1932, Tama Nilong a conduit Lord Shackleton et une expédition de l'Université d'Oxford au sommet, et c'est le même itinéraire qui est toujours utilisé aujourd'hui.

Les visiteurs du parc national de Mulu sont très peu nombreux à tenter l'ascension du Mont Mulu, car réservé aux randonneurs chevronnés ou aux chercheurs scientifiques. Le sentier est difficile en raison de la chaleur et du terrain, et la première journée est extrêmement longue, avec environ 12 kilomètres à parcourir, sachant que nous commençons très bas, près du niveau de la mer (40 m).
Pour ceux qui sont prêts à relever le défi, la récompense vaut bien l'effort avec des vues exceptionnelles et une expérience vraiment fascinante dans un environnement que peu visitent.

Aujourd'hui, nous quittons les bureaux du parc de Mulu, à 40 mètres d'altitude, pour rejoindre le Camp 3, à 1280 mètres d'altitude. La première partie du sentier est relativement plate, mais implique quelques traversées de rivière Melinau. Nous apercevons la jolie cascade de Paku sur le côté droit du sentier. 
Après 3 à 4 heures de marche, nous atteignons le Camp 1, à 240 mètres d'altitude, où nous faisons une pause pour le déjeuner. 

Puis le sentier commence à prendre de la hauteur en direction du Camp 2, à 490 mètres d'altitude, qui devrait être atteint en 1h30 à 2 heures de marche. À partir de là, il y a de nombreux marqueurs rouges et blancs le long du sentier. C'est utile, mais le sentier est en fait assez bien visible tout le long. Il y a aussi un panneau près du Camp 2 qui vous indique que vous avez jusqu'à présent parcouru 7 kilomètres sur les 24 qui mènent jusqu'au sommet. 
À partir de ce point, nous pénétrons sur le territoire apprécié par les ours du soleil, habitant cette région inférieure de la montagne. Il est malheureusement rare de pouvoir les observer, mais en chemin nous pouvons parfois remarquer la marque de leurs griffes sur les arbres de cette zone.

Il nous faut encore 3 à 4 heures pour aller du Camp 2 au Camp 3, situé à 1350 mètres d'altitude, et s'il pleut nous risquons de rencontrer de nombreuses sangsues au cours de cette section. La température au Camp 3 est agréable pour la plupart des occidentaux, mais notre guide local pourrait trouver la nuit un peu fraîche. 

Juste au-dessus de l'impressionnante cabane, sur le côté droit, se trouve une zone plate qui était vraisemblablement utilisée comme héliport lorsque l'abri a été construit à l'origine. C'est un endroit agréable pour regarder le ciel changer de couleur au crépuscule, mais nous n'avons pas de vue panoramique.

environ 9 h + 1 350 m Repas : petit-déjeuner en lodge – déjeuner d'un pique-nique – dîner en camp aménagé Hébergement : nuit au Camp 3 sur tapis de sol ou hamac, avec toilettes et salle d’eau à partager très simples

JOUR 7 : TREK SUR LES PENTES DU MONT MULU DU CAMP 3 AU CAMP 4

Jour 7

C'est une autre journée exigeante que nous allons expérimenter aujourd'hui, mais nettement plus courte que la veille.
Peu de temps après le départ, nous commençons à être récompensé par de belles vues vers le sommet galbé du Gunung Api, culminant à 1710 mètres d'altitude. Il y a plusieurs sections de sentier escarpées et nous grimpons à travers la forêt de mousse et la roche glissante. Certaines parties plus raides sont équipées de cordes pour rendre la progression un peu plus facile.

À partir d'une altitude d'environ 1650 mètres, nous commençons à apercevoir quelques petits spécimens de plantes carnivores de type sarracènes ou nepenthes. Le nombre de ces plantes carnivores augmente à mesure que nous prenons de la hauteur. Les plus gros spécimens sont les nepenthes Lowii et nepenthes Muluensis. Les vues sur les falaises abruptes, situées près du siège du parc et vers la piste de l'aéroport sont impressionnantes.

Puis le sentier commence à s'aplanir et à resembler à une crête plate. En fait, nous descendons plus que nous montons au cours des deux prochaines heures, à grimper sur des bûches boueuses et à progresser lentement. Les randonneurs de grande taille ou ceux qui ont de gros sacs à dos auront du mal sur cette section. Cependant, nous avons de belles vues sur la gauche sur des sommets voisins, comme le Gunung Api et le Gunung Benarat voisin, entre lesquels se trouve la fameuse gorge sur la rivière Melinau. Quelques vasières de boue à côté du sentier semblent avoir été des endroits idéaux pour des rhinocéros, qui auraient vécu par ici il y a plusieurs décennies, mais malheureusement il semble qu'il n'y en ait plus au Sarawak...!

Nous atteignons enfin le Camp 4, situé à 1795 mètres d'altitude, au bout de 4 à 5 heures de marche depuis le Camp 3.
Le reste de la journée est libre au Camp 4, pour se reposer, mais aussi observer les papillons autour de la cabane. 
À seulement deux minutes de marche du Camp 4 se trouve un excellent espace ouvert, utilisé à l'origine comme héliport lors de la construction de la cabane. C'est de loin le meilleur point de vue sur le sentier jusqu'à présent, et donc un endroit idéal pour les photos, surtout au coucher du soleil. Par contre, les chances d'avoir une vue dégagée sont généralement plus grandes le matin qu'en fin d'après-midi.

environ 5 h + 350 m / - 175 m Repas : petit-déjeuner en camp aménagé – déjeuner d'un pique-nique – dîner en camp aménagé Hébergement : nuit au Camp 4 sur tapis de sol ou hamac, avec toilettes et salle d’eau à partager très simples

JOUR 8 : ASCENSION DU SOMMET DU MONT MULU ET RETOUR VERS LE CAMP 3

Jour 8

Aujourd'hui nous faisons l'ascension vers le sommet mythique du Mont Mulu, et pouvons monter le plus léger possible, en laissant le maximum de nos affaires au Camp 4.

Très tôt ce matin, alors que nous débutons notre ascension, nous écoutons les appels des gibbons plus bas dans la forêt. 
À partir du Camp 4, le sentier devient presque vertical par endroits avec plusieurs sections de cordes, et à un moment donné il y a une échelle pour faciliter notre ascension. Après une heure de progression, à environ 2065 mètres d'altitude, il y a une excellente vue sur la droite du sentier, et nous pouvons apercevoir les plantes carnivores Nepenthes Muluensis et Nepenthes Lowii. C'est aussi un endroit où l'on est susceptible d'entendre, ou mieux encore de voir, les magnifiques calaos.

Il faut être prudent dans cette zone, car il y a beaucoup de grenouilles, et c'est ce dont se nourrissent les serpents Rhabdophis Murudensis, serpents rares que l'on ne rencontre que dans les régions montagneuses du Sarawak et du Sabah, et qui tirent leur nom du mont Murud où ils ont été découverts pour la première fois. On ne sait pas à quel point leur morsure est grave, car peu de recherches ont été effectuées et peu de morsures ont été enregistrées. Mais il vaut mieux faire attention, car malgré le contact radio quotidien avec le siège du parc, il s'agit d'une région très éloignée, et le dernier endroit où nous souhaitons avoir une urgence médicale à traiter. Par conséquent, les bâtons de marche et des gants pourraient être une bonne idée ici. 

Il nous faut environ 2h30 pour atteindre le sommet depuis le Camp 4. Si nous avons de la chance avec les conditions climatiques, nous pouvons bénéficier d'un magnifique panorama sur le Gunung Api, le Gunung Benarat, et peut-être le Gunung Buda plus au nord. Le sommet présente un mémorial dédié au petit-fils de Tama Nilong et à l'expédition Conquering G12 d'avril 2009. Il y a aussi une antenne pour l'utilisation du signal radio sur toute la chaîne environnante. 

Après avoir apprécié la vue depuis le sommet, il est temps de redescendre par le même chemin. Cela devrait prendre environ 2 heures pour redescendre au Camp 4, où nous prenons le déjeuner et récupérons toutes nos affaires avant de continuer notre descente jusqu’au Camp 3. Il faut compter 3 à 4 heures pour rejoindre le Camp 3.

environ 10 h + 525 m / - 700 m Repas : petit-déjeuner en camp aménagé – déjeuner en camp aménagé – dîner en camp aménagé Hébergement : nuit au Camp 3 sur tapis de sol ou hamac, avec toilettes et salle d’eau à partager très simples

​JOUR 9 : FIN DU TREK SUR LE MONT MULU ET RETOUR AUX BUREAUX DU PARC

Jour 9

Retour vers les bureaux du parc de Mulu par le même sentier. Il nous faut environ 5 à 6 heures pour revenir à la civilisation et finalement prendre le temps d'une bonne douche, mettre des vêtements secs et profiter d'un repas plus intéressant après ces 3 dernières nuits passées dans le forêt.

Si le temps le permet, et si vous d'attaque pour le faire, il est possible d'aller visiter la grotte des cerfs et la grotte Lang. Pour cela, nous partons à pied sur un sentier de planche (3 km) pour atteindre la grotte des Cerfs, une des plus grandes du monde avec 90 mètres de hauteur et 2 kilomètres de long. Nous découvrons aussi la grotte Lang, plus petite, mais aux formations rocheuses impressionnantes.
À la sortie des grottes, nous assistons en toute fin de journée, si les conditions climatiques le permettent, à l’envol de plus de 3 millions de chauve-souris.

environ 10 h - 1350 m Repas : petit-déjeuner en camp aménagé – déjeuner d'un pique-nique – dîner en lodge Hébergement : nuit au lodge du Mulu National Park en chambre standard Ou en Homestay

JOUR 10 : DE MULU À LA BAIE DE KOTA BELUD

Jour 10

Transfert vers l'aéroport de Mulu afin de prendre un vol direct vers la ville de Kota Kinabalu, capitale de l'état de Sabah. Il y a environ une heure de vol.
Comme le vol se fait le plus souvent en fin de matinée, il peut être possible en partant de bonne heure d'aller visiter les grottes des cerfs et Lang le matin, avant le transfert vers l'aéroport.

Arrivée entre 13 H 00 et 14 H 00 à l'aéroport de Kota Kinabalu, capitale de l'état de Sabah, puis transfert (2h30) vers les plages sauvages de la baie de Kota Belud, où nous profitons du reste de la journée en temps libre, pour nous relaxer ou profiter un peu de la mer avant de partir pour la deuxième ascension.

en véhicule privé environ 3 h environ 1 h Repas : petit-déjeuner à l'hôtel – déjeuner libre (non inclus) – dîner en lodge Hébergement : nuit au Big Fins Diver Lodge en Chalet Standard (double uniquement)

JOUR 11 : DE KOTA BELUD AU CAMP 1 DU MONT TAMBUYUKON

Jour 11

Un peu de temps libre à Kota Belud, en bord de mer, puis nous prenons la route pour rejoindre la sous-station de Monggis, située dans la partie la plus sauvage du parc national Kinabalu, et la moins explorée. Il y a environ 2 heures de trajet. Nous sommes à l’autre bout du parc national de Kinabalu, où quasiment aucun voyageur étranger ne va, car c’est peu connu.
C'est de là que nous allons faire l'ascension du Mont Tambuyukon, situé à 2580 mètres d'altitude, troisième plus haute montagne de Malaisie, après le Mont Kinabalu et le Mont Trusmadi.

Le Mont Tambuyukon est situé dans une partie isolée du parc national Kinabalu. Séparé, mais adjacent au majestueux Mont Kinabalu, il est bien moins connu. Cette région est un site de recherche intéressant et exclusif dans les domaines de la biologie, de la phytochimie, de la géologie et de l'hydrologie. Son accès est limité, car seulement neuf personnes par jour peuvent accéder à son sommet.
L'itinéraire d'ascension vers le sommet du Mont Tambuyukon offre une expérience rare et très engagée, de 200 à presque 2600 mètres d'altitude, avec divers types de roches et de sols, ainsi qu'une grande biodiversité.

Une fois arrivés à la sous-station de Monggis, nous procédons à notre enregistrement, puis rencontrons notre guide de montagne et les porteurs qui nous accompagneront durant cette ascension. Nos nuitées se feront en camps très rustiques avec bâche de protection pour la zone de repas, et hamac ou tente à installer en pleine nature.

Vers 14 H 00, nous prenons la direction de notre premier campement. Il y a environ 6 kilomètres de marche. Nous nous engageons sur un sentier au cœur de la foret primaire, assez engagé, avec un bon dénivelé positif et notre premiere rencontre avec les sangsues. 
Nous arrivons avant la nuit au Camp de Whulu, Camp 1 du Mont Tambuyukon, et procédons à l’installation du camp. Puis nous prenons le dîner, avant de se reposer auprès du feu. Pas d’eau ou de source d’eau à proximité.

en véhicule privé environ 2 h environ 4 h + 740 m Repas : petit-déjeuner en lodge – déjeuner au restaurant – dîner en bivouac Hébergement : nuit au Camp 1 du Mont Tambuyukon en tente ou hamac

JOUR 12 : TREK SUR LE MONT TAMBUYUKON, DU CAMP 1 AU CAMP MUSANG

Jour 12

Après le petit-déjeuner, nous démontons le camp, puis partons aujourd'hui pour un trek de 7 kilomètres à travers une forêt de plus en plus dense, avec de plus en plus de difficultés avec de nombreuses racines apparentes, des rochers glissants et surtout une pente plus raide. Cette partie de l'ascension est incroyable, car elle nous donne l'occasion de voir comment la végétation change dans cette partie du parc de Kinabalu. Bonne nouvelle : les sangsues qui nous harcelaient jusqu'alors, disparaissent petit à petit.

Nous arrivons en milieu d'après-midi au Camp Musang, situé à environ 1600 mètres d'altitude. Installation du camp, et nous prenons le temps de nous reposer avant de faire l’ascension du Mont Tambuyukon dans la nuit.
Les nuitées peuvent être humides et fraîches.

environ 6 h + 800 m Repas : petit-déjeuner en bivouac – déjeuner d'un pique-nique – dîner en bivouac Hébergement : nuit au Camp Musang du Mont Tambuyukon en tente ou hamac

JOUR 13 : ASCENSION DU MONT TAMBUYUKON ET RETOUR AU CAMP MUSANG

Jour 13

Nous nous réveillons vers 01 H 00 du matin pour prendre un petit-déjeuner avant d’attaquer la dernière partie de l'ascension, jusqu’au sommet. Sous les lueurs de nos frontales, nous progressons sur un sentier extrêmement engagé, très raide, avec des passages où nous devons nous agripper à des racines apparentes et des rochers pour nous élever. 

Arrivée au sommet pour le lever de soleil, où nous pouvons profiter d’une vue magistrale sur les trois cantons du Sabah, et bien sûr sur le Mont Kinabalu.
Retour au Camp Musang par le même chemin, où nous prenons le déjeuner. Puis nous profitons du reste de la journée pour nous reposer.

Nota : uniquement si le groupe est encore en forme et s'il n’est pas trop tard, il est possible démonter le camp et continuer à descendre vers un autre campement, situé 2 kilomètres plus bas, avec une rivière pour ceux qui veulent se laver dans une eau très fraîche.

Remarque : les conditions météorologiques et le niveau d'eau des rivières locales peuvent obliger nos guides à modifier le circuit dans l'intérêt de la sécurité. Par exemple, certaines activités de trekking ne sont pas possibles lors de fortes pluies ou d'un orage. Aucun remboursement ne sera offert si un trek est annulé ou par mauvais temps.

environ 12 h + 1 000 m / - 1 000 m Repas : petit-déjeuner en bivouac – déjeuner en bivouac – dîner en bivouac Hébergement : nuit au Camp Musang du Mont Tambuyukon en tente ou hamac

JOUR 14 : FIN DU TREK SUR LE MONT TAMBUYUKON, RETOUR À MONGGIS ET TRANSFERT VERS KIAU NULUH

Jour 14

Tôt le matin, nous revenons à la sous-station de Monggis, après avoir effectué les 10 derniers kilomètres en très grande partie en descente à travers l’une des forêts de montagne les plus primaires du Sabah.

Après nous être rafraîchis à Monggis, nous prenons la route pour rejoindre le village de Kiau Nuluh. Il y a environ 3 heures de trajet.
Kiau Nuluh est situé à environ 5 kilomètres de l’entrée du parc National de Kinabalu. Installation en Homestay, puis nous profitons du reste de la journée libre au pied du Mont Kinabalu.

en véhicule privé environ 3 h - 1 200 m Repas : petit-déjeuner en bivouac – déjeuner d'un pique-nique – dîner chez l'habitant Hébergement : nuit en homestay dans le village de Kiau Nuluh en chambre, avec salle de douche / salle d’eau et toilettes à partager

​JOUR 15 : IMMERSION CHEZ LA COMMUNAUTÉ DUSUN AU PIED DU MONT KINABALU

Jour 15

Nous passons la journée complète autour du village de Kiau Nuluh, parmi la communauté dusun, en découvrant leur vie quotidienne et leurs coutumes.
C'est aussi l'occasion de nous reposer avant l’ascension de notre troisième et dernier sommet, qui est aussi le plus élevé, le Mont Kinabalu.

Repas : petit-déjeuner chez l'habitant – déjeuner chez l'habitant – dîner chez l'habitant Hébergement : nuit en homestay dans le village de Kiau Nuluh en chambre, avec salle de douche / salle d’eau et toilettes à partager

​JOUR 16 :TREK SUR LE MONT KINABALU, DE KINABALU PARK À LABAN RATA

Jour 16

Après notre petit-déjeuner en homestay, nous prenons congé de nos hôtes dusun, pour rejoindre l’entrée de l’office du parc national où nous nous enregistrons. Ne pas oublier son passeport. 
Après l'inscription, nous récupérons notre panier-repas individuel et rencontrons notre guide de montagne

Le Mont Kinabalu, ainsi que d'autres zones de hautes terres de la chaîne Crocker, est bien connu dans le monde entier pour sa formidable biodiversité d'espèces botaniques et biologiques, avec des plantes d'origine himalayenne, australasienne et indo-malaise. Une étude botanique récente de la montagne a estimé le nombre stupéfiant d'espèces végétales à 5000 ou 6000, à l'exclusion des mousses et des hépatiques, mais y compris les fougères. Soit plus que toute l'Europe et l'Amérique du Nord réunies, à l'exclusion des régions tropicales du Mexique. C'est donc l'un des sites biologiques les plus importants au monde.

Se dressant majestueusement à 4095 mètres d'altitude, le mont Kinabalu est la plus haute montagne entre l'Himalaya et la Nouvelle-Guinée. Le mont Kinabalu tire son nom du mot «Aki Nabalu», qui signifie «le lieu vénéré des morts» en kadazan, la langue des Dusun. C'est l'un des sommets les plus sûrs et les plus faciles à conquérir au monde, à condition que vous soyez en bonne santé et en bonne forme physique.

Transfert vers Timpohon Gate avec notre guide de montagne, où nous commençons notre trekking de 6 km vers Laban Rata, un des deux camps de base de l'ascension du Mont Kinabalu, situé à 3270 mètres d'altitude. Il nous faut entre 4 et 6 heures de marche.
Installation dans le dortoir de la Resthouse. Le dîner est servi entre 16 H 30 et 19 H 00.

PS: N’oubliez pas d’apporter des barres de céréales, fruits secs et autres vivres de course avant d’attaquer l’ascension. 

en véhicule privé environ 30 minutes environ 5 h + 1 600 m environ 3 272 m Repas : petit-déjeuner chez l'habitant – déjeuner d'un pique-nique – dîner en lodge Hébergement : nuit à Laban Rata en dortoir partagé unisexe, avec toilettes et salle d’eau à partager

JOUR 17 : ASCENSION DU MONT KINABALU, RETOUR AU KINABALU PARK ET TRANSFERT VERS KOTA KINABALU

Jour 17

Lever vers 01 H 30 du matin, petite collation dans le restaurant du lodge, puis départ entre 02 H 00 et 02 H 30 du matin pour faire l'ascension vers le sommet du Mont Kinabalu avec notre guide de montagne, à 4095 mètres d'altitude.
Nous passons par le check-point de Sayat, où l'heure limite de passage est 05 H 30 du matin. Les grimpeurs qui arrivent au check-point après 05 H 30 ne sont pas autorisés à gravir le sommet.
Nous découvrons et apprécions le magnifique lever de soleil sur le majestueux Mont Kinabalu avant de redescendre à Laban Rata où nous prenons un petit-déjeuner bien mérité. 

Puis longue descente pour revenir vers la porte de Timpohon, où une navette nous emmène jusqu'á l'éntrée du parc (environ 15 minutes de route).
Nous prenons un déjeuner tardif au restaurant Ligawu, servi entre midi et 16 H 30. Le déjeuner est converti en panier-repas pour les personnes qui arrivent en retard à l'entrée du parc.

Après récupération du certificat de réussite de l'ascension, transfert par la route pour revenir vers la ville de Kota Kinabalu, en 2 à 3 heures de trajet, et installation à l'hôtel. Puis temps libre.

en véhicule privé environ 3 h environ 11 h + 800 m / - 2 500 m Repas : petit-déjeuner en lodge – déjeuner au restaurant – dîner au restaurant Hébergement : nuit à l'hôtel Jesselton ou similaire

JOUR 18 : VOLS VERS KUALA LUMPUR PUIS VERS PARIS

Jour 18

Après le petit-déjeuner à l'hôtel, transfert vers l'aéroport de Kota Kinabalu pour prendre un vol vers Kuala Lumpur.
Puis vols de retour vers Paris en soirée ou dans la nuit.

en véhicule privé environ 20 minutes environ 2 h 40 Repas : petit-déjeuner à l'hôtel – déjeuner libre (non inclus) – dîner libre (non inclus) Hébergement : nuit dans l’avion

​JOUR 19 : ARRIVÉE À PARIS

Jour 19

Repas : petit-déjeuner dans l'avion

FIN DE PROGRAMME

Pour des raisons imprévisibles à ce stade d’aléas climatiques, de forme ou de méforme des participants ou autres (état des routes, trafic, cas de force majeure...), votre guide ou accompagnateur peut être amené à adapter le programme, si nécessaire, pour le bon déroulement de votre voyage. Il reste seul juge et le garant de votre sécurité. Les temps de marche sont donnés à titre indicatif et peuvent varier d’un participant à un autre.


ANNULATION RÉSURGENCE COVID-19

Merci de noter que toute réservation de voyage est de nouveau régie par nos conditions générales et particulières de vente.

Ainsi, pour toute annulation de dernière minute liée à une résurgence de l'épidémie de Covid-19 en France ou dans la région d'accueil rendant impossible la réalisation de votre voyage, vous pouvez être intégralement remboursé des sommes qui nous auront été versées sur simple demande de votre part.

Par ailleurs, nous proposons des assurances vous permettant d'être couvert au cas où vous seriez testé positif au Covid-19 (test PCR) au moment de votre embarquement ou quelques jours avant. Consultez-nous.

Merci de noter que les frais obligatoires liés à des tests Covid-19 (PCR, antagéniques ou autres) réalisés avant votre départ ou dans le pays de destination à votre retour demeurent à votre charge.

Fiche Technique

Accompagnement

Accompagnement par un guide-accompagnateur francophone, ou à défaut anglophone (moins cher), s'appuyant sur une équipe de guides et porteurs locaux.

Pour des raisons imprévisibles à ce stade, notamment de météo mais aussi de forme ou de méforme des participants, votre guide peut être amené à adapter voire à interrompre votre programme, à tout moment s'il l’estime nécessaire, que ce soit pour l’ensemble du groupe ou pour quelques participants, et pour le bon déroulement de votre voyage. Il reste seul juge et le garant de votre sécurité.

Niveau de difficulté

Niveau physique : difficile

Ce programme s'adresse à des participants en bonne forme physique, ayant une pratique sportive significative, d'endurance notamment, détenant un excellent mental permettant de faire face à des difficultés par nature imprévues.

Compagnies aériennes internationales

Pour le transport international, vols réguliers en classe économique en priorité sur les compagnies Qatar Airways, Malaysian Airlines ou Emirates. Vols domestiques sur la Malaysia Airlines.

Hébergement

Hébergement en hôtel ou lodge et chez l'habitant, mais aussi en bivouacs, camps aménagés, abris ouverts, sous tentes, ou dans des hamacs au cours des ascensions. Par le Mont Kinabalu c'est en lodge à Laban Rata.

Repas

Repas à base de nourriture locale.

Eau : prévoyez des pastilles (type Micropur ou autre) pour désinfecter l’eau que vous mettez dans votre gourde, selon la source et sur les conseils de votre hôte. 

Transferts / Transport

Transferts et transports en véhicules privés, dont le type dépend de la taille du groupe

Taille du groupe

Le groupe est composé de 4 à 8 participants au maximum. Le nombre de participants est volontairement limité pour permettre une meilleure immersion, pour ne pas embarrasser nos hôtes, pour développer des espaces de liberté et permettre une grande souplesse de fonctionnement. Toutefois, le nombre maximum peut être dépassé dans le cas où la dernière personne qui s’inscrit souhaite voyager avec une autre ou plusieurs autres personnes voyageant avec lui. Les prestations ne seront pas modifiées et les conditions du voyage seront identiques de ce fait.

Équipement

L'équipement personnel n'est pas fourni. Une liste complète vous est cependant proposée pour vous permettre de vérifier que vous prenez ce qui est nécessaire.

Tout le matériel logistique est fourni.

Nos engagements pour un développement durable

Nos engagements font de Secret Planet un acteur par nature responsable, mais nous devons, comme chacun, faire plus et mieux. Vous trouverez plus loin, dans ce document, une présentation synthétique de notre charte du développement durable et de nos actions, au travers de six thématiques sur lesquelles nous agissons le plus concrètement possible, le plus souvent avec vous : l’équité sociale et le respect culturel, la préservation de l’eau et la gestion des déchets, la protection de la biodiversité, votre sensibilisation à ces sujets et celle d’un plus large public et enfin, l’optimisation et la valorisation des émissions de CO2Pour en savoir plus sur notre charte et nos engagements en matière de développement durable.

Concernant les émissions de CO2, dont la majeure partie est due à l’aérien, nous avons calculé et communiqué dès 2018, sur l’empreinte carbone de chacun de nos programmes, exprimée en tonnes de CO2.

Ces calculs nous ont fait prendre conscience de l'importance des émissions carbone totales générées par notre activité. Aussi, nous nous sommes engagés en 2022 dans une réduction carbone que nous pensons inédite dans l'industrie du tourisme, visant à faire baisser de 5 % par an les émissions totales de notre activité en prenant 2019 comme année de référence (3 430 tonnes de CO2). Cet engagement s'inscrit dans la trajectoire des accords climat de Paris de 2015, la référence actuelle. Ainsi, en 2030, nous ne pourrons dépasser 2 160 tonnes de C02 et d’ici là, chaque année, dès que l’empreinte carbone budget sera atteinte, nous cesserons de prendre toute réservation sur l'année en cours. Ainsi, notre budget « carbone » maximum pour 2022 est de 3 260 tonnes et pour 2023, ce budget sera réduit à 3 100 tonnes. Et ainsi de suite jusqu'en 2030. Pour en savoir plus sur l'ensemble de nos calculs et de nos engagements en matière de réduction de nos émissions carbone.

Par ailleurs, depuis 2019, nous vous encourageons lors de votre inscription à votre voyage à contribuer par un don auprès d’une association indépendante, parmi celles que nous avons sélectionnées. Nous avons adossé le montant de ce don à l'empreinte carbone du programme. Ainsi, le voyage que vous envisagez dans cette fiche technique génère 4,69 tonnes de CO2, ce qui correspond à un don à 100 % de 141 € pour une valeur estimée aujourd’hui de 30 € la tonne de CO2. Ce don demeure bien sûr facultatif et vous pouvez décider de donner entre 0 et 100 % de ce montant, sachant que si vous êtes imposable en France, vous pourrez bénéficier de près de 93 € de réduction d’impôts (66 %) l’année prochaine car ces associations sont reconnues d’utilité publique. De 2019 à 2021 incluant deux années Covid, nous avons ainsi pu collecter près de 7 000 € pour ces associations grâce à vous.

N’hésitez pas à nous interroger sur nos engagements durables et à partager avec nous vos expériences, de vive voix ou en nous contactant par mail à contact@secret-planet.com.

Mot de l'expert

Jérôme Kotry, chef des secteurs Asie et Océanie

Ce programme ne s'adresse pas à tous les randonneurs car certaines ascensions sont très engagées. Paradoxalement, le Mont Kinabalu (4095 m) est le plus accessible de ces sommets malgré le fait qu'il est le plus élevé. Mais on démarre aussi de plus haut. Le Mont Tambuyukon (2580 m) est situé non loin du Mont Kinabalu, mais dans un recoin isolé du parc national de Kinabalu. Son ascension démarre à seulement 200 mètres d'altitude et du coup le dénivelé est aussi important que pour le Mont Kinabalu, avec des sentiers plus engagés et plus glissants, plus sauvages. Ce sommet est très peu connu des voyageurs, mais l'est surtout par les scientifiques qui font des recherches sur la biodiversité notamment. Le Mont Mulu (2376 m) est finalement le plus difficile des trois, avec autant de dénivelé mais dans un environnement de jungle rocheuse, où la progression est lente et difficile. Il vaut mieux prévoir des gants pour ne pas se couper les mains avec les rochers. En dehors de ces trois ascensions, nous faisons aussi la randonnée sur le "sentier des chasseurs de têtes", découvrons les majestueuses grottes du parc de Mulu, et faisons une immersion au sein de la communauté ethnique dusun, dans les collines situées au pied du Mont Kinabalu.

Extensions

Faune de Kinabatangan et Danum

JOUR 1 : ROUTE DE KOTA KINABALU VERS LA RIVIÈRE KINABATANGAN

Longue route vers le village de Batu Patih, habité par le peuple sungai. Il y a 6 à 7 heures de route. Ce village est situé au bord de la rivière Kinabatangan. Rencontre avec la famille qui nous héberge, balade dans le village, puis dîner et soirée en compagnie de nos hôtes sungai.

Mode de transfert/transport : en véhicule privé 

Durée du transfert/transport : environ 7 h 

Repas : petit-déjeuner en lodge – déjeuner au restaurant – dîner chez l'habitant 

Hébergement : nuit chez l’habitant en pièce commune, avec salle d’eau et toilettes à partager avec la famille d’accueil 

JOUR 2 : ECO CAMP ET DÉCOUVERTE DE LA JUNGLE DE LA RIVIÈRE KINABATANGAN

Après le petit-déjeuner avec nos hôtes, nous participons avec eux à divers travaux agricoles, par exemple la récolte des grappes du palmier à huile ou l'élagage des palmes, ou bien la cueillette aussi des fruits des arbres aux alentours selon la saison. Après un court transfert, nous quittons en milieu de matinée la région de Batu Putih pour partir sur une croisière fluviale d'environ 20 minutes pour rejoindre l'Eco Camp. Si la chance nous sourit, nous pouvons observer en chemin des crocodiles allongés sur les rives au soleil, différents primates tels que des macaques à longue queue ou à queue de cochon et des nasiques, ainsi que des oiseaux tropicaux.

L'Eco Camp est situé dans un endroit éloigné du tourisme régulier qui opère dans le bas de la rivière Kinabatangan, loin des points chauds touristiques, nous promettant une belle aventure authentique. À l'Eco Camp, les installations sont basiques, permettant une immersion totale dans la jungle. Les ampoules LED basse tension fournissent de la lumière pendant la nuit et les douches et toilettes de style occidental sont partagées, tandis que les repas sont préparés par nos guides dans la cuisine simple. Nous nous installons dans une hutte avec un matelas au sol et une moustiquaire.

Au cours des prochaines journées, nous allons parcourir les forêts primaires qui abritent une faune variée, effectuer des randonnées nocturnes afin d'observer la faune, explorer des grottes calcaires peu connues, escalader un promontoire calcaire émergeant de la forêt, nous laisser surprendre par les sites funéraires séculaires des Sungai contenant des cercueils de bois sculptés, etc.

L'Eco Camp s'inscrit dans le cadre de l'initiative MESCOT visant à renforcer les capacités locales et à planifier des activités écotouristiques communautaires durables sur le plan écologique dans les villages de Batu Putih, Menggaris et Perpaduan. L‟un des principaux objectifs du MESCOT est de créer une autre source de revenus qui profitera à la conservation des ressources forestières naturelles et de la biodiversité restantes dans la région. Lancée en 1997, fondée sur l'idée centrale de la participation de la communauté locale, l'initiative MESCOT a fait son chemin pour devenir l'un des projets touristiques communautaires les plus réussis en Malaisie. Tous les programmes sont entièrement gérés par les communautés des trois villages à travers une coopérative de village.

Après le déjeuner, nous effectuons une balade à travers la jungle primaire. Retour à l'Eco Camp pour un petit moment de détente, avant de repartir pour environ 2 heures de croisière animalière sur la rivière Kinabatangan au moment du coucher du soleil, pour avoir plus de chance d'observer des animaux sauvages et oiseaux tropicaux. Il ne faut pas oublier sa frontale, car le retour se fera sûrement de nuit. Retour au camp pour le dîner. Après le dîner, nous effectuons une promenade nocturne dans la zone du camp pour avoir la chance de repérer la faune nocturne, tels les petits tarsiers aux gros yeux, les petits primates nycticèbes, les oiseaux endormis, et bien sûr, de multiples insectes et batraciens, ou encore par chance, quelques reptiles.

Mode de transfert/transport : en pirogue à moteur 

Durée du transfert/transport : environ 2 h 30 

Nombre d’heures de marche : environ 2 h

Dénivelés : + 50 m / - 50 m

Repas : petit-déjeuner chez l'habitant – déjeuner en camp aménagé – dîner en camp aménagé 

Hébergement : nuit dans une hutte de l’Eco Camp avec un simple matelas et salle de douche privative extérieure 

JOUR 3 : DÉCOUVERTE DE LA JUNGLE DE KINABATANGAN AUTOUR DE L'ECO CAMP ET DU CAMP DE SUPU

Tôt le matin, nous effectuons une sortie de bird watching d'environ 1 h 30 aux alentours du camp. Retour au camp pour le petit-déjeuner, puis nous embarquons pour un transfert en bateau d'environ une heure vers le camp forestier de Supu. À notre arrivée, nous effectuons une balade à travers la jungle primaire et allons explorer des grottes abritant des sites funéraires du peuple sungai, qui sont aussi habitées par des milliers de chauves-souris. Retour au camp de Supu pour le déjeuner.

Après le déjeuner, nous partons en randonnée à travers la forêt primaire pour atteindre le sommet du promontoire calcaire de Supu, point le plus élevé de cette partie de la rivière Kinabatangan, où nous avons l'opportunité de découvrir un site funéraire des Sungai, vieux de plus de mille ans, avec des sépultures en bois taillés. Retour au camp de Supu en fin d'après-midi, et retour à l'Eco Camp en bateau d'où nous avons l'opportunité d'observer la vie animale pendant cette croisière au coucher du soleil. Soirée libre à l'Eco Camp. Mais si vous le désirez, il est possible de vous joindre à une nouvelle balade de nuit pour avoir une chance supplémentaire d'observer ses habitants dans leur environnement.

Mode de transfert/transport : en pirogue à moteur 

Durée du transfert/transport : environ 2 h 

Nombre d’heures de marche : environ 6 h

Dénivelés : + 300 m / - 300 m

Repas : petit-déjeuner en camp aménagé – déjeuner d'un pique-nique – dîner en camp aménagé 

Hébergement : nuit dans une hutte de l’Eco Camp avec un simple matelas et salle de douche privative extérieure 

JOUR 4 : JUNGLE ET FAUNE DE KINABATANGAN À PARTIR DE L'ECO CAMP

Réveil encore une fois très matinal pour effectuer une nouvelle croisière animalière au lever du soleil, pour avoir une chance supplémentaire d'observer des animaux sauvages dans leur habitat. Retour au camp pour le petit-déjeuner, puis nous effectuons une balade de 2 à 3 kilomètres autour du lac Oxbow à travers plusieurs types de forêts, où nous essayons d'observer, si la chance nous le permet, des animaux sauvages et des oiseaux tropicaux. 
Retour à l'Eco Camp, où nous apprécions le déjeuner et profitons d'un peu de temps libre.

Puis départ vers 16 heures, pour visiter le site d‟un projet de restauration de la forêt, où nous découvrons les efforts de la communauté locale. Nous continuons ensuite notre recherche d'animaux sauvages en remontant tout doucement la rivière Kinabatangan jusqu'à la jetée de l'Eco Camp, au moment du coucher du soleil. Dîner à l'Eco Camp, suivi d'une nouvelle marche de nuit.

Mode de transfert/transport : en pirogue à moteur 

Durée du transfert/transport : environ 3 h 

Nombre d’heures de marche : environ 3 h

Repas : petit-déjeuner en camp aménagé – déjeuner en camp aménagé – dîner en camp aménagé 

Hébergement : nuit dans une hutte de l’Eco Camp avec un simple matelas et salle de douche privative extérieure 

JOUR 5 : DU KINABATANGAN ECO CAMP À LA VALLÉE DE DANUM

Tôt le matin, nous partons pour une dernière croisière animalière d'environ 1 h 30 sur la rivière Kinabatangan au lever du soleil. Retour au camp pour le petit-déjeuner, puis nous revenons en bateau vers la jetée du village de Batu Putih (environ 20 minutes de transfert). Départ par la route vers la ville de Lahad Datu, où, après un déjeuner dans une échoppe locale, nous changeons de véhicule pour rejoindre en 2 heures de trajet notre prochaine destination, le centre scientifique de conservation de la vallée de Danum.

La vallée de Danum est une zone de conservation de 472 kilomètres carrés, avec de la forêt diptérocarpine vierge, principalement primaire, qui abrite quelques 300 espèces d'oiseaux, mammifères, insectes etc. Le déboisement intensif de la partie malaisienne de Bornéo a laissé seulement une poignée de zones de forêt intactes, et la zone de conservation de la vallée de Danum est l'une d'elles. La région jouit d‟une incroyable diversité de vie animale, dont le rhinocéros de Sumatra très en danger, l'éléphant pygmée de Bornéo, l'ours soleil, la panthère nébuleuse, et les orangs-outans. Huit espèces de calaos peuvent être trouvées ici, ainsi que la grenouille volante de Wallace et le gibbon de Bornéo.

Le centre de conservation de la vallée de Danum a été créé en 1986 en tant qu'installation permettant de mener des recherches et d'aider les scientifiques dans leurs études sur la forêt tropicale. Aujourd'hui, il s'agit de l'un des principaux centres de terrain en Asie du Sud-Est, entièrement équipé de laboratoires, d'une salle de conférence, de logements pour les chercheurs, de dortoirs, de terrains de camping et d'une cafétéria. En tant que centre de recherche avant tout, il n'était pas conçu à l'origine pour les touristes, mais au fil des années, le privilège de s'y installer a été étendu aux naturalistes passionnés et aux voyageurs indépendants.

À notre arrivée, nous nous inscrivons au centre d'accueil et procédons à notre check-in. S'en suit un briefing donné par le personnel du centre, rencontre avec le guide avec qui nous discutons pour planifier nos journées. Après un peu de détente, nous nous baladons dans l'après-midi dans la zone d'introduction à la forêt tropicale de Bornéo. La zone entourant le centre regorge d'animaux sauvages et il n'est pas rare de repérer des orangs-outans résidents, calaos, etc. Retour au centre avant le coucher du soleil et dîner vers 19 heures.
Après le dîner, rendez-vous pour une marche de nuit avec notre guide.

Mode de transfert/transport : en véhicule privé (5h), en pirogue à moteur (2h) 

Durée du transfert/transport : environ 7 h 

Nombre d’heures de marche : environ 2 h

Repas : petit-déjeuner à l'Eco Camp - déjeuner et dîner au centre de conservation de la vallée de Danum 

Hébergement : nuit au centre de conservation (DVFC) de la vallée de Danum en chambre Resthouse Twin avec ventilateur, salle de douche et toilettes privatives 

JOUR 6 : BALADES ANIMALIÈRES DANS LA VALLÉE DE DANUM

Nous passons deux journées complètes avec notre guide local à explorer la forêt de la vallée de Danum et sa faune. Nous commençons tôt le matin afin de tenter d'observer des gibbons et dans l'espoir de voir une mère orang-outan avec son bébé. Nous effectuons ensuite d'autres randonnées dans la forêt, au fil de la journée, dont la longueur dépendra aussi des capacités physiques du groupe, à la rencontre de la faune et des oiseaux. Il est aussi possible de passer un peu de temps au centre et aux alentours. Après le dîner, nous partons avec notre guide pour une nouvelle promenade nocturne.

Nombre d’heures quotidiennes de marche : environ 5 h

Repas : petit-déjeuner, déjeuner et dîner au centre de conservation de la vallée de Danum 

Hébergement : nuit au centre de conservation (DVFC) de la vallée de Danum en chambre Resthouse Twin avec ventilateur, salle de douche et toilettes privatives 

JOUR 7 : TRANSFERT VERS LAHAD DATU ET VOL vers kota kinabalu

Après le petit-déjeuner au centre, transfert vers l'aéroport de Lahad Datu, pour prendre un vol vers Kota Kinabalu.

Mode de transfert/transport : en véhicule privé 

Durée du transfert/transport : environ 2 h 

Durée du vol : environ 1 h

Repas : petit-déjeuner au centre de conservation de la vallée de Danum

Durée de cette extension

7 jours supplémentaires.

Prix de cette extension

À partir de 2 690 € selon votre date de départ sur une base de 2 à 8 participants.

Dates et Prix

Veuillez trouver ci-dessous toutes les dates et les prix correspondant à ce voyage. Les prix sont indiqués « à partir de » et peuvent être ajustés selon le nombre de participants et également les vols en fonction de votre date de réservation (Cf. détails dans la fiche technique). Merci de noter que les dates et prix pour les années au-delà de 2023, quand ils sont donnés, le sont à titre indicatif et sont susceptibles de modifications et de réajustements pour prendre en compte la réalité économique du moment.

Aucune date ne me convient !

J'initie une nouvelle date

Le prix comprend

Vols internationaux tel qu’indiqués dans le programme. Les transferts tel qu’indiqués dans le programme. Hébergement tel qu’indiqués dans le programme. Repas tel qu’indiqués dans le programme. Accompagnement tel qu’indiqués dans le programme. Équipement tel qu’indiqués dans le programme. Carnet de voyage tel qu’indiqués dans le programme. Entrées parcs et sites tel qu’indiqués dans le programme.

Le prix ne comprend pas

Les frais de visa. Tous les accompagnements, hébergements ou repas mentionnés « libre » dans le programme. Les boissons et les « extra » personnels. Autres suppléments liés à certaines dates de départ spécifiques, à un nombre de participants inférieur, à votre souhait de « fermer » le groupe de participants, etc. Les assurances complémentaires facultatives, qu'il s'agisse notamment des frais de recherche et de secours, des frais médicaux et du rapatriement, de l'interruption ou de l'annulation de voyage.

Personnalisation

Nous mettons à votre service notre expertise, notre connaissance du terrain, notre créativité, notre expérience, la qualité de nos guides et la fiabilité de nos partenaires pour construire votre voyage à votre mesure. De même, nous ajustons un voyage à vos souhaits dès que vous formez un groupe « fermé », quel que soit son nombre de participants.

Ainsi, sauf votre autorisation, aucun participant extérieur ne se joint à vous et nous pouvons personnaliser votre voyage en l’adaptant à votre rythme, avec les extensions de parcours que vous désirez, un niveau de confort supérieur, certaines activités, d’autres rencontres, etc.

Tout voyage de ce type fait l’objet d’un devis spécifique. Pour nous interroger dès maintenant, nous vous engageons à remplir le petit questionnaire ci-dessous. Un de nos chefs de secteurs reviendra vers vous pour affiner votre demande et vous faire une proposition.

Consentement RGPD
Les données saisies dans ce formulaire sont conservées par nos soins afin de pouvoir répondre au mieux à votre demande. Tamera accorde de l’importance à la gestion de vos données, en savoir plus sur notre démarche Données Personnelles.

* Les champs marqués d'un astérisque sont obligatoires