Découverte de la Birmanie centrale avec des fêtes

Points forts

  • Immersion dans deux fêtes des esprits, les Nat-Pwe
  • Boucle à travers les régions de Bagan, Mandalay et du lac Inlé, au centre de la Birmanie
  • Traversée de régions protégées des principales influences de la mousson
  • Mix entre découvertes culturelles et insolites
  • Une date de départ unique par an, selon calendrier lunaire

Nous combinons en un seul et même voyage une boucle à travers la Birmanie centrale et la région du lac Inlé avec la participation à deux fêtes des esprits, les Nat-Pwe, à Taungbyone et Yadanagu, lieux situés tous les deux proches de Mandalay. Ce sont des fêtes dédiées aux Nat, personnages morts de manière subite, dans des conditions souvent atroces et injustes, dont les esprits viennent hanter le quotidien des Birmans. Des cérémonies sont effectuées chaque année en leur honneur pour les apaiser et se les concilier. Nous débutons le voyage par la fête des esprits de Taungbyone, puis après le lac Inlé et la région de Bagan, retour dans la région de Mandalay où nous participons à celle de Yadanagu, à proximité d’Amarapura et du pont U-Bein.

16 jours
Estimation empreinte carbone par voyageur :
3,97 tonnes de CO2
Activité :Découverte aventure
Niveau physique :Facile
Confort :Supérieur
Taille du groupe :de 4 à 8 personnes
Voyage personnalisable :Oui
Code produit : TAM00233
à partir de4 090
Vol international inclus
Immersion dans la fête des esprits à Amarapura dans la région de Mandalay
Trek vers le sanctuaire des esprits de Taungbyone dans la région de Mandalay
Découverte du culte des esprits en Birmanie Centrale
Randonnée parmi la foule dans un sanctuaire des esprits de Taungbyone
Immersion dans une cérémonie de nat-pwe avec un médium en Birmanie Centrale
Rencontre avec un médium officiant une cérémonie des esprits à Taungbyone
Randonnée vers le panthéon des trente-six nat en Birmanie Centrale
Trekking vers le sanctuaire du mont Popa en Birmanie centrale
Découverte des temples et pagodes de Bagan en Birmanie CentraleMyanmar (Burma), Mandalay Division, Bagan, Old Bagan, the archaeological site to hundreds of pagodas and stupas built between the 10th and 13th centuries (aerial view)
Immersion dans la vie autour des temples de Bagan en Birmanie Centrale
Trekking parmi les palmiers à sucre des plaines de Birmanie Centrale
Marche vers une file de moine bouddhiste dans la région de Mandalay
Rencontre d'une fumeuse de cheroot en Birmanie Centrale
Trek vers un monastère bouddhiste près du lac Inlé dans la région de Nyaungshwe
Navigation vers un village flottant sur le lac Inlé dans l'État Shan
Découverte du travail dans les jardins flottants sur le lac Inlé
Trekking vers le boudha Mahamuni recouvert d'or à Mandalay
Rencontre d'une nonne bouddhiste et son ombrelle dans la région de Mandalay
Navigation vers la pagode Hsin Pyu Me à Mingun

Descriptif

Voyage qui combine en un seul et même parcours, la participation à deux Nat-Pwe (fêtes des esprits) : ceux de Taungbyone et de Yadanagu. Ce sont des fêtes dédiées aux Nat, personnages morts de manière subite, dans des conditions souvent atroces et injustes, dont les esprits viennent hanter le quotidien des Birmans.

En dehors des ces fêtes, nous découvrons également tout ce kaléidoscope d'images et de parfums, qui accompagne un voyage en Birmanie : randonnée en compagnie des montagnards Pa-O et Palaung qui descendent de leurs villages vers les grands marchés de l'Etat Shan, la féerie du lac Inlé et de ses villages lacustres, les pèlerins se rendant aux grottes bouddhiques de Powindaung et Pindaya, la magie des milliers de temples et pagodes de la plaine de Bagan, les marchés colorés et odorants, les joues des femmes et des enfants couvertes de thanaka .....,et bien sûr le sourire et l'accueil des Birmans.

Les Nat-Pwe sont donc des cérémonies dédiés aux Nat afin de les apaiser et de calmer leurs rancoeurs par des offrandes, animées par des Nat-Kadaw, c’est à dire « épouses de Nat ». Ce sont des médiums qui se font posséder par un ou plusieurs de ces Nat, au cours d’un rituel pouvant les mener à la transe, accompagné par une musique très rythmée et très changeante. La musique est un élément indispensable à ces Nat-Pwe. Certains, comme ceux auxquels nous assistons, ont lieu chaque année, à des dates qui évoluent en fonction du calendrier lunaire, mais d’autres peuvent êtres commandées par des personnes qui veulent remercier certains de ces Nat pour leur avoir insuffler de la chance ou le succès. Il existe un Panthéon officiel de 37 de ces Nat, dont le culte existait avant l’introduction du bouddhisme en Birmanie, qui chose étonnante s’en est accommodé au lieu de le combattre, tellement il est ancré dans la conscience du peuple birman.

Dans le cadre de ce parcours, nous assistons d’abord aux fêtes dédiées aux Nat dénommés Shwe Pyin Gyi et Shwe Pyin Nge, appelés aussi les « Frères Musulmans », qui sont parmi les plus populaires de tous les Nat de Birmanie. Il sont au cœur de toute la mythologie des Nat et des « Chroniques du Palais de Cristal », et le Nat-Pwe de Taungbyone est ainsi le plus populaire et le plus visité de toute la Birmanie. On les appelle « Frères Musulmans » car ils étaient les fils d’un guerrier musulman d’origine indienne, dénommé Byatta, qui s’est illustré au service du roi birman Anawratha, fondateur du premier empire birman à Pagan. Byatta avait ensuite été nommé officier bouquetier auprès du roi et il se devait donc de lui apporter tous les jours des fleurs fraîches du mont Popa. C’est comme cela qu’il rencontra Mekuwun, une ogresse qui habitait les pentes boisées du mont Popa, et c’est de leur union que naquirent les deux frères.

Mais Byatta, passait de plus en plus de temps avec Mekuwun et ses fils, en oublia son devoir, et le roi Anawratha le fit alors exécuter, mais par contre il prit les deux enfants, nés de l’union de Byatta et de Mekuwun, sous sa protection, et les emmena avec lui lors de ses plus illustres campagnes militaires, où ils se révélèrent être de vaillants guerriers.

De retour d’une campagne au Yunnan, l’armée d’Anawratha s’arrêta non loin de Taungbyone, et le roi décida d’y faire ériger une pagode, et demanda à tous ces soldats de déposer une brique. Les deux fils de Byatta, encore jeunes, préférèrent s’amuser dans la campagne et courir les demoiselles, refusant ainsi de participer aux travaux. Le roi Anawratha, furieux, les fit exécuter. Mais leurs deux esprits rôdèrent sans cesse autour de Taungbyone, et devinrent si puissants, que le roi fut contraint de les proclamer Nat et de leur construire un sanctuaire à Taungbyone, où tous les ans se déroulent de grandes cérémonies en leur honneur.

Nous assistons plus tard, à Yadanagu, à côté d’Amarapura, toujours dans la région de Mandalay, au Nat-Pwe dédié à Popa Medaw. Ce Nat est en fait l’ogresse Mekuwun, la mère des deux frères, qui leur a donné naissance en s’unissant à Byatta. Quand Byatta fut exécuté pour avoir manquer à ses devoirs, et que ses deux fils furent enrôlés de force au service du roi, Mekuwun mourut de chagrin, devenant ainsi un Nat que l’on appelle Popa Medaw, c’est à dire la Dame du Mont Popa, car c’est là qu’elle résidait. Ce Nat est également très célèbre et très populaire.

Découvrez en images notre web-conférence consacrée à la Birmanie ainsi que la web-conférence consacrée à nos nouveaux voyages en Birmanie, toutes deux animées par Jérôme Kotry.



Jour par jour

JOUR 1 : DÉPART DE PARIS À DESTINATION DE MANDALAY, PARFOIS VIA YANGON

Jour 1

JOUR 2 : ARRIVÉE À MANDALAY

Jour 2

Accueil à l’aéroport de Mandalay, le plus souvent en début d’après-midi, et transfert vers l'hôtel

Fondée en 1857 par le roi Mindon, Mandalay fut la dernière capitale des rois Birmans, avant d'être colonisée par les Anglais. Elle est la deuxième ville du pays, mais possède un artisanat de qualité et une intense activité religieuse, développés à l'époque du roi Mindon.

en véhicule privé Repas : dîner au restaurant Hébergement : nuit à l'hôtel

JOURS 3 À 5 : NAT-PWE DE TAUNGBYONE ET VISITES DANS LA RÉGION DE MANDALAY

Jour 3

Chacun de ces trois jours, nous rejoignons par la route la région de Taungbyone, au Nord de Mandalay, où se situe le sanctuaire des Nat appelés Shwe Pyin Gyi (l’aîné) et Shwe Pyin Nge, que l’on appelle aussi « Frères Musulmans ». Ces deux Nat sont au cœur de la mythologie birmane, et parmi les plus importants. D’ailleurs, le Nat-Pwe de Taungbyone est le plus populaire et le plus visité de toute la Birmanie, d’autant plus qu’il a lieu à seulement une trentaine de kilomètres de Mandalay.
Nous choisissons d’y aller pour assister aux moments les plus importants et intéressants des festivités qui sont dédiées à ces « Frères Musulmans », cérémonies orchestrées par des médiums, les Nat-Kadaw, littéralement « épouses de Nat », qui suivant le rythme parfois saccadé et endiablé de la musique, se trouvent petit à petit possédés par Ko Gyi Kyaw. L’orchestre, le Douriyawaing, est composé d’une batterie circulaire de 9 à 21 tambours, d’une batterie de gongs parfois également circulaire), de longues claquettes en bambou (qui impriment le rythme), une flûte au son aigrelet, et divers type de cymbales. Le public se laisse gagner par les débordements joyeux, car lors d’un Nat-Pwe toutes les audaces sont possibles, ce qui en fait un merveilleux exutoire pour s’échapper du quotidien plutôt rigide de la population birmane. Un véritable « village » de pèlerins est construit pour l’occasion et il a de très nombreux stands de nourriture, mais aussi d’astrologues et cartomanciens.

Nous faisons aussi quelques visites à Mandalay durant ces 3 jours.

Nous assistons notamment au battage artisanal des feuilles d'or, destinées à être déposées par les pèlerins Bouddhistes sur les statues sacrées, dont le célèbre Bouddha Mahamuni (« le grand Sage »), objet d'une intense dévotion, que nous irons voir. Il s’agit d’un grand Bouddha en bronze, de 4 mètres de haut, originaire de l’Arakan, et transporté jusqu’ici à la fin du 18ème siècle, quand les birmans ont réussi à annexer ce royaume. Il est recouvert de plus de 15 centimètres d’épaisseur de feuilles d’or. Seuls les hommes ont le droit des déposer les précieuses feuilles d’or, devant un parterre de femmes et enfants absorbés par leur prière et leur méditation, dans une ambiance bon enfant.

En option l’un des trois jours, nous faisons une visite très matinale (vers 04 h 00) au Bouddha Mahamuni pour assister au lavage de son visage par le moine en chef de la pagode, au moyen de tissus de soie, dans une ambiance de grande ferveur, car beaucoup de pèlerins se sont levés très tôt pour assister à ce cérémonial quotidien. Retour à l’hôtel pour une douche et le petit-déjeuner.

Nous découvrons aussi le monastère Shwe Inbin, aux remarquables sculptures et tout en bois de teck, ainsi que la pagode Kuthodaw, où l'ensemble du tripitaka, textes sacrés bouddhiques, est reproduit sur 729 stèles de marbre, avant d'admirer le coucher de soleil depuis le sommet de la colline de Mandalay. En soirée, nous assistons à un spectacle de marionnettes birmanes, non loin des murs de l’ancien palais royal.

Départ également en bateau vers Mingun, en amont sur le fleuve Irrawaddy. Nous y découvrons le site de Mantara Gyi, pagode inachevée qui ne mesure que le tiers de la hauteur prévue. Elle devait être, avec plus de 150 mètres de hauteur, la plus haute pagode du monde, mais les caisses du roi mégalomane Bodawpaya étant ruinées par la guerre avec les Anglais, elle est restée inachevée et a subi les assauts de tremblements de terre. Visite également de la pagode Hsinbyume à coté. Cette excursion nous permet aussi de découvrir la vie animée qui règne sur les bords du fleuve Irrawaddy.

en véhicule privé Repas : petits-déjeuners à l'hôtel – déjeuners au restaurant – dîners au restaurant Hébergement : nuits à l'hôtel

JOUR 6 : MANDALAY — PINDAYA — LAC INLÉ

Jour 6

Transfert matinal vers l’aéroport de Mandalay pour prendre un vol à destination de Heho, l’aéroport qui dessert le sud de l’État Shan et la région du lac Inlé. Le vol ne dure que 30 à 40 minutes.

Comme aujourd’hui a lieu le grand marché de Heho (une fois tous les 5 jours), nous y faisons un petit tour avant de rejoindre par la route la région de Pindaya. Visite des grottes bouddhiques de Pindaya, lieu de retraite méditative et de pèlerinage où sont entreposées des milliers de statues accumulées par les dévots, au fil des siècles, ainsi que quelques villages aux alentours et activités artisanales.

Puis continuation par la route vers la région du lac Inlé. Nous traversons les collines du plateau Shan, au milieu des terres cultivées et villages des ethnies Taungyo, Pa-O, Danou et Shan, pour rejoindre Nyaungshwe, bourgade située à 5 kms du lac Inlé, point de départ de nos excursions sur le lac Inlé à travers les jardins flottants et les villages lacustres des Intha, les « Fils du lac », qui vivent en parfaite harmonie avec ce milieu naturel qu'ils ont colonisé au 18ème siècle. Pêcheurs pour la plupart, ils guettent les bancs de poissons qu'ils capturent à l'aide d'une nasse conique recouverte d'un filet. Leur lent déplacement dans la brume matinale semble fantomatique et irréel. Cette technique est vraiment unique.

en véhicule privé et en vol domestique Repas : petit-déjeuner à l'hôtel – déjeuner au restaurant – dîner au restaurant Hébergement : nuit à l'hôtel

JOURS 7 & 8 : DÉCOUVERTE DU LAC INLÉ

Jour 7

Nous commençons donc à faire nos visites sur le lac Inlé, étalées sur deux jours.

Nous découvrons notamment le monastère de Nga Phe Chaung entièrement construit en bois de teck, très bel exemple de l'architecture monastique shan, au milieu de la foule des pèlerins, ainsi que la pagode Phaung Daw Oo, qui abrite cinq statues de Bouddha devenues difformes du fait des innombrables feuilles d’or qui ont été déposées dessus au fil des années et des siècles, et qui sont au centre d’une grande fête et procession qui a lieu chaque année au début de l’automne sur le lac Inlé.

Nous découvrons de nombreux villages flottants des Intha, où nous visitons des ateliers artisanaux de forgerons, tisserands et fabrication de bateaux, etc…

Le deuxième jour matin, nous découvrons le grand marché de Indein, qui a lieu tous les 5 jours comme tous les grands marchés de la région du lac Inlé. Visite aussi du site bouddhique de Indein, avec tous ses stupas.

Les Intha commercent avec les ethnies montagnardes de la région qui descendent pour vendre leurs productions (thé, fruits, feuilles de thanaphet, etc…).

Nous traversons, lors de nos trajets, de nombreux jardins flottants, longues plaques de 2 mètres de large sur 100 de long, formées par un compost fait de vase, d'herbes aquatiques et de racines, sont très fertiles et produisent des légumes et fruits d'excellente qualité toute l'année, notammentdes tomates réputées dans toute la Birmanie.

En fin de journée du deuxième jour, nous quittons Nyaungshwe par la route (1 heure 30) pour rejoindre la bourgade montagnarde de Kalaw, située à 1450 mètres d'altitude

en véhicule privé et en pagode à moteur Repas : petits-déjeuners à l'hôtel – déjeuners au restaurant – dîners au restaurant Hébergement : nuits à l'hôtel

JOUR 9 : ROUTE DE KALAW VERS LE MONT POPA ET BAGAN

Jour 9

Nous quittons par la route les montagnes de l’État Shan pour rejoindre les plaines de Birmanie Centrale, que nous traversons vers l’est pour rejoindre la région du mont Popa. Nous visitons les sanctuaires du mont Popa, grand lieu du culte des nat, esprits auxquels est rendu un culte et des cérémonies, qui ont été intégrés au sein du Bouddhisme Birman. D’ailleurs, au pied du cône volcanique, on peut voir une représentation de chacun des 37 nat au grand complet, à qui les pèlerins font des offrandes.

Puis court transfert par la route (1 heure 30) vers le site archéologique de Pagan (rebaptisée Bagan), qui fut la capitale du premier empire birman, fondé au 11ème siècle par le roi Anawratha. Aujourd'hui, malgré les invasions et les pillages, malgré le fleuve Irrawaddy qui a modifié son cours, faisant ainsi disparaître une partie du site, et malgré des tremblements de terre destructeurs, Bagan reste le patrimoine culturel majeur de la Birmanie, avec plus de 2200 temples et pagodes.

en véhicule privé Repas : petit-déjeuner à l'hôtel – déjeuner au restaurant – dîner au restaurant Hébergement : nuit à l'hôtel

JOURS 10 & 11 : BAGAN

Jour 10

Nous visitons pendant deux jours le site archéologique de Pagan (rebaptisée Bagan), qui fut la capitale du premier empire birman, fondé au 11ème siècle par le roi Anawratha. Aujourd'hui, malgré les invasions et les pillages, malgré le fleuve Irrawaddy qui a modifié son cours, faisant ainsi disparaître une partie du site, et malgré des tremblements de terre destructeurs, Bagan reste le patrimoine culturel majeur de la Birmanie, avec plus de 2200 temples et pagodes.

Nous découvrons à pied, en vélo électrique et en carrioles à cheval de nombreux temples et pagodes témoins de la grandeur passée de Bagan, ainsi que les villages de Myinkaba et Minnanthu, et nous pourrons voir également le soleil se coucher et se lever sur cette plaine millénaire, témoin d'une grande civilisation prospère.

en vélo électrique et carriole à cheval Repas : petits-déjeuners à l'hôtel – déjeuners au restaurant – dîners au restaurant Hébergement : nuits à l'hôtel

JOUR 12 : BAGAN — MONYWA

Jour 12

Nous quittons de bonne heure le site de Bagan pour rejoindre la bourgade de Pakokku par la route, en empruntant le nouveau grand pont qui a été construit sur le puissant fleuve Irrawaddy dans le secteur.

Nous continuons notre route vers la ville de Monywa, d’où nous traversons la rivière Chindwin en bateau (ou par le nouveau pont) pour aller découvrir les grottes bouddhiques de Powindaung, qui abritent d’anciennes peintures murales et des milliers de statues de Bouddha. Certains de ces sanctuaires troglodytiques ont été taillés dans le grès, dans une chaîne de montagnes peu élevée, habitée depuis les tout débuts de l’implantation humaine et humanoïde, comme en témoigne des restes fossilisés récemment découverts.

en véhicule privé Repas : petit-déjeuner à l'hôtel – déjeuner au restaurant – dîner au restaurant Hébergement : nuit à l'hôtel

JOUR 13 : DE MONYWA À AMARAPURA ET DÉBUT DU NAT-PWE DE YADANAGU

Jour 13

Nous découvrons d’abord le temple de Thanboddhay, qui abriterait plus de 580 000 statues de Bouddha, et le grand Bouddha couché d’Alantaya, avant de rejoindre par la route la région de Mandalay.

Après quelques visites de pagodes à Sagaing, ancienne capitale birmane au 14ème siècle, ainsi qu’une nonnerie (monastère de femmes bouddhistes), nous découvrons les vestiges d'Amarapura, capitale du troisième empire birman à la fin du 18ème siècle. et notamment le Pont U-Bein, construit avec le bois de teck de l'ancien palais d'Ava, ancienne cité située non loin de là et qui fut aussi une capitale pendant plusieurs siècles. De l’autre côté de ce pont en teck, long de 1 200 mètres, nous découvrons la Pagode Kyauktawgyi, qui est située dans un environnement rural, ombragé et paisible, en bordure des eaux du lac Taungthaman et du village du même nom. Cette pagode abrite une grande statue de Bouddha en marbre, et sous les quatre porches d’entrée, des fresques représentent des édifices religieux et scènes de la vie quotidienne.

Nous assistons déjà au début des célébrations du Nat-Pwe (fête des esprits) de Yadanagu, qui a lieu non loin de la pagode Kyauktawgyi et du pont U-Bein.

Après le coucher de soleil, court transfert vers Mandalay.

en véhicule privé Repas : petit-déjeuner à l'hôtel – déjeuner au restaurant – dîner au restaurant Hébergement : nuit à l'hôtel

JOUR 14 : NAT-PWE DE YADANAGU ET RÉGION D’AMARAPURA

Jour 14

Retour à Amarapura pour faire des visites plus en profondeur, avec notamment le monastère de Mahagandayon et sa longue file de moines, et bien sûr à nouveau le pont U-Bein.

C’est dans les environs que nous allons assister une bonne partie de la journée aux célébrations du Nat-Pwe de Yadanagu, dédié à Popa Medaw, qui fut la mère de Shwe Pyin Gyi et Shwe Pyin Nge, les deux « Frères Musulmans », morte de chagrin suite à la mort de Byatta, avec qui elle s’était uni.
Ce Nat-Pwe est complémentaire de celui de Taungbyone, car il est plus petit, mais aussi plus intime.

Retour à Mandalay pour la nuit.

en véhicule privé Repas : petit-déjeuner à l'hôtel – déjeuner au restaurant – dîner au restaurant Hébergement : nuit à l'hôtel

JOUR 15 : MANDALAY ET VOLS DE RETOUR VERS PARIS, PARFOIS VIA YANGON

Jour 15

Temps libre à Mandalay avant le transfert vers l’aéroport international pour les vols de retour vers Paris, parfois via Yangon.

NOTA : si on passe via Yangon, il pourrait y avoir une nuit supplémentaire, avec du coup un supplément, surtout si on y fait des visites

Repas : petit-déjeuner à l'hôtel – déjeuner libre (non inclus) – dîner libre (non inclus)

JOUR 16 : ARRIVÉE À PARIS

Jour 16

FIN DE PROGRAMME

Pour des raisons imprévisibles à ce stade d’aléas climatiques, de forme ou de méforme des participants ou autres (état des routes, trafic, cas de force majeure...), votre guide ou accompagnateur peut être amené à adapter le programme, si nécessaire, pour le bon déroulement de votre voyage. Il reste seul juge et le garant de votre sécurité. Les temps de marche sont donnés à titre indicatif et peuvent varier d’un participant à un autre.


ANNULATION RÉSURGENCE COVID-19

Merci de noter que toute réservation de voyage est de nouveau régie par nos conditions générales et particulières de vente.

Ainsi, pour toute annulation de dernière minute liée à une résurgence de l'épidémie de Covid-19 en France ou dans la région d'accueil rendant impossible la réalisation de votre voyage, vous pouvez être intégralement remboursé des sommes qui nous auront été versées sur simple demande de votre part.

Par ailleurs, nous proposons des assurances vous permettant d'être couvert au cas où vous seriez testé positif au Covid-19 (test PCR) au moment de votre embarquement ou quelques jours avant. Consultez-nous.

Merci de noter que les frais obligatoires liés à des tests Covid-19 (PCR, antagéniques ou autres) réalisés avant votre départ ou dans le pays de destination à votre retour demeurent à votre charge.

Fiche Technique

Accompagnement

Accompagnement par un guide birman francophone, assisté par une équipe de correspondants et guides locaux.

Pour des raisons imprévisibles à ce stade, notamment de météo mais aussi de forme ou de méforme des participants, votre guide peut être amené à adapter voire à interrompre votre programme, à tout moment s'il l’estime nécessaire, que ce soit pour l’ensemble du groupe ou pour quelques participants, et pour le bon déroulement de votre voyage. Il reste seul juge et le garant de votre sécurité.

Niveau de difficulté

Niveau physique : facile

Ce programme est accessible à toute personne en bonne santé.

Compagnies aériennes internationales

Pour le transport international, vols réguliers en classe économique sur la Thai Airways au départ de Paris, Francfort et autres aéroports européens desservis en direct par cette compagnie, ainsi que sur les compagnies suivantes : Emirates, Air France, Lufthansa.

Possibilité de départ de Lyon ou d’une autre ville de province sur d'autres compagnies, mais aussi de Genève ou Bruxelles, parfois avec un supplément. Nous consulter.

Vol de Bangkok vers Mandalay parfois sur la compagnie Bangkok Airways, et vols domestiques birmans sur des compagnies telles que Asian Wings, Yangon Airways ou Air Mandalay.

Hébergement

Hébergement

En chambres doubles en hôtels de catégories standard et moyenne, et chez l'habitant ou en monastères dans des villages durant les randonnées.

  • À Mandalay : Yadanarpon Dynasty Hotel, Magic Hotel (ou similaire)
  • À Bagan : Floral Breeze Hotel (ou similaire)
  • Au lac Inlé : Golden Island Cottages (ou similaire)
  • À Loikaw : Famous Hotel (ou similaire)
  • À Sagar : A Little Lodge (ou similaire)

Repas

Mélange de cuisine traditionnelle birmane avec beaucoup de cuisine chinoise et un peu de cuisine indienne et thaïlandaise. Repas dans des restaurants locaux et chez l’habitant en villages. Pique-niques pour les repas de midi lors des randonnées, mais parfois aussi en villages. Tous les repas en Birmanie sont compris, sans exception.

Les boissons, par contre, ne sont pas comprises, notamment les bières, coca, soda, etc.

Pour l’eau, prévoyez des pastilles (type Micropur, Aquatabs ou autre) pour désinfecter l’eau que vous mettez dans votre gourde. Vous pouvez également acheter de l'eau minérale sur place (non comprise dans le prix) mais son bilan écologique est médiocre, comme vous le savez. Aussi, nous ne vous le conseillons pas.

Vous pouvez aussi boire du thé chinois, du thé birman (au lait et sucré) ou de l’eau bouillie.

Transferts / Transport

Déplacements en minibus ou minivan selon la taille des groupes. Il y a aussi des trajets en bateau sur le lac Inlé.

Taille du groupe

Le groupe est composé de 5 à 10 participants au maximum. Le nombre de participants est volontairement limité pour permettre une meilleure immersion, pour ne pas embarrasser nos hôtes, pour développer des espaces de liberté et permettre une grande souplesse de fonctionnement. Toutefois, le nombre maximum peut être dépassé dans le cas où la dernière personne qui s’inscrit souhaite voyager avec une autre ou plusieurs autres personnes voyageant avec lui. Les prestations ne seront pas modifiées et les conditions du voyage seront identiques de ce fait.

Équipement

L'équipement personnel n'est pas fourni. Une liste complète vous est cependant proposée pour vous permettre de vérifier que vous prenez ce qui est nécessaire.

Le matériel de logistique est fourni.

Nos engagements pour un développement durable

Nos engagements font de Secret Planet un acteur par nature responsable, mais nous devons, comme chacun, faire plus et mieux. Vous trouverez plus loin, dans ce document, une présentation synthétique de notre charte du développement durable et de nos actions, au travers de six thématiques sur lesquelles nous agissons le plus concrètement possible, le plus souvent avec vous : l’équité sociale et le respect culturel, la préservation de l’eau et la gestion des déchets, la protection de la biodiversité, votre sensibilisation à ces sujets et celle d’un plus large public et enfin, l’optimisation et la valorisation des émissions de CO2Pour en savoir plus sur notre charte et nos engagements en matière de développement durable.

Concernant les émissions de CO2, dont la majeure partie est due à l’aérien, nous avons calculé et communiqué dès 2018, sur l’empreinte carbone de chacun de nos programmes, exprimée en tonnes de CO2.

Ces calculs nous ont fait prendre conscience de l'importance des émissions carbone totales générées par notre activité. Aussi, nous nous sommes engagés en 2022 dans une réduction carbone que nous pensons inédite dans l'industrie du tourisme, visant à faire baisser de 5 % par an les émissions totales de notre activité en prenant 2019 comme année de référence (3 430 tonnes de CO2). Cet engagement s'inscrit dans la trajectoire des accords climat de Paris de 2015, la référence actuelle. Ainsi, en 2030, nous ne pourrons dépasser 2 160 tonnes de C02 et d’ici là, chaque année, dès que l’empreinte carbone budget sera atteinte, nous cesserons de prendre toute réservation sur l'année en cours. Ainsi, notre budget « carbone » maximum pour 2022 est de 3 260 tonnes et pour 2023, ce budget sera réduit à 3 100 tonnes. Et ainsi de suite jusqu'en 2030. Pour en savoir plus sur l'ensemble de nos calculs et de nos engagements en matière de réduction de nos émissions carbone.

Par ailleurs, depuis 2019, nous vous encourageons lors de votre inscription à votre voyage à contribuer par un don auprès d’une association indépendante, parmi celles que nous avons sélectionnées. Nous avons adossé le montant de ce don à l'empreinte carbone du programme. Ainsi, le voyage que vous envisagez dans cette fiche technique génère 3,97 tonnes de CO2, ce qui correspond à un don à 100 % de 119 € pour une valeur estimée aujourd’hui de 30 € la tonne de CO2. Ce don demeure bien sûr facultatif et vous pouvez décider de donner entre 0 et 100 % de ce montant, sachant que si vous êtes imposable en France, vous pourrez bénéficier de près de 79 € de réduction d’impôts (66 %) l’année prochaine car ces associations sont reconnues d’utilité publique. De 2019 à 2021 incluant deux années Covid, nous avons ainsi pu collecter près de 7 000 € pour ces associations grâce à vous.

N’hésitez pas à nous interroger sur nos engagements durables et à partager avec nous vos expériences, de vive voix ou en nous contactant par mail à contact@secret-planet.com.

Mot de l'expert

Jérôme Kotry, chef des secteurs Asie et Océanie

J’ai toujours été fasciné par les Nat-Pwe,ces fêtes des esprits, qui ne sont pas toujours bien connues par les voyageurs alors que c’est un élément central de la civilisation birmane. Il s’agit de la survivance d’un ancien culte qui précédait l’introduction du bouddhisme en Birmanie centrale. Plutôt que de le combattre, les rois de Pagan choisirent de sélectionner trente-six de ces esprits, appelés « Nat », en mettant à leur tête Indra, divinité indo-bouddhiste, ce qui incorpora de fait le culte des Nat au sein du bouddhisme birman. Des médiums sont possédés par ces esprits au son d’une musique traditionnelle au rythme parfois endiablé, avec notamment des claquettes de bambou, batteries circulaires de gongs et de tambours, et flûtes aigrelettes.

Durant ce voyage nous participons à deux de ces fêtes des esprits, l’une en début de voyage et la deuxième à la fin, tout en faisant une découverte complète de la Birmanie centrale et de la région du lac Inlé. On ne perd donc rien des « incontournables » tout en participant à ces fêtes. Le fait de voyager pendant la période de la mousson n’est pas un problème, car la Birmanie centrale est protégée des principales influences de la mousson grâce à la chaîne des Bago Yoma. Même dans la région du lac Inlé, il pleut beaucoup moins que dans les régions méridionales et côtières.

Extensions

Villageois du peuple aeng au marché de Kengtung en Birmanie

Région de Kengtung et sortie terrestre vers la Thaïlande

JOUR 1 : VOL DE HEHO VERS KENGTUNG

Transfert vers l’aéroport de Heho pour prendre un vol à destination de Kengtung, capitale de l'État Shan oriental, située à 160 kms au nord de la Thaïlande et à quelques encablures de la Chine et du Laos, et parfois mentionnée « capitale du Triangle d'Or » sur certaines cartes. Décollage de Heho à 12 h 55 et arrivée à Kengtung à 15 h 30.
À Kengtung, installation à l’hôtel et visite du centre de la ville, habitée en majorité par des populations Khün, mais aussi des Shan et des Tai Lu, tous de langues de type Thai. Premières visites dans la région de Kengtung.

Mode de transfert/transport : en véhicule privé (1h), en avion (40 min.)
Repas : déjeuner au restaurant - dîner au restaurant 
Hébergement : nuit à l'hôtel à Kengtung

JOURS 2 À 4 : RÉGION DE KENGTUNG

Nous faisons aussi des randonnées et visites dans la région de Kengtung. Si les conditions le permettent nous découvrons un des deux matins, ou le matin suivant, un des grands marchés multiethniques de la région qui, comme dans la région du lac Inlé, ont lieu tous les 5 jours à un endroit donné. Le marché de Kataung est le plus intéressant en termes de rencontres ethniques. Ces marchés ont lieu de bonne heure le matin et, à partir de 9 heures, ils se vident très vite ! Sauf, bien sûr, si c’est le jour du grand marché à Kengtung même, sachant qu'il y a aussi tous les jours un marché quotidien à Kengtung. Nous partons pour 2 à 3 jours de randonnées « en étoile » dans la région de Kengtung. Nous revenons toujours dormir à l’hôtel à Kengtung, qui est notre camp de base. Comme certaines zones proches de Kengtung deviennent assez touristiques, le contact avec les ethnies n’est plus aussi « sympa » qu’auparavant, mais nous choisissons ainsi de faire les randonnées dans des endroits plus isolés, notamment à 50 kilomètres au nord de Kengtung en pays wa ou vers chez les Lahu Shi. Les vallées montagnardes qui entourent le plateau de Kengtung sont habitées par un grand nombre d’ethnies différentes que nous pouvons rencontrer au fil de nos pas et sur les marchés :

- Les Wa, de langue môn-khmère, ont longtemps eu une réputation de « coupeurs de têtes » et étaient craints par les Anglais. Le gouvernement birman a autorisé la création d’un territoire autonome wa, en bordure de la frontière chinoise, car ceux-ci les ont aidés à venir à bout de la résistance des forces rebelles shan, qui étaient dirigées par le célèbre Khun Sa, surnommé le « roi de l’Opium ». Ce sont maintenant les Wa qui dirigent et contrôlent la plus grosse partie de la production et du commerce de l’opium et de l’héroïne !

- Les Lahu, de langue tibéto-birmane, occupent les montagnes situées entre les fleuves Salouen et Mékong, du sud de la Chine au nord de la Thaïlande. Ce sont d’habiles forgerons, produisant sabres, couteaux et ciseaux à bétel. Les Lahu Shi (Lahu « jaune »), vivent dans des régions souvent isolées, et doivent faire de nombreuses heures de marche pour se rendre à l’un ou l’autre des grands marchés multiethniques de la région de Kengtung.

- Les Aeng, de langue môn-khmère, habitent la région de Kengtung depuis très longtemps, et ont pour coutume de se laquer les dents. En fait, il semblerait qu’on ne rencontre les Aeng que dans cette région. Ils sont considérés comme « proto-indochinois », c’est à dire habitant ces régions avant les grands flux migratoires qui ont suivi.

- Les Akha, de langue tibéto-birmane, sont particulièrement nombreux dans la région de Kengtung et tout l’État shan oriental, où ils sont près de 200 000 au total. Les femmes Akha portent des sortes de « casques » d’argent sur la tête et des guêtres.

- Les Palaung, de langue môn-khmère, sont installés depuis plus de 2 200 ans dans la vallée du fleuve Salween, située plus à l’ouest de Kengtung, et ses affluents.

- Les Arkhe (se prononce « Akeu »), à ne pas confondre avec « Akha », sont de langue tibéto-birmane. On les retrouve aussi au Sipsongpanna voisin (à 100 km au nord), tout au sud du Yunnan (Chine).

- Les Tai Lu, les Shan et les Khün, tous de langues apparentées au thaï, tout comme au Sipsongpanna (sud du Yunnan) et dans la région de Muang Sing (nord Laos).

Au fil de nos pas (3 à 6 heures par jour), nous découvrons les activités agricoles traditionnelles et coutumes de ces populations, ainsi que leurs villages. Certaines ethnies sont bouddhistes, mais d’autres, telles que les Akha et Lahu ont été en partie christianisées, alors que les Aeng et certains groupes wa sont restés animistes.

Mode de transfert/transport : en véhicule privé (1h environ)
Nombre d’heures quotidiennes de marche : 3 à 4 h
Repas : petits-déjeuners à l’hôtel – déjeuners en restaurant ou pique-nique – dîners en restaurant 
Hébergement : nuits à l'hôtel à Kengtung

JOUR 5 : ROUTE DE KENGTUNG VERS TACHILEIK, TRANSFERT VERS L'AÉROPORT DE CHIANG RAI EN THAÏLANDE, ET VOL À DESTINATION DE BANGKOK

Route de Kengtung vers le sud pour rejoindre la ville frontalière de Tachileik. Traversée du pont frontalier vers la ville thaïlandaise de Mae Sai vers 14 H 00 ou 15 H 00 heure thaïlandaise. Il y a 30 minutes de décalage horaire entre Birmanie et Thaïlande.
Accueil par un chauffeur thaïlandais et transfert vers l’aéroport de Chiang Rai. Décollage de Chiang Rai vers Bangkok en fin de journée.

Transfert / Transport : en véhicule privé (6h environ, 260 km)
Repas : petit-déjeuner à l’hôtel – déjeuner en restaurant local – dîner libre (non inclus)

Durée de cette extension

5 jours supplémentaires.

Prix de cette extension

À partir de 850 € selon votre date de départ sur une base de 2 à 8 participants.

Dates et Prix

Veuillez trouver ci-dessous toutes les dates et les prix correspondant à ce voyage. Les prix sont indiqués « à partir de » et peuvent être ajustés selon le nombre de participants et également les vols en fonction de votre date de réservation (Cf. détails dans la fiche technique). Merci de noter que les dates et prix pour les années au-delà de 2020, quand ils sont donnés, le sont à titre indicatif et sont susceptibles de modifications et de réajustements pour prendre en compte la réalité économique du moment.

Le prix comprend

Vols internationaux tel qu’indiqués dans le programme. Les transferts tel qu’indiqués dans le programme. Hébergement tel qu’indiqués dans le programme. Repas tel qu’indiqués dans le programme. Accompagnement tel qu’indiqués dans le programme. Équipement tel qu’indiqués dans le programme. Carnet de voyage tel qu’indiqués dans le programme. Entrées parcs et sites tel qu’indiqués dans le programme.

Le prix ne comprend pas

Tous les accompagnements, hébergements ou repas mentionnés « libre » dans le programme. Les boissons et les « extra » personnels. Autres suppléments liés à certaines dates de départ spécifiques, à un nombre de participants inférieur, à votre souhait de « fermer » le groupe de participants, etc. Les assurances complémentaires facultatives, qu'il s'agisse notamment des frais de recherche et de secours, des frais médicaux et du rapatriement, de l'interruption ou de l'annulation de voyage.

Personnalisation

Nous mettons à votre service notre expertise, notre connaissance du terrain, notre créativité, notre expérience, la qualité de nos guides et la fiabilité de nos partenaires pour construire votre voyage à votre mesure. De même, nous ajustons un voyage à vos souhaits dès que vous formez un groupe « fermé », quel que soit son nombre de participants.

Ainsi, sauf votre autorisation, aucun participant extérieur ne se joint à vous et nous pouvons personnaliser votre voyage en l’adaptant à votre rythme, avec les extensions de parcours que vous désirez, un niveau de confort supérieur, certaines activités, d’autres rencontres, etc.

Tout voyage de ce type fait l’objet d’un devis spécifique. Pour nous interroger dès maintenant, nous vous engageons à remplir le petit questionnaire ci-dessous. Un de nos chefs de secteurs reviendra vers vous pour affiner votre demande et vous faire une proposition.

Consentement RGPD
Les données saisies dans ce formulaire sont conservées par nos soins afin de pouvoir répondre au mieux à votre demande. Tamera accorde de l’importance à la gestion de vos données, en savoir plus sur notre démarche Données Personnelles.

* Les champs marqués d'un astérisque sont obligatoires