27/02/2019

Soudan Nil et déserts des pharaons noirs

Bonjour. Quelques ressentis en rentrant de ce voyage. Circuit globalement satisfaisant. Guide, chauffeurs et cuisinier très professionnels dans leur domaine. Le Soudan n'est pas l'Egypte : les sites archéologiques sont très dégradés et malgré les explications du guide, il est difficile d'imaginer les temples à leur apogée. On peut se passer de certains comme Sesibi, Sedeinga, la cité royale de Méroé. Une tempête de sable ne nous a pas permis de rencontrer les nomades Bisharin dans le désert de Bayuda. Dommage. La visite des marchés est très intéressante, la population hospitalière. Nous avons très souvent dégusté thé et café dans les villages traversés. Le choix de l'hébergement en maison nubienne (plutôt que le bivouac) a facilité la vie de tous, participants et équipe logistique. Très bonne initiative de Taméra. Douche froide en fin de journée très appréciable. Je ne pensais pas qu'il fut aussi facile de faire des photos des soudanais et soudanaises. Prévoir dans votre futur programme : - La lutte Nuba le vendredi en fin d'après midi dans Khartoum Nord. - La rencontre de quelques peuples du Soudan, en plus des Bisharin du désert du Bayuda.

Raymond C.