Préservation des lémuriens au cœur des populations

Points forts

  • Accompagnement par Delphine Roullet, primatologue et présidente de l’association
  • Plonger dans le quotidien des acteurs engagés dans la protection des grands hapalémurs
  • Découverte des lémuriens à travers des marches dans la nature
  • Une exclusivité Saïga
  • Une aventure à la portée de tous

Nous accompagnons Delphine Roullet dans la commune de Tsaratanana, aux portes du parc national de Ranomafana pour contribuer dans son travail de préservation des grands hapalémurs en harmonie avec les populations locales. Nous nous rendons avec des guides sur le site d’observation pour notamment pour suivre plusieurs groupes de grands hapalémurs composés pour certains de plus de 60 individus. Nous localisons les groupes, cartographions leur territoire, décrivons les individus et leurs interactions dans le groupe, enregistrons leurs caractéristiques physiques (taille, spécificités), s’il y a eu des naissances. Nous recensons également les menaces potentielles. Une plongée dans le quotidien d'une organisation de conservation d'une espèce tout aussi menacée qu'attachante.

Code voyage : TAM02558
15 jours
Empreinte carbone : 3.57 tonnes de CO2
Activité :Inventaire faunistique
Niveau physique :Modéré
Confort :Basique
à partir de4 790
Vol international inclus
Observation des hapalémurs à Madagascar
Collines du paysage de Madagascar
Observation des hapalémurs dans les arbres
Aventure dans les paysages de Madagascar
Photographier les lémuriens de Madagascar
Collines verdoyantes de Madagascar
Observation des grands hapalémur à Madagascar
Education à la conservation à Madagascar
Bourg d'Ifanadiana à Madagascar
Observation du ciel à Madagascar

Descriptif

Le grand hapalémur est l’un des lémuriens les plus menacés de Madagascar. Autrefois largement réparti dans toute l’île, on ne le trouve plus aujourd’hui que dans les forêts humides de l’est de Madagascar où seulement 1 000 individus ont été recensés.

Une des principales causes de sa disparition sont la destruction et la fragmentation de son habitat, la dégradation des forêts, la chasse, l’exploitation minière, la pollution de l’eau et les chiens errants.

En 2008, on estimait qu’il restait moins d’une centaine d’animaux à l’état sauvage répartis dans 10 sous-populations isolées les unes des autres et composées pour la plupart d’à peine quelques individus vivant hors des aires protégées, dans des zones souvent dégradées. Mais en novembre 2008, une nouvelle population est découverte au sud-est de Madagascar dans la commune rurale de Tsaratanana, découverte à l’origine du futur programme « Bamboo lemur ».

Avec une soixantaine de naissances par an, le site du programme « Bamboo lemur » abrite désormais l’une des plus importantes populations de grands hapalémurs. Quatorze groupes sont désormais suivis par HELPSIMUS, représentant un total de plus de 500 individus !

LE GRAND HAPALÉMUR

Le grand hapalémur, Prolemur simus, est classé en danger critique d’extinction par l’UICN depuis 1996. Il vit dans les forêts humides de basses à hautes altitudes (100-1 650 m) et également dans des milieux plus dégradés, des fragments de forêt de bambous ou encore dans des zones cultivées (rizières, plantations de café, etc.). Son alimentation est très spécialisée : elle se compose presque exclusivement de bambou dont il consomme toutes les parties. Opportuniste si nécessaire, il peut la compléter avec de la canne à sucre, des litchis, du café… Il descend au sol pour boire, pour manger de la terre ou simplement pour se reposer.

PRÉSERVATION ET DÉVELOPPEMENT LOCAL

Helpsimus est implantée à proximité du Parc National de Ranomafana, mais dans une zone non protégée, située au cœur des terres agricoles de plusieurs villages où évolue actuellement la plus grande population sauvage de grands hapalémurs (près de 600 spécimens sur un effectif global compris entre 1200 et 1500 individus).

L’objectif de notre Programme Bamboo Lemur est de trouver un équilibre entre les besoins des hommes et ceux des lémuriens, afin de faire cohabiter harmonieusement communautés locales et faune sauvage.

Pour atteindre cet objectif, Helpsimus développe une stratégie consistant à :

1. Protéger l’habitat des lémuriens (grâce en particulier à la création des VOI[1]).
2. Donner aux communautés locales les ressources suffisantes pour protéger l’habitat des lémuriens. Il s’agit d’augmenter le niveau de vie des populations locales en soutenant des actions qui sécurisent les produits de leurs récoltes et améliorent les rendements, et en développant de nouvelles Activités Génératrices de Revenus.
3. Soutenir l’éducation des enfants : construction de bâtiments scolaires, prise en charge d’une partie du salaire des enseignants, distribution de kits scolaires, éducation environnementale, ouverture de cantines scolaires, etc.

L’habitat des grands hapalémurs, constitué de forêts de bambou dont ils se nourrissent quasi exclusivement, est extrêmement dégradé par le « tavy » (culture sur brûlis). Nous mettons donc en place un certain nombre d’actions de conservation afin d’assurer la survie à long terme de cette espèce.

Celles-ci s’articulent autour de trois volets principaux :

• Volet environnemental
Nous identifions les zones de conservation prioritaires sur le site du programme, en améliorant la connaissance de l’éco-éthologie de l’espèce et en travaillant à résoudre les conflits humains/lémuriens ;

• Volet socio-économique
Nous augmentons le niveau de vie des populations locales grâce à la mise en place d’actions qui sécurisent les produits de leurs récoltes et améliorent les rendements, au développement de nouvelles Activités Génératrices de Revenus, à la construction d’infrastructures et de moyens de communication, à la mise en place de meilleures pratiques d’hygiène pour favoriser une meilleure santé des communautés ;

• Volet éducation
Nous développons des activités de sensibilisation pour les communautés locales et nous facilitons l’accès à l’éducation pour les enfants des villages localisés sur les fokontany impliqués dans le projet.

[1] Association villageoise à laquelle l’administration forestière transfère la gestion des ressources naturelles présentes sur ses terres.

LE PARC NATIONAL DE RANOMAFANA

Avec des reliefs montagneux et des pentes accidentées, le parc est surtout formé de forêts denses humides sempervirentes qui couvrent sa quasi-totalité. On y recense 12 espèces de lémuriens, 7 espèces de mammifères carnivores et 20 espèces insectivores, 58 espèces de reptiles, 98 espèces d’amphibiens, 115 des 257 espèces d’oiseaux de Madagascar dont la majorité est endémique, 7 espèces de chiroptères dont le Myzopodaaurita, un mono genre qui n’existe qu’à Madagascar, 74 autres espèces d’insectes, 90 espèces de papillons dont 4 espèces rares, 350 espèces d’araignées, 6 espèces de poissons, 6 espèces endémiques de crustacés et une sous-espèce d’écrevisses. Bref une belle biodiversité !

Le Parc National de Ranomafana est un des partenaires de HELPSIMUS, coordinateur du projet « Bamboo lemur »

LA FÊTE DU SIMUS

Initiée en 2012, la « Fête du simus » permet de réunir l’ensemble des acteurs du programme « Bamboo lemur ». Un carnaval, des compétitions sportives, projections de films, musique et concerts de chants et danses traditionnels animent cette très belle journée de fête qui rappelle notre engagement commun pour la protection du grand hapalémur, des forêts de bambou et de la biodiversité. La prochaine aura lieu le 29 octobre 2022. 

C’est aussi l’occasion de sensibiliser un large public à la conservation du grand hapalémur et de son habitat, mais aussi de créer des liens d’amitié forts entre toutes les parties prenantes (villageois, agents du parc national de Ranomafana et HELPSIMUS).

Découvrez ce magnifique projet en images :


Jour par jour

JOUR 1 : DÉPART D’EUROPE

Jour 1

En fin de soirée, nous arrivons à l’aéroport de Tananarive où nous sommes accueillis par nos amis malgaches. Nous sommes ensuite accompagnés jusqu’à notre hôtel situé à Tananarive pour une nuit avant de partir le lendemain rejoindre l’équipe HELPSIMUS.

en véhicule privé environ 1 h Repas : petit-déjeuner dans l'avion – déjeuner dans l'avion – dîner libre (non inclus) Hébergement : nuit à l'hôtel

JOUR 2 : TRANSFERT VERS RANOMAFANA

Jour 2

Après le petit-déjeuner nous partons en 4x4 en direction de Ranomafana où nous arrivons à l’hôtel en fin de journée. Belle immersion dans l’île-continent. Un nouveau monde s’ouvre sous nos yeux au fur et à mesure de notre progression vers le sud.

en véhicule privé environ 12 h Repas : petit-déjeuner à l'hôtel – déjeuner au restaurant – dîner à l'hôtel Hébergement : nuit à l'hôtel

JOUR 3 : PARC NATIONAL DE RANOMAFANA ET ARRIVÉE AU CAMP DE VOHITRARIVO

Jour 3

Après le petit-déjeuner nous profitons de la proximité de l’entrée du parc pour passer la matinée à visiter le parc national de Ranomafana accompagnés de rangers. Nous découvrons la forêt primaire et sa faune avec l’hapalémur doré, des oiseaux endémiques, des batraciens, etc. Après un pique-nique, nous faisons les courses et finalisons les derniers préparatifs avant de partir pour le camp de Vohitrarivo où nous allons nous installer pour une dizaine de jours. Le camp est entouré d’une dizaine de villages, tous partie prenante au projet. Au cours de notre premier dîner au camp, nous allons commencer à nous plonger dans ce beau projet et rencontrer nos amis engagés localement.

La visite du parc national peut également se faire le dernier jour sur le retour selon la priorité du programme.
Entrée au parc : non inclus pour des raisons d’organisation, comptez une vingtaine d’euros

en véhicule privé environ 3 h Repas : petit-déjeuner à l'hôtel – déjeuner d'un pique-nique – dîner en camp aménagé Hébergement : nuit en camp aménagé

JOURS 4 À 10 : ÉCO-VOLONTARIAT AU PROJET BAMBOO LEMUR

Jour 4

Ce matin, après le petit-déjeuner, nous assistons à une réunion d’accueil. Nous sont alors présentés l’ensemble des projets prioritaires des deux semaines à venir. Le travail peut également varier de jour en jour, un premier programme est alors établi. En tant qu’éco-volontaire, nous avons parfaitement compris que nous travaillons avec des animaux sauvages qui ne sont pas des animaux de compagnie et nous nous comportons en conséquence, avec discrétion et douceur. Nous suivons systématiquement les recommandations de sécurité et adoptons une attitude responsable et prudente.

Au cours de ces prochains jours, nos activités de conservation comprennent :

  • Suivi du grand hapalémur et notamment de plusieurs groupes de grands hapalémurs
  • Localisation des groupes, notation GPS et cartographie des territoires avec les guides
  • Description des groupes de la population de grand hapalémur (enregistrement de données des caractéristiques physiques telles que tailles, composition, bébés, naissances, …)
  • Suivi particulier de certains individus et identification de nouveaux individus
  • Visite des gardiens qui surveillent les rizières et repoussent les lémuriens quand ils essaient de manger le riz
  • Pose de pièges photographiques au niveau des passerelles construites au-dessus des rizières
  • Inventaire des autres espèces
  • Autres activités à préciser
Repas : petits-déjeuners en camp aménagé – déjeuners en camp aménagé – dîners en camp aménagé Hébergement : nuits en camp aménagé

JOURS 11 & 12 : ÉCO-VOLONTARIAT AU CAMP DE VOHITRARIVO

Jour 11

Activités du projet à titre d’exemples (liste non limitative, à préciser en fonction des besoins du projet dans la période où vous serez sur place) :

  • Préparation de la fête du Simus
  • Activités avec les enfants s'ils sont en vacances
  • Autres activités à préciser sur place
Repas : petits-déjeuners en camp aménagé – déjeuners en camp aménagé – dîners en camp aménagé Hébergement : nuits en camp aménagé

JOUR 13 : TRANSFERT ET RETOUR VERS RANOMAFANA

Jour 13

Après le déjeuner, nous retrouvons notre chauffeur et notre 4x4 pour repartir vers Ranomafana où nous descendons au même hôtel qu’à l’aller. C’est au cours de ce transfert retour que nous effectuons la visite du parc national, si nous ne l’avons pas faite à l’aller. Pour des raisons d’organisation, la nuitée doit être réglée par les participants (de l’ordre d’une trentaine d’euros).

en véhicule privé environ 3 h Repas : petit-déjeuner en camp aménagé – déjeuner au restaurant – dîner à l'hôtel Hébergement : nuit à l'hôtel

JOUR 14 : TRANSFERT RETOUR VERS TANANARIVE

Jour 14

Après le petit-déjeuner, nous partons pour l’aéroport de Tananarive. Notre vol est en général prévu le soir-même, en fin de soirée.

en véhicule privé environ 12 h Repas : petit-déjeuner à l'hôtel – déjeuner au restaurant – dîner dans l'avion Hébergement : nuit dans l’avion

JOUR 15 : ARRIVÉE EN EUROPE

Jour 15

Atterrissage de notre vol en matinée du jour 15.

Repas : petit-déjeuner dans l'avion – déjeuner dans l'avion – dîner libre (non inclus)

FIN DE PROGRAMME

Pour des raisons imprévisibles à ce stade d’aléas climatiques, de forme ou de méforme des participants ou autres (état des routes, trafic, cas de force majeure...), votre hôte peut être amené à adapter le programme, si nécessaire, pour le bon déroulement de votre voyage. Il reste seul juge et le garant de votre sécurité. Les éléments d’activité sont donnés à titre indicatif et peuvent varier d’un participant à un autre. Programme et déroulement sont donnés à titre purement illustratif. Aucun séjour ne se ressemble, en fonction des besoins de l’ONG au moment de votre visite, de la saison et de vos capacités.


ANNULATION RÉSURGENCE COVID-19

Merci de noter que toute réservation de voyage est de nouveau régie par nos conditions générales et particulières de vente.

Ainsi, pour toute annulation de dernière minute liée à une résurgence de l'épidémie de Covid-19 en France ou dans la région d'accueil rendant impossible la réalisation de votre voyage, vous pouvez être intégralement remboursé des sommes qui nous auront été versées sur simple demande de votre part.

Par ailleurs, nous proposons des assurances vous permettant d'être couvert au cas où vous seriez testé positif au Covid-19 (test PCR) au moment de votre embarquement ou quelques jours avant. Consultez-nous.

Merci de noter que les frais obligatoires liés à des tests Covid-19 (PCR, antagéniques ou autres) réalisés avant votre départ ou dans le pays de destination à votre retour demeurent à votre charge.

Fiche Technique

Accompagnement

Primatologue, éthologue et spécialiste des lémuriens depuis plus de 25 ans, Delphine Roullet a d’abord géré de manière informelle la population captive européenne de grands hapalémurs avant de devenir la Coordinatrice du Programme d’Élevage Européen (EEP) de l’espèce en 2007.

Les premiers grands hapalémurs sont arrivés en Europe en 1987. Pendant les 20 années qui suivirent, les techniques d’élevage de l’espèce en captivité se développèrent mais paradoxalement, aucune action en faveur de la protection des grands hapalémurs à Madagascar ne fut entreprise.

La création de l’EEP a marqué un tournant. En 2008, elle se rend à deux reprises à Madagascar pour rencontrer les acteurs locaux de la conservation du Grand Hapalémur. Le constat était alors dramatique : l’espèce, classée en danger critique d’extinction sur la Liste rouge de l’UICN, ne comptait plus qu’une centaine d’individus, ce qui en faisait le lémurien le plus menacé de la grande île ! Ces échanges avec les représentants malgaches l’ont dès lors poussée à engager l’EEP dans une démarche active de conservation et quelques mois plus tard, grâce à l’aide financière de certains de ses membres et d’Associations de protection d’espèces menacées, l’EEP lançait ses premières actions de conservation sur le terrain.

Dès lors, l’idée lui vint de créer une association pour répondre à l’urgence de la situation et pouvant permettre de lever des fonds pour protéger l’espèce à Madagascar. En 2009, après plusieurs mois de travail et de réflexion, l’AFSGH appelée aussi « Helpsimus », voit enfin le jour.

Aujourd’hui, grâce à ses membres et à ses partenaires, Helpsimus finance le programme « Bamboo lemur » qui protège une population de grands hapalémurs récemment découverte au sud-est de Madagascar. Les actions menées par Helpsimus et ses partenaires ont contribué à déclasser le grand hapalémur de la liste des 25 primates les plus menacés au monde. Mais l’espèce n’est pas pour autant tirée d’affaire, le défrichement de son habitat continuant en effet de menacer sa survie à moyen terme. C’est pourquoi le grand hapalémur a besoin de vous. En participant à ce programme ou en faisant un don directement à l’association, vous contribuez directement à sa sauvegarde à Madagascar, ainsi qu’au développement pérenne des 18 villages.

Ce programme, comme tous les programmes Saïga, demande de l’autonomie. Delphine va être naturellement bien occupée sur place mais vous trouverez quotidiennement de bons moments pour échanger. Sauf mention particulière ou à certaines dates où Delphine Roullet ne serait pas disponible, vous êtes accompagnés par elle. Si elle ne pouvait être disponible, alors elle serait remplacée par un guide francophone également spécialiste de cette région du monde qui prendra soin de vous faire découvrir les richesses naturelles et culturelles de cette région et de la mission de HELPSIMUS. Une équipe malgache formée de chauffeurs, de guides locaux et de cuisiniers complète ce dispositif.

Pour des raisons imprévisibles à ce stade, notamment de météo mais aussi de forme ou de méforme des participants, votre guide peut être amené à adapter voire à interrompre votre programme, à tout moment s'il l’estime nécessaire, que ce soit pour l’ensemble du groupe ou pour quelques participants, et pour le bon déroulement de votre voyage. Il reste seul juge et le garant de votre sécurité.

Niveau de difficulté

Niveau physique : modéré

Ce programme est accessible à toute personne en bonne santé et ayant une pratique sportive a minima hebdomadaire.

Séjour accessible aux participants à partir de 18 ans. Il ne présente pas de difficulté particulière si ce n’est l’éloignement et un climat chaud et humide qui nécessitent une bonne condition physique. La langue parlée sur place est le malgache. Quelques adultes locaux et quelques guides parlent français mais assez peu. Votre accompagnateur francophone sur place assurera la coordination et la traduction quand nécessaire.

Compagnies aériennes internationales

Pour le transport international, vols réguliers, depuis Paris, en classe économique avec Madagascar Airlines, Air Austral, Kenyan Airways.  
En fonction de votre date d'inscription, voir de vos souhaits et avec votre accord, nous pouvons recourir à d'autres compagnies, dont Air France. Cela peut entraîner des suppléments que nous vous signalerons.

Pour un départ d’autres aéroports de France, ou un départ de Belgique, de Suisse, d’Allemagne, nous consulter.

Les vols intérieurs sont assurés par la filiale Tsaradia de Madagascar Airlines.

Hébergement

En chambre double à l’hôtel à Tananarive et à Ranomafana. Une fois sur place au camp, nous dormons sous tente (une tente par personne sauf couple). Tout le matériel logistique est fourni hormis le tapis de sol et le sac de couchage. Nous avons des toilettes en dur et des douches également en « dur » ! Certaines écoles ont été électrifiées, et le projet dispose sinon d'un groupe électrogène. Il n’y a pas du tout de réseau téléphonique. Cependant, à Tsaratanana (4 km faisables à pied), il est possible d’avoir du réseau téléphonique et de l’électricité, le cas échéant, pour recharger les batteries. Essayez cependant de prévoir assez de batteries pour ne pas vous compliquer trop la vie ni celle de vos hôtes !

Repas

En pension complète durant le programme sauf à Antananarive et Ranomafana. Une équipe de cuisinier nous préparent de bons petits plats simples avec des ingrédients locaux, particulièrement à base de riz (légumes, fruits, etc.) pendant notre séjour. Il n’y a pas de problème d’eau. Il faut prévoir de faire des courses à Ranomafana à l’arrivée et probablement en cours de séjour. Nous irons également faire le marché à Tsaratanana, à quelques kilomètres du camp.

Eau : prévoyez des pastilles (type Micropur ou autres) pour désinfecter l’eau que vous mettez dans votre gourde, selon la source et sur les conseils de votre hôte. 

Transferts / Transport

L’ensemble des transferts sont assurés en minibus et/ou en 4x4, voire les deux. Minibus sur route et 4x4 sur pistes.

Taille du groupe

Le groupe est composé de 1 à 2 participants au maximum. Le nombre de participants est volontairement limité pour permettre une meilleure immersion, pour ne pas embarrasser nos hôtes, pour développer des espaces de liberté et permettre une grande souplesse de fonctionnement. Toutefois, le nombre maximum peut être dépassé dans le cas où la dernière personne qui s’inscrit souhaite voyager avec une autre ou plusieurs autres personnes voyageant avec lui. Les prestations ne seront pas modifiées et les conditions du voyage seront identiques de ce fait.

Équipement

L'équipement personnel n'est pas fourni. Une liste complète vous est cependant proposée pour vous permettre de vérifier que vous prenez ce qui est nécessaire.

Tout le matériel logistique est fourni.

Nos engagements pour un développement durable

Nos engagements font de Secret Planet un acteur par nature responsable, mais nous devons, comme chacun, faire plus et mieux. Vous trouverez plus loin, dans ce document, une présentation synthétique de notre charte du développement durable et de nos actions, au travers de six thématiques sur lesquelles nous agissons le plus concrètement possible, le plus souvent avec vous : l’équité sociale et le respect culturel, la préservation de l’eau et la gestion des déchets, la protection de la biodiversité, votre sensibilisation à ces sujets et celle d’un plus large public et enfin, l’optimisation et la valorisation des émissions de CO2Pour en savoir plus sur notre charte et nos engagements en matière de développement durable.

Concernant les émissions de CO2, dont la majeure partie est due à l’aérien, nous avons calculé et communiqué dès 2018, sur l’empreinte carbone de chacun de nos programmes, exprimée en tonnes de CO2.

Ces calculs nous ont fait prendre conscience de l'importance des émissions carbone totales générées par notre activité. Aussi, nous nous sommes engagés en 2022 dans une réduction carbone que nous pensons inédite dans l'industrie du tourisme, visant à faire baisser de 5 % par an les émissions totales de notre activité en prenant 2019 comme année de référence (3 430 tonnes de CO2). Cet engagement s'inscrit dans la trajectoire des accords climat de Paris de 2015, la référence actuelle. Ainsi, en 2030, nous ne pourrons dépasser 2 160 tonnes de C02 et d’ici là, chaque année, dès que l’empreinte carbone budget sera atteinte, nous cesserons de prendre toute réservation sur l'année en cours. Ainsi, notre budget « carbone » maximum pour 2022 est de 3 260 tonnes et pour 2023, ce budget sera réduit à 3 100 tonnes. Et ainsi de suite jusqu'en 2030. Pour en savoir plus sur l'ensemble de nos calculs et de nos engagements en matière de réduction de nos émissions carbone.

Par ailleurs, depuis 2019, nous vous encourageons lors de votre inscription à votre voyage à contribuer par un don auprès d’une association indépendante, parmi celles que nous avons sélectionnées. Nous avons adossé le montant de ce don à l'empreinte carbone du programme. Ainsi, le voyage que vous envisagez dans cette fiche technique génère 3,51 tonnes de CO2, ce qui correspond à un don à 100 % de 105 € pour une valeur estimée aujourd’hui de 30 € la tonne de CO2. Ce don demeure bien sûr facultatif et vous pouvez décider de donner entre 0 et 100 % de ce montant, sachant que si vous êtes imposable en France, vous pourrez bénéficier de près de 69 € de réduction d’impôts (66 %) l’année prochaine car ces associations sont reconnues d’utilité publique. De 2019 à 2021 incluant deux années Covid, nous avons ainsi pu collecter près de 7 000 € pour ces associations grâce à vous.

N’hésitez pas à nous interroger sur nos engagements durables et à partager avec nous vos expériences, de vive voix ou en nous contactant par mail à contact@secret-planet.com.

Mot de l'expert

Delphine Roullet, fondatrice de l'ONG Helpsimus

L’Association HELPSIMUS est une des rares organisations françaises de conservation des espèces implantée à Madagascar. S'y plonger, c'est découvrir les enjeux de préservation d'une espèce menacée par les activités humaines. Y venir, c'est m'accompagner dans mon combat pour ces animaux attachants.

Dates et Prix

Veuillez trouver ci-dessous toutes les dates et les prix correspondant à ce voyage. Les prix sont indiqués « à partir de » et peuvent être ajustés selon le nombre de participants et également les vols en fonction de votre date de réservation (Cf. détails dans la fiche technique). Merci de noter que les dates et prix pour les années au-delà de 2024, quand ils sont donnés, le sont à titre indicatif et sont susceptibles de modifications et de réajustements pour prendre en compte la réalité économique du moment.

Dates en cours de programmation

Alertez-moi dès que vous mettez en place une date

Le prix comprend

Vols internationaux tel qu’indiqués dans le programme. Les transferts tel qu’indiqués dans le programme. Hébergement tel qu’indiqués dans le programme. Repas tel qu’indiqués dans le programme. Accompagnement tel qu’indiqués dans le programme. Carnet de voyage tel qu’indiqués dans le programme.

Le prix ne comprend pas

Les frais de visa. Tous les accompagnements, hébergements ou repas mentionnés « libre » dans le programme. Les boissons et les « extra » personnels. Autres suppléments liés à certaines dates de départ spécifiques, à un nombre de participants inférieur, à votre souhait de « fermer » le groupe de participants, etc. Les assurances complémentaires facultatives, qu'il s'agisse notamment des frais de recherche et de secours, des frais médicaux et du rapatriement, de l'interruption ou de l'annulation de voyage.

Personnalisation

Nous mettons à votre service notre expertise, notre connaissance du terrain, notre créativité, notre expérience, la qualité de nos guides et la fiabilité de nos partenaires pour construire votre voyage à votre mesure. De même, nous ajustons un voyage à vos souhaits dès que vous formez un groupe « fermé », quel que soit son nombre de participants.

Ainsi, sauf votre autorisation, aucun participant extérieur ne se joint à vous et nous pouvons personnaliser votre voyage en l’adaptant à votre rythme, avec les extensions de parcours que vous désirez, un niveau de confort supérieur, certaines activités, d’autres rencontres, etc.

Tout voyage de ce type fait l’objet d’un devis spécifique. Pour nous interroger dès maintenant, nous vous engageons à remplir le petit questionnaire ci-dessous. Un de nos chefs de secteurs reviendra vers vous pour affiner votre demande et vous faire une proposition.

Consentement RGPD
Les données saisies dans ce formulaire sont conservées par nos soins afin de pouvoir répondre au mieux à votre demande. Tamera accorde de l’importance à la gestion de vos données, en savoir plus sur notre démarche Données Personnelles.

* Les champs marqués d'un astérisque sont obligatoires