Une aventure au coeur des peuples papous

Points forts

  • Trois peuples papous très différents, en forêt marécageuse et en vallée montagnarde
  • Immersion au cœur de la forêt chez les Korowai et leurs maisons perchées dans les arbres
  • Rencontre des Asmat et leur culture au moment de leur festival culturel annuel à Agats
  • Rencontre des Dani de la vallée de Baliem et leurs traditions bien ancrées
  • Découvrez une région rare et encore peu visitée

Voyage en Papua indonésienne à date de départ annuelle unique, à la rencontre de trois peuples papous différents. Nous rejoignons d’abord la vallée montagnarde de Baliem pour une immersion chez les Dani, où nous participons à une belle fête. Puis nous nous immergeons dans la jungle marécageuse du sud chez des Korowai qui ont choisi de rester en forêt, afin de partager leur quotidien et écouter leur parole. Chasse, cueillette, sagou, balades… Enfin, nous descendons plein sud en pays asmat, que nous atteignons en pirogue le long de la Baliem River afin de nous imprégner de l’ambiance de ce territoire. Nous arrivons dans la mangrove et visitons plusieurs villages asmat pour finalement atteindre Agats, au moment du festival culturel asmat.

Code voyage : TAM01737
21 jours
Prochain départ assuré le 24/09/2024
Empreinte carbone : 6.22 tonnes de CO2
Activité :Découverte aventure
Niveau physique :Modéré
Nuit la plus haute :Inf. à 2 500 m
Confort :Bivouac
à partir de6 830
Vol international inclus
Trekking vers la collecte de feuilles de palme avec nos hôtes Korowai
Immersion chez une famille papoue dani dans la vallée de Baliem
Rencontre avec des femmes du peuple dani dans la vallée de Baliem
Trek vers une femme papoue dani dans la vallée de Baliem
Trekking avec un homme papou dani dans la vélle de Baliem
Randonnée vers une hutte traditionnelle papoue dans la vallée de Baliem
Voyage vers la cuisson traditionnelle des cochons et patates douces dans un village papou
Immersion chez nos hôtes korowai dans les forêts marécageuses  du sud de la Papua
Randonnée vers une maison perchée des Korowai à travers la forêt
Trekking vers une maison perchée du peuple korowai dans les forêts du sud de la Papua
Randonnée avec des hommes korowai se rendant en forêt tout au sud de la Papua indonésienne
Trek vers l'abattage d'un palmier sagoutier avec des Korowai de Papua indonésienne
Voyage vers le travail du sagou chez les Korowai tout au sud de la Papua indonésienne
Immersion chez un homme du peuple korowai dans les forêts du sud de la Papua
Navigation sur un fleuve du sud de la Papua en direction du territoire des Korowai
Voyage vers une longue maison des Asmat tout au sud de la Papua indonésienne
Rencontre avec des sculpteurs papous asmat dans la région d'Agats
Randonnée vers un homme du peuple asmat dans la région d'Agats
Immersion avec des piroguiers papous au Asmat festival dans la région d'Agats

Descriptif

Afin de préparer ce voyage, nous sommes partis en repérage en novembre 2018, ce qui nous a permis de confirmer l’attrait de cette région du monde particulièrement propice au rêve de rencontres et d’immersion dans des cultures relativement préservées.

S’il existe encore des peuples non contactés en Papouasie indonésienne, l’objectif de ce voyage n’est pas de découvrir de nouveaux peuples mais de nous immerger au cœur de ceux qui, encore maintenant, ont conservé une culture unique au monde : les Dani et les Korowai en particulier. Comme partout ailleurs dans le monde et en Indonésie en particulier, notamment à cause de la déforestation et de l’ « attrait » pour leurs enfants du monde moderne, les peuples des forêts disparaissent vite.

Les familles Korowai de la forêt se comptent désormais sur les doigts des deux mains. Et nul ne sait combien de temps encore vivront leurs traditions et leurs savoir-faire ancestraux. Ceux que nous avons rencontrés en novembre étaient encore relativement jeunes, une quarantaine d’années, ce qui laisse espérer que leur culture unique devrait encore subsister une grosse dizaine d’années. Et la suite dépendra de leurs enfants. Les capacités d’hébergement sont très limitées aux abords de la forêt et dans les clans Korowai. Nous allons rester plusieurs jours en leur compagnie.

Les Dani ont réussi à faire perdurer leur culture et le festival de la vallée de Baliem en est une belle illustration. Au cœur des montagnes, non loin de Wamena, la nature est particulièrement généreuse et les aires d’habitation qui abritent les familles sont belles et entretenues. C’est ici que vient la majorité des visiteurs en Papouasie avec également le sud et les Asmat du côté d’Agats.

Les Asmat sont le peuple de Papouasie indonésienne le plus reconnu pour la finesse de son artisanat. Ils sont également reconnus pour leur spectaculaire longhouses qui témoignent de leurs compétences d’architecte. De plusieurs dizaines de mètres pour certaines, elles sont souvent ornées à l’intérieur de totems et autres objets rituels. C’est ici que se réunissent les hommes du village. Vulnérable car facilement accessible par le sud, la culture Asmat est désormais enfouie et elle est désormais difficilement observable dans la plupart des villages. C’est la raison pour laquelle leur rendre visite au moment du festival d’Agats nous semble être une bonne opportunité. L’effervescence et la bonne humeur règnent alors.

On dénombre en Papouasie près de 270 peuples et autant de langues différentes parlées. Les cultures tribales varient significativement d’une région à l’autre et selon, bien sûr, l’environnement dans lesquelles elles vivent : habitats sur pilotis dans la mangrove au sud pour les Asmat, huttes rondes pour les Dani de la vallée de Baliem et maisons dans les arbres pour les Korowai. Malgré l’influence des missionnaires chrétiens et des autorités indonésiennes, la culture papoue est globalement encore bien présente en dehors des villes. Elle reste une grande source de fierté pour ces peuples et ils vous la font partager avec bonheur. Le culte des ancêtres et les traditions culturelles en particulier sont bien présents : danses, costumes, sculpture sur bois et autres activités traditionnelles...

Ne nous y trompons pas, la Papouasie demeure une terre d’aventure : les conditions d’hébergement sont incroyablement sommaires et parfois sales dans les petits villages. La nourriture en dehors de Wamena reste très basique, à base de riz matin, midi et soir. Les approvisionnements peuvent être parfois coupés quand les fleuves qui sont les principaux axes logistiques sont trop bas. Alors l’essence vient à manquer, les pirogues ne circulent plus que pour les urgences et les prix flambent. Ensuite, il faut intégrer que tout s’organise dans l’instant (à la dernière minute) et il est souvent impossible de prévenir nos hôtes jusqu’à notre arrivée à 500 mètres de leur habitation. Ce sont alors des chants traditionnels en forêt qui les préviennent et les assurent qu’ils peuvent ranger leurs arcs et leurs flèches... Des permis obligatoires sont accordés par les autorités ; il faut montrer patte blanche à plusieurs points de contrôle et on ne peut y couper. En bref, le tourisme y étant très peu développé, et c’est tant mieux, ceux qui s’aventurent paient un prix élevé. La Papouasie est une destination onéreuse.

Afin de préparer ce voyage, nous sommes partis en repérage en novembre 2018, ce qui nous a permis de confirmer l’attrait de cette région du monde particulièrement propice au rêve de rencontres et d’immersion dans des cultures relativement préservées. Retrouvez-le en images :


Jour par jour

JOUR 1 : (DIMANCHE 24 SEPTEMBRE 2024) VOLS DE PARIS VERS JAKARTA

Jour 1

Nous partons en avion de Paris vers Jakarta, capitale de l'Indonésie. Départs possibles de Genève, Bruxelles, Lyon, Marseille, Nice ou autres aéroports européens, moyennant parfois supplément.

Repas : dîner dans l'avion Hébergement : nuit dans l’avion

​JOUR 2 : (LUNDI 25 SEPTEMBRE) ARRIVÉE À JAKARTA ET VOL VERS JAYAPURA

Jour 2

Arrivée à l'aéroport de Jakarta, d'où nous prenons ensuite tous ensemble le vol direct et sans escale de la compagnie Garuda Indonesia qui décolle en soirée à destination de Jayapura, capitale de la Papouasie indonésienne.

Repas : petit-déjeuner dans l'avion – déjeuner dans l'avion – dîner libre (non inclus) Hébergement : nuit dans l’avion

JOUR 3 : (MARDI 26 SEPTEMBRE) ARRIVÉE À JAYAPURA, EN PAPUA INDONÉSIENNE​

Jour 3

Arrivée le matin à l'aéroport de Jayapura, situé à Sentani, non loin du lac du même nom. Jayapura est la capitale de la Papouasie indonésienne. Nous sommes accueillis par nos amis Papous et nous rendons à l’hôtel pour y déposer nos bagages. Première prise de contact avec cet environnement du bout du monde. Nous visitons le musée ethnographique qui abrite un belle collection d'objets de toute la Papouasie indonésienne. Il est aussi possible de faire un tour au marché Hamadi, mais c'est assez loin de l'hôtel car nous logeons à Sentani, près du lac et de l'aéroport.

en véhicule privé Repas : petit-déjeuner dans l'avion – déjeuner libre (non inclus) – dîner libre (non inclus) Hébergement : nuit à Jayapura à l'hôtel Rasen, ou similaire

JOUR 4 : (MERCREDI 27 SEPTEMBRE) VOL POUR WAMENA, INSTALLATION CHEZ LES DANI

Jour 4

Ce matin, nous sommes transférés à l’aéroport de Jayapura pour prendre notre vol pour Wamena, la capitale régionale de la vallée de Baliem. Nous sommes accueillis par notre chauffeur à l’aéroport et déjeunons dans un petit restaurant local. Puis nous continuons pour Kumugima, village que nous atteignons au bout de 30 minutes de marche. Installation dans nos huttes. Cet endroit est particulièrement agréable et nous nous reposons un peu avant de partir nous balader ou visiter une famille Dani voisine.

petit avion de ligne, véhicule privé environ 1 h environ 1 h environ 1 h environ 1 600 m Repas : petit-déjeuner à l'hôtel – déjeuner au restaurant – dîner en camp aménagé Hébergement : nuit en hutte à Kumugima

JOURS 5 ET 6 : (JEUDI 28 & VENDREDI 29 SEPTEMBRE) IMMERSION CHEZ LES DANI

Jour 5

Pendant ces deux jours, et déjà l'après-midi de la veille, nous nous immergeons dans la culture des Dani. Nos hôtes qui ont davantage l’habitude des étrangers que ceux que nous rencontrerons ensuite, sont aux petits soins pour nous. Nous partons visiter les environs et d’autres familles Dani. Pour ceux qui veulent marcher plus, nous pourrons nous organiser à la carte. Nous apprenons à tirer à l’arc et sommes initiés à quelques artisanats traditionnels. Le dernier jour, nos hôtes nous préparent une belle fête traditionnelle : danses, atours, repas traditionnel de cochon et de patates douces. Nous revenons chaque jour au campement à Kumugima.

en véhicule privé environ 2 h Repas : petits-déjeuners en camp aménagé – déjeuners d'un pique-nique – dîners en camp aménagé Hébergement : nuits en hutte à Kumugima

JOUR 7 : (SAMEDI 30 SEPTEMBRE) VOL POUR DEKAI ET TRANSFERT VERS LOGPON

Jour 7

Après le petit-déjeuner, nous sommes transférés à l’aéroport de Wamena pour prendre notre vol pour Dekai, plus au sud. Arrivée à l'aéroport de Dekai et visite du marché. Après avoir fait valider nos permis d’expédition, nous continuons par la route vers le petit port de Logpon, sale et avec assez peu d’intérêt, au bord de la rivière Brazza. Nous nous installons chez l’habitant et partons nous balader. Nous logeons chez un commerçant.

petit avion de ligne, véhicule privé environ 2 h environ 50 minutes Repas : petit-déjeuner en camp aménagé – déjeuner au restaurant – dîner au restaurant Hébergement : nuit chez l'habitant au petit port de Logpon

JOUR 8 : (DIMANCHE 1ER OCTOBRE) NAVIGATION VERS LE SUD-EST ET LE TERRITOIRE KOROWAI

Jour 8

Nous prenons notre petit-déjeuner puis nous embarquons en pirogue à moteur pour rejoindre le territoire Korowai. Nous faisons assez peu de pauses car le temps nous est compté. Au fil de la journée, nous nous habituons à ce défilement rapide et ces maisons sur les berges. Nous sommes au cœur de la grande forêt. La rivière est assez large puis elle se rétrécit après le confluent des deux rivières pour arriver vers le village qui sera le départ de notre expédition en forêt le lendemain. L’eau peut être basse, ce qui nous oblige à descendre de la pirogue pour pousser un peu. Des casses d’hélice sont probables. Notre piroguier la change en quelques minutes. Et n’oublions pas qu’il peut pleuvoir fort, auquel cas, un bon vrai poncho est nécessaire, sous peine d’avoir froid si nous sommes trempés.

pirogue à moteur environ 10 h Repas : petit-déjeuner au restaurant – déjeuner d'un pique-nique – dîner au restaurant Hébergement : nuit chez l'habitant près de la rivière

JOURS 9 À 12 : (LUNDI 2 À JEUDI 5 OCTOBRE) QUATRE JOURS EN IMMERSION CHEZ LES KOROWAI

Jour 9

Nous quittons le village ce matin avec des porteurs Korowai et notre cuisinier : direction le premier clan Korowai qui se trouve à environ 4 heures de marche à bon rythme dans la jungle. Si le terrain est sec, cela ne pose pas trop de difficultés. S’il est détrempé, il faut faire un peu plus attention à ne pas glisser et tout est vite mouillé. Nous avons le temps et adaptons notre rythme à ceux d’entre nous qui sont les moins rapides. Nous arrivons en milieu de journée à la première « treehouse » et au premier clan. Nous déjeunons alors et installons nos tentes et/ou hamacs. Après-midi autour du camp. Dîner et nuit au camp. Au réveil, le lendemain et pour notre seconde journée, nous assistons à la fabrication du sagou extrait du palmier sagoutier. Il s’agit de l’alimentation de base des Korowai. Cette tradition est spectaculaire. Toute la famille s’y met, qu’il s’agisse de sortir la pulpe de l’écorce puis de fabriquer un filtre incroyablement ingénieux pour récupérer la poudre qui s’agglomèrera ensuite en séchant. Cette opération prend jusqu’à 6 heures. Nous récupérons les larves d’un sagoutier abattu quelques semaines auparavant : « gluant mais appétissant ». C’est tout bonnement passionnant et la journée passe vite. Dîner et nuit au camp. Le lendemain, nous décidons d’aller visiter une autre famille Korowai qui se trouve à 3 heures de marche de là. Nous nous promenons avec eux aux alentours, ramassons des vers pour le déjeuner et le dîner, participons à la construction d’un piège à cochon sauvage. Nous échangeons avec nos hôtes grâce à notre interprète. Enfin, pour notre dernier jour d’immersion, nous allons visiter une autre famille Korowai non loin de là. Encore l’opportunité de nous immerger dans une ambiance à la fois douce et d’un autre âge. Nous sommes accueillis avec joie et bonne humeur.

environ 4 h Repas : petits-déjeuners, déjeuners et dîners préparés par notre cuisinier Hébergement : nuits chez l'habitant sous tente ou moustiquaire

JOURS 13 À 15 : (VENDREDI 6 À DIMANCHE 8 OCTOBRE) NAVIGATION VERS LE SUD EN TERRITOIRE ASMAT

Jour 13

Ce matin, nous remercions chaleureusement nos hôtes et les quittons avec nostalgie pour sortir de la forêt et rejoindre la rivière et nos embarcations. Les reverrons-nous un jour ? Seront-ils encore là dans cinq ans ? Dans dix ans ? Il nous faut environ 2 à 3 heures de marche pour sortir de la forêt. Nous déjeunons au village puis embarquons dans notre pirogue pour d’abord revenir vers le confluent avec la rivière Brazza. Comme nous ne naviguons pas de nuit, nous nous arrêtons dans un petit village à la confluence des deux fleuves, chez l’habitant. Le lendemain, nous reprenons notre navigation et empruntons le fleuve Eilanden vers le sud. Bientôt, la forêt cède la place à la mangrove. Nous voyons de part et d’autre du fleuve des villages Asmat dont certains semblent abandonnés. Au troisième de jour de navigation, nous sentons que nous nous rapprochons d’Agats et des villages de plus en plus importants se présentent sur les rives du fleuve. Nous sommes désormais sur la Baliem River qui se jette dans la mer d’Arafura. Nous nous arrêtons dans les villages Asmat les plus intéressants et visitons leurs longues maiusons. Nous échangeons avec les habitants. Il est bien d’alors avoir un peu de tabac à donner à nos hôtes. Peut-être aurons-nous droit à un accueil traditionnel en pirogue dans l’un d’entre eux. Puis nous arrivons à Agats, soit à la fin du troisième jour de navigation, soit le lendemain dans la matinée.

véhicule privé, pirogue à moteur environ 7 h Repas : petits-déjeuners, déjeuners et dîners préparés par notre cuisinier ou dans petits restaurants locaux. Hébergement : nuits chez l’habitant sous tente ou moustiquaire

JOURS 16 À 18 : (LUNDI 9 À MERCREDI 11 OCTOBRE) FESTIVAL CULTUREL ASMAT

Jour 16

Pendant trois jours, nous allons assister au festival culturel Asmat à Agats, qui se déroule sur quatre à cinq jours. Ce festival est un évènement annuel majeur pour les Asmat où se rassemblent de nombreux villages et des artisans locaux. Danses rituelles, musique, concours de gravure sur bois et d’artisanat, etc. Il est rare de voir en un seul lieu tout ce qui représente encore l’emblématique culture Asmat. Nos appareils photos et nos caméras vont nous être utiles. Nous sommes installés à l’hôtel à Agats, ce qui nous permet de recharger les batteries. À la fin du festival, il y a une vente aux enchères avec la possibilité d’acheter du magnifique artisanat qui confine à l’art. Il peut y avoir des temps morts et l’objectif ici ne sera pas de remplir nos journées mais de profiter, pour une dernière fois, de ce pays merveilleux et de cette culture ancestrale étonnante.

véhicule privé Repas : petits-déjeuners à l'hôtel – déjeuners d'un pique-nique – dîners à l'hôtel Hébergement : nuits en hôtel simple à Agats

JOUR 19 : (MARDI 12 OCTOBRE) VOL DE AGATS VERS TIMIKA

Jour 19

Ce matin, nous rejoignons en vedette rapide (mesurée à 50 kmh !) la piste d’Ewer, l’aérodrome d’Agats. Puis nous prenons notre vol pour Timika, une ville majeure où se trouve le siège de l’entreprise américaine Freeport- McMoran qui exploite notamment la fameuse mine d’or de Grasberg. Dans un autre registre, c’est également de Timika que démarrent les expéditions à la pyramide Carstensz, le plus haut sommet d’Océanie à 4 888 mètres. Nous sommes accueillis à l’aéroport et conduits à l’hôtel. Nous pouvons ressortir visiter la ville qui n’a pas un grand intérêt, il faut bien le dire.

véhicule privé, bateau, petit avion de ligne environ 1 h Repas : petit-déjeuner à l'hôtel – déjeuner au restaurant – dîner au restaurant Hébergement : nuit à Timika à l'hôtel Serayu, ou similaire

JOURS 20 & 21 : (MERCREDI 13 & JEUDI 14 OCTOBRE 2024) VOL DE TIMIKA VERS JAKARTA ET VOLS DE RETOUR VERS PARIS

Jour 20

Aujourd’hui, nous sommes accompagnés à l’aéroport de Timika pour prendre un vol à destination de Jakarta. Puis enregistrement sur les vols retour vers Paris, où nous arrivons le lendemain. Retour possible vers d'autres aéroports français ou européens, moyennant parfois supplément.

Repas : petits-déjeuners à l'hôtel – déjeuners libres (non inclus) – dîners dans l'avion Hébergement : nuits dans l’avion

FIN DE PROGRAMME

ALÉAS LOGISTIQUES INHÉRENTS À CE TYPE DE VOYAGES

Pour des raisons imprévisibles à ce stade d’aléas climatiques, de forme ou de méforme des participants ou autres (état des routes, trafic, cas de force majeur...), votre accompagnateur et/ou votre guide local peuvent être amenés à adapter le programme, si nécessaire, pour le bon déroulement de votre voyage. Ils restent seuls juges et les garants de votre sécurité. Les temps de marche et temps de route sont donnés à titre indicatif.

Comme partout, la météorologie peut mettre à mal notre itinéraire et notre calendrier. Des crues inhabituelles ou des eaux trop basses... Le matériel, ensuite : des pannes mécaniques peuvent subvenir dans nos transferts, en pirogue notamment.

Chaque participant doit avoir pleine conscience de ces éléments et les accepter en décidant de s’inscrire à un tel voyage. Chacun doit bien calibrer sa forme physique. Cf. plus bas « niveau de difficulté » dans les « informations complémentaires ».

Les Papous ne sont évidemment pas rompus au tourisme et dans ces endroits perdus, il n’est pas rare de devoir rediscuter le prix d’un transfert, d’un portage ou d’un hébergement. Votre accompagnateur l’a déjà fait à de nombreuses reprises et y est habitué. Il faut donc rester zen et courtois, c’est également le sel de cette aventure.

Fiche Technique

Accompagnement

Tout au long de ce périple, vous êtes accompagnés par Andreas, guide-accompagnateur papou anglophone, un cuisinier local selon les moments et les possibilités, des porteurs locaux dès que nous avons un peu de marche, des piroguiers locaux pour les transferts en bateau, des chauffeurs locaux pour les transferts en véhicules. Tous vous feront partager leur vie, leur culture et toute leur expérience au long du voyage.

Pour des raisons imprévisibles à ce stade, notamment de météo mais aussi de forme ou de méforme des participants, votre guide peut être amené à adapter voire à interrompre votre programme, à tout moment s'il l’estime nécessaire, que ce soit pour l’ensemble du groupe ou pour quelques participants, et pour le bon déroulement de votre voyage. Il reste seul juge et le garant de votre sécurité.

Niveau de difficulté

Niveau physique : modéré

Ce programme est accessible à toute personne en bonne santé et ayant une pratique sportive a minima hebdomadaire.

Il s'agit d'un programme de découverte alliant des randonnées courtes et des visites de villages et de sites culturels d'intérêt.

Compagnies aériennes internationales

Pour le transport international vers Jakarta, nous utilisons des vols réguliers en classe économique sur les compagnies suivantes : Garuda, Air France, KLM.
Pour aller de Jakarta vers Jayapura, capitale de la Papouasie indonésienne, nous n’avons pas beaucoup de choix car seules les compagnies Garuda et Batik Air permettent d'avoir des vols directs entre ces deux aéroports.
Localement en Papua, nous prenons aussi des vols sur les compagnies Wings Air, Batik Air ou Lion Air.

Hébergement

En chambre double en hôtel, en pièce collective en gîte et chez l’habitant ou en hutte.
Le plus souvent, nous dormons sous tente ou sous moustiquaire sous abri. Nous hésitons encore avec le fait de ne prendre que des hamacs, plus légers. Mais nous nous sommes aperçus que les tentes sont plus compactes et plus hermétiques. Elles permettent également en installant le double toit, d’aller dormir en plein air, si l’espace couvert est plein.
Compte tenu de la spécificité de ce programme, les demandes expressément « single » sont compliquées à réaliser. Si véritablement cela vous tient à cœur, alors parlez-nous-en et selon le nombre de participants, nous verrons ce que nous pouvons faire.

  • À Jayapura : Hôtel Galaxy Abepura (ou similaire)
  • À Wamena : Hôtel Baliem Pilamo (ou similaire)
  • À Sorong : Swiss-Bel Hotel (ou similaire)

Repas

Les repas sont simples et se ressemblent malgré nos efforts de diversité ! Comptez sur du riz à tous les repas, parfois de la volaille et des œufs. Très peu de légumes et de fruits frais sont à prévoir, sauf à Wamena avec de la patate douce notamment. À certains endroits, et si la logistique est possible, nous emmenons un cuisinier avec nous pour agrémenter le quotidien.

Les boissons, par contre, ne sont pas comprises, notamment les bières, coca, soda, etc.

Pour l’eau, prévoyez des pastilles (type Micropur, Aquatabs ou autre) pour désinfecter l’eau que vous mettez dans votre gourde. Vous pouvez également acheter de l'eau minérale sur place (non comprise dans le prix) mais son bilan écologique est médiocre, comme vous le savez. Aussi, nous ne vous le conseillons pas. Vous pouvez aussi boire du thé et de l’eau bouillie, notamment en trek.

Transferts / Transport

Les transferts et transports sont tous prévus en véhicule 4x4, voiture ou minibus. Sur l’eau, c’est en pirogue rapide ou pirogue à longue queue (long-tail boats).

Taille du groupe

Le groupe est composé de 2 à 8 participants au maximum. Le nombre de participants est volontairement limité pour permettre une meilleure immersion, pour ne pas embarrasser nos hôtes, pour développer des espaces de liberté et permettre une grande souplesse de fonctionnement. Toutefois, le nombre maximum peut être dépassé dans le cas où la dernière personne qui s’inscrit souhaite voyager avec une autre ou plusieurs autres personnes voyageant avec lui. Les prestations ne seront pas modifiées et les conditions du voyage seront identiques de ce fait.

Équipement

L'équipement personnel n'est pas fourni. Une liste complète vous est cependant proposée pour vous permettre de vérifier que vous prenez ce qui est nécessaire.

Tout le matériel de logistique est fourni, les tentes ou les hamacs, le matériel de cuisine quand il est nécessaire. Votre accompagnateur disposera également d’un téléphone satellite, mais qui ne passe pas toujours bien d’ailleurs dans la forêt.

Nos engagements pour un développement durable

Nos engagements font de Secret Planet un acteur par nature responsable, mais nous devons, comme chacun, faire plus et mieux. Vous trouverez plus loin, dans ce document, une présentation synthétique de notre charte du développement durable et de nos actions, au travers de six thématiques sur lesquelles nous agissons le plus concrètement possible, le plus souvent avec vous : l’équité sociale et le respect culturel, la préservation de l’eau et la gestion des déchets, la protection de la biodiversité, votre sensibilisation à ces sujets et celle d’un plus large public et enfin, l’optimisation et la valorisation des émissions de CO2Pour en savoir plus sur notre charte et nos engagements en matière de développement durable.

Concernant les émissions de CO2, dont la majeure partie est due à l’aérien, nous avons calculé et communiqué dès 2018, sur l’empreinte carbone de chacun de nos programmes, exprimée en tonnes de CO2.

Ces calculs nous ont fait prendre conscience de l'importance des émissions carbone totales générées par notre activité. Aussi, nous nous sommes engagés en 2022 dans une réduction carbone que nous pensons inédite dans l'industrie du tourisme, visant à faire baisser de 5 % par an les émissions totales de notre activité en prenant 2019 comme année de référence (3 430 tonnes de CO2). Cet engagement s'inscrit dans la trajectoire des accords climat de Paris de 2015, la référence actuelle. Ainsi, en 2030, nous ne pourrons dépasser 2 160 tonnes de C02 et d’ici là, chaque année, dès que l’empreinte carbone budget sera atteinte, nous cesserons de prendre toute réservation sur l'année en cours. Ainsi, notre budget « carbone » maximum pour 2022 est de 3 260 tonnes et pour 2023, ce budget sera réduit à 3 100 tonnes. Et ainsi de suite jusqu'en 2030. Pour en savoir plus sur l'ensemble de nos calculs et de nos engagements en matière de réduction de nos émissions carbone.

Par ailleurs, depuis 2019, nous vous encourageons lors de votre inscription à votre voyage à contribuer par un don auprès d’une association indépendante, parmi celles que nous avons sélectionnées. Nous avons adossé le montant de ce don à l'empreinte carbone du programme. Ainsi, le voyage que vous envisagez dans cette fiche technique génère 6,22 tonnes de CO2, ce qui correspond à un don à 100 % de 187 € pour une valeur estimée aujourd’hui de 30 € la tonne de CO2. Ce don demeure bien sûr facultatif et vous pouvez décider de donner entre 0 et 100 % de ce montant, sachant que si vous êtes imposable en France, vous pourrez bénéficier de près de 123 € de réduction d’impôts (66 %) l’année prochaine car ces associations sont reconnues d’utilité publique. En 2023, nous avons ainsi pu collecter près de 5 000 € pour ces associations grâce à vous.

N’hésitez pas à nous interroger sur nos engagements durables et à partager avec nous vos expériences, de vive voix ou en nous contactant par mail à contact@secret-planet.com.

Mot de l'expert

Jérôme Kotry, chef des secteurs Asie et Océanie

Voyage à date de départ unique, qui change chaque année, car il dépend des dates du festival culturel annuel des Asmat. Nous sommes dans la même veine que notre voyage de rencontre des Dani et des Korowai, mais au lieu de revenir vers Dekai pour prendre l’avion de retour, nous continuons notre navigation en longue pirogue vers le sud pour rejoindre le fleuve Baliem que nous descendons jusqu’au territoire des Asmat. Comme les Korowai, ils vivent dans les forêts marécageuses, mais dans le delta des fleuves et grands cours d’eau, donc pas loin de la mer, au milieu de la mangrove. Ils sont bien plus nombreux et sont connus pour leurs longues maisons traditionnelles réservées aux hommes, ainsi que pour leur art, qui se caractérise par l'exubérance des formes, notamment des statues, poteaux-totems des ancêtres, boucliers, proues des pirogues et tambours. On peut faire le parallèle avec les peuples du fleuve Sepik au nord de la Papouasie-Nouvelle-Guinée, mais sans en avoir cependant la magnificence, en tout cas de nos jours. Le problème chez les Asmat, c'est qu’ils ont été littéralement pillés par des collectionneurs du monde entier qui s’arrachaient leur art, et que comme tous les peuples de Papua indonésienne, ils sont soumis au diktat des autorités indonésiennes et à l’influence des missionnaires évangélistes. Il reste cependant quelques traces de cette tradition artistique et quelques longues maisons, et c’est au moment de leur festival culturel annuel qu’il est le plus intéressant d’aller à leur rencontre.

Extensions

Raja Ampat en Papouasie indonésienne

Archipel de Raja Ampat

JOUR 1 : ARRIVÉE À SORONG ET TRANSFERT EN FERRY VERS WAISAI

Accueil à l'aéroport de Sorong et transfert vers l'embarcadère. Départ en début d'après-midi en ferry vers Waisai, sur l'île de Waigeo, qui est la capitale régionale de l'archipel de Raja Ampat. 

Mode de transfert/transport : en ferry (3 h environ)

Repas : déjeuner au restaurant – dîner au resort

Hébergement : nuit en petit resort sur l'île de Waigeo

JOURS 2 À 6 : ARCHIPEL DE RAJA AMPAT

Nous arpentons une partie du vaste archipel de Raja Ampat, en partie en bateau, en partie avec des kayaks, et avec quelques randonnées. Nous découvrons notamment les îles de Wayag, Gam et Pyanemo.

Mode de transfert/transport : en bateau et kayak

Repas : petits-déjeuners en resort et homestay – déjeuners d'un pique-nique – dîners en resort et homestay

Hébergements : nuits en petit resort et en homestay

JOUR 7 : RETOUR VERS SORONG

Retour vers Sorong en ferry. Débarquement et transfert vers l'hôtel.

Mode de transfert/transport : en ferry (3 h environ)

Repas : petit-déjeuner en resort – déjeuner pique-nique ou au restaurant – dîner libre (non inclus)

Hébergement : nuit à l'hôtel à Sorong

Durée de cette extension

7 jours supplémentaires.

Prix de cette extension

À partir de 2 personnes, à préciser avec nos équipes.

Dates et Prix

Veuillez trouver ci-dessous toutes les dates et les prix correspondant à ce voyage. Les prix sont indiqués « à partir de » et peuvent être ajustés selon le nombre de participants et également les vols en fonction de votre date de réservation (Cf. détails dans la fiche technique). Merci de noter que les dates et prix pour les années au-delà de 2024, quand ils sont donnés, le sont à titre indicatif et sont susceptibles de modifications et de réajustements pour prendre en compte la réalité économique du moment.

Le prix comprend

Vols internationaux tel qu’indiqués dans le programme. Les transferts tel qu’indiqués dans le programme. Hébergement tel qu’indiqués dans le programme. Repas tel qu’indiqués dans le programme. Accompagnement tel qu’indiqués dans le programme. Carnet de voyage tel qu’indiqués dans le programme.

Le prix ne comprend pas

Tous les accompagnements, hébergements ou repas mentionnés « libre » dans le programme. Les boissons et les « extra » personnels. Autres suppléments liés à certaines dates de départ spécifiques, à un nombre de participants inférieur, à votre souhait de « fermer » le groupe de participants, etc. Les assurances complémentaires facultatives, qu'il s'agisse notamment des frais de recherche et de secours, des frais médicaux et du rapatriement, de l'interruption ou de l'annulation de voyage.

Personnalisation

Nous mettons à votre service notre expertise, notre connaissance du terrain, notre créativité, notre expérience, la qualité de nos guides et la fiabilité de nos partenaires pour construire votre voyage à votre mesure. De même, nous ajustons un voyage à vos souhaits dès que vous formez un groupe « fermé », quel que soit son nombre de participants.

Ainsi, sauf votre autorisation, aucun participant extérieur ne se joint à vous et nous pouvons personnaliser votre voyage en l’adaptant à votre rythme, avec les extensions de parcours que vous désirez, un niveau de confort supérieur, certaines activités, d’autres rencontres, etc.

Tout voyage de ce type fait l’objet d’un devis spécifique. Pour nous interroger dès maintenant, nous vous engageons à remplir le petit questionnaire ci-dessous. Un de nos chefs de secteurs reviendra vers vous pour affiner votre demande et vous faire une proposition.

Consentement RGPD
Les données saisies dans ce formulaire sont conservées par nos soins afin de pouvoir répondre au mieux à votre demande. Tamera accorde de l’importance à la gestion de vos données, en savoir plus sur notre démarche Données Personnelles.

* Les champs marqués d'un astérisque sont obligatoires