Panorama sur le Kangch (8 586 m)

Points forts

  • Le Sikkim et Darjeeling en Inde
  • Ancien royaume himalayen bouddhiste
  • Les vues sur le Kangchenjunga à 8 586 m
  • Les crêtes de Singallila
  • Le trek du Goecha La (4 987 m)
  • Forêts luxuriantes de rhododendrons
  • Les monastères « tibétains »
  • De 2 à 8 participants

Grande randonnée depuis les crêtes de Singallila, frontalières avec le Népal, vers la région de Dzongri et le col de Goecha La (4 987 m), face au majestueux Kangchenjunga (8 586 m), troisième plus haut sommet du monde. Retour par le sentier de l’itinéraire plus classique et plus fréquenté qui mène vers Yuksam, via le lac Samiti et Tshoka. Le fait de passer par les crêtes de Singallila pour monter vers Dzongri nous évite de faire un aller-retour par cet itinéraire. Végétation luxuriante, forêts de rhododendrons, lacs d'altitude, prairies alpines, crêtes et vues magiques sur les hauts sommets nous accompagnent.

22 jours
Estimation empreinte carbone par voyageur :
2,91 tonnes de CO2
Activité :Treks et randonnées
Niveau physique :Sportif
Nuit la plus haute :Inf. à 4 500 m
Confort :Bivouac
Taille du groupe :de 2 à 8 personnes
Voyage personnalisable :Oui
Code produit : TAM00197
à partir de5 340
Vol international inclus
Belvédère de Dzongri pendant le trek du Gocha-la au Sikkim en Inde
Vue sur le Pandim depuis Dzongri pendant le trek du Gocha-la au Sikkim en Inde
Vue sur le Kangchenjunga à Pelling au Sikkim en Inde
Pendant le trek du Gocha-la au Sikkim en Inde
Entre Tshoka et Dzongri pendant le trek du Gocha-la au Sikkim en Inde
Pendant le trek de Singalila au Sikkim en Inde
Plantations de thé à Kurseong près de Darjeeling en Inde
Le toy train à vapeur à Kurseong près de Darjeeling en Inde
Statue de Tenzin Norgay à Darjeeling en Inde
Panda roux au parc zoologique de Darjeeling en Inde
Pendant le trek du Gocha-la au Sikkim en Inde
Entre Yuksom et Tshoka pendant le trek du Gocha-la au Sikkim en Inde
Vue sur le Kangchenjunga à Pelling au Sikkim en Inde
Camp de Tshoka pendant le trek du Gocha-la au Sikkim en Inde
Camp de Tshoka pendant le trek du Gocha-la au Sikkim en Inde
Camp de Dzongri pendant le trek du Gocha-la au Sikkim en Inde
Vue sur le Pandim depuis Dzongri pendant le trek du Gocha-la au Sikkim en Inde
Pendant le trek du Gocha-la au Sikkim en Inde
Pendant le trek du Gocha-la au Sikkim en Inde

Descriptif

Le Sikkim est un ancien royaume himalayen désormais inféodé à la confédération indienne, qu’il a rejoint officiellement en 1974. Pays de montagnes et ravins, il offrait une position stratégique d’état « tampon » entre la Chine et l’Inde, et servait de lieu de repos et de villégiature aux riches planteurs et fonctionnaires aisés, anglais puis indiens, venant de la plaine indo-gangétique surchauffée.

Au cours de ce voyage, nous effectuons une randonnée grandiose de 14 jours, depuis les crêtes de Singallila, frontalières avec le Népal, pour atteindre le col de Goecha La (4 987 m), avec une vue hors pair sur le massif du Kangchenjunga, le troisième plus haut sommet du monde. Outre des monastères bouddhistes tibétains, un autre centre d’intérêt est les fleurs, en particulier les orchidées et les rhododendrons.

Après une introduction du côté de Darjeeling et Kalimpong, avec aussi un court trajet en « Toy train », petite voie ferrée de montagne, notre voyage commence dans la partie ouest du Sikkim, à Pelling, où la vue sur la chaîne du Kangchenjunga est mémorable.

Nous rejoignons ensuite Uttarey, point de départ de notre grande randonnée, après une excursion au sanctuaire de rhododendrons de Varsey. Depuis Uttarey, nous rejoignons Chewa Bhanjyang, à la frontière du Sikkim et du Népal. Nous remontons ainsi vers le Nord la crête de Singallila, l’altitude variant de 3 000 à 4 400 mètres

Au détour de ces pentes rocheuses, nous rencontrons des lacs d’altitude, d’une eau vert turquoise, considérés comme sacrés par les hindous et les bouddhistes. Par endroits, le chemin nous conduit à travers de luxuriantes forêts de rhododendrons, de plusieurs teintes et couleurs. Notre randonnée nous conduit vers la vallée de Gomathang, par intermittence à travers des forêts de sapins argentés et de rhododendrons, pour atteindre les plaines alpines de Dzongri.

Après une ascension vers le col de Goecha La, d’où la vue sur le Kangchenjunga est époustouflante, notre chemin descend vers Tshoka, en passant à travers de denses forêts de rhododendrons et de sapins argentés, puis vers Yuksom, la première capitale du Sikkim, où notre randonnée s’achève.

Découvrez en images un trek au Sikkim.


Jour par jour

JOUR 1 : DÉPART D’EUROPE À DESTINATION DE DELHI (OU CALCUTTA)

Jour 1

JOUR 2 : DELHI (OU CALCUTTA) — BAGDOGRA —DARJEELING

Jour 2

Arrivée à Calcutta ou Delhi, puis vol en correspondance vers Bagdogra, à côté de Siliguri.

Accueil à l’aéroport de Bagdogra et transfert en véhicule (3 heures) jusqu’à Darjeeling.

en véhicule privé environ 3 h environ 2 h environ 2 042 m Repas : petit-déjeuner libre (non inclus) – déjeuner libre (non inclus) – dîner Hébergement : nuit à l'hôtel

JOUR 3 : DARJEELING

Jour 3

De bonne heure le matin, route vers Tiger Hill (2 650 m), à 14 km de Darjeling, d’où la vue (par temps dégagé bien sûr) est magnifique au lever du soleil sur les sommets de la partie orientale de la chaîne himalayenne, dont le Kangchenjunga (ou plutôt Khangchendzonga), troisième plus haut sommet du monde. Retour vers l’hôtel pour le petit-déjeuner, avec visite en chemin du Ghoom, monastère fondé en 1857. Puis visite du parc zoologique de Darjeeling, avec pour principales attractions les fameux pandas rouges et ours noirs de l’Himalaya et le mystérieux léopard des neiges. Nous visitons aussi le musée du mont Everest dans les locaux du High Mountaineering Institute, en hommage à Tensing Norgay et à tous les himalayistes. Temps libre dans l’après-midi. Nuit à l’hôtel à Darjeeling.

en véhicule privé Repas : petit-déjeuner à l’hôtel – déjeuner en restaurant local – dîner à l’hôtel ou en restaurant local Hébergement : nuit à l'hôtel

JOUR 4 : DARJEELING — KURSEONG — KALIMPONG

Jour 4

Transfert vers la petite gare ferroviaire, et départ en « Toy Train », un petit « train pas comme les autres » mis en place par les Anglais au début du XXe siècle, dont les proportions rappellent effectivement celles d’un jouet. Nous partons vers 09 h 00 du matin pour un trajet d’environ 4 heures en train vers la petite ville de Kurseong.

A Kurseong, nous retrouvons les jeeps, qui nous emmènent vers Kalimpong (51 km de route).

Kalimpong (1 783 m) est une station climatique où les riches planteurs anglais avaient leurs habitudes pour échapper en fin de semaine, à l’écrasante chaleur de la plaine bengalaise. Elle passe aussi pour être la capitale mondiale de la culture de l’orchidée que l’on n’a pas le droit d’exporter en fleur mais seulement en semis. C’est une belle ville mystique et enchanteresse, qui fut dirigée par les rois du Bhoutan pendant 155 ans, avant d’être annexée par les Anglais en 1865. Elle s’est développée comme centre de commerce avec le Tibet, notamment pour la laine, est un paradis pour lese flâneurs, avec les thangka bouddhistes, les objets en argent, les lampes chinoises, les papiers de fabrication artisanale, les couteaux Lepcha, les Khukaris népalais, les masques bouddhistes tibétains, etc.

en train et en véhicule privé environ 6 h Repas : petit-déjeuner à l'hôtel – déjeuner au restaurant – dîner au restaurant Hébergement : nuit à l'hôtel

JOUR 5 : KALIMPONG — PELLING (SIKKIM)

Jour 5

Nous partons par la route le long de la vallée de Rangit, qui nous donne accès au Sikkim, Etat dans lequel nous pénétrons par le poste de Malli. Après les formalités d’entrée au Sikkim, nous continuons notre route vers Pelling (2 085 m). Il y a une centaine de kilomètres au total depuis Kalimpong.

Visite l’après-midi du monastère de Pemayangtse, « le lotus sublimement parfait », construit en 1705 et qui appartient à l’école Nyingmapa du bouddhisme tibétain. Nous partons ensuite à pied vers les ruines de Rabantse, ancienne capitale du Sikkim. Il est réputé pour sa structure en bois à sept niveaux symbolisant le paradis, réalisée par Dongzin Rimpoche tout seul, qui mit 5 ans pour le faire. Nuit à l’hôtel à Pelling.

en véhicule privé environ 3 h Repas : petit-déjeuner à l'hôtel – déjeuner au restaurant – dîner au restaurant Hébergement : nuit à l'hôtel

JOUR 6 : PELLING — KHECHEPHERI — UTTAREY

Jour 6

Tôt le matin, nous avons le souffle coupé par la vue sur le massif du Kanchenjunga. Après le petit-déjeuner, nous visitons le monastère de Pemayangtse, « le lotus sublimement parfait », construit en 1705 et qui appartient à l’école Nyingmapa du bouddhisme tibétain.

Route (24 km) vers le lac sacré Khechepheri (2 000 m), dont le nom signifie « lac où les vœux se réalisent ». Nous visitons les rives du lac et le monastère, entourés de forêts.

Puis route (1 heure environ) vers Uttarey (1 965 m), point de départ de notre randonnée. Après l’enregistrement au poste de police, nous faisons une randonnée vers une nonnerie, perchée au sommet d’une colline.

en véhicule privé environ 2 h environ 2 h environ 1 965 m Repas : petit-déjeuner à l’hôtel – déjeuner en restaurant – dîner à l’auberge ou en restaurant Hébergement : nuit en auberge

JOUR 7 : RANDONNÉE UTTAREY — CHIWA BHANJYANG

Jour 7

Nous entamons notre randonnée le long de la crête de Singallila, qui flirte avec la frontière entre le Sikkim et le Népal, pour atteindre les abords du massif du Kangchenjunga, troisième plus haut sommet du monde.

Nous traversons une forêt très riche de toutes sortes de rhododendrons, de lacs sacrés et de cols lointains.

Ce premier jour de randonnée nous emmène à Chiwa Bhanjyang (3 100 m) avec un point de départ à 1 965 m. Cheminement facile à travers une forêt tropicale jusqu’à la montée finale des deux dernières heures qui nous conduisent à la frontière népalaise et notre premier campement.

environ 6 h + 135 m environ 3 100 m Repas : petit-déjeuner en auberge – déjeuner d'un pique-nique – dîner en bivouac Hébergement : nuit sous tente

JOUR 8 : JOURNÉE D’ACCLIMATATION DANS LA RÉGION DE CHIWA BHANJYANG

Jour 8

Agréable journée pour une indispensable acclimatation. Nous montons vers le sommet de Singalila (3 660 m), tout proche, qui nous permet de peaufiner notre acclimatation tout en profitant de vues exceptionnelles, à 360 degrés, sur le Kangchenjunga et le Jannu, mais aussi des sommets plus lointains tels que Everest, Lhotse, Makalu, Jupino, Simvo, Kabru, Pandim, etc….

environ 6 h + 560 m / - 560 m environ 3 100 m Repas : petit-déjeuner en bivouac – déjeuner d'un pique-nique – dîner en bivouac Hébergement : nuit sous tente

JOUR 9 : RANDONNÉE CHIWA BHANJYANG — DHOR

Jour 9

Une montée en pente douce nous fait traverser la forêt, avant d’atteindre les drapeaux de prières du premier col de notre itinéraire, avec des points de vue sur les montagnes environnantes.

Comme la journée est longue et que nous prenons petit à petit de l’altitude, nous apprécions d’avoir pu bénéficier d’une journée d’acclimatation la veille.

Les huttes de bergers éleveurs de yaks seront les seules traces d’habitation humaine au fil de notre progression, avec rencontre éventuelle de troupeaux de yaks. Loin au-dessous de nous, nous apercevons rizières en terrasses et plantations de cardamome. Campement à 3 800 mètres dans une cuvette abritée, en-dessous de la crête.

environ 8 h + 700 m / - 300 m environ 3 800 m Repas : petit-déjeuner en bivouac – déjeuner d'un pique-nique – dîner en bivouac Hébergement : nuit sous tente

JOUR 10 : RANDONNÉE DHOR — SIKKIMEY MEGU

Jour 10

Juste avant l’aube, nous faisons une petite marche de 5 minutes pour atteindre la crête d’où nous pouvons admirer la vue spectaculaire du lever de soleil sur à la fois l’Everest et le Kangchenjunga.

Tout au long de la journée, nous progressons en « montagnes russes » le long de la crête, avec des montées et des descentes, l’altitude finale étant la même que celle de départ. Mais en chemin, une courte montée très raide nous permet de franchir un col.

De l’autre côté de ce col, le sentier se fraye un chemin à travers les rhododendrons et passe par plusieurs sanctuaires hindous. Un deuxième col, plus facile, nous permet d’atteindre une bergerie d’été (3 800 m) près de laquelle nous campons. Nous aurons peut-être la chance d’apercevoir des « Blue Sheep », moutons bleus de l'Himalaya, sur les pentes montagneuses élevées.

environ 7 h + 150 m / - 150 m environ 3 800 m Repas : petit-déjeuner en bivouac – déjeuner d'un pique-nique – dîner en bivouac Hébergement : nuit sous tente

JOUR 11 : RANDONNÉE SIKKIMEY MEGU — LAXMI POKHARI

Jour 11

Nous marchons facilement sur un bon sentier, à travers les bois, et commençons à nous élever pour atteindre une large vallée où nous avons notre première vue rapprochée sur l’ensemble de la chaîne de Kabru, dominée par le sommet du Pandim (6 691 m). Deux heures de marche supplémentaires nous permettent d’atteindre notre campement, qui bénéficie d’une vue magnifique sur l’Everest et les géants du Khumbu, qui dominent l’horizon.

Nous avons du temps dans l’après-midi pour profiter de ce superbe panorama, et nous reposer avant les deux jours de randonnée plus difficiles qui vont suivre. Nous sommes maintenant en haute montagne, avec les forêts qui s’étalent en dessous de nous. Nuit sous tentes à Laxmi Pokhari (4 300 m).

environ 5 h + 700 m / - 200 m environ 4 300 m Repas : petit-déjeuner en bivouac – déjeuner d'un pique-nique – dîner en bivouac Hébergement : nuit sous tente

JOUR 12 : RANDONNÉE LAXMI POKHARI — GOMATHANG

Jour 12

Ces deux derniers jours, nous avons marché sur la frontière entre Népal et Sikkim, mais aujourd’hui nous atteignons les rives du lac sacré Laxmi Pokhari, qui marque notre retour au Sikkim.

Nous pouvons encore trouver un peu de neige pendant notre ascension du Danphe Bhir La (4 530 m), le col du Faisan, d’où il est possible d’avoir une vue sur une grande partie du Sikkim, mais aussi jusqu’au Tibet et Bhoutan. Descente du Danphe Bir La un peu raide.

Une heure plus tard, une courte ascension nous permet d’atteindre le Kag Bhir La (4 580 m), le col du Corbeau, où nous pourrons, si nous avons de la chance, avoir une vue panoramique sur tous les sommets himalayens environnants, y compris le Kangchenjunga. Puis nous devons quitter, à contrecœur, ce bel environnement, pour descendre vers notre campement, dans une prairie près d’une rivière.

environ 6 h + 300 m / - 700 m environ 3 900 m Repas : petit-déjeuner en bivouac – déjeuner d'un pique-nique – dîner en bivouac Hébergement : nuit sous tente

JOUR 13 : RANDONNÉE GOMATHANG — LA TIKIP CHU

Jour 13

Nous quittons la prairie de notre campement pour grimper à travers des forêts odorantes de sapins argentés et de rhododendrons. Nous sommes à nouveau rapidement en haute montagne et atteignons le Kamsey La (4 200 m), col dans les environs duquel se trouvent des nids de Danphe, au milieu de rochers escarpés. Les Danphe sont des oiseaux très colorés de la famille des faisans.

Nous descendons ensuite vers les prairies de Kokling, d’où nous apercevons déjà le col suivant, culminant à 4 300 mètres, que nous atteignons après une ascension très escarpée jusqu’à une ligne de crête dominée par les pinacles vertigineux et les falaises glacées du Kangchenjunga.

Une fois encore, nous terminons la journée par une descente vers notre campement près de la rivière Tikip Chu, qui prend sa source sur les hautes pentes du Rathong, sommet culminant à 6 679 mètres. Nuit sous tentes.

environ 8 h + 550 m / - 680 m environ 3 850 m Repas : petit-déjeuner en bivouac – déjeuner d'un pique-nique – dîner en bivouac Hébergement : nuit sous tente

JOUR 14 : RANDONNÉE LA TIKIP CHU — DZONGRI

Jour 14

Aujourd’hui notre sentier nous mène vers le chemin, bien plus connu, qui va de Yuksam vers le Goecha La. Une ascension régulière à travers d’anciennes forêts de sapins, genévriers et rhododendrons, nous conduit vers les pâturages de transhumance de Dzongri, plateau vallonné et parcouru par les troupeaux de yaks, qui s’étend jusqu’aux glaciers des Kabru et Pandim.

En option, possibilité de faire l’ascension du Dzongri La (4 320 m). 6 heures de marche en cas d'ascension 

environ 3 h + 280 m / - 100 m environ 4 030 m Repas : petit-déjeuner en bivouac – déjeuner d'un pique-nique – dîner en bivouac Hébergement : nuit sous tente

JOUR 15 : RANDONNÉE DZONGRI — TANGSING

Jour 15

Lever de bonne heure pour monter sur le Dabla Khang, promontoire d’où nous admirons le spectaculaire lever de soleil sur le massif du Kangchenjunga, avec des sommets tels que Kabru et Siniolchu. Trek époustouflant de beauté avec des montagnes sacrées tout autour de nous, dont le magnifique Pandim (6 691 m). De nombreux sommets n’ont pas de noms et sont interdits d’ascension. Incroyable ! Des résineux immenses sont encore là à pareille altitude, autour de 4 000 mètres.

Depuis un petit col nous descendons de manière abrupte en direction du Pandim, puis nous remontons à travers les pins vers l’alpage de Tangsing. Nous sommes maintenant sur le chemin traditionnel du trek vers le Kangchenjunga. 

environ 7 h + 110 m / - 220 m environ 4 000 m Repas : petit-déjeuner en bivouac – déjeuner d'un pique-nique – dîner en bivouac Hébergement : nuit sous tente

JOUR 16 : TANGSING (4 000 M) - GOECHA LA VIEW POINT (4 600 M) - TANGSING (4 000 M)

Jour 16

La plus grosse journée de notre périple. Nous partons vers le fond de la vallée et le Kangchenjunga. Le Pandim, magnifique, nous surplombe. Le géant, quant à lui, joue avec les nuages bas. Nous passons le camp de Lamuney et nous aurions pu également bivouaquer hier, si la météo avait été plus favorable. Nous passons ensuite les rives du somptueux lac de Samiti qui reflète les sommets enneigés, et où trottent des chevaux en liberté. Puis c'est la montée au col sur la gauche.

Depuis peu, la protection de cette zone a été renforcée et plus aucun trekkeur n'a le droit de dépasser un view point  à 4 600 mètres d'altitude environ, et qui se situe à quelques centaines de mètres du fameux Goecha La. L'endroit est devenu le sanctuaire de la panthère des neiges dont la présence significative est attestée par de nombreuses traces. La vue directe sur le Kangch, à quelques mètres, est assez bouchée quand nous arrivons. La montagne ne se laisse pas approcher si facilement. Pour nous consoler, nous avions eu des aperçus magnifiques en montant et pendant dans toute l'approche. Nous rentrons à Tangsing.

environ 7 h environ 15 km + 850 m / - 850 m environ 4 000 m environ 4 600 m Repas : petit-déjeuner en bivouac – déjeuner d'un pique-nique – dîner en bivouac Hébergement : nuit sous tente

JOUR 17 : TANGSING (4 000 M) - PHEDANG (3 700 M) - TSHOKA (2 990 M)

Jour 17

Pour revenir à Tshoka, nous ne repassons pas par le même itinéraire qu'à l'aller et prenons un contournement qui semble bien long jusqu'à Phedang où nous nous arrêtons pour déjeuner.  Notre aide cuisinier vient à notre rencontre avec un jus d'orange chaud ! Les vues sont toujours aussi magnifiques et la température se radoucit. Les dzos et les mules arrivent eux aussi bien trempés de sueur.

Après un bon déjeuner, nous continuons notre descente qui nous apparait plus raide que quand nous l'avons montée à l'aller (!). Peut-être un peu de fatigue. Nous arrivons au très beau camp de Tshoka pour bivouaquer.

environ 5 h environ 13 km + 400 m / - 1 330 m environ 2 990 m environ 4 000 m Repas : petit-déjeuner en bivouac – déjeuner d'un pique-nique – dîner en bivouac Hébergement : nuit sous tente

JOUR 18 : TSHOKA (2 990 M) - YUKSOM (1 750 M)

Jour 18

Dernière journée et pas des moindres... Après une visite au petit monastère tibétain de Tshoka, près du lac, nous continuons notre descente à travers la riche forêt tropicale, au milieu des oiseaux, papillons et fleurs, pour atteindre Yuksam. Nous traversons des ponts suspendus spectaculaires, avec des vues sur des cascades dont les sources viennent de loin dans les montagnes que nous venons de laisser derrière nous. Il y a quelques marches taillées dans la roche par endroits.

Yuksam fut la toute première capitale, insolite et surprenante, du Sikkim. Nous visitons l’endroit, un simple banc de pierre, où eut lieu le couronnement du premier roi du Sikkim, appointé par trois moines.

Soirée de fête et de partage avec nos compagnons de route (guide, cuisinier, aide cuisinier et muletiers).

environ 4 h environ 9 km - 1 230 m environ 1 750 m environ 2 990 m Repas : petit-déjeuner à l’hôtel – déjeuner pique-nique – dîner à l’hôtel ou en restaurant Hébergement : nuit à l'hôtel

JOUR 19 : YUKSAM — TASHIDING — GANGTOK

Jour 19

Route  vers Gangtok, via Tashiding (1 470 m) et le col de Rabalg La.

Visite du monastère de Tashiding, situé au sommet d’une colline, auquel on accède à pied (45 minutes à 1 heure de marche). Ce monastère a été édifié en 1716 sur le lieu où, selon les textes bouddhiques, Padmasambhava (Guru Rimpoche) a béni la terre sacrée du Sikkim. Visite également d’un monastère Bön près de Kewzing. La religion Bön existait au Tibet avant l’introduction du bouddhisme.

en véhicule privé environ 113 km environ 1 547 m Repas : petit-déjeuner à l’hôtel – déjeuner en restaurant – dîner à l’hôtel ou en restaurant Hébergement : nuit à l'hôtel

JOUR 20 : GANGTOK ET ENVIRONS

Jour 20

Visite de Gangtok, la capitale du Sikkim, et notamment de Do Druk Chorten, ainsi que l’Institut de Tibétologie, où sont conservés les livres d’Alexandra David-Neel, avec son parc et un jardin d’orchidées, en contrebas d’Enchey Gompa.

Visite aussi du monastère de Rumtek, situé à 25 km de Gangtok, résidence du Grand Karmapa, chef religieux de l'école Karmapa du bouddhisme tibétain. Reconstruit en 1964, il est la réplique du monastère de Nakchu situé au Tibet, et abrite des manuscrits anciens et de beaux exemples de thangka et sculptures sur bois. Il est parfois possible d'assister à une puja où les moines récitent des textes sacrés, accompagnés de tambours, cymbales et cors tibétains. Puis temps libre dans le Lal Bazar (marché).

en véhicule privé environ 113 km environ 1 547 m Repas : petit-déjeuner à l’hôtel – déjeuner en restaurant – dîner à l’hôtel ou en restaurant Hébergement : nuit à l'hôtel

JOUR 21 : GANGTOK — BAGDOGRA — DELHI

Jour 21

Route  pour rejoindre l’aéroport de Bagdogra. Vol à destination de Delhi. Vous aurez ensuite à vous transférer par vous-mêmes vers l’aéroport international pour les vols en correspondance de retour vers l’Europe.

en véhicule privé environ 3 h environ 125 km environ 1 547 m Repas : petit-déjeuner à l’hôtel – déjeuner en restaurant – dîner à l’hôtel ou en restaurant Hébergement : nuit à l'hôtel

JOUR 22 : ARRIVÉE EN EUROPE

Jour 22

FIN DE PROGRAMME

Pour des raisons imprévisibles à ce stade d’aléas climatiques, de forme ou de méforme des participants ou autres (état des routes, trafic, cas de force majeure...), votre guide ou accompagnateur peut être amené à adapter le programme, si nécessaire, pour le bon déroulement de votre voyage. Il reste seul juge et le garant de votre sécurité. Les temps de marche sont donnés à titre indicatif et peuvent varier d’un participant à un autre.


ANNULATION RÉSURGENCE COVID-19

Merci de noter que toute réservation de voyage est de nouveau régie par nos conditions générales et particulières de vente.

Ainsi, pour toute annulation de dernière minute liée à une résurgence de l'épidémie de Covid-19 en France ou dans la région d'accueil rendant impossible la réalisation de votre voyage, vous pouvez être intégralement remboursé des sommes qui nous auront été versées sur simple demande de votre part.

Par ailleurs, nous proposons des assurances vous permettant d'être couvert au cas où vous seriez testé positif au Covid-19 (test PCR) au moment de votre embarquement ou quelques jours avant. Consultez-nous.

Merci de noter que les frais obligatoires liés à des tests Covid-19 (PCR, antagéniques ou autres) réalisés avant votre départ ou dans le pays de destination à votre retour demeurent à votre charge.

Infos Techniques

Accompagnement

Un guide francophone (anglophone si moins de 4 participants) vous accompagnera tout au long du voyage et sera assisté pour le trekking d’une équipe locale, avec cuisinier, muletiers et porteurs pour les bagages. 

Pour des raisons imprévisibles à ce stade, notamment de météo mais aussi de forme ou de méforme des participants, votre guide peut être amené à adapter voire à interrompre votre programme, à tout moment s'il l’estime nécessaire, que ce soit pour l’ensemble du groupe ou pour quelques participants, et pour le bon déroulement de votre voyage. Il reste seul juge et le garant de votre sécurité.

Niveau de difficulté

Niveau physique : sportif

Ce programme s'adresse à des participants pratiquant une activité sportive régulière plusieurs fois par semaine, incluant une activité d'endurance.

Voyage comportant une randonnée de 12 jours au Sikkim (entre 1 700 et 4 600 mètres). Il est donc nécessaire d’avoir une bonne condition physique, force morale et capacité d’engagement.

Compagnies aériennes internationales

Pour le transport international, vols réguliers en classe économique au départ de Paris sur les compagnies suivantes : Air France, Emirates, Air India, etc.

Possibilité de départ de Lyon ou d’une autre ville de province sur d'autres compagnies, mais aussi de Genève ou Bruxelles, parfois avec un supplément. Nous consulter.

Les vols domestiques se font sur les compagnies Indian airline, Indigo, Vistara.

Hébergement

En chambres twin (deux lits) en hôtels, en lodge ou sous tente.

Repas

Dans les villes, de nombreux petits (ou grands) restaurants nous permettent de découvrir la cuisine typique locale.

Pendant le trek, les petits-déjeuners et les repas du soir sont élaborés par l’équipe de cuisine et servis sous la tente mess en pleine nature, dans la salle de restauration du lodge ou chez l’habitant dans les villages que l’on traverse. Selon le profil des étapes (longueur de la journée de marche et/ou présence d’eau), les collations de midi seront servies froides (sous forme de pique-niques) ou chaudes.

Eau : prévoyez des pastilles (type Hydroclovazone, Micropur ou autre) pour désinfecter l'eau que vous mettez dans votre gourde, selon la source et sur les conseils de votre guide. Vous pouvez également acheter de l’eau minérale dans les villes (non comprise dans le prix), mais son bilan écologique est médiocre, comme vous le savez. Aussi, nous ne vous le conseillons pas.

Transferts / Transport

Vols internationaux par vols réguliers. Dans le pays, véhicules spécialement affrétés.

Taille du groupe

Le groupe est composé de 2 à 8 participants au maximum. Le nombre de participants est volontairement limité pour permettre une meilleure immersion, pour ne pas embarrasser nos hôtes, pour développer des espaces de liberté et permettre une grande souplesse de fonctionnement. Toutefois, le nombre maximum peut être dépassé dans le cas où la dernière personne qui s’inscrit souhaite voyager avec une autre ou plusieurs autres personnes voyageant avec lui. Les prestations ne seront pas modifiées et les conditions du voyage seront identiques de ce fait.

Équipement

L'équipement personnel n'est pas fourni. Une liste complète vous est cependant proposée pour vous permettre de vérifier que vous prenez ce qui est nécessaire.

Tout le matériel de logistique est fourni. Pour les voyages sous tente, il est prévu : une tente cuisine, une tente mess, une tente toilette, parfois une tente douche. Pour les randonnées qui passent par des cols à plus de 5 000 mètres d’altitude, un caisson hyperbare est fourni et géré par le guide qui a été formé à son utilisation.

Nos engagements pour un développement durable

Nos engagements font de Secret Planet un acteur par nature responsable, mais nous devons, comme chacun, faire plus et mieux. Vous trouverez plus loin, dans ce document, une présentation synthétique de notre charte du développement durable et de nos actions, au travers de six thématiques sur lesquelles nous agissons le plus concrètement possible, le plus souvent avec vous : l’équité sociale et le respect culturel, la préservation de l’eau et la gestion des déchets, la protection de la biodiversité, votre sensibilisation à ces sujets et celle d’un plus large public et enfin, l’optimisation et la valorisation des émissions de CO2Pour en savoir plus sur notre charte et nos engagements en matière de développement durable.

Concernant les émissions de CO2, dont la majeure partie est due à l’aérien, nous avons calculé et communiqué dès 2018, sur l’empreinte carbone de chacun de nos programmes, exprimée en tonnes de CO2.

Ces calculs nous ont fait prendre conscience de l'importance des émissions carbone totales générées par notre activité. Aussi, nous nous sommes engagés en 2022 dans une réduction carbone que nous pensons inédite dans l'industrie du tourisme, visant à faire baisser de 5 % par an les émissions totales de notre activité en prenant 2019 comme année de référence (3 430 tonnes de CO2). Cet engagement s'inscrit dans la trajectoire des accords climat de Paris de 2015, la référence actuelle. Ainsi, en 2030, nous ne pourrons dépasser 2 160 tonnes de C02 et d’ici là, chaque année, dès que l’empreinte carbone budget sera atteinte, nous cesserons de prendre toute réservation sur l'année en cours. Ainsi, notre budget « carbone » maximum pour 2022 est de 3 260 tonnes et pour 2023, ce budget sera réduit à 3 100 tonnes. Et ainsi de suite jusqu'en 2030. Pour en savoir plus sur l'ensemble de nos calculs et de nos engagements en matière de réduction de nos émissions carbone.

Par ailleurs, depuis 2019, nous vous encourageons lors de votre inscription à votre voyage à contribuer par un don auprès d’une association indépendante, parmi celles que nous avons sélectionnées. Nous avons adossé le montant de ce don à l'empreinte carbone du programme. Ainsi, le voyage que vous envisagez dans cette fiche technique génère 2,91 tonnes de CO2, ce qui correspond à un don à 100 % de 87 € pour une valeur estimée aujourd’hui de 30 € la tonne de CO2. Ce don demeure bien sûr facultatif et vous pouvez décider de donner entre 0 et 100 % de ce montant, sachant que si vous êtes imposable en France, vous pourrez bénéficier de près de 57 € de réduction d’impôts (66 %) l’année prochaine car ces associations sont reconnues d’utilité publique. De 2019 à 2021 incluant deux années Covid, nous avons ainsi pu collecter près de 7 000 € pour ces associations grâce à vous.

N’hésitez pas à nous interroger sur nos engagements durables et à partager avec nous vos expériences, de vive voix ou en nous contactant par mail à contact@secret-planet.com.

Mot de l'expert

David Ducoin, chef des secteurs Himalaya et Amérique latine

Pour les passionnés de l'Himalaya et du Tibet, il est difficile de ne pas ressentir d'attirance pour le Sikkim. L'histoire de cet ancien royaume est liée à celle du Tibet, du Népal et des Indes. On y parle davantage le népalais ou le tibétain que l'hindi. Les lieux tels que Darjeeling, Kalipong, Gangtok nous plongent dans une histoire, celle de ce petit pays tampon qui a vu passer le dalaï-lama, les karmapas, Alexandra David Neel, et même Tenzing Norgay, le vainqueur de l'Everest (avec Hillary). Le massif du Kangchenjunga (seul sommet à plus de 8 000 mètres, en partie en Inde) attire le regard comme un aimant et nous incite à randonner dans les forêts luxuriantes alentours.

Dates et Prix

Veuillez trouver ci-dessous toutes les dates et les prix correspondant à ce voyage. Les prix sont indiqués « à partir de » et peuvent être ajustés selon le nombre de participants et également les vols en fonction de votre date de réservation (Cf. détails dans la fiche technique). Merci de noter que les dates et prix pour les années au-delà de 2020, quand ils sont donnés, le sont à titre indicatif et sont susceptibles de modifications et de réajustements pour prendre en compte la réalité économique du moment.

Le prix comprend

Vols internationaux tel qu’indiqués dans le programme. Les transferts tel qu’indiqués dans le programme. Hébergement tel qu’indiqués dans le programme. Repas tel qu’indiqués dans le programme. Accompagnement tel qu’indiqués dans le programme. Équipement tel qu’indiqués dans le programme. Carnet de voyage tel qu’indiqués dans le programme. Entrées parcs et sites tel qu’indiqués dans le programme.

Le prix ne comprend pas

Les frais de visa indien.

Tous les accompagnements, hébergements ou repas mentionnés « libre » dans le programme. Les boissons et les « extra » personnels. Autres suppléments liés à certaines dates de départ spécifiques, à un nombre de participants inférieur, à votre souhait de « fermer » le groupe de participants, etc. Les assurances complémentaires facultatives, qu'il s'agisse notamment des frais de recherche et de secours, des frais médicaux et du rapatriement, de l'interruption ou de l'annulation de voyage.

Personnalisation

Nous mettons à votre service notre expertise, notre connaissance du terrain, notre créativité, notre expérience, la qualité de nos guides et la fiabilité de nos partenaires pour construire votre voyage à votre mesure. De même, nous ajustons un voyage à vos souhaits dès que vous formez un groupe « fermé », quel que soit son nombre de participants.

Ainsi, sauf votre autorisation, aucun participant extérieur ne se joint à vous et nous pouvons personnaliser votre voyage en l’adaptant à votre rythme, avec les extensions de parcours que vous désirez, un niveau de confort supérieur, certaines activités, d’autres rencontres, etc.

Tout voyage de ce type fait l’objet d’un devis spécifique. Pour nous interroger dès maintenant, nous vous engageons à remplir le petit questionnaire ci-dessous. Un de nos chefs de secteurs reviendra vers vous pour affiner votre demande et vous faire une proposition.

Consentement RGPD
Les données saisies dans ce formulaire sont conservées par nos soins afin de pouvoir répondre au mieux à votre demande. Tamera accorde de l’importance à la gestion de vos données, en savoir plus sur notre démarche Données Personnelles.

* Les champs marqués d'un astérisque sont obligatoires