18/11/2018

Himalaya et Inde, Népal, Dolpo & Mustang Dolpo, de la Tarap au lac de Phoksumdo

Circuit très intéressant, beaucoup de hameaux et villages, permettant des rencontres très variées. Nous sommes loin des chemins surpeuplés de trekkeurs ! nous avons croisé 2 groupes en 2 semaines ! De nombreux relais muletiers où nous pouvons faire halte et boire un thé autour d'un bon feu. La découverte de Dho-Tarap est un choc ! émotions très fortes, nous attendions cet instant magique ; le temps semble s'être arrêté ; quelle harmonie dans toutes ces constructions ! seules les motos (arrivées "on ne sait trop comment" de Chine) nous ramènent à notre époque matérialiste. C'est l'automne, les toits plats des habitations sont couverts de bois, de fourrage. Magnifiques monastères anciens nyingma, bön, alignements de chortens nous émerveillent. Suraj, le guide, nous transmet, avec clarté et précision, des explications sur ces monuments boudhistes. Après le passage de 2 cols à plus de 5 000 m et une belle chute de neige, nous arrivons au mythique lac Phoksumdo et à son légendaire chemin en balcon. Ringmo, nous sommes seuls avec les habitants ; fin d'après-midi, des troupeaux de yaks, de retour des pâturages, se ruent dans les ruelles et les étables, en plein cœur de village. Scène impressionnante, enfants et adultes se protègent derrière les murs des cours intérieures. Merci à toute l'équipe népalaise qui nous a accompagnés et nous a permis de profiter pleinement, avec beaucoup de Bonheur, de ce trek et beau Voyage. Noresh, notre sirdar, toujours présent discrètement pour nous aider, nous renseigner efficacement. Porteurs, muletiers, aide-cuisinier : des garçons toujours souriants, dévoués, très opérationnels. Le Dolpo mérite assurément son appellation de "Pays caché" Au monastère Ribo Bhumpa Gonpa de Dho Tarap, nous avons trouvé et acheté le livre Dolpo-le pays caché : un soutien pour le développement des écoles, hôpitaux amchi ou conventionnels.... Amchi Namgyal Rinpoché co-écrit avec d'autres personnes... Livre très intéressant, pour une belle et juste promotion du Dolpo !

Monique C.