07 juillet 2016 - Himalaya et Inde, Népal, Témoignages

MÉMOIRES DU CHEMIN | Régulièrement, nous publions quelques courtes histoires ou anecdotes vécues par nos participants ou des voyageurs illustres. Nous rentrons dans l’esprit d’une rencontre ou d’un lieu. Dans ces mémoires du chemin, David Ducoin nous invite à découvrir son voyage de reconnaissance au Népal à la recherche des balcons secrets du Dhaulagiri et des Annapurnas.

 

Kopra Danda : les balcons gardés secrets
Comment imaginer qu’à quelques kilomètres à vol d’oiseaux de Poon Hill, le plus populaire des balcons des Annapurna, existent d’autres balcons bien plus confidentiels et encore plus spectaculaires.

 

 

Une crête « bien placée »
Un panneau nous souhaite la bienvenue : « Welcome to Muldhai view trek », à partir d’ici, le flux des trekkeurs disparaît pour laisser place à une immense forêt de rhododendrons. Muldhai est aussi appelé Dobato sur les cartes, c’est une variante du classique chemin vers Poon Hill, et son intérêt réside dans le fait qu’une crête « bien placée » permet d’admirer l'impressionnante chaîne himalayenne.

Le lendemain matin aux aurores, je vais donc « vérifier » que la publicité faite sous forme de carte postale et de poster panoramique n’est pas mensongère ! Elle me paraît finalement bien fade (la publicité) en comparaison avec le spectacle de ce matin. Le panorama nous mène du Ganesh V (7 100 m ) au Gurja Himal (7 200 m) en passant par les Annapuna Sud, I, II et III, les Nilgiris, le Huinchili et le Dhaulagiri tel un mâle dominant qui semble vouloir nous écraser.

 

 

Poon Hill vu d'en haut
Quand j’arrive enfin à détacher le regard de cette tribu de sommet, j’aperçois en contrebas, au milieu des taches roses et rouges des rhododendrons le village de Gorepani et le mirador de Poon Hill.

Prochaine bergerie, prochain lodge communautaire : Bayeli Kharka. Le Dhaulagiri pousse l’insolence jusqu'à s’offrir à notre vue de la fenêtre de la salle à manger !

 

 

Enfin Kopra Danda !
Après une rude montée nous voici sur la crête de Kopra, le lodge communautaire à 3 660 mètre nous accueille. Certes le wifi est gratuit, et il sera agréable se soir de narguer les amis sur la toile en partageant les images de la journée, mais en attendant, sans perdre de temps je pars explorer les hauteurs de la crête. Un deuxième lodge encore mieux placé laisse pressentir que dans quelques années cette arête montagneuse ne pourrait être qu’une succession de lodge. De toute évidence nous sommes au meilleur « spot » pour l’observation des sommets himalayens.

 

 

Mohare Danda : le dernier balcon
Le lendemain, nous suivons un long serpentin de lampes frontales qui nous mène à la tour Eiffel du Népal : Poon Hill. Pour certains, beaucoup même, c’est une aventure qui demande beaucoup d’effort. Pour nous, c’est juste un belvédère de plus. Nous buvons le café en regardant la foule retourner sur ses pas. Puis entamons le dernier chemin de crête qui nous mène au dernier balcon encore secret : Mohare Danda. Le chemin est si simple, si évident et si beau que je ne comprends pourquoi nos prédécesseurs, amateurs, professionnels et amoureux ne l’on pas découvert avant ! Pourquoi ? Cela me rappelle certains maitres bouddhistes qui essaient d’expliquer que le Nirvana, « l’éveil », est ici, à portée de main, en nous. Il suffit juste de savoir observer...

 

 

Le champs des possibles
Il reste de belles et grandes aventures au Népal, qui demandent de passer par des hauts cols pour explorer des vallées insoupçonnées, mais le chemin de Kopra ridge me rappelle que le bonheur n’est pas forcement si loin, si inaccessible.

Cette dernière aventure au Népal me fait prendre conscience du champ des possibles, me conforte dans mon amour pour ce pays, pour ces promesses qu’il sait tenir et ces surprises qu’il ne manque pas de nous offrir.

 

 

Quelques liens pour en savoir plus :

Notre programme des balcons secrets en 16 jours : cliquez ici

Pour découvrir tous nos programmes au Népal : cliquez ici

Pour découvrir le voyage de reconnaissance au Mustang avec Pierre Martin : cliquez ici

Pour découvrir le voyage de reconnaissance dans le Rolwaling avec Nanouche Didi : cliquez ici

Pour découvrir l’album photo complet de ce voyage : cliquez ici

 


 

Le Renjo la à 5340 m et vue sur l’Everest et le Lhotse dans la région du Kumbhu au Népal

Everest

 - 21 jours

Le camp de base de l'Everest par les hauts cols

Un trek vers les plus hauts sommets du monde, le camp de base de l'Everest et le belvédère du Kala Pattar via les cols de Renjo, Cho La et Kongma La. Avec le Gokyo Peak, cela fait 6 passages à plus de 5 000 m.
Prochain départ assuré le 06/04/2024
4 170
Le lac Gokyo et vue sur le Cholatse dans la région du Kumbhu au Népal

Everest

 - 20 jours

Everest : de Gokyo au Kala Pattar et camp de base de l'Everest

Un trek en pays sherpa vers le Kala Pattar (5 630 m) via le lac Gokyo puis le camp de base de l'Everest. Nous sommes en face des plus hauts sommets du monde : l'Everest, le Lhotse et aussi l'Ama Dablam !
Prochain départ assuré le 20/10/2024
3 970
Vue sur l’Everest, le Nuptse, le Lhotse et l’Ammadablam près de Namche Bazaar au Népal

Everest

 - 16 jours

Panorama sur l'Everest

Ce trek facile, à moins de 4 000 m, d’altitude nous fait découvrir les plus hauts sommets du monde et surtout l'Everest et l'Ama Dablam. Une immersion au pays des Sherpas avec une nuit près du monastère de Tengboche.
Prochain départ assuré le 16/03/2024
3 570