19 juin 2019 - Vietnam, , Peuples et fêtes, Asie du sud-est et Pacifique, Chine

Nous arpentons régulièrement les montagnes du nord Vietnam à la rencontre d’une belle mosaïque de peuples dans des paysages de toute beauté. Nous faisons de même juste de l’autre côté de la frontière, au sud Yunnan, à la découverte de rizières en terrasses parmi les plus grandes du monde et au contact de nombreux sous-groupes de peuples montagnards aux habits et coiffes chatoyants lors de grands marchés. Nous réunissons désormais ces deux régions au sein d’un même voyage particulièrement riche, de Hanoï vers Kunming, avec comme fil conducteur le fleuve Rouge sino-vietnamien et l’ancienne voie ferrée construite par les Français, il y a 120 ans. Des extensions sont réalisables avec l’ancienne route du thé et vers les contreforts tibétains.

 

Peuples et marchés hebdomadaires des montagnes du nord Vietnam

Les montagnes du nord-ouest Vietnam abritent de beaux paysages variés et une étonnante mosaïque de peuples de langues tibéto-birmanes, môn-khmères, thai, austro-asiatiques et miao-yao. Nous allons à leur rencontre au cours d'une superbe boucle de 20 jours, la mosaïque ethnique des montagnes du nord Vietnam, en remontant d'abord le versant nord des Alpes tonkinoises pour rejoindre les régions de Lai Chau et Sapa. Puis nous découvrons les montagnes de la région de Bac Ha, Pha Long et Muong Khuong, et celles plus karstiques de Dong Van et Meo Vac, tout au nord. Nous rejoignons enfin les villages lolo noir de la région de Bao Lac et les rives du lac Ba Be sur le chemin du retour vers Hanoï. Programme très riche ethniquement avec de nombreuses courtes randonnées de 2 à 5 heures (10 jours), des nuits chez l’habitant dans les Alpes tonkinoises, et la participation à trois marchés hebdomadaires, à Lai Chau (jeudi), Can Cau (samedi) et Muong Khuong (dimanche).

 

Peuples, grands marchés et rizières en terrasses du sud Yunnan

Le sud de la province chinoise de Yunnan abrite de nombreux sous-groupes des peuples montagnards hani, yi et yao, mais aussi des populations miao, kucong, lahu, zhuang et dai. Nous allons à leur rencontre dans le cadre de notre voyage au cœur des peuples, grands marchés et rizières en terrasses des confins du sud Yunnan avec quelques randonnées mais surtout la participation à neuf grands marchés parmi les plus intéressants de cette fascinante région, dont ceux de Nafa, Laojizhai et Zhemi. Le plus frappant est la grande variété des costumes et coiffes différents portés par les femmes, même au sein d’un seul groupe ethnique.

Nous sommes au sud du Hong He (fleuve Rouge), qui va ensuite irriguer le nord Vietnam, et évoluons à travers de très beaux paysages, notamment de fantastiques rizières en terrasses sculptées dans la montagne par les peuples hani et yi et rendues célèbres par les magnifiques photos de Yann Layma. Elles figurent parmi les plus grandes et les plus belles du monde, avec un dénivelé parfois très imposant.

 

Sentiers et peuples du nord Vietnam et du sud Yunnan

Nous vous proposons de combiner les deux voyages précédents en un seul, en prenant le fleuve Rouge comme fil conducteur ainsi que l’ancienne voie ferrée du Tonkin construite par les Français, il y a 120 ans et qui reliait Hanoï, capitale du Vietnam, à Kunming, capitale du Yunnan. Découvrez ce programme intitulé Sentiers et peuples du nord Vietnam et du sud Yunnan.

Après la découverte de la baie de Lan Ha, prolongement naturel et confidentiel de la célèbre baie d’Along, devenue bien trop touristique, nous empruntons l'itinéraire de notre mosaïque ethnique des montagnes du nord Vietnam sur une version courte. Nous remontons ainsi les Alpes tonkinoises vers les régions de Lai Chau et Sapa, puis du côté de Bac Ha, Pha Long et Muong Khuong. C’est là que nous quittons le nord Vietnam par le poste frontalier de Lao Cai / Hekou afin de remonter le bassin du fleuve Rouge pour découvrir les magnifiques rizières en terrasses du sud Yunnan. Nous rencontrons ces nombreux peuples qui y habitent lors de grands marchés. À la différence du nord Vietnam où ces rassemblements sont hebdomadaires, les marchés du sud Yunnan se déroulent selon plusieurs rythmes souvent calés sur le calendrier astrologique chinois.

Sur la route de Kunming, nous visitons l’ancienne cité chinoise de Jianshui et ses vestiges monumentaux, ainsi que la petite gare de Bisezhai construite par les Français sur la voie ferrée du Tonkin.

  

 

Prolongement vers la « route du thé » et le « couloir des grands fleuves »

En poursuivant notre remontée du fleuve Rouge en direction de sa source, située dans les monts Ailao, nous rejoignons une ancienne piste caravanière du thé, vieille de 2000 ans, qui allait de Pu’Er, au sud Yunnan, pour rejoindre le Tibet. Les caravanes revenaient avec des herbes et plantes tibétaines.

Nous croisons également la route de la soie du sud et découvrons d’anciens caravansérails et vestiges de cette époque, notamment du côté de Jingdong et Nanjian. Nous visitons des centres de pèlerinages importants, tels que les temples taoïstes de la montagne sacrée Weibaoshan, la montagne sacrée bouddhique Ji Zu Shan, et les grottes bouddhiques de Shibaoshan, qui datent de plus de mille ans et comptent parmi les plus grandes de Chine.

Au-delà, nous entrons dans l’univers du « couloir des grands fleuves », région de montagnes creusées par les puissants fleuves Salouen, Mékong et Yangtsé, qui à certains endroits ne sont distants que de 60 km à vol d’oiseau entre le premier et le troisième. Nous sommes alors aux confins du monde tibétain, où nous proposons d’autres voyages.

 

Départs avec des fêtes

Fidèles à notre expertise, nous proposons des départs spécifiques au moment de grandes fêtes annuelles, qu’elles soient ethniques ou bouddhiques, à l'image des six fêtes ethniques et bouddhiques au Yunnan central, dont le prochain départ aura lieu le 24 janvier 2020, ainsi que lors des trois fêtes ethniques et traditionnelles au nord Vietnam, qui auront lieu en février 2020 après la fête du Têt, le Nouvel An vietnamien.