25 octobre 2022 - Afrique, Éthiopie, Peuples et fêtes, Podcast
Femme mursi et son enfant

La vallée de l’Omo est l’un des endroits les plus protégés d’Afrique. Un isolement grâce auquel les mursis ont conservé leur culture et leur mode de vie nomade. Ici, les femmes s’occupent des récoltes de sorgho, tandis que les hommes prennent soin des troupeaux de vaches. Et c’est sur leurs corps que tous affichent clairement leur identité, à travers des peintures, des scarifications ou les plateaux labiaux que portent les femmes, qui symbolisent la beauté et le courage. 

Mursi femme à plateau
© Alain Loss

Ils doivent sans cesse se battre pour des questions de pâturages ou de vols de bétails contre leurs ennemis héréditaires : les 14 tribus voisines, à coups de kalachnikovs. Une lutte permanente qui a forgé le caractère des mursis, réputés agressifs. Une réputation renforcée depuis quelques années par la médiatisation de ces tribus, considérées par certains comme les descendants de Lucy et par d’autres, comme les derniers sauvages de la planète. Ils seraient aujourd’hui 10 000 et ont été regroupés dans un parc national au coeur de la vallée de l’Omo, au sud de l’Éthiopie. 

Un reportage d’Anne Pastor, réalisé par David Rochier et mixé par Noé Philibert, une production En terre indigène pour Secret Planet.

Durée : 30 minutes
Écoutez l'épisode sur votre plateforme préférée

 

Découvrez l'Éthiopie, la vallée de l'Omo et les mursis :