26 octobre 2023 - Himalaya et Inde, Pakistan, Trekking, Témoignages
Trek du Nanga Parbat © Laurent Boiveau

Début juillet, un petit groupe de 6 personnes s’est envolé pour un trek de reconnaissance engagé et une aventure exceptionnelle autour d’un géant : le Nanga Parbat (8 125 m). Emmené par Laurent Boiveau, spécialiste de l’Himalaya, ce trek autour du Nanga Parbat représente un gros challenge. De mémoire de trekkeur, nous sommes la seule agence française à l'avoir réalisé. Une expédition engagée de 25 jours qui permet de découvrir cette montagne mythique par tous ses versants. Dans des conditions climatiques difficiles, avec beaucoup de neige tardive puis de pluie, ils sont allés au bout de cet itinéraire unique, franchissant quatre cols à plus de 5 000 mètres. Laurent revient sur cette véritable aventure en haute altitude, qui a laissé un goût d’aventure particulier et des souvenirs impérissables à toute l'équipe. 

 

Comment t’es venue cette idée de faire le tour du Nanga Parbat à pied ?

J’avais déjà réalisé une partie de ce tour du Nanga Parbat. Cet imposant massif isolé. Mais il me manquait la dernière partie, celle qui nécessite de couper le col de Muthat. Il ne restait plus qu’à trouver un groupe qui avait gardé une âme d’explorateur et tenter ce tour.

Faire le tour de ce géant majestueux fait partie des plus beaux treks au Pakistan. Il est le seul à ne pas faire frontière avec la Chine. Il est donc notre unique possibilité pour découvrir un 8 000 sous toutes ses faces. Un must… 

Vue sur Nanga Parbat
© Laurent Boiveau

 

Est-ce que le faire en accompagnant un groupe de voyageurs apporte quelque chose de particulier à cette aventure ? 

C’est un peu plus compliqué que seul. D’un seul coup, vous devenez responsable de tout le monde, équipe incluse, bien évidemment. Et ce voyage, de par la configuration du terrain, demande une vigilance de tous les instants. Il m’est arrivé, de retour au camp, de rejoindre ma tente en étant nerveusement complètement vidé.

En se repassant le film de la journée, en me disant que la chance était avec moi, et que tout le monde était passé sans encombre et que toutes les solutions choisies étaient au final les bonnes… Seul, on ne se pose pas autant de questions, un problème, un choix, une adaptation. Ne rendre compte qu’à soi-même…

Mais, réussir à faire le tour du Nanga Parbat avec un groupe, même si vous ne voulez pas vous l’avouer, vous donne une certaine part de fierté. L’accepter, puis revenir les pieds sur Terre pour se concentrer sur la suite.

Nanga Parbat
© Laurent Boiveau

 

Est-ce que la météo compliquée cette année (chaleur, pluie, neige) a rendu ce trek plus difficile ? 

Oui, je dois l’avouer. Au-dessus du village de Muthat, nous nous sommes fait cueillir par un court instant de pluie diluvienne. Les cours d’eau ont éparpillé l’équipe. Nous avons dû trouver refuge chez l’habitant. Les ruisseaux et ravines s’étaient mués en gigantesques torrents de boue et de roche. La terre tremblait sous les assauts des glissements de terrain. Outre le stress d’avoir perdu pour un temps le staff, il fallait aussi penser au prochain et dernier col. Il n’était plus possible de faire demi-tour, plus de chemin, plus de ponts…

Mais la météo capricieuse ne doit rien enlever à la beauté des lieux. Au plus proche des sommets, les surprises peuvent être nombreuses. Même si les versants glaciaires, Diamir et Rakhiot, sont les plus impressionnants, la vallée de Muthat est très sauvage. Une vraie découverte qui vaut bien des efforts. 

Passage technique autour du Nanga Parbat
© Laurent Boiveau

 

À qui s’adresse ce voyage et est-ce un voyage technique ? 

Il faut être rodé à un terrain qui bien souvent n’a pas de chemins. Être à l’aise dans des pierriers peu avenants où la neige peut devenir piégeuse. Présenté comme cela, c’est sûr que ça ne fait pas rêver. Mais le Pakistan reste et restera très sauvage.

En contrepartie, vous êtes sûr de vivre une aventure, je dirais même l’Aventure… Je ne connais pas personnellement de trek plus compliqué et plus engagé. Il permet aussi d’entrer dans le « club fermé » des trekkeurs qui osent partir à la découverte. Un petit plus que j’apprécie toujours. 

Camp de nuit au Nanga Parbat
© Laurent Boiveau

 

Comment a été l’accueil des locaux dans cette région ?

Comme toujours, un accueil d’une grande gentillesse. Partage du pain et du yaourt dès que possible.

Le mollah de Burdel Sagar nous a ouvert une partie de sa maison lors de l’épisode du déluge. Les bergers sont partout, c’est la saison qui veut cela. Tous les villages ne sont que des villages temporaires liés à la période estivale.

Bien entendu, reste l’épineux passage par le village de Chaich. Il est nécessaire d’y rester un long, très long moment pour négocier notre passage. C’est-à-dire changer tous les porteurs pour en prendre de nouveaux pour deux jours… Donc le seul village sans aucun contact.

Berger autour du Nanga Parbat
© Laurent Boiveau

 

Quels sont tes projets de voyage pour l’année prochaine ?

Il y aura du Pakistan et du Népal avec Tamera, voici d'ores et déjà un aperçu de quelques nouveautés :

  • Trekking dans la vallée de Haramosh, au cours duquel nous partons explorer une vallée peu fréquentée qu'il nous semble intéressant d'explorer. Elle se situe dans la partie nord du massif du Karakoram, dans le district de Gilgit, dans une chaine de montagne qui se compose du pic du même nom, Haramosh (7 409 m), et du majestueux Rakaposhi (7 788 m). Une nouvelle aventure au coeur de sommets culminant entre 6 000 et plus de 7 000 mètres d’altitude, qui devrait voir le voir le jour à l'été 2024 ou 2025 (n'hésitez pas à nous contacter pour être informé de ce programme).
     
  • Un trek de reconnaissance à l’est du Népal au pied du Saipal Himal. Le far west est l'une des régions de l’Himalaya népalais les moins parcourues. Notre voyage, nous dirige vers le Saipal Himal, l'un des trois sommets de la région à plus de 7 000 mètres d’altitude. Nous allons nous rendre à pied à son camp de base, Est puis Nord, en faisant une boucle depuis Simikot. Nous serons parmi les rares étrangers à découvrir cette région. Le programme est donné à titre indicatif, car ce voyage est un voyage de reconnaissance afin de découvrir le terrain et de perfectionner le circuit pour les autres départs.
     
  • Un nouvel itinéraire au haut Dolpo pour le festival de la montagne de Cristal qui a lieu tous les 12 ans. L'itinéraire est provisoire et sera définitif en fin d'année. Nous allons éviter les nombreuses nouvelles routes et notamment celle de Saldang à Dho et de Dho à Dunai. Nous découvrons les principaux lieux du Dolpo, le lac bleu turquoise de Phoksumdo, Shey Gompa, Saldang mais aussi des lieux moins parcourus tels que la confluence et ses caravanes de yacks. Le point d'orgues de ce voyage est le pèlerinage de la montagne de cristal qui à lieux tous les 12 ans pendant l'année du dragon. Nous effectuons avec les pèlerins la Kora de cette montagne magique petite sœur du mont Kailash au Tibet. Un voyage sur les traces d’œuvres mythiques comme Le Léopard des neiges de Matthiessen ou Himalaya, l’enfance d’un chef de Éric Valli.
     

Il va donc être nécessaire de rester attentif aux prochaines propositions… 


Retrouvez ici toutes les informations sur le tour du Nanga Parbat au Pakistan.

Laurent Boiveau
Laurent Boiveau
Accompagnateur, aventurier, photographe et auteur. 
Laurent a d'abord guidé dans le Sahara puis le reste de l'Afrique.
Mais c'est surtout en Himalaya qu'il a forgé son expérience et sa réputation,
au cours de grandes traversées, notamment en haute altitude.

 

Partir au Pakistan avec Tamera

Tamera est le spécialiste du trek au Pakistan, un des endroits les plus beaux et les plus sauvages de la planète. Basée dans le vieux Lyon, Tamera propose une sélection rare et hors des sentiers battus de voyages et treks au Pakistan. Nos experts vous aideront à identifier les treks qui correspondent le mieux à vos envies, votre expérience et votre condition physique.

Trek vers la vallée de Fairy Meadows au pied du Nanga Parbat au Pakistan

Pakistan

 - 25 jours

Le tour du Nanga Parbat

Après plusieurs repérages, et une traversée réussie emmenée par Laurent Boiveau en 2023, nous partons pour un périple autour du Nanga Parbat, un trek exigeant mais exceptionnel. L'aventure commence…
Prochain départ le 05/07/2025
7 080
Descente et lever de soleil au col du Gondogoro au Pakistan

Pakistan

 - 23 jours

Du Baltoro aux camps de base de trois 8000 par le col du Gondogoro

Un trek mythique offrant 11 jours d'immersion au pied de grands 8 000 : K2, Broad Peak et Gasherbrum I (Hidden Peak). Retour par le col du Gondogoro. Accompagné d'un guide français spécialiste de l'Himalaya.
Prochain départ en constitution le 20/07/2024
7 190