29 janvier 2014 - Îles du Monde, Yemen, Faune

Toutes ces sublimes photos sont de Bernard Kuhn (bernard-kuhn.eu) - Avec nos chaleureux remerciements

 

Pendant que les dragonniers et les adéniums s'épanchent en milliers de fleurs blanches, roses, rouges, nous sillonnons une île saturée de légendes ensorcelantes, à la découverte de sa flore archaïque et exceptionnelle, de ses animaux des montagnes et des eaux. En compagnie d'un guide spécialisé, nous prenons le temps de savourer les mystères des terres du phénix.

 

Socotra, une terre de légendes

Egarée dans l'Océan indien, à 300 kilomètres de la Corne de l'Afrique et à 400 kilomètres des côtes d'Arabie, Socotra était redoutée par les navigateurs et commerçants arabes qui l'enveloppaient de légendes. Dans Le devisement du monde, Marco Polo s'est fait l'écho de l'une d'elle, écrivant que son peuple a la puissance d'orienter les vents à son gré et que ce sont "les enchanteurs les plus habiles dans le monde" ... Et, le récit dit aussi qu'Alexandre Le Grand s'en empara pour les vertus thérapeutiques de l'Aloe succotrina et la sève rouge des dragonniers.


 

Une flore préservée

Car l'isolement et les vents qui rendent l'accès de l'île impossible de longues périodes de l'année ont permis la sauvegarde d'une flore exceptionnelle dont de nombreuses espèces appartiennent aux temps archaïques, au Gondwana - ce continent disloqué. Socotra émerveille tout d'abord par sa profusion en arbres à myrrhe et à encens, en forêts fascinantes de dragonniers, en euphorbes, jatropha et dracaena de toutes sortes, ... Et les adéniums, sur tous les terrains de l'île, dressent, isolées ou groupées, leurs silhouettes étranges souvent tordues par les vents, surplombent, accrochés aux rochers, les failles vertigineuses, éclairent de leurs fleurs lumineuses les noires terres karstiques.

 

Richesse infinie des paysages

Mais l'envoûtement puise aussi dans les paysages contrastés et immenses de ce lieu qui ne fait que 140 mètres de longueur et une quarantaine de largeur (3 580 km2 environ). Sur les pistes de montagnes où se croisent quelques chevriers, le regard est suspendu aux sommets déchiquetés et souvent ennuagés des Haggier qui culminent à près de1 530 mètres, le pas se déroule sur des plateaux bruns et mystérieux ou en bordure de précipices d'où chutent parfois de brillantes cascades. Une oasis de palmiers, des bassins naturels se découvrent ici et là. Puis au détour soudain, les turquoises et outremers apparaissent: c'est l'océan - si lointain lorsque l'oeil le contemple d'en haut, si proche lorsque la marche y conduit par les sentes pierreuses. Rochers et dunes blanches, criques minuscules, falaises abruptes ou larges plages bordent Socotra lui conférant une diversité côtière intéressante et qui fait le bonheur de sa multitude d'oiseaux et d'animaux marins - cormorans en bande, poissons corail, dauphins, raies paresseuses, ... tirent des eaux encore limpides leur vie.

 

Prendre le temps de découvrir Socotra

Notre voyage se propose de parcourir, tranquillement, ces espaces singuliers; des massifs aux côtes, avec l'assistance d'un guide local spécialisé dans les plantes de l'île, il s'agit d'explorer avec patience pour découvrir, dans les anfractuosités des rochers, le begonia endémique, les dorstenia, la belle fleur de l'Edithcolea, pour reconnaître sur les bords de mer l'infinie multiplicité des succulentes ... De mars à avril, de nombreuses plantes sont en floraison offrant abondance de surprises émerveillées que le voyageur peut méditer au bivouac du soir en écoutant les histoires de la légendaire île du phénix.

 

Découvrez nos voyages d'aventure et treks au Tchad avec TAMERA

Comtemplation d'un paysage ouvrant sur la Mer d'Arabie à Homlil
Yémen  - 17 jours

Exploration de l'île mystérieuse de Socotra

Durant deux semaines, nous visitons les sites majeurs et confidentiels de l'île de Socotra en randonnée chamelière et véhicule tout terrain. Petites marches et baignades ponctuent notre parcours.
Dernières places pour le départ du 27/03/2023
5 200