04 juin 2019 - Indonésie, Faune
Rhinocéros de Sumatra

Le plus petit rhinocéros au monde, et aussi l’un des plus menacés, est au bord de l’extinction. Avec moins de 80 individus dans la nature, l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) classe le rhinocéros de Sumatra parmi les espèces « en danger critique », dernière étape avant la disparition à l’état sauvage. Sa conservation est donc plus que nécessaire. Mais jusqu’à présent, elle s’est soldée par un échec.

Retrouvez tous nos voyages à la rencontre de la faune.

 

Objectif : reproduction des rhinocéros

Une nouvelle tentative a toutefois vu le jour en septembre 2018 avec comme centre névralgique Way Kambas, un parc national de la province de Lampung, au sud de l’île de Sumatra. Sur place, plusieurs organisations (WWF, UICN, International Rhino Foundation, Global Wildlife Conservation, etc.) soutenues par l’Etat indonésien ont lancé le « Sumatran Rhino Rescue », pour soutenir le programme national de conservation dédié à l’espèce.

« Le seul moyen de sauver les rhinocéros de Sumatra, c’est de les reloger dans des installations d’élevage conçues et gérées spécialement pour favoriser leur reproduction », détaille sur son site internet l’International Rhino Foundation. L’objectif du programme est plutôt simple : repérer les individus isolés, les conduire dans un sanctuaire dédié et faire en sorte qu’ils se reproduisent dans de bonnes conditions.

Sur le papier, cela n’a rien de bien compliqué. Mais le maintien en captivité et la reproduction de cette espèce étaient jusqu’à présent méconnus. Au point qu’un précédent programme initié en 1984 – plutôt similaire à celui-ci – s’est révélé être un échec.

 

Echec cuisant entre 1984 et 1995

40 rhinocéros avaient en effet été capturés afin de les faire se reproduire en captivité. Des couples reproducteurs ont été formés puis envoyés dans des centres en Malaisie, en Indonésie et dans des zoos britanniques et américains. Malheureusement, 19 sont morts soit de maladies, soit à cause de traitements inadaptés. En plus de cela, tous ces efforts n’ont abouti à aucune naissance sur la période.

Le « Sumatran Rhino Rescue » doit donc composer avec ce triste précédent. Aujourd’hui, il assure s’appuyer sur de solides connaissances du rhinocéros de Sumatra, et entend sélectionner des individus plus aptes à se reproduire. Lors du précédent programme, plusieurs femelles capturées développaient des problèmes comme des tumeurs utérines, qui les rendaient stériles. De telles erreurs ne devraient plus se reproduire. 

Une femelle rhinocéros et son petit

 

Une lueur d’espoir pour les rhinocéros de Sumatra

Ce programme aura toutefois permis d’en apprendre plus sur l’espèce. Le zoo de Cincinnati a même réussi à avoir une naissance en 2001. D’importantes découvertes – notamment sur sa reproduction – ont été réalisées et pourront servir le travail des scientifiques aujourd’hui.

« Nous avons plus de 22 ans d'expérience dans la maintenance et la sélection de rhinocéros de Sumatra en milieu captif. En utilisant des techniques mises au point au zoo de Cincinnati, puis au sanctuaire de rhinocéros de Sumatra dans le parc national de Way Kambas, nous sommes confiants : ce projet peut aider à remédier à la situation désastreuse des rhinocéros de Sumatra », déclare Susie Ellis, directrice générale d’International Rhino Foundation.

Deux autres sanctuaires devraient être créés pour compléter l’action de Way Kambas : l’un se situera au nord de Sumatra et l’autre à Bornéo, où une population de rhinocéros de Sumatra a été repérée.

 

Les menaces qui pèsent sur le rhinocéros de Sumatra

Cette espèce de rhinocéros reste gravement menacée par différents facteurs toujours d’actualité. A commencer par le braconnage, l’un de ses principaux fléaux tout comme pour ses cousins africains. Sa corne est en effet l’objet de nombreuses convoitises. A Sumatra, elle a servi à fabriquer des talismans réputés capables de soigner tel ou tel mal et de protéger contre les morsures d’animaux venimeux.

Les rhinocéros de Sumatra souffrent aussi de la perte de leur habitat. A Sumatra comme dans d’autres îles indonésiennes, la déforestation est intense. Alors qu’elles peuplaient autrefois une vaste zone, les populations de rhinocéros se retrouvent aujourd’hui très fragmentées. Ce qui complique la rencontre entre mâles et femelles et donc la reproduction.

 

En savoir plus

  • Mongabay (en anglais) : série spéciale sur les rhinocéros asiatique
  • Espèces Menacées : le rhinocéros de Sumatra
  • International Rhino Foundation : le rhinocéros de Sumatra
  • Le site officiel : Save Sumatran Rhinos
Trekking à travers la jungle du parc Gunung Leuser au nord de Sumatra

Indonésie

 - 23 jours

Sumatra trekking : jungles, volcans et rencontre de peuples

Enchaînement de treks sur Sumatra : dans la jungle du parc Gunung Leuser et ses orangs-outans, au lac Tujuh, vers le sommet des volcans Sinabung, Marapi et Kerinci (3 805 m) et à travers les pays minang et batak.
Prochain départ le 25/04/2025
4 890
Trek vers une maison traditionnelle des Minang sur Sumatra ouest

Indonésie

 - 20 jours

Traversée du nord de Sumatra vers l'île de Siberut

Traversée de Sumatra, du parc Gunung Leuser, au nord, vers l’île de Siberut, au large de Padang, avec rencontre des orangs-outans, puis des peuples batak, minang et mentawaï et leurs belles maisons traditionnelles.
Prochain départ assuré le 12/10/2024
4 860