21 juin 2019 - , Peuples et fêtes, Asie du sud-est et Pacifique, Chine

Tamera est le spécialiste de la randonnée en Chine du Sud avec de nombreux voyages à la rencontre de ses peuples montagnards, les Miao et les Yi étant parmi les plus emblématiques. Ils représentent entre 8 et 10 millions de personnes et sont répartis en de nombreux clans aux habits traditionnels et coiffes magnifiques, très différents les uns des autres. Ces peuples fiers et indépendants sont fascinants. Nous nous immergeons lors de voyages spécifiquement conçus pour assister à de nombreuses fêtes, à travers les montagnes et plateaux des provinces chinoises de Guizhou et Yunnan, mais aussi sud du Sichuan et ouest du Guangxi. Grande passionnée de ces régions, Marie-Paule Raibaud nous y guide.

 

 

À la rencontre des Miao du Guizhou

Les Miao sont les plus connus parmi les peuples de Chine du Sud. Appelés Hmong au nord Vietnam, nord Laos et nord Thaïlande, ils sont près de 9,5 millions à vivre dans les montagnes du sud de la Chine, et surtout dans la province de Guizhou (plus de 3 millions) où ils représentent 12 % de la population.

Nous construisons des voyages spécifiques à la rencontre des Miao à l'occasion de fêtes, en particulier au Guizhou :

Et il y a en particulier ce programme comprenant cinq fêtes et six marchés qui est accompagné par Marie-Paule Raibaud le 19 février 2020.

Ce qui est étonnant, c’est la variété des costumes que portent les différents clans de ce groupe ethnique majeur qui a longtemps rivalisé avec les Chinois, il y a près de 4 000 ans, pour le contrôle des bassins du fleuve Jaune et du Yangtsé. Chassés par la poussée expansionniste chinoise et mongole, ils durent migrer toujours plus vers le sud, motivés par leur volonté farouche de ne pas se soumettre à une quelconque autorité. 

Nous rencontrons aussi de nombreux Miao et leurs cousins, les Hmong, habitant les montagnes du nord Vietnam dans le programme sentiers et peuples du nord Vietnam et sud Yunnan.

 


Les Yi moins connus, peuple majeur du Yunnan

Moins connus que les Miao ou même les Yao, les Yi sont pourtant un peuple particulièrement emblématique et marquant de Chine du Sud. Ils sont dispersés sur un territoire moins vaste que pour les Miao car on ne les retrouve en dehors de Chine que par quelques poignées, notamment les célèbres Lolo noir du nord Vietnam, qui vivent tout près de la frontière chinoise.

Les Yi sont près de 9 millions en Chine du Sud, répartis en une quarantaine de sous-groupes aux dialectes et traditions vestimentaires souvent bien différents. Ils étaient les fondateurs, au VIIIe siècle, avec l’ethnie bai de Dali, du puissant royaume de Nanzhao, qui tint longtemps tête à la dynastie chinoise desTang.

Nous les découvrons au Yunnan dans le cadre de nos voyages construits autour de fêtes, à l'image des peuples, marchés et rizières en terrasses des confins du sud Yunnan, de nos six fêtes ethniques et bouddhiques au Yunnan central qui part le 24 janvier 2020 et des trois fêtes ethniques au Yunnan chez les peuples yi et hani dont le prochain départ est le 17 avril 2020.

   

 

 

Marchés et festivals des « grandes montagnes froides »

Les Yi sont également concentrés dans les Da Liangshan, les « grandes montagnes froides », situées au sud du Sichuan. C’est une région de montagnes isolées que contourne le grand fleuve Yangtsé avant d’aller s’étaler dans les grandes plaines du Sichuan, où nous sommes très peu à nous aventurer. Le commandant d’Ollone, un explorateur français, leur a consacré un ouvrage intitulé  Les derniers barbares . Ils firent trembler des générations de chinois car ils faisaient régulièrement des razzias dans les basses vallées et les plaines, où ils capturaient des paysans chinois pour les réduire ensuite en esclavage. 

Nous leur avons consacré un programme spécifique au coeur des « grandes montagnes froides », avec la participation à 6 grands marchés, qui ont lieu tous les dix jours. Nous y rencontrons encore des Bimo et Sunie, chamans de l’ethnie yi. Les Bimo, dont la charge se transmet de père en fils, de manière héréditaire, sont à la fois des astrologues et guérisseurs qui lisent les textes sacrés des Yi. Les Sunie n’ont aucun écrit, ils psalmodient des incantations avec dans une main un tambourin ou une cloche qu’ils agitent.

Marie-Paule Raibaud accompagne les marchés et festival des Torches du peuple yi le 13 juillet 2019. Un beau voyage à la rencontre des Yi, avec la participation à toute une série de grands marchés au nord du Yunnan ainsi qu’au festival des Torches dans les « grandes montagnes froides ». Ce programme est déjà programmé pour la même période en 2020.

 

Marie-Paule Raibaud, passionnée des peuples de Chine du Sud

Outre les deux voyages cités précédemment, Marie-Paule accompagne le 5 novembre 2019 un voyage intitulé aux confins des provinces de Yunnan, Guangxi et Guizhou. qui laisse la part belle aux nombreuses rencontres avec les Yi, les Miao et bien d'autres peuples.

Retrouvez notre blog présentant Marie-Paule Raibaud et sa passion pour les costumes des peuples de Chine du Sud.

Vous pouvez également écouter un entretien avec Marie-Paule Raibaud sur notre chaîne Youtube.