30 septembre 2021 - Terres polaires, Groenland, Trekking, Actualités

« Green Land », le pays vert, tel que le nommèrent les Vikings au Xe siècle, le nom de Groenland est à lui seul une invitation à l’aventure polaire. Si les voyages sur la côte ouest, et notamment autour d’Ilulissat et en baie de Disco, se sont développés depuis longtemps, les voyages sur la côte est restent beaucoup plus rares. Son ouverture récente sur le monde a préservé jusqu’ici l’authenticité et le caractère sauvage de ce bout de terre inuite. Dans notre imaginaire de voyageur, la côte est du Groenland fait écho aux récits de Paul-Émile Victor et aux explorations du commandant Jean-Baptiste Charcot et de son Pourquoi Pas ?. Cet été, nous retournons explorer cette région au cours d’un trek ambitieux de 14 jours de marche en autonomie assistée, et alternant l’itinérance et le camp fixe. Une découverte originale, à pied, de la côte est du Groenland et une immersion rare dans une nature toute puissante où nous serons les témoins de phénomènes naturels impressionnants.

 

Est groenlandais, exploration intégrale du fjord Sermilik

Au départ de Kulusuk, nous naviguons entre les icebergs pour rejoindre Tiniteqilaaq, point de départ de notre périple, à l’embouchure du fjord Sermilik. À pied, nous longeons ce fjord mythique dans le pas de Paul-Émile Victor, surplombant celui que les Inuits nomment « la voie des icebergs ». Puis, nous explorons l’intérieur des terres et nous confrontons à une nature imposante et démesurée, avant de tenter d’atteindre la naissance du fjord. Au total, 14 jours de marche en autonomie assistée, dont 4 jours de reconnaissance à travers la vallée Tasiilap Kuua. Une exploration inédite de la côte est du Groenland destinée aux trekkeurs chevronnés qui souhaitent découvrir l’Est groenlandais à pied, en harmonie avec la nature, ou pour ceux qui aspirent à découvrir l’environnement polaire en vue d’une expédition plus longue et plus engagée. Une immersion originale, dans un condensé de paysages arctiques à la biodiversité si riche, ponctuée d'arrêts dans de petits villages inuits aux maisons colorées.

© Michel Clar
© Michel Clar

Ce nouveau voyage a été conçu dans la lignée des treks engagés que nous développons pour ceux qui souhaitent tester leurs limites et s’immerger dans cet environnement, esthétique et sauvage, mais rude et exigeant, qu’est le Polaire. Ce voyage n’est pas une expédition, comme nous pouvons le faire avec Expeditions Unlimited, activité sœur de Tamera, et ne requière pas de compétences techniques d’alpinisme. Pour conserver le caractère trek de ce voyage, nous avons veillé à équilibrer les jours d’itinérance (2 à 4 jours) et de camps fixes. De plus, pour limiter le poids du portage (environ 14 kg/personne), nous prévoyons deux ravitaillements au cours du trekking, ce qui permet également d’agrémenter notre alimentation de produits frais préalablement sélectionnés.

© Michel Clar
© Michel Clar

En savoir plus sur ce nouveau voyage : Est groenlandais, exploration intégrale du fjord Sermilik, départ unique du 14 au 31 juillet 2022.

Pour ceux qui souhaiteraient découvrir l’est du Groenland à pied mais avec moins de portage, nous sommes en train d’imaginer et de développer d’autres itinéraires. Cliquez ici si vous souhaitez recevoir ces informations dès que possible.

Enfin, ne manquez pas notre prochaine web conférence sur l'est groenlandais le mercredi 20 octobre en compagnie de Michel Clar. Ce sera l’occasion pour nous de vous présenter plus en détails ce voyage itinérant sur la côte est du Groenland et de répondre à toutes vos questions en direct.

 

Trek en terre inuite

Notre fascination pour cette côte est du Groenland réside principalement dans sa capacité à émerveiller les voyageurs que nous sommes, avec une variété de paysages tous plus impressionnants les uns que les autres. Cette terre ingrate au climat hostile, longtemps coupée du monde, est la terre de plusieurs communautés de chasseurs nomades, les Inuits, dont les derniers rentrèrent en contact avec notre civilisation seulement à la fin du XIXe siècle. Il faudra attendre les années 1930 et les nombreuses expéditions et séjours de l’explorateur et ethnologue français Paul-Émile Victor pour commencer à percer les mystères de ces chasseurs d’ours et de baleines. C’est cette authenticité et ces traditions que nous croiserons lors de nos haltes dans les petits villages inuits de Kulusuk, Tiniteqilaaq et Kuummiut. Bien que parfois farouches à l’égard des voyageurs de passage que nous sommes, ils seront les pilotes efficaces de nos bateaux lors des transferts à des points stratégiques.

© Michel Clar
© Michel Clar

 

Témoins d’un monde en mouvement

Au regard des récents phénomènes naturels violents de cet été, auxquels s’ajoutent les nouvelles conclusions du dernier rapport du GIEC, le réchauffement climatique est plus que jamais en marche. Ce voyage à pied nous permet une approche douce et une observation inédite de phénomènes naturels de grande ampleur : banquise, icebergs, calotte glaciaire, glaciers de montagne, fjords. L’un des meilleurs exemples est le fjord Sermilik, véritable fil rouge de notre exploration. Long de plus de quatre-vingts kilomètres, il est une voie majeure d’évacuation de glace de la région, alimenté notamment par le glacier Helheim, deuxième plus gros débiteur d’icebergs de l’hémisphère Nord. Ce dernier fait l’objet d’une surveillance accrue par les glaciologues, depuis quelques années maintenant, en raison d’une activité de vêlage importante. Le glacier Helheim a récemment fait parler de lui, en 2018, en vêlant un bloc de glace de plusieurs kilomètres de large. Au cours de notre périple, nous serons également les témoins d’un autre phénomène naturel qui embrasera nos soirées, le soleil de minuit.

© Jacques
© Jacques Philippe

 

Toutes nos aventures en terres polaires dès cet hiver

Pour ceux qui souhaitent prendre part à une aventure polaire de niveau modéré à sportif confirmé dès cet hiver, voici nos départs confirmés.

Voyages :

Expéditions :