28 juin 2016 - Tibet, Himalaya et Inde

Sans avoir besoin d’obtenir de permis particulier, nous effectuons une superbe boucle à travers les hauts plateaux tibétains, aux confins entre Amdo, Tibet central et chaîne des Kunlun. Ce vaste territoire tibétain, actuellement situé dans la province de Qinghai, abrite les sources de plusieurs grands fleuves asiatiques, dont le Mékong, le Yangtsé et le fleuve Jaune. Grâce à de récentes ouvertures de pistes et routes, nous pouvons désormais arpenter ces régions élevées sans monter une expédition. Ce « Toit du monde » représente le château d’eau d’une partie de l'Asie, que nous explorons sur les traces des expéditions des temps passés : Bonvalot, Huc et Gabet, Dutreuil de Rhins, etc.

Rejoignez-nous dans cette belle expédition

 

SUR LES TRACES DES GRANDES EXPÉDITIONS

Durant les 19ème et 20ème siècles de nombreuses expéditions ont arpenté ces hauts plateaux, avec des objectifs scientifiques purs (géographie, identifier les sources des grands fleuves, géologie, ethnographie, météorologie), mais aussi des intérêts commerciaux et politiques, missionnaires et touristiques (vers la fin). Parmi eux, on peut citer :

- Nikolaï Prjevalski : Explorateur russe qui fit plusieurs expéditions à la recherche des sources du Fleuve Jaune entre 1876 et 1885

- Gabriel Bonvalot et le Prince Henri d’Orléans : De 1889 à 1891, ils traversent la Sibérie, le Turkestan chinois et le Tibet pour gagner Hanoi et le Tonkin. Cela donna la publication d’un ouvrage intitulé « De Paris au Tonkin à travers le Tibet inconnu ».

A noter la belle expédition que notre ami Bruno Paulet va accompagner le 04/02/2017 dans la chaîne de l'Altyn Tagh, sur les traces de l'expédition Bonvalot de 1890.

- Les pères Huc et Gabet : Leur but était plutôt évangélique. Déguisés en moines tibétains ils pénètrent dans Lhassa en 1846 mais s’en font rapidement expulser. Ils ont écrit « Souvenirs d’un voyage dans la Tartarie et le Thibet »

- Dutreuil de Rhins : Son expédition scientifique en Haute Asie, de 1891 à 1894, avec Fernand Grenard, cherchait notamment à trouver les sources du Mékong. Il fut assassiné sur les hauts plateaux, alors que l’expédition se rendait du lac Namtso vers Jyekundo.

- Sven Hedin : Explorateur suédois qui fut l’un des plus grands arpenteurs de la « Haute Asie » et passa aussi dans cette région des sources de trois grands fleuves

- Michel Peissel : Ethnologue et écrivain passionné de culture tibétaine et d’Himalaye. Son expédition est plus récente, dans les années 1990, à la recherche des « vraies » sources du Mékong, car celles trouvées par Dutreuil de Rhins n’étaient visiblement pas les bonnes.

 

CRÉATION D’UNE RÉSERVE NATURELLE DES TROIS SOURCES

Cette vaste région où se situent les sources de ces trois grands fleuves est bien sûr parsemée de nombreux marais et marécages, mais ceux-ci ont diminué d’un tiers entre 1976 et 2008, ce qui poussa les autorités chinoises à créer la « réserve naturelle des sources des trois rivières », Sanjiangyuan en chinois.

C'est la plus grande réserve naturelle de Chine, avec plus de 300 000 km2, et la plus élevée du monde avec une altitude moyenne de plus de 4000 mètres. La région de Kekexili, près des sources du Yangtsé, en fait partie, devenue célèbre grâce à un film intitulé "Kekexili, la patrouille sauvage" basé sur une histoire vraie.

Le Tibétain Karma Samdrup a créé en 2005 une ONG pour la protection de la réserve naturelle des sources des trois rivières. D’abord loué « pour avoir su créer une harmonie entre les hommes et la nature », il fut arrêté en 2010 et condamné à 15 ans de prison.

 

PAS BESOIN DE PERMIS SPÉCIAL

Il n'est pas nécessaire d'obtenir de permis d’accès au Tibet car l'ensemble du voyage que nous proposons s’effectue sur le sol de la province du Qinghai, qui est considérée comme province chinoise, même si la majorité de son sol se trouve en terres tibétaines de l’Amdo, mais aussi un peu dans le Kham occidental.

De nouvelles pistes et routes nous permettent ainsi de faire une grande boucle à travers ces hauts plateaux, au départ de Xining et se terminant à Jyekundo (Yushu), en passant par les régions abritant les sources des trois grands fleuves, en restant sur le sol de la province du Qinghai.

 

UNE BOUCLE INÉDITE

Du fait de l'ouverture de nouvelles pistes et routes, dans le sillage de la création de la réserve naturelle, nous avons ainsi eu l’idée de proposer un voyage permettant d’approcher les sources de ces trois grands fleuves (Yantsé, Mékong et Fleuve Jaune), grande boucle assez inédite sans faire un voyage trop long, qui partira le 06 novembre 2016, accompagnée par Jimpa Jigme, guide tibétain amdowa francophone, et par Jérôme Kotry.

Nous partirons de Xining, capitale du Qinghai pour aboutir à Jyekundo (Yushu en chinois) en passant par les régions abritant les sources des trois grands fleuves. Nous arpentons les hauts plateaux tibétains, aux confins entre Amdo, Tibet Central, Kham et chaîne des Kunlun. Au fil de notre progression, nous découvrons bien sûr des montagnes et massifs, de vastes espaces, élevés en altitude, véritable « Toit du monde » et château d’eau de l'Asie parsemés de très nombreux lacs, à la rencontre de bergers et nomades et leurs troupeaux, mais aussi rencontre avec la faune des hauts plateaux (kyangs, antilopes, yaks, loups). Nous découvrons aussides monastères bouddhistes tibétains, parfois situés dans des régions très isolées, mais bien sûr moins nombreux près des sources des grands fleuves.