29 octobre 2020 - Mongolie, Culture

Aujourd'hui sort aux éditions Transboréal le récit autobiographique Moi, Naraa, femme de Mongolie, de Naraa Dash, notre amie et partenaire de longue date pour nos voyages en Mongolie. Originaire d'une famille modeste de l'Altaï mongol, Naraa s'est construit une vie intense et riche au gré des rencontres qu'elle a su provoquer. Véritable entrepreneuse et curieuse de tout, elle a déjà vécu plusieurs vies en moins d'un demi-siècle. Dans l'entretien exclusif qu'elle nous a accordé, elle revient sur la genèse de ce livre, son rapport à la France, sa rencontre avec Cécile de France ainsi que son travail avec Marc Alaux, ami et éditeur chez Transboréal. C'est également l'occasion de nous donner des nouvelles fraîches de la Mongolie.

 

Petite fille de la steppe

Originaire de Malchin dans la province de l’Uvs à l’ouest de la Mongolie, Naraa est issue d’une famille modeste de pasteurs nomades et fait partie d'une fratrie de huit enfants. Elle grandit dans l'une des régions les plus isolées et les plus froides de la Mongolie et n’a que six ans lorsque la maladie emporte sa mère, puis trois de ses frères.

Dès lors, Naraa n’a de cesse d’appliquer les valeurs que lui insuffle son père pour prendre en main sa vie et se forger un destin hors normes en faisant fi des moqueries et des coutumes. De rencontres en désillusions, elle gravit les échelons avec ambition et détermination sans jamais oublier d’où elle vient. De nature curieuse et énergique, Naraa n’a de cesse d’entreprendre et de multiplier les projets, elle devient notamment organisatrice de voyage, conseillère pour politiques et entrepreneurs mongols ou encore directrice d’un salon de thé à Oulan-Bator.

mongolie
© Jacques Ducoin

 

Son propre rôle au cinéma

L’année dernière, c’est le septième art qui est venu à sa rencontre pour le film Un Monde plus grand de Fabienne Berthaud, un long-métrage basé sur le récit autobiographique de Corine Sombrun, qui se rend en Mongolie suite au décès de son grand amour et sera initiée par des chamans qui bouleverseront son voyage. Naraa y interprète son propre rôle et donne la réplique à Cécile de France.

mongolie
© Jacques Ducoin

 

Moi, Naraa, femme de Mongolie

À travers l'histoire de Naraa, c’est une partie de l’Histoire de la Mongolie que nous parcourons, avec le regard candide d’une petite fille de la steppe devenue femme de Mongolie. Elle a travaillé à la publication de ce récit émouvant avec Marc Alaux, son ami de longue date et éditeur chez Transboréal.

Son livre Moi, Naraa, femme de Mongolie est un hommage au peuple français et à la France qu’elle affectionne tant. Nous vous en recommandons chaleureusement la lecture.

Pour compléter ce moment autour de la Mongolie, retrouvez l’entretien vidéo de Marc Alaux,
ami de Naraa Dash et éditeur chez Transboréal, il a notammé travaillé sur l'écriture
de « Moi, Naraa, femme de Mongolie ».

 

En savoir plus :