16 mars 2022 - Amériques, Pérou, Trekking

Au sud du Pérou, dans la cordillère Vilcanota à l’est de Cusco, trône la montagne la plus haute de la région : l’Ausangate à 6 375 mètres, qui est également le 4e sommet le plus haut du Pérou et la demeure des apus, les esprits protecteurs. La région est peuplée de nombreux troupeaux de lamas et d’alpacas, mais aussi de vigognes, d’oies andines et de viscachas. Nous vous proposons de faire le tour de cette montagne sacrée au fil des bergeries et des camps d’altitude, au plus près des glaciers. C’est assurément la plus belle randonnée de la région et nous l’avons déclinée en plusieurs itinéraires. Découvrez nos quatre itinéraires de la cordillère Vilcanota.

 

Le classique : tour de l’Ausangate

Après la visite de la vallée Sacrée et du Machu Picchu nous débutons un trek de huit jours autour de l'Ausangate, la montagne sacrée des Quechuas (6 375 m). La cordillère du même nom offre de magnifiques faces glaciaires, des moraines multicolores, dont la fameuse montagne aux 7 couleurs, et des lacs turquoise et émeraude, enchâssés dans de grandes combes glaciaires. De nombreux troupeaux d’alpacas et de lamas paissent au fond des quebradas, les vigognes courent en altitude. Parcourir ces espaces majestueux, c’est pénétrer dans ce que les Andes ont de plus sauvage et de plus beau, avec un des plus impressionnants treks du monde.

Ausangate Cocha © David Ducoin
Lama devant le glacier Ausangate Cocha © David Ducoin

Lagune Comer Cocha. Sur la route de Jampa pampa à Pacchanta © David Ducoin
Lagune Comer Cocha. Sur la route de Jampa Pampa à Pacchanta © David Ducoin

Condor pass et Jarihuanaco pass © David Ducoin
La montagne aux 7 couleurs © David Ducoin

 

Enchaînement avec un 6 000 m : tour de l'Ausangate et ascension du Chachani à 6 057 m

Après le tour de l’Ausangate, qui nous aura servi de parfaite acclimatation, nous tentons l’ascension du plus haut volcan de la région d’Arequipa. Le Chachani domine la ville d’Arequipa. Il est considéré comme un des « 6 000 mètres » les plus faciles du monde. Son ascension n’est pas technique, et s’apparente à de la marche en haute altitude. Il est toutefois nécessaire d’avoir des crampons, pour parer à tout passage en neige. Les difficultés principales sont la longueur de l’ascension, l’altitude, et le terrain volcanique, souvent difficile à parcourir. Au sommet, la vue est magnifique, à 360° : la ville d’Arequipa, l’Altiplano, tous les volcans de la région, notamment le Misti (5 822 m), tout proche.

Arequipa © David Ducoin
Le Chachani vu depuis Arequipa © David Ducoin

Plaza de armas et la Cathedrale d'Arequipa © David Ducoin
La Plaza de Armas d’Arequipa avec vue sur le Chachani © David Ducoin

Le volcan Misti à Salinas, région d'Arequipa © David Ducoin
Le volcan Misti (5 825 m) à Salinas, région d'Arequipa © David Ducoin

 

Avec des fêtes majestueuses : tour de l'Ausangate, pèlerinage du Qoyllurit’y et pont inca

Nous terminons notre randonnée sur le glacier de Sinakara à près de 4 600 mètres d'altitude et assistons au plus grand pèlerinage d'Amérique latine : le Qoyllurit’y. Peu avant le solstice de juin, cent mille Indiens quechua se rassemblent, chaque année, au cœur des Andes péruviennes, dans un hallucinant tourbillon festif et religieux. Mêlant rites andins et foi catholique, ce festival offre l'un des plus étonnants spectacles syncrétiques d'Amérique. Nous assistons à la procession du Corpus Christi de Cusco puis à la fabrication du dernier pont inca. Un voyage unique qui constitue une véritable immersion dans l’univers andin.

Cérémonie sur le glacier Sinakara, pèlerinage Qoylluritty © David Ducoin
Pèlerinage du Qoyllurit'y, cérémonie sur le glacier Sinakara © David Ducoin


Le campement des pèlerins durant le pèlerinage Qoyllurit'y © David Ducoin


Le pont Q'eswachaca. Tous les ans, les habitants du district de Quehue réalisent un pont traditionnel sur l'Apurimac © David Ducoin

 

La variante d’altitude hors des sentiers battus : la haute route de l'Ausangate

Un itinéraire « hors des sentiers battus » nous mène à la montagne aux 7 couleurs. Ce tour élargi de l’Ausangate nous permet d’avoir les meilleures vues, notamment sur la face sud. Après deux hauts cols, nous arrivons au lac de Sibinacocha, le plus grand lac d’altitude de la région après le lac Titicaca. Puis le col du Jarihuanaco à 5 400 mètres nous fait découvrir une magnifique moraine avant de redescendre sur le lac Singrenacocha. Une haute route d’altitude avec les plus belles vues sur l’Ausangate.

Trek à Ausangate region par le Condor pass et Jarihuanaco pass. Troisième jour depuis Altaquarwi jusqu'aux montagnes des 7 couleurs © David Ducoin
La haute route de l’Ausangate, depuis Altaquarwi jusqu'aux montagnes des 7 couleurs © David Ducoin

Depuis Huayrurumicocha proche de Jarihuanaco pass à Singrinacocha © David Ducoin
Sur la route de Huayrurumicocha à Singrenacocha © David Ducoin

Depuis Quilleta à Sibinacocha Cabecera par le Condor pass © David Ducoin
Campement au pied de Sibinacocha Cabecera © David Ducoin

 

Le tour de l'Ausangate en images :

 

En savoir plus :