09 mars 2020 - Himalaya et Inde, Inde, Peuples et fêtes

Le Gange est le fleuve le plus sacré de l’Inde, de sa source jusqu’au delta. Voyager en prenant le Gange comme fil conducteur est ainsi une plongée au cœur de la civilisation indienne. Lieux de pèlerinages et temples ponctuent notre progression, notamment à Haridwar, Prayagraj, anciennement Allahabad, et Varanasi, avec participation à des grandes fêtes hindouistes telles que les différentes Kumbh Mela. Le bassin du Gange est aussi une aire de culture bouddhiste, notamment du côté de Bodhgaya, mais aussi concernant la religion jaïne avec le pèlerinage de Parasnath. De superbes vestiges architecturaux non-religieux s’ouvrent également à notre regard, surtout du côté de Lucknow et Calcutta. Nous découvrons aussi les Sundarbans, dans le delta du Gange, et une journée de navigation sur le fleuve entre Sitamarhi et Mirzapur complète le voyage. En 2021 aura lieu une Maha Kumbh Mela à Haridwar, occasion pour nous de vous proposer de belles combinaisons de voyages accompagnés par Sanu Giri, notre guide spécialiste.


© France télévisions

 

LES SOURCES DU GANGE

Le Gange prend sa source au glacier situé entre de puissants sommets himalayens tels que le Shivling et les Bhagirathi. Il sort de ce grand glacier par Gaumukh, la « bouche de la vache », lieu sacré devant lequel pèlerins et sâdhus viennent faire leurs ablutions. On y accède à pied depuis Gangotri, et ce pèlerinage n’est ouvert chaque année que du 1er mai au 31 octobre.

C’est la source principale du Gange, mais il y a trois autres grands lieux saints qui font partie des pèlerinages himalayens des sources du Gange : Badrinath, Kedarnath, ainsi que Yamunotri qui est à la source de la rivière Yamuna, principal affluent du Gange et qui le rejoint à Prayagraj, anciennement Allahabad.

Nous organisons des voyages sur le trekking vers les sources du Gange ainsi que vers les quatre grands pèlerinages hindouistes himalayens.


Près de la source du Gange © David Ducoin

 

GRANDS LIEUX DE PÈLERINAGE HINDOUISTES

Haridwar et Rishikesh sont situés tout près de l’endroit où le Gange sort des montagnes pour aller fertiliser les grandes plaines de l’Inde du nord. Haridwar fait partie des quatre lieux où se déroulent les célébrations de la Maha Kumbh Mela. Rishikesh, connue pour ses nombreux ashrams, est considérée comme la capitale mondiale du yoga.

Prayagraj, anciennement Allahabad, au confluent entre le Gange et la rivière Yamuna, est le lieu principal des célébrations de la Kumbh Mela.
C'est là, qu'en 2019, nous avons organisé un voyage lors de la Ardh Kumbh Mela avec deux « grands bains ». Une équipe de France Télévisions Inde s'est jointe à nous. Vous pouvez visionner, sur notre chaîne youTube, le petit film qu'ils nous ont préparé, intitulé 
TAMERA : Inde - Images de la Kumbh Mela.

Varanasi, connue autrefois sous les noms de Bénarès et de Kashi, est l’une des sept grandes villes saintes de l’hindouisme. C’est aussi l’une des plus vieilles villes du monde, fondée il y a plus de trois mille ans. Varanasi est surtout célèbre pour ses « ghâts », berges recouvertes de marches de pierres qui permettent aux dévots hindous de descendre au fleuve pour y pratiquer ablutions et pujas. Le bain dans le Gange est censé laver de tous les péchés. Diwali, « la fête des lumières », y est célébrée avec une grande ferveur particulière.


Les ghats de Varanasi vus depuis le Gange © Jerome Kotry

 

VESTIGES ET PÈLERINAGES BOUDDHIQUES

Dans la région de Varanasi et au sud de Patna, nous découvrons de nombreux vestiges bouddhiques tels que Sarnath, Nalanda et Rajgir. 
Sarnath, près de Varanasi est le lieu du premier sermon de Bouddha. Nalanda fut le siège d'un important centre universitaire bouddhiste qui abrita jusqu'à 10 000 moines. C'est près de Rajgir qu'eut lieu le premier concile bouddhique, mais c'est aussi un lieu de pèlerinage pour les hindous et les jaïns.

Mais il y a, également dans la région, le site de Bodhgaya où Bouddha atteignit l’illumination. C'est un lieu de pèlerinage important pour tous les bouddhistes du monde entier, qu’ils suivent la doctrine Theravada ou Mahayana. On y rencontre donc des Birmans, Tibétains, Coréens, Thaïlandais, Bhoutanais, etc. Le temple Mahabodhi est inscrit au patrimoine de l’Unesco, et de nombreux temples et monastères ont été érigés autour par de nombreux pays, tels que Chine, Japon, Sri Lanka, Vietnam, Thaïlande, Corée, Bhoutan ou Népal. Des célèbrations importantes y ont lieu, notamment lors de « l'illumination de Bouddha ».


Cérémonie bouddhiste tibétaine au temple Mahabodhi de Bodhgaya © David Ducoin

 

PÈLERINAGE JAÏN DE PARASNATH

La religion jaïne est née il y a environ trois mille ans, mais son développement est contemporain de celui du bouddhisme. Ces deux religions ont en commun le rejet des excès de l’hindouisme et du système des castes. 
Les jaïns sont surtout présents au Rajasthan et au Gujarat, où se trouvent leurs plus grands lieux de pèlerinages, mais, non loin de Bodhgaya, sur notre route vers Calcutta, il existe aussi un pèlerinage jaïn : celui de Parasnath. Il s’agit de 24 temples en marbre disséminés à travers des collines à la végétation luxuriante, dont le point culminant est à 1 365 mètres.
Ce pèlerinage se trouve physiquement dans l'État indien de Jharkhand, petit État ethnique où nous allons organiser un voyage à la rencontre des peuples, notamment les Santhal.


             Temple jaïn dans les collines de Parasnath © Sanu Giri

 

LES AUTRES CITÉS DU BASSIN DU GANGE

Lucknow fut fondée au 13e siècle et abrite de très beaux vestiges de la dynastie moghole, qui contribuèrent beaucoup à l’architecture de la ville.

Calcutta, rebaptisée Kolkata, fut l’ancienne capitale de l’Empire britannique des Indes, qui laissa de nombreux vestiges. C’est aujourd’hui la troisième plus grande ville du pays.

Bishnupur, ancienne capitale des rois Malla, possède de superbes temples mêlant différents styles : islamique, bengali et de l’Orissa. Des épisodes du Ramayana et du Mahabharata sont racontés sur les façades de terre cuite. La région est également réputée pour sa production de saris de soie, et de poteries.


   Rituels lors de la fête de Sonepur sur les bords du Gange © Alain Loss

 

LES SUNDARBANS ET LE DELTA DU GANGE

Le parc national des Sundarbans est classé au patrimoine mondial de l’Unesco. C’est une vaste région – s’étalant sur Inde et Bangladesh, avec 4 264 kilomètres carrés en Inde – qui fait partie du vaste delta formé par d’imposants fleuves tels que le Gange, le Brahmapoutre et le Meghna. C’est un paradis pour les ornithologues ainsi que la résidence des célèbres tigres du Bengale.

Chaque année, une grande fête est célébrée dans le delta du Gange. Il s'agit de la Ganga Sagar Mela.


Rituel aarti au bord du Gange après le coucher du soleil © David Ducoin

 

NOUVEL ITINÉRAIRE LE LONG DU GANGE

En prenant le puissant Gange comme fil conducteur, nous découvrons maints aspects de la culture indienne, tant religieux qu'architecturaux et humains depuis Rishikesh et Haridwar pour rejoindre Calcutta et les Sundarbans, dans le delta du Gange, en passant par Lucknow, Prayagraj (Allahabad), Bodhgaya et Parasnath.
Plusieurs dates de départ permettent d'assister à des fêtes, notamment la grande foire annuelle de Sonepur, près de Patna, Diwali à Varanasi, la Ganga Sagar Mela, les différentes célébrations à Bodhgaya.
Nous avons appelé ce voyage 
Le long du Gange, immersion dans la civilisation indienne.

Extension possible vers les sources du Gange, entre début mai et fin octobre.

Extension également vers la région de Bhagalpur où l'on peut voir les dauphins d’eau douce du Gange. Comme sur les fleuves Mékong, au Cambodge, et Irrawaddy en Birmanie, le Gange abrite des dauphins d'eau douce. Près de Bhagalpur, un tronçon de 50 kilomètres sur le fleuve, entre Sultanganj et Kahalgaon, est une zone de protection pour les dauphins.


Vache sacrée et pèlerins se rendant à un temple à Varanasi © Jerome Kotry

 

LA MAHA KUMBH MELA DE HARIDWAR EN 2021

La Maha Kumbh Mela est la plus grande fête du monde, célébrée dans quatre villes saintes, mais n’ayant lieu qu’une seule fois dans chacune d’elle. Il y a aussi des Kumbh Mela intermédiaires appelées Ardh Kumbh Mela et, en février 2019, nous avions participé à la Ardh Kumbh Mela de Allahabad, rebaptisé Prayagraj il y a 15 mois. Une équipe de France Télévisions s’était jointe à nous lors d’un « grand bain » et un reportage était diffusé lors du journal télévisé de France 2. Vous pouvez voir un petit film de 3 minutes, réalisé avec des images tournées par l’équipe de France Télévisions.
Lors des Kumbh Mela des millions de pèlerins et sâdhus y participent pendant plusieurs mois. Suivant les préceptes de la mythologie hindoue, ils viennent faire leurs ablutions dans le Gange afin de se purifier de leurs péchés. Il y a bien sûr aussi de nombreuses autres activités liées à ce grand rassemblement religieux, notamment des discussions religieuses et des chants dévotionnels. Des brahmanes et saints défilent à dos d’éléphants, chevaux, palanquins et chars, en transmettant continuellement des vagues de skaty (énergie) à tous les gens qui sont témoins de cet événement. Les astrologues sont également légion.
L’intérêt est aussi dans le spectacle permanent offert par ces immenses foules colorées et bigarrées. Parmi eux, il y a des naga sâdhus, nus avec le corps couvert de cendres.

En 2021, il y aura une Maha Kumbh Mela à Haridwar entre le 14 janvier et le 28 avril, avec des moments plus forts que sont les « grands bains ».
Nous avons mis sur pied six voyages différents, à date de départ unique, qui se suivent chronologiquement. Ils sont axés sur cette Maha Kumbh Mela, mais aussi avec la découverte d’autres régions – notamment le long du Gange et à la rencontre des Rana Tharu du Teraï népalais – ainsi qu’en combinaison avec d’autres fêtes telles que les Theyyam, Holi, Hola Mohalla, le Bodhgaya Tsechu, la fête Aoeling des Naga Konyak, le Thaipusam des Tamouls :
 

1. Départ le 03 janvier 2021 : 22 jours, mais possible aussi en 16 jours sans les Rana Tharu
Comprenant le « grand bain » d’ouverture et trois jours complets à la Maha Kumbh Mela. Nous participons aussi en amont au Bodhgaya Tsechu, grande fête annuelle du monastère bhoutanais de Bodhgaya. L’occasion de voir une fête bhoutanaise sans aller au Bhoutan et les frais qui vont avec.
Extension de 12 jours possible pour participer à trois autres fêtes : Theyyam du nord Kerala, Thaipusam des Tamouls et Madai festival au Chhattisgarh. Cette extension peut aussi se faire avant le voyage numéro 2 ci-dessous.
 

2. Départ le 03 février 2021 : 24 jours, mais possible aussi en 17 jours sans les Theyyam
Participation à deux « grands bains » et sept jours complets à la Maha Kumbh Mela. Nous passons aussi cinq jours dans les Theyyam du nord Kerala, et plutôt du côté de Kasaragod que de Kannur. À noter qu’il y a également des « backwaters » dans la région de Kasaragod.
 

3. Départ le 18 février 2021 : 18 jours, mais possible aussi en 14 jours sans les Rana Tharu et en 14 jours sans les Theyyam
Participation à un « grand bain » avec cinq jours complets à la Maha Kumbh Mela. Nous passons aussi cinq jours dans les Theyyam du nord Kerala, plutôt du côté de Kasaragod que de Kannur. C’est le même programme que la partie finale du voyage numéro 2.
 

4. Départ le 07 mars 2021 : 25 jours, mais possible en 19 jours sans les fêtes de Holi et Hola Mohalla
Participation à un « grand bain » avec quatre jours complets à la Maha Kumbh Mela. Nous participons aussi aux célébrations de Holi à Mathura et Vrindavan et à la fête Hola Mohalla des sikhs à Anandpur Sahib. Rencontre aussi avec les Rana Tharu et passage dans le bassin du Gange entre Prayagraj et Varanasi.
 

5. Départ le 29 mars 2021 : 23 jours, mais possible aussi en 18 jours sans les Rana Tharu et en 17 jours sans la fête des Naga
Participation à trois « grands bains » avec quatre jours complets à la Maha Kumbh Mela. Ce sont trois « grands bains » qui se suivent, les 12, 13 et 14 avril. Nous participons aussi à la fête annuelle Aoeling des Naga Konyak au nord du Nagaland et aux célébrations de la Kaila Devi Mela dans une région isolée du Rajasthan. Rencontre également avec les Rana Tharu.
 

6. Départ le 19 avril 2021 : 22 jours, mais possible aussi en 12 jours sans le trek vers les sources du Gange
Comprenant la participation aux deux derniers « grands bains » avec sept jours complets à la Maha Kumbh Mela. Puis nous effectuons, avec sâdhus et pèlerins, le trek vers les sources du Gange, de Gangotri vers Gaumukh et Tapovan. Le pèlerinage ouvre du 1er mai au 31 octobre.

   
                                                                                   Naga sâdhus @ France télévisions & Michèle Guiliome


Maha Kumbh Mela à Haridwar en 2010 © David Ducoin

 

Randonnée sur les ghâts le long du Gange à Varanasi
Vallée du Gange  - 21 jours
Au cœur de la civilisation indienne le long du Gange : villes saintes de Rishikesh, Haridwar, Prayagraj, Varanasi, Bodhgaya et Parasnath, ainsi que Kannauj, Lucknow, Bishnupur, Calcutta, et navigation de Sitamarhi à Mirzapur
Prochain départ le 25/02/2023
4 740