04 mai 2021 - Asie du sud-est et Pacifique, Papouasie, Peuples et fêtes

Quand on évoque les Papous, notamment dans les voyages, les blogs ou les livres, on ne fait généralement référence qu’à ceux qui habitent en Papouasie-Nouvelle-Guinée ou bien qu’à ceux qui peuplent la partie indonésienne de l’île de Nouvelle-Guinée, mais très rarement de l’ensemble des deux. On le remarque facilement quand on fait des recherches sur Internet. Or, les Papous sont en fait une mosaïque de plus de mille peuples répartis de part et d’autre de la frontière entre les deux pays. Dans nos voyages, nous proposons bien sûr d’aller à la rencontre des uns ou des autres séparément, mais nous vous proposons désormais un nouveau programme, appelé « Grand panorama papou », à la rencontre des peuples papous des deux côtés au sein d’un même voyage. Nous en profitons pour faire aussi un point sur les divers programmes que nous vous proposons sur l’ensemble du monde papou.

carte papouasie

 

Le monde papou

Les Papous habitent sur l’ensemble de l’île de Nouvelle-Guinée, la troisième plus grande île au monde après l’Australie et le Groenland avec 775 210 km2, ainsi que sur tout un chapelet d’îles périphériques, essentiellement situées à l’est de la Nouvelle-Guinée, en direction des îles Salomon, telles que Nouvelle-Bretagne, Nouvelle-Irlande et Bougainville.

Cette grande île de Nouvelle-Guinée est coupée politiquement en deux, la partie occidentale appartenant à l’Indonésie et la partie orientale, indépendante depuis 46 ans sous le nom de Papouasie-Nouvelle-Guinée. La partie indonésienne, la Nouvelle-Guinée occidentale, fut longtemps appelée Irian Jaya, avant d'être rebaptisée Papua depuis 2003 et découpée désormais en deux provinces.

Papouasie Marc Dozier
Danseurs papous Enga au Goroka Show, en Papouasie-Nouvelle-Guinée © Marc Dozier

 

Papous de Papouasie-Nouvelle-Guinée

Ils sont plus de 800 peuples papous à occuper la partie orientale de l’île de Nouvelle-Guinée, autrefois colonisée par les Allemands au nord, et par les Anglais au sud, remplacés ensuite par les Australiens à partir de 1919. Après la Seconde Guerre mondiale, l’Australie administre l’ensemble du territoire, qui devient un État, souverain depuis 1975, sous le nom de Papouasie-Nouvelle-Guinée.

Les principaux peuples papous de Papouasie-Nouvelle-Guinée sont :

  • Les « hommes-crocodiles » Yatmul, mais aussi les Abelam et les Kwoma, de la région du fleuve Sepik
  • Les « hommes-plumes » des Highlands centraux : Melpa, Enga, Simbu, Minj, etc.
  • Les « hommes-boue » Asaro de la région de Goroka
  • Les « hommes-perruques » Huli de la région de Tari
  • Les Kalam des montagnes de Simbai et les Kaluli de la région du mont Bosavi
  • Les Baining, Tolai et Sulka de l’île de Nouvelle-Bretagne
     

Papouasie Marc Dozier
« Homme-perruque » papou huli, dans les Highlands de Papouasie-Nouvelle-Guinée © Marc Dozier

 

Papous de Papua indonésienne

Ils sont plus de 300 peuples papous à occuper la partie occidentale de l’île de Nouvelle-Guinée, autrefois colonisée par les Hollandais, remplacés par les Indonésiens à partir de 1963. Région plus vaste mais moins peuplée que la partie orientale, elle fut appelée Irian Jaya par les Indonésiens, ce qui signifiait « nouveau territoire », mais rebaptisée Papua en 2003, séparée en deux provinces distinctes, avec séparation de la partie extrême-occidentale, entre Manokwari et Raja Ampat, du reste du territoire. Les Papous de l'ensemble de la Papua sont colonisés, sous le joug de l'administration militaire indonésienne, avec des groupes rebelles papous actifs depuis 1950 réclamant leur indépendance.

Les principaux peuples de Papua indonésienne sont :

  • Les Dani, Lani, Yali et Una de la région de Baliem et des montagnes centrales
  • Les Korowai et Kombai dans l’intérieur des terres marécageuses du sud
  • Les Asmat vers la côte sud
  • Les Kamoro sur la côte sud-ouest
     

papouasie emilie desfleurs
Villageois papous dani au festival de la vallée de Baliem, en Papua indonésienne © Emilie Desfleurs

 

Notre voyage « Grand panorama papou »

Il n’est, bien sûr, pas envisageable de rencontrer les Papous de toutes les régions citées en un seul et même voyage. Il faudrait plusieurs mois pour cela. Par contre, notre nouveau programme « Grand panorama papou, Korowai, Baliem, Sepik et Highlands », permet de rencontrer les plus emblématiques de ces peuples en 27 jours de voyage. Nous débutons par la Papua indonésienne, où nous rencontrons les Korowai des terres marécageuses boisées du sud, ainsi que les Dani de la vallée de Baliem. Après avoir franchi la frontière terrestre pour rejoindre la ville de Vanimo, en Papouasie-Nouvelle-Guinée, nous rencontrons les Papous de la région du fleuve Sepik, puis ceux des Highlands, les plateaux montagneux du centre du pays.

Les Korowai vivent au cœur des terres marécageuses du sud, drainées par quantités de fleuves et rivières qui descendent des plateaux et montagnes centrales. Ils ne sont plus qu’une poignée à vivre encore dans ces forêts. Aller à leur rencontre est une véritable expédition, en bateau et à pied.

Les Dani habitent dans la vallée de Baliem, au cœur des montagnes centrales, et ont bien plus de contacts avec le monde moderne et les voyageurs étrangers que les Korowai.

Le passage d’un pays à l’autre, de Papua indonésienne vers la Papouasie-Nouvelle-Guinée se fait entre Jayapura et Vanimo par voie terrestre, tout au nord de l’île de Nouvelle-Guinée.

maison papouasie eric bonnem
Maison perchée des Papous korowai dans les forêts du sud de la Papua indonésienne © Eric Bonnem

Dans la région du fleuve Sepik, les « hommes-crocodiles » Yatmul se scarifient la peau à l'occasion de rituels d'initiation pour ressembler à l’esprit crocodile. Leurs « maisons des esprits », les haus tambaram, sont de toute beauté et leur art de sculpture très développé, de même que chez leurs voisins, Abelam et Kwoma.

Nous rencontrons les Papous melpa, minj, enga et simbu des Highlands, les plateaux montagneux centraux, entre Hagen et Goroka. Ils sont surnommés « hommes-plumes » en raison de leurs magnifiques parures de fêtes à base de plumes d’oiseaux, dont les fameux oiseaux de paradis.

À partir des Highlands centraux, diverses extensions sont possibles, notamment à la rencontre des « hommes-perruques » Huli de la région de Tari, où il va être de nouveau possible de se rendre après plusieurs années d'interdiction à cause de conflits tribaux. On peut aussi partir en avion chartérisé pour rencontrer les Kalam des montagnes de Simbai ou les Kaluli de la région du mont Bosavi.

Il existe une version courte de ce voyage, focalisée sur la partie centrale, de la vallée de Baliem aux Highlands en 18 jours, intitulée Les deux Papouasie : de la vallée de Baliem au fleuve Sepik.

Papou marc dozier
Papou kaluli de la région du mont Bosavi avec ses parures de fête, en Papouasie-Nouvelle-Guinée © Marc Dozier

 

Nos autres voyages en Papua indonésienne et Papouasie-Nouvelle-Guinée

Nous proposons quatre programmes de base, ainsi que six programmes à dates de départ uniques axés sur des fêtes.

À cela s’ajoute notre programme d’immersion en kayak de mer dans le magnifique archipel de Raja Ampat, situé à l’extrémité nord-ouest de l’île de Nouvelle-Guinée, en direction des Moluques.
Et bien sûr ce tout nouveau programme Grand panorama papou, Korowai, Baliem, Sepik et Highlands, que nous sommes en train de mettre à jour.

Nos programmes de base, avec plusieurs dates de départ :

Nos programmes incluant des fêtes, à dates de départ uniques :

Papou emilie desfleurs
Papou dani de la vallée de Baliem, dans les montagnes centrales de Papua indonésienne © Emilie Desfleurs

Nous allons proposer aussi prochainement un voyage-reconnaissance à travers les montagnes de la partie occidentale de la Papua indonésienne, au départ de Manokwari, avec final vers l’archipel de Raja Ampat, un mélange de rencontres avec des peuples papous, de découverte de la faune et d’immersion dans des paysages magnifiques.

Un peu plus au nord-ouest, nous proposerons également en 2022 une reconnaissance dans la partie nord des Moluques à la rencontre d’un peuple de la forêt, les Togutil, avec découverte au passage d’un ou deux volcans actifs.

 

Randonnée vers une maison perchée des Korowai à travers la forêt
Papouasie-Nouvelle-Guinée, Papouasie indonésienne  - 27 jours

Grand panorama papou : Korowai, Baliem, Sépik et Highlands

Rencontre de peuples emblématiques de l’ensemble du monde papou avec traversée frontalière entre Papua indonésienne et Papouasie-Nouvelle-Guinée : Korowai, Dani, peuples du fleuve Sepik, hommes-plumes des Highlands.
Prochain départ le 09/05/2023
12 960